Le petit musée des cafards
277 views | +0 today
Follow
Le petit musée des cafards
quelques news...
Curated by blattaria
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by blattaria
Scoop.it!

Le petit musée du cafard enfin en ligne! Tout savoir sur l'élevage des blattes...

Le petit musée du cafard enfin en ligne! Tout savoir sur l'élevage des blattes... | Le petit musée des cafards | Scoop.it
blattaria's insight:

ENFIN sur le net, le seul et l'unique site généraliste sur les blattes, le feu-blattaria, renaît de ses cendres..  10 ans après !!!

pour fêter ça : un nouveau style, un nouveau nom et plein de nouveautés!

 

http://lepetitmuseeducafard.com

 

Elevage, sciences, culture, ciné, art graphique... découvrez le monde étrange des cafards de compagnie !

more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Nature to Share
Scoop.it!

CHINE: Un million de cafards s'échappent d'une ferme

CHINE: Un million de cafards s'échappent d'une ferme | Le petit musée des cafards | Scoop.it

Au moins un million de blattes se sont échappées d'un centre d'élevage dans l'est de la Chine, où un expert sanitaire a demandé aux habitants alentour de conserver leur calme.

 

Ces cancrelats devaient servir à la fabrication de produits de la médecine traditionnelle chinoise, a précisé le journal Xiandai Kuaibao. Les cafards se sont disséminés après qu'un «individu non identifié» a détruit la serre de reproduction de la ferme d'élevage où ils étaient conservés, dans la commune de Dafeng, a ajouté le quotidien basé à Nankin.

 

Les autorités sanitaires de la province du Jiangsu ont dépêché cinq spécialistes chargés de concevoir une vaste opération de désinfection pour éliminer les insectes. Un expert a demandé à la population de «ne pas paniquer».

 

Le propriétaire de la ferme, Wang Pengsheng, avait investi plus tôt cette année plus de 100.000 yuans (15'000 francs) pour acquérir 102 kilos d'oeufs de periplaneta americana, une espèce de blattes. Les œufs une fois éclos, il s'était retrouvé avec plus de 1,5 million de larves, qu'il avait nourries avec des fruits et des biscuits.

 


Via Damoclès
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from EntomoNews
Scoop.it!

Faire de l’électricité avec des cafards !

Faire de l’électricité avec des cafards ! | Le petit musée des cafards | Scoop.it
Des chercheurs de l’université de Cleveland ont trouvé le moyen de produire de l’électricité grâce aux sucres présents dans l’abdomen des cafards, les transformant ainsi en mini-piles sur pattes.

Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Histoire de vie
Scoop.it!

Californie: un homme meurt après avoir avalé des cafards

Californie: un homme meurt après avoir avalé des cafards | Le petit musée des cafards | Scoop.it
Edward Archbold, 32 ans, participait à un concours organisé par un vivarium aux Etats-Unis. Le but: ingurgiter un maximum d'insectes d'espèces différentes pour tenter de gagner... un python.

Via HOSTACHY
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Da Rouen et zalentours
Scoop.it!

Invasion de cafards dans des immeubles du Petit-Quevilly

Invasion de cafards dans des immeubles du Petit-Quevilly | Le petit musée des cafards | Scoop.it

(.../...)

Une drôle de méthode pour se débarrasser des insectes

Certains semblent s’accommoder de ces petits visiteurs, comme le précise l’un des employés de l’entreprise en charge du nettoyage des appartements, à RTL. « Quelqu’un ne voulait pas nous ouvrir. Effectivement, quand je suis rentré dans le logement, j’ai vu les cafards en train de griller dans la poêle. Je sais pas si c’était pour l’apéro ou quoi, mais il les consommait ».

76actu rappelle tout de même qu’il est fortement déconseillé de manger des cafards. En octobre dernier, un Américain de 32 ans a avalé une douzaine de cafards lors d’un concours. Le malheureux est décédé quelques heures plus tard, comme le rapporte Le Monde.fr sur l’un de ses blogs. Pour les personnes adeptes des plats agrémentés d’insectes, il existe plus de 1 700 espèces d’insectes comestibles. Les cafards n’en font pas partie, tout comme les coccinelles et les punaises.

