Le déclin de la nature | Biodiversité | Scoop.it

(...)

L’image la plus commune [...] est celle du pare-brise de l’auto couvert de papillons de nuit et d’autres insectes, à chaque voyage, lors de chaque nuit d’été. Maintenant, les pare-brise sont propres.

Que signifie cette disparition pour les gens chez qui elle provoque une angoisse, une angoisse sans nom ? Après tout, pourquoi s’angoisser de quelques insectes nuisibles en moins ?

(...)


Via Bernadette Cassel