Zones humides - R...
Follow
Find
27.3K views | +27 today
Zones humides - Ramsar - Océans
Protéger la biodiversité des zones humides avant qu'il ne soit trop tard !
Curated by Pescalune
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Ouverture du séminaire Biodiversité de l’océan Indien

Ouverture du séminaire Biodiversité de l’océan Indien | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Depuis hier, l’Université de La Réunion accueille un séminaire international sur la biodiversité. À six mois de la conférence de Paris sur le climat, cette question prend de plus en plus d’importance. Le séminaire de cette semaine s’inscrit dans un programme européen.
more...
No comment yet.
Rescooped by Pescalune from Biodiversité
Scoop.it!

La Méditerranée, l'une des zones les plus sensibles au réchauffement climatique (président de l'IRD)

La Méditerranée, l'une des zones les plus sensibles au réchauffement climatique (président de l'IRD) | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it

Le président de l'Institut de la recherche pour le développement (IRD) Jean-Paul Moatti appelle les pays du pourtour méditerranéen, une zone sensible au réchauffement, à «peser» lors des négociations sur le climat en fin d'année à Paris, à la veille d'un forum méditerranéen sur ce thème, jeudi et vendredi à Marseille.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Australie : une mystérieuse maladie décime une tortue d’eau douce

Australie : une mystérieuse maladie décime une tortue d’eau douce | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Frappée par une mystérieuse épizootie, une tortue d’eau douce australienne (Myuchelys georgesi) a rejoint, en l’espace d’un mois, la trop longue liste des espèces menacées d’extinction. Jusqu’alors, ce chélonien endémique du fleuve Bellinger, en Nouvelle-Gallesdu Sud, n’était pourtant pas considéré comme étant en danger. Aujourd’hui, l’espoir de sauver l’espèce repose sur un petit nombre de survivants.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Du tigre... en Méditerranée

Du tigre... en Méditerranée | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
C'est au travers d'une énième discussion avec Nicolas ZIANI, biologiste marin, membre du Corsica-msrg , ainsi que du Groupe de Recherche sur les Requins de Méditerranée (Mediterranean Shark Research Group), que ce dernier me rapportait les informations ci-après, à savoir que le requin tigre, tout comme le grand requin blanc, a bien été observé dans la Grande Bleue.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Cantonnement de langoustes rouges : première conférence à Sein

Cantonnement de langoustes rouges : première conférence à Sein | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Exploité depuis des décennies, le stock de langoustes rouges est en déclin, les débarquements ne cessent de diminuer. Face à ce constat, au niveau national, les pêcheurs ont agi pour la mise en place de mesures comme l’augmentation de la taille minimale de capture (110 mm), l’instauration de périodes de fermeture saisonnière (de janvier à mars) et depuis 2015, l’interdiction de pêcher des femelles grainées entre avril et mai.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Le rapide développement des herbiers de zostères de l'étang de Berre

Le rapide développement des herbiers de zostères de l'étang de Berre | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it

Encore récemment, nous écrivions que la reprise des zostères dans l’étang de Berre était lente. Ce n’est déjà plus le cas et on peut prévoir que la vitesse va encore augmenter. Dans les années à venir, un développement de type exponentiel est à notre sens le plus vraisemblable

more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Découvrez le site Ramsar des Etangs palavasiens

Découvrez le site Ramsar des Etangs palavasiens | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it

Le site des étangs de palavasiens est composé de 7 lagunes appelées « étangs » depuis toujours, caractérisées par des surfaces, des profondeurs, des salinités et des fonctionnements différents, et couvrant 4 000 hectares : le Méjean, le Grec, l'Arnel, le Prévost, Vic, Pierre-Blanche et Ingril. Ces lagunes sont séparées de la mer par un cordon littoral, un milieu dunaire et des plages de sable et bordées par 2 000 hectares de zones humides, dites périphériques, tels que des marais ou anciens salins.

more...
Christian Allié's curator insight, May 29, 5:04 AM

................."""""""""""""""""""""""""""""""""""...................

 

............ 

Le site est un habitat essentiel pour l'avifaune pendant la période de migration, notamment pour la Sterne caspienne, (Sterna caspia) et la Cigogne blanche (Ciconia ciconia), mais aussi pendant la saison de reproduction pour la Sterne naine (Sterna albifrons, plus de 80 % de la population en France) et le Flamant rose (Phoenicopterus ruber roseus).