Des habitants témoignent également sur notre page Facebook, ici


Via Laure Leforestier
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from streetmarketing
Scoop.it!

Une opération intelligente pour vous incruster dans la vie des cafards !

Une opération intelligente pour vous incruster dans la vie des cafards ! | Le petit musée des cafards | Scoop.it

Introduisez-vous dans la vie des cafards ! C’est tout simple, c’est un peu trash parce qu’en apparence ce sont des vrais insectes, mais c’est vraiment très bon !


Via EstellePierrot
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Post-Sapiens, les êtres technologiques
Scoop.it!

Les cafards pourraient être les antibiotiques de demain - LeMonde.fr

Les cafards pourraient être les antibiotiques de demain - LeMonde.fr | Le petit musée des cafards | Scoop.it

Le Monde.fr - Une équipe de l'Université de Nottingham a identifié jusqu'à neuf molécules différentes dans les cerveaux et les tissus nerveux de cafards qui pourraient déboucher sur des traitements pour des infections résistantes aux antibiotiques communs.


Via Jean-Philippe BOCQUENET
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from EntomoNews
Scoop.it!

Des coquerelles (ou blattes) alliées en zones contaminées

Des coquerelles (ou blattes) alliées en zones contaminées | Le petit musée des cafards | Scoop.it
Des coquerelles pourraient bien un jour permettre de connaître l'état de zones contaminées par des radiations nucléaires ou des déchets toxiques.

 

Des chercheurs américains de l'Université Purdue ont réussi à attacher des microémetteurs et des microphones à des coquerelles. Ils espèrent que ces insectes pourront éventuellement être l'une des composantes d'un vaste réseau capable de recueillir des informations importantes.

 

La robustesse des coquerelles et leur capacité à s'infiltrer partout en font des interfaces biologiques particulièrement intéressantes pour les chercheurs.

 

L'équipe a choisi la Blaberus craniifer, ou « coquerelle à tête noire », pour sa rapidité et sa facilité à passer à travers les fentes. À l'âge adulte, ces coquerelles peuvent mesurer de 5 à 8 centimètres, mais ne peuvent pas transporter plus de 3 grammes. Un défi de taille pour les scientifiques qui doivent composer avec des pièces électroniques miniatures difficiles à trouver.

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Rescoop -Faune - Flore - Environnement
Scoop.it!

Il appelle le 17 pour des " blattes " dans sa chambre d'hôtel - la Nouvelle République

Il appelle le 17 pour des " blattes " dans sa chambre d'hôtel - la Nouvelle République | Le petit musée des cafards | Scoop.it
la Nouvelle République
Il appelle le 17 pour des " blattes " dans sa chambre d'hôtel
la Nouvelle République
Les « blattes » étaient en fait des ophones, de la famille des coléoptères.

Via Faaxaal
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Immobilier
Scoop.it!

Un maire du Jura appelle l'Etat à l'aide pour se débarrasser des blattes

Un maire du Jura appelle l'Etat à l'aide pour se débarrasser des blattes | Le petit musée des cafards | Scoop.it
Le maire d'un petit village du Jura, excédé par une invasion de blattes qui prolifèrent à partir d'une maison insalubre, a demandé l'aide de l'Etat pour payer les frais...

Via 694028
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Dr. Goulu
Scoop.it!

Pourquoi les cafards sont plus résistants que les zombis ?

Pourquoi les cafards sont plus résistants que les zombis ? | Le petit musée des cafards | Scoop.it
GuruMedContrairement aux zombis communs, qui meurent quand on leur coupe/détruit la tête, un cafard peut vivre des semaines sans celle-ci. Comment est-ce possible ? Les blattes sont de robuste bébêtes.

Via Goulu
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Science News
Scoop.it!

Neuroscience: The cockroach beatbox

By dissecting a cockroach ... yes, live on stage ... TED Fellow and neuroscientist Greg Gage shows how brains receive and deliver electric impulses -- and how legs can respond. (Launching a series on Awesome Nature)

Articles about NEUROSCIENCE: http://www.scoop.it/t/science-news?page=1&tag=neuroscience

 


Via Sakis Koukouvis
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Amazing Science
Scoop.it!

Lucihormetica luckae: Glowing Roaches Mimic Toxic Beetles

Lucihormetica luckae: Glowing Roaches Mimic Toxic Beetles | Le petit musée des cafards | Scoop.it

Many marine creatures use bioluminescence to attract a mate or evade predators, but among land-based species it's much rarer. This makes the potential loss of a light-producing cockroach that lives in treetops in the forests of northern and central South America that much more poignant. In the first formal description of the species, scientists dub the 24-millimeter-long insect (shown in visible light, left, and under fluorescent light, right) Lucihormetica luckae. But maybe the cockroaches weren’t so lucky: The only known specimen of the insect was collected in 1939 on the slopes of Ecuador’s Tungurahua volcano, and the site was damaged when the peak erupted in December 2010. L. luckae and the other 12 species of its genus form one of only three groups of insects that can produce light (fireflies are another). The insect’s light-producing organs—two large, eyelike spots on the roach’s back, and a much smaller dot located just behind one of those spots—are bacteria-filled reservoirs in the insect's exoskeleton. New analyses of the light produced by L. luckaeand its kin reveal it is identical to the light produced by click beetles in the genus Pyrophorus living in the same ecosystems, the researchers will report in a forthcoming issue of Naturwissenschaften. While those click beetles presumably generate light to warn potential predators of the highly toxic compounds they produce, the glowing cockroaches are just faking: They produce no such toxins.


Via Dr. Stefan Gruenwald
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Actualités robots et humanoïdes
Scoop.it!

Un cafard bionique commandé via Twitter

Un cafard bionique commandé via Twitter | Le petit musée des cafards | Scoop.it

Prenez un vivarium. Ajoutez-y quelques cafards et pimentez le tout en introduisant un cafard bionique. Ensuite, connectez-vous à votre compte Twitter et tweetez. Et hop ! Prenez le contrôle de cet insecte d’un nouveau genre… C’est ce qu’a réalisé l’artiste Brittany Ransom dans son projet appelé Twitter Roach.


Via robots-humanoides
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Coaching de l'Intelligence et de la conscience collective
Scoop.it!

[Intelligence collective] L’intelligence collective des cafards…La blatte pense mieux en groupe que toute seule.

[Intelligence collective] L’intelligence collective des cafards…La blatte pense mieux en groupe que toute seule. | Le petit musée des cafards | Scoop.it

 Une propriété connue des insectes sociaux depuis plusieurs dizaines d’années. Les mécanismes d’auto-organisation de ces espèces s’avèrent aujourd’hui essentiels aux secteurs de la e la robotique et de l’intelligence artificielle. Par Maxence Layet.

 

En présence de congénères, les choix individuels deviennent optimaux, car l’ensemble du groupe participe à la décision.


Via Philippe Olivier Clement
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Digital #MediaArt(s) Numérique(s)
Scoop.it!

Le robot-blatte : universcience VOD - La plate-forme vidéo des sciences et des technologies

Le robot-blatte : universcience VOD - La plate-forme vidéo des sciences et des technologies | Le petit musée des cafards | Scoop.it

Les cafards aiment vivre en groupe. Lorsqu'arrive l'heure de se reposer, tout le monde se regroupe sous le même abri. Des scientifiques ont eu l'idée d'associer à ce groupe des robots intelligents pour voir s'ils pouvaient influencer les décisions du groupe. Une expérience renouvelée avec les poussins.


Via Jacques Urbanska
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Astro-cafards : Explorations en Terre Animale

Astro-cafards : Explorations en Terre Animale | Le petit musée des cafards | Scoop.it

« Les cafards conçus dans l’espace sont plus résistants que les autres… Explications.

Crac-crac dans l’espace et voilà le résultat : une portée de 33 bambins ! Leur mère, baptisée Nadezhda, leur a donné naissance en 2007 après son retour d’un vol de 12 jours à bord d’un satellite russe. Jolie première mondiale, surtout pour un cafard. Pour ce voyage très spatial, Nadezhda était accompagnée d’une cinquantaine de congénères.

Ses petits et leur descendance ont été étudiés l’année suivante par Dimitri Atyakshin, chercheur à l’Institut Russe des Problèmes Biomédicaux (IBMP) de Moscou.(...) »


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Variétés entomologiques
Scoop.it!

La blatte la plus grande du monde !

La blatte la plus grande du monde ! | Le petit musée des cafards | Scoop.it
Blaberus giganteus, de la famille des Blaberidae, est considérée comme étant l'une des plus grandes blattes du monde. Elle peut atteindre une taille de 10 cm. On peut l'observer dans les forêts tropicales d'Amérique centrale et d'Amérique ...

 

Collection du Muséum de Toulouse.
CC by-sa Didier Descouens, Collection du Muséum de Toulouse - Wikimédia

 


Via Bernadette Cassel
more...
Rescooped by blattaria from EntomoScience
Scoop.it!

Sur #laTAC - Blattes glucophobes et Invasion Gasteropodienne

Sur #laTAC - Blattes glucophobes et Invasion Gasteropodienne | Le petit musée des cafards | Scoop.it

 

Dans les années 80, le pesticide standard utilisé pour se débarrasser des cafards combinait une molécule insecticide avec du glucose dont ils étaient friands. Malheureusement, 13 ans plus tard, on pouvait constater que plusieurs populations de cafards résistaient au pesticide car ils avaient, tout simplement, développé une aversion aigue au sucre et ne mangeaient plus cette mort-au-cafard.

 

(vidéo : Glucose Aversion in Cockroaches)

 

Et ce n’est que de nos jours, soit 20 ans plus tard, que des chercheurs ont percé le mystère de cette adaptation et publié leurs résultats dans la revue Science. La clé : c’est le goût. Bon, j’imagine que parler de goût et de cafards pourrait être considéré par certains comme un crime de lèse-majesté, mais il faut savoir que les blattes sont capables de faire la fine mandibule et se détournent bien souvent d’aliments dont l’amertume est trop forte. A l’instar des humains et leurs papilles gustatives, les cafards possèdent des sensilles qui peuvent détecter l’amertume, le goût sucré, etc

 

(sensilles gustatives chez Blatella germanica)

 

Et bien chez ces populations de cafards résistants, il s’avère que le glucose active les sensilles de l’amertume qui vont inhiber simultanément les sensilles du glucose. Ces cafards, en goûtant de la confiture par exemple, ont probablement l’impression de goûter un produit aussi amer que du concentré d’endives. Ce n’est cependant pas une adaptation idéale pour ces blattes anti-sucre qui doivent se contenter d’un régime peu énergétique. En l’absence de pesticide, la population est vite supplantée par des blattes aux goûts moins exigeants. Mais cela montre les difficultés auxquelles font face les exterminateurs et l’incroyable résilience de la nature.

 

[...]

 

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by blattaria from Zoologie et Ethologie
Scoop.it!

Les insectes nettoient constamment leurs antennes pour affûter leur odorat

Les insectes nettoient constamment leurs antennes pour affûter leur odorat | Le petit musée des cafards | Scoop.it

 

Les Insectes nettoient constamment leurs antennes, même quand elles semblent être propres. Un groupe de chercheurs a décidé que le curieux phénomène justifiait un examen plus approfondi et ils ont utilisé des blattes américaines pour voir ce qu’il se passait. Il s’avère que le comportement obsessionnel est en fait la façon dont de nombreux insectes gardent aiguisés leur sens de l’odorat.

 


Via Bernadette Cassel, Bourdoncle
more...
Bernadette Cassel's curator insight, February 7, 2013 6:06 PM

 

→ Insects groom their antennae to enhance olfactory acuity

http://www.pnas.org/content/early/2013/01/29/1212466110.full.pdf+html

 

 

Bernadette Cassel's comment, February 17, 2013 10:42 AM
Agence Science-Presse, le 14 février 2013 : Les cafards sont ils propres ? http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2013/02/14/cafards-propres