We are numerique ...
Follow
Find
2.7K views | +9 today
 
Scooped by Olivier Cauchois
onto We are numerique [W.A.N]
Scoop.it!

Quand l'éditorial se transforme en méta-données de la musique

Quand l'éditorial se transforme en méta-données de la musique | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Internet bouleverse en profondeur le métier des journalistes de la presse musicale. Les contenus éditoriaux se transforment en méta-données liées à un support audio immédiat. Leur diffusion s'atomise.
Olivier Cauchois's insight:

Article de fond qui date mais qu'il est de bon de relire

more...
Jean-Luc Biaulet's comment, June 19, 2013 1:12 PM
Wouw Olivier : c'est de l'archéodigitalogie !

From around the web

We are numerique [W.A.N]
Actualité numérique, digitale, métadonnées, information _2.0, technologie, politique numérique, mutation digitale
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Big data - Wikipédia

Big data - Wikipédia | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it

Big data (« grosse donnée ») utilisée pour désigner des ensembles de données qui deviennent tellement gros qu'ils en deviennent difficiles à travailler avec des outils classiques de gestion de base de données. Dans ces nouveaux ordres de grandeur, la capture, le stockage, la recherche, le partage, l'analyse et la visualisation des données doivent être redéfinis. 

 

MusicBrainz Identifier - MusicBrainz http://bit.ly/yd1QTj

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Gestion de Projet - Fédération Française des Startups

Gestion de Projet - Fédération Française des Startups | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Si vous êtes sur cet article c’est que vous avez peux être un projet ou que vous voulez en apprendre plus sur la gestion de projet.
Olivier Cauchois's insight:

Phase 1 : démarrage du projet  et la préparation

 

Phase 2 : La réalisation et l’exécution

 

Phase 3 : Le lancement du projet

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Comment le GAFA s'enrichit à chaque Clic

Comment le GAFA s'enrichit à chaque Clic | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
La "bande des 4" n’est pas seule à collecter et revendre des informations personnelles. Le big data enrichit banques, assureurs et la plupart des marchands en ligne.
Olivier Cauchois's insight:

le GAFA (Google, Apple, Facebook,Amazon) mise sur la revente des données personnelles collectées sur les utilisateurs.

Chaque clic permet d’affiner la connaissance intime de l’individu et de dresser un profil de plus en plus élaboré. Ces données sont agrégées par des algorithmes de plus en plus pertinents et revendues.

 

Le GAFA n’est pas seule à pratiquer la collecte d’informations. Les banques, les sociétés d’assurance et la plupart des marchands en ligne font la même chose. Mais les quatre qui forment le GAFA sont les plus avancés.

 

La nouvelle monnaie numérique, c’est le clic.

Concrètement, si on ne donne pas d’informations, l’accès au net diminue. Les navigateurs qui sont paramétrés pour empêcher les pubs ou les cookies, sont repérés par les sites et ces derniers peuvent limiter l’accès aux utilisateurs avares de données. 

 

La révolution , c’est la géolocalisation. L’ère où on se contentait de recueillir les données est révolue. Aujourd’hui, ce sont les data scientists qui ont pris le pouvoir, autrement dit ceux qui sont capables d’interpréter ces données.

 

Le gagnant ne sera pas celui qui sera le moins cher, mais celui qui sera là exactement au bon moment, avec le produit qui correspond aux besoins. Les algorithmes deviennent de plus en plus performants et peuvent "chercher et révéler l’inconscient"

 

Cette situation a provoqué un déplacement de la création de valeur. Elle n’est plus chez l’opérateur mais chez celui qui récolte le plus de données pertinentes. En attirant le chaland par des services non payants, Google constitue une gigantesque base de données qu’il peut ensuite monétiser c’est a dire"revendre".

 

A chaque clic que vous faites sur un moteur de recherche vous renseignez votre profil. A chaque utilisation de Google search, Gmail, Google agenda, Google map, Google earth, Google translation, etc., vous précisez qui vous êtes et vous fournissez du grain à moudre aux algorithmes des data scientists. 

more...
Christophe Tisseyre's curator insight, November 24, 3:17 PM

De fait, faut bien que l'argent aille quelque part...

Rescooped by Olivier Cauchois from MUSIC:ENTER
Scoop.it!

Forum de Tokyo : la conférence des acteurs de la culture et du numérique

Forum de Tokyo : la conférence des acteurs de la culture et du numérique | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Mardi 2 décembre 2014 à 08h30, au YOYO - Palais de Tokyo Le message Forum de Tokyo: la conférence des Acteurs de la culture et du numérique est apparu sur FrenchWeb.fr.