En raison de la grande diversité d'habitats dans ses lagunes, le site héberge de nombreux amphibiens méditerranéens, des reptiles comme la Cistude d'Europe (Emys orbicularis) et l'Emyde Lépreuse (Mauremys leprosa), des poissons comme l'Anguille d'Europe (Anguilla anguilla) et des insectes patrimoniaux telle que la Diane (Zerynthia polyxena).

Le site joue un rôle économique très fort de par les activités de pêche et de tourisme.

La nature en alerte

La préservation de notre faune, de notre flore et de nos sites naturels dépend des Directives Oiseaux et Habitats.

Aujourd'hui, la Commission européenne souhaite revoir ces lois, menaçant ainsi notre nature. Une nature protégée est une nature qui nous protège.

 

Aux côtés de la LPO, faites entendre votre voix : répondez à la consultation publique pour soutenir les Directives Oiseaux et Habitats.

 

https://www.lpo.fr/mobiliser/la-nature-en-alerte

La Nature compte sur vous !

Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Le littoral vue du ciel

Le littoral vue du ciel | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it

Ils photographient les zones protégées de notre littoral afin de les faire connaitre du plus grand nombre.

more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Pollution des calanques : des plantes pour préserver le littoral marseillais

Pollution des calanques : des plantes pour préserver le littoral marseillais | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Ce site naturel est cependant toujours largement impacté par les activités humaines, notamment industrielles et touristiques. Ces perturbations entraînent d’importantes conséquences sur la flore, la faune, le sol, l’air, l’eau et, in fine, sur l’homme. Comment la nature réagit-elle face à ces pollutions ? Quel rôle peut-elle jouer dans la régulation de ces pressions anthropiques ? Quels enseignements peut-on en tirer ? Pourquoi est-il primordial de préserver les calanques ?
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Tara offre une plongée dans la diversité de la vie planctonique

Tara offre une plongée dans la diversité de la vie planctonique | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
L’expédition Tara Oceans livre ses premiers résultats scientifiques et dévoile les multiples facettes de l’univers du plancton
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Les pieuvres peuvent voir... avec leur peau

Les pieuvres peuvent voir... avec leur peau | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
La pieuvre à deux points de Californie est capable de détecter et de réagir à la lumière via sa peau, sans nécessiter un traitement du signal lumineux par ses yeux et son cerveau.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

La marée noire de BP dans le Golfe du Mexique serait liée à mortalité accrue des dauphins

La marée noire de BP dans le Golfe du Mexique serait liée à mortalité accrue des dauphins | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
La marée noire de BP en 2010 dans le Golfe du Mexique a contribué à une forte augmentation de la mortalité des dauphins, a conclu mercredi une étude fédérale, la plus étendue effectuée sur ces animaux.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

La pression de la pêche rendrait les poissons plus méfiants

La pression de la pêche rendrait les poissons plus méfiants | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) estime que près de 70 % des stocks halieutiques sont pleinement exploités voire surexploités . Mais ce n'est peut-être qu'un tour joué par des poissons méfiants… La surexploitation industrielle est certainement un problème, mais une étude sur la pêche de loisir conduite par des scientifiques de l'UE sur les côtes de Majorque soulève quelques doutes sur l'exactitude des outils actuels utilisés pour la surveillance des stocks halieutiques.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Quand les phoques aident les scientifiques à étudier les océans

Quand les phoques aident les scientifiques à étudier les océans | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Des phoques équipés de capteurs ont aidé les scientifiques à récolter ces dernières années des données sur les coins les plus reculés des océans de la planète, faisant avancer la recherche sur le réchauffement climatique ou les prévisions météorologiques.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Le réchauffement climatique va bouleverser la biodiversité marine

Le réchauffement climatique va bouleverser la biodiversité marine | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Les océans, dans leur quasi-totalité, vont connaître un bouleversement profond de leur biodiversité si le réchauffement climatique n’est pas maîtrisé rapidement. Disparitions locales, diminutions, mouvements « biogéographiques », cette réorganisation devrait concerner un grand nombre d’espèces, selon les travaux d’une équipe internationale conduite par le CNRS et rassemblant la Sir Alister Hardy Foundation for Ocean Science, l’université de Plymouth (Angleterre) et le Centre scientifique de Monaco, publiés, lundi 1er juin, dans la revue Nature Climate Change.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Sea Shepherd lance l'Opération Syracuse et appréhende les premiers braconniers

Sea Shepherd lance l'Opération Syracuse et appréhende les premiers braconniers | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it

La réserve marine de Plemmirio a été créée en 2004 et s’étend le long des côtes orientales de la péninsule de la Maddalena (Syracuse) sur 14 km. Elle couvre 2 429 hectares et est classée "Area Specialmente Protetta di Interesse Mediterraneo" (ASPIM), un label accordé à des sites importants pour la conservation de la biodiversité en Méditerranée. La région est également répertoriée comme "Area Marina di Reperimento", ce qui signifie que sa protection est jugée prioritaire.

more...
Christian Allié's curator insight, May 30, 5:27 AM

..................""""""""""""""""""""""""""""""...............

 

[ ... ]

.....

Le directeur général de Sea Shepherd Global, Alex Cornelissen, a déclaré : "Pour la deuxième année, Sea Shepherd Italie va travailler à l’application des lois locales en Sicile afin de mettre un terme au braconnage dans la réserve marine de Plemmirio. Après le franc succès de la campagne l’année passée, les volontaires de Sea Shepherd Italie ont repris les patrouilles avec le même dévouement et ont déjà permis la première arrestation de la saison. Il ne fait pas de doute que, sous le regard vigilant de Sea Shepherd Italie, aucun braconnier ne pourra piller impunément cette importante zone marine protégée. Tous les membres du mouvement Sea Shepherd attendent une fois de plus des nouvelles de Sicile. Il est certain que de nouvelles arrestations vont suivre et que le braconnage sera à nouveau endigué."

 

Le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd, a félicité les volontaires de l’Opération Syracuse 2014, qu’il qualifie de "passionnés, courageux défenseurs de la vie marine, des personnes qui font ce qu’elles font non pour la gloire, ni même pour l’argent, mais parce qu’elles aiment cette planète, parce qu’elles aiment nos océans et parce qu’elles aiment la vie qui nage dans ces océans et vole au-dessus d’eux".

 

Contexte

Plemmirio est classé "Area Specialmente Protetta di Interesse Mediterraneo" (ASPIM), un label accordé à des sites importants pour la conservation de la biodiversité en Méditerranée. La région est également répertoriée comme "Area Marina di Reperimento", ce qui signifie que sa protection est jugée prioritaire.

 

La réserve marine de Plemmirio est divisée en trois zones qui jouissent de différents niveaux de protection : la zone A, où les restrictions sont les plus strictes ; la zone B, avec le deuxième niveau de restrictions le plus élevé ; la zone C, aux règles plus souples.

La zone A bénéficie d’une protection totale. Aucun bateau n’a le droit d’y pénétrer ni d’y jeter l’ancre. La pêche, la collecte d’espèces marines et la plongée ne sont pas permises. La pêche sous-marine au harpon, que ce soit avec des bouteilles de plongée ou en apnée, est interdite dans les trois zones.

Rescooped by Pescalune from Biodiversité
Scoop.it!

[Video] Rencontre avec des créatures sous-marines dans les abysses de Porto Rico

[Video] Rencontre avec des créatures sous-marines dans les abysses de Porto Rico | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Une équipe de scientifiques y a observé une faune et une flore surprenantes.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Comment faire face à une marée noire en Arctique ... ?

Comment faire face à une marée noire en Arctique ... ? | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it

Shell vient d'obtenir une autorisation de recherche de pétrole au large de l'Alaska par Barack Obama. De son côté, Total compte exploiter le gaz au large de la Russie, une zone très éloignée des côtes....

Pescalune's insight:

...... le mieux serait de ne pas TOUT faire pour que ça arrive non  ?!?

more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Etang de l'Or à Mauguio : une richesse biologique méconnue

Etang de l'Or à Mauguio : une richesse biologique méconnue | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Classé en natura 2000, l'étang de l'Or fait aussi partie des sites RAMSAR, zones humides reconnues d'importance internationale, particulièrement en ce qui concerne l'habitats des oiseaux d'eau. Un vrai paradoxe car la lagune est très polluée malgré les efforts des hommes qui sont mis à son chevet.
more...
Christian Allié's curator insight, May 24, 12:15 PM

..............""""""""""""""""""""""""""""".............

 

.... #Vidéo ****

 

.......... Chaque année, des milliers d'oiseaux viennent se reproduire sur certaines parties de l'étang de l'or, notamment celles qui le Conservatoire du Littoral a racheté dans les années 80.

Certaines espèces protéges, comme la sterne Hansel, ne se reprodiuse que sur ce site. A l'instar des espèces protégées, ces oiseaux sont couvés du regard par les gardes du littoral. Chargés de la gestion des espaces naturels par l'agglo du pays de l'or, ces techniciens ajustent même les niveaux de l'eau pour le bien être des couples qui se reproduisent ici au printemps.

L'étang de l'Or abrite aussi une importante population de tortue cistude, ce qui lui vaut, entre autre, d'être classé natura 2000. Cette petite tortue des marais fait l'objet d'un suivi et d'un marquage depuis plusieurs années.

Cette diversité naturelle est favorisée par l'eau saumâtre de la lagune, mélange d'eau douce et d'eau de mer. Un équilibre menacé par le sel, toujours plus présent au fil des ans. Mais la lagune souffre aussi et surtout de la pollution : de nombreux cours d'eau s'y déversent, charriant les rejets du bassin versant : soit 32  communes où vivent jusqu'à 250 000 habitants en été. Et l'agriculture n'est pas en reste.

Néanmoins, de gros efforts ont été réalisés au niveau de la rénovation des stations d'épuration, qui devraient être toutes aux normes d'ici quatre à cinq ans. Pour autant, l'étang de l'Or reste bien malade, car si on stoppait toute source de pollution dès aujourd'hui, il faudrait encore de longues décennies pour parvenir à évacuer l'ensemble des éléments nocifs enfouis dans la vase.

Rescooped by Pescalune from Biodiversité
Scoop.it!

Gabon: Les plages des tortues disparaissent

Gabon: Les plages des tortues disparaissent | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Pour la journée mondiale des tortues, le 23 mai, «20 Minutes» est allé prendre des nouvelles des tortues luth qui risquent de voir leurs plages de ponte disparaître…

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
Christian Allié's curator insight, May 29, 5:13 AM

..................."""""""""""""""""""""""""""""""................

 

***** Vidéo *****

[ ... ]

...... 

0
contribution

Réagissez à
cet article

3,3k103165ImprimerEnvoyer 1 / 2 Audrey ChauvetGoogle+TwitterPublié le22.05.2015 à 07:16Mis à jour le22.05.2015 à 07:16Mots-clésGabon,tortues

De notre envoyée spéciale à Libreville, au Gabon

Sable blanc, palmiers et transats: la pointe Denis est la destination préférée des Librevillois pour le week-end. Ce bout de presqu’île situé à l’extrémité nord du parc national de Pongara était aussi la destination de centaines de tortues luth qui, après une migration de plusieurs milliers de kilomètres depuis la Guyane ou le Brésil, y avaient installé leur nurserie. Chaque année, de septembre à avril, jusqu’à 2.500 nids se côtoyaient sur les 5km de plage de la façade Atlantique. Nombre de touristes veillaient jusque tard dans la nuit pour observer les femelles venir creuser un trou dans le sable et y déposer leurs précieux œufs.

Mais aujourd’hui, les tortues arrivant sur les plages gabonaises ne retrouvent plus leur coin de sable: ces cinq dernières années, l’océan a gagné plus de 100 mètres sur la terre, grignotant la côte dix fois plus rapidement que lors des décennies précédentes. «En moins de dix ans, le nombre de tortues venant pondre dans la baie a chuté de plus de 50%, estime François Boussamba, militant de l’ONG Aventures sans frontières (ASF). S’il n’y a plus de plage, nous perdrons les tortues marines ».

 

Une érosion pas si naturelle

Le changement climatique et la hausse du niveau des mers qui l’accompagne serait un coupable idéal. S’il n’est pas totalement possible de l’innocenter, on manque toutefois de preuves pour le condamner: «Nous n’avons pas de séries statistiques suffisantes pour affirmer que l’érosion de la côte est liée au réchauffement du climat», reconnaît Magloire Mouganga, expert scientifique à l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN).

Les marchands de sable sont en revanche clairement montrés du doigt: «Un permis d’exploitation sablière a été accordé il y a quelques années dans l’estuaire, explique Magloire Mouganga. Les prélèvements faits sur les grands bancs de sable modifient la topographie des fonds et accélèrent les courants qui arrivent à la pointe. La mer vient y chercher les sédiments dont elle a besoin pour reconstituer le banc de sable détruit: ici, c’est le compte épargne de la mer, elle vient puiser dedans quand on lui prend ce qu’elle a au large.»

 

Lire aussi notre reportage: Le deuxième poumon de la planète peut-il encore être sauvé?

http://www.20minutes.fr/planete/1600859-20150504-gabon-deuxieme-poumon-planete-peut-encore-etre-sauve

Trop de bébés femelles

Aujourd’hui, la loi gabonaise oblige les exploitants de sable à faire des études d’impact avant d’entreprendre des dragages. Mais les anciennes carrières et les exploitations illégales, parfois directement sur la plage, rendent le contrôle de l’activité compliquée. «Nous développons des écloseries sur les plages pour y placer les nids menacés», explique François Boussamba. Jusqu’au jour où peut-être il n’y aura plus de nid: non contente d’envahir la terre, la houle de plus en plus virulente rend les grains de sable plus gros, ce qui n’est pas du goût des tortues, et détruit les plantes qui permettait aux petites tortues de grandir à l’abri du soleil équatorial.

 «Une variation de 1 ou 2°C dans le nid peut changer profondément la structure des populations de tortues luth car le sexe des tortues est déterminé dans l’œuf en fonction de la température du sable, explique Mathieu Ducrocq, assistant technique en charge du programme «Arc d’Emeraude» à l’ANPN. S’il fait plus chaud, il pourrait y avoir beaucoup plus de femelles que de mâles et donc des problèmes de reproduction.»

 

Lire notre reportage: Au Gabon, préserver la nature rapporte de l’argent

http://www.20minutes.fr/planete/1603307-20150507-gabon-quand-preserver-nature-rapporte-argent

 

Déjà classée en danger d’extinction sur la liste rouge des espèces de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), notamment en raison des nombreux cas d’étouffement avec des sacs plastiques ou de capture dans des filets de pêche, la tortue luth pourrait en plus pâtir de l’urbanisation galopante en Afrique et en Asie: quand les hommes érigent des immeubles en béton, c’est la maison des tortues qui s’écroule.

Scooped by Pescalune
Scoop.it!

JAZA vote pour la fin du commerce des dauphins capturés à Taiji

JAZA vote pour la fin du commerce des dauphins capturés à Taiji | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Si elle ne marque pas la fin de la chasse au rabattage, cette annonce reste une excellente nouvelle pour les dauphins de Taiji car le commerce de cétacés pour la captivité constitue le principal financement des massacres qui transforment la crique en mer de sang. Avec la disparition de la demande de dauphins de Taiji pour les aquariums japonais, il y a de fortes chances pour que la chasse de Taiji ne soit plus viable du point de vue économique.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

La Journée mondiale de la Biodiversité par l'Agence des aires marines protégées

La Journée mondiale de la Biodiversité par l'Agence des aires marines protégées | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
A l’occasion de la Journée mondiale de la biodiversité, l'Agence des aires marines protégées se mobilise le 22 mai 2015. En tant que futur organisme intégré à l'Agence française pour la biodiversité (AFB), elle a participé à un sondage auprès des Français concernant leur opinion sur la protection de la biodiversité et leur souhait de s’impliquer dans la future AFB.
more...
No comment yet.
Scooped by Pescalune
Scoop.it!

Faut-il à nouveau tuer les bébés phoques ...... ?

Faut-il à nouveau tuer les bébés phoques ...... ? | Zones humides - Ramsar - Océans | Scoop.it
Ces Inuits, dont le pays fait partie du royaume du Danemark, affirment que l'interdiction du Parlement contribue à leur déclin culturel et économique. Le texte a beau autoriser la chasse, qu'ils pratiquent pour leur subsistance, et afin de protéger leur mode de vie, les exportations de fourrures du Groenland ont baissé de 90 % depuis 2009, note le site Quartz, citant un rapport du Bureau européen pour la conservation et le développement. Bref, le marché est détruit.


.... La population de phoques s'est dangereusement accrue. Cette surpopulation pose problème, disent les Inuits, pour l'industrie de la pêche, dont les exportations représentent aujourd'hui 90 % des revenus du Groenland, et qui est leur principal employeur.

more...
No comment yet.