Via Yvan Boudillet
Olivier Cauchois's insight:

Le  Forum de Tokyo  tiendra sa première édition le 2 décembre Prochain au Palais de Tokyo (Yoyo). Il sérums inauguré par Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat en charger du Numérique et Clôturé par Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication ET rassemblera des experts, des Industriels, artistes, Représentants des ayants Droits Ou des instances de régulation. La Française Tech de la culture Qui est le fer de lance de l'innovation D'usages et De modèles d'affaires de transformation this, un also Apporte fils Soutien à l'Événement.

Les organisateurs diffuseront à this occasion Un livre blanc presentant Leurs visions respectives de transformation digitale. 

more...
NewZeeK's curator insight, November 20, 9:34 AM
Les acteurs du numérique lancent un forum de reflexion sur la transition numérique de la culture
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Big data : données, données, donnez-moi ! #DATAGUEULE 15 - YouTube

Partage de Facebook: http://on.fb.me/1wypOR0 sur Twitter Partage: http://bit.ly/11nNWxO À Mesure Que Nos vies Sont de plus de salle, plus connectées, les données ...
Olivier Cauchois's insight:

Big Data and data Personnelles, Les 2 mamelles du Commerce Du 21 siecle. Parfait verser Comprendre.  

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Facebook domine le partage de vidéos

Facebook domine le partage de vidéos | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
80% des partage video est réalisé par seulement 18% des internautes.
Olivier Cauchois's insight:
Facebook represente 60% du partage de vidéos sur la Toile, contre 14% pour Twitter, 9% pour Google+ ou 6% pour Tumblr. L'étude porte sur 521 milliards de vidéos diffusés sur les médias sociaux en Australie, au Brésil, en France, en Allemagne, au Japon, en Norvège, en Asie du Sud-Est, en Corée du Sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Un assouplissement des règles en matière de concentration dans les médias est à l’étude.

Un assouplissement des règles en matière de concentration dans les médias est à l’étude. | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it

Alors que les GAFA non régulés bousculent les médias européens, l'objectif est de ne pas affaiblir par une réglementation obsolète les groupes français.

Olivier Cauchois's insight:

Une réglementation qui date du milieu des années 1980 et est largement depassée par le numerique Deux règles en faire evoluer : 1) celle dite des deux sur trois, qui empêche un groupe d’être présent à la fois dans la télévision, la radio et la presse quotidienne 2) celle des 49 %, qui limite à ce niveau le seuil maximal de détention d’une chaîne de télévision diffusée sur la télévision numérique terrestre (TNT). En revanche, la règle limitant à 20 % le seuil de détention d’une chaîne de télévision hertzienne par des actionnaires extra européens ne serait pas remise en cause, compte tenu notamment des réticences du CSA et du gouvernement. Les extra européens sont aujourd’hui cantonnés aux chaînes thématiques. Alors que les GAFA non régulés bousculent les médias depuis le début des années 2000, la crainte est de ne pas affaiblir par une réglementation obsolète les groupes français. « Les dispositions de la loi interdisant en particulier toute forme de concentration horizontale ou verticale sont devenues obsolètes »

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

La start-up chinoise Momo à Wall Street

La start-up chinoise Momo à Wall Street | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Momo, une application créée il y a seulement trois ans, cherche à lever 300 millions de dollars.Elle va rejoindre Alibaba, Baidu et autres Weibo.
Wall Street est en train de devenir la destination naturelle des sociétés technologiques chinoises. Après l’introduction en Bourse record d’Alibaba, celles des géants Sina et Baidu, du « Facebook chinois » Renren, du « Twitter chinois » Weibo ou encore du « YouTube chinois » Youku Tudou, c’est au tour de Momo de débarquer à la Bourse américaine.
Olivier Cauchois's insight:

Momo souhaite lever 300 millions de dollars en Bourse. Sa valorisation pourrait alors atteindre 2 voire 3 milliards de dollars, selon les analystes. Soit près de... 1.000 fois son chiffre d’affaires de 2013. La société n’a en effet commencé à monétiser son audience que l’an dernier, et a généré 3,1 millions de dollars de revenus. Mais, cette année, elle devrait faire décoller son chiffre d’affaires : sur les six premiers mois de l’année, elle a déjà engrangé 13,9 millions, même si, dans le même temps, elle enregistrait une perte nette de 48,6 millions de dollars. Ses revenus sont constitués de publicités, mais aussi de la vente de stickers et d’objets virtuels, et de commissions prélevées sur l’utilisation de jeux sur la plate-forme.

La société a été créée en 2011 par quatre entrepreneurs passés auparavant par Netease, l’un des pionniers de l’Internet en Chine, ou Sina, l’un des principaux portails du pays.


En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/0203927901997-la-start-up-chinoise-momo-a-wall-street-1062976.php?TcqmX7yLCm0M2Iyh.99

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Apres les GAFA, voici les BAT (Baidu, Alibaba, Tencent), les trois cadors de l’Internet chinois

Apres les GAFA, voici les BAT (Baidu, Alibaba, Tencent), les trois cadors de l’Internet chinois | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
« Le numérique. Pour le meilleur ou pour le pire ? Brillante argumentation...
Olivier Cauchois's insight:
Car même si le discours anti-technologies grandit, même si les vieux acteurs, dénonçant l’hérésie progressiste du numérique, prônent la répression pour sauver leurs contenus dépassés, la grande course, rapide, coûteuse, sans précédent, vers l’intelligence artificielle est lancée. Dans cette nouvelle ère socio-technique, le numérique et Internet sont de plus en plus prégnants, de moins en moins visibles. Le paysage change vite, chacun le voit. Dans 10 ans, les technos d’aujourd’hui nous paraitront primitives, nous ne nous rappellerons même plus du nombre d’objets connectés sur nous et mesurerons notre consommation mensuelle en gigabit. Dans la réalité virtuelle, IBM, Google et Apple seront peut-être notre médecin, l’intelligence artificielle, distribuée par le cloud, sera ambiante. Et si vous avez aimé les GAFA, vous allez adorer les BAT (Baidu, Alibaba, Tencent), les trois cadors de l’Internet chinois fondés en même temps que Google à la fin des années 1990 et en plein essor mondial. Tout a commencé avec des systèmes d’exploitation des années 60. Des couches de systèmes d’information s’y sont greffées pour donner les premiers ordinateurs individuels. Puis, avec Internet, les logiciels ont superposé des couches empilées de savoir empilées en questions/réponses, des moteurs de recherche ont fait le tri, puis sont apparus des moteurs de résumés et les recommandations issues du raisonnement prédictif du web intuitif. Aujourd’hui, les silos se brisent. Des corrélations naissent. Le prix de la puissance de calcul chute, de même que le coût de la transmission de données à haute vitesse. L’informatique décentralisée en réseau, non contrôlée par un individu ou une entreprise, mais partagée, se développe. Tout comme l’informatique quantique, qui accroît la puissance des machines, et l’intelligence des robots, qui prendront les jobs d’un nombre croissant de gens, y compris dans les classes moyennes, ou plutôt les changeront. Toutes les grandes firmes – Google, Facebook, Amazon, IBM en tête-- investissent aujourd’hui le terrain de l’intelligence artificielle dont les couches se superposent, lentement mais sûrement, les unes après les autres. La révolution robotique arrive...
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

L'Allemagne pourrait exiger le code source de ses fournisseurs

L'Allemagne pourrait exiger le code source de ses fournisseurs | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Pour renforcer la sécurité et la confidentialité des communications, l'Allemagne préparerait un projet de loi pour obliger les prestataires de services à donner l'accès à leur code lorsqu'ils ont des contrats avec l'Etat ou des entreprises...
Olivier Cauchois's insight:
Renforcement de la confidentialité des communications en Allemagne pourrait exiger le code source de ses fournisseurs via 1 projet de loi
more...
No comment yet.
Rescooped by Olivier Cauchois from Le Digital
Scoop.it!

Comment Créer du Trafic grâce à vos Contenus ?

Comment Créer du Trafic grâce à vos Contenus ? | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Comment créer du trafic grâce à vos contenus ? Comment créer du trafic sur votre blog ? En appliquant ces conseils, vous vous épargnerez 6 mois d'efforts

Via BeatriceJUGE-BOIRARD
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Alibaba se lance dans les innovations marketing vidéo en ligne

Alibaba se lance dans les innovations marketing vidéo en ligne | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Maîtriser les données et l’écosystème de consommation, c’est mieux. C’est la stratégie que continue à suivre Alibaba. Cette fois-ci, cela concerne Youku Toudu. Ce spécialiste de la « télévision en ligne » est le premier du secteur en termes de nombre d’heures de visionnage. Les internautes chinois ont passé en août dernier plus de 770 millions d’heures à naviguer et visionner le contenu.
Olivier Cauchois's insight:
En début d’année, la société de Hangzhou et Yunfeng Capital de Jack Ma avaient sorti de leur poche plus de 1,22 milliard de dollars pour prendre un pourcentage cumulé de 18,5% de la première société de diffusion de vidéo en ligne en Chine et de ses deux sites. Une des illusions les plus communes est de considérer Alibaba comme un grand acteur du e-commerce. En fait, Alibaba est surtout un grand acteur du marketing en ligne. Près de 70% de ses revenus en Chine proviennent des services qu’il offre aux marques pour se faire remarquer sur ses différentes plateformes de vente. Pas étonnant que le pékinois Youku Tudou et Alibaba Group décident de collaborer sur l’innovation dans le marketing vidéo en ligne. Et en particulier sur le big data. Pour cela, Alimama, société spécialisée dans les technologies dédiées au marketing va aider à populariser les fonctions développées par Youku (View and Buy) et par Tudou (Merchants’ VideoChannel). « View and Buy, » autorise le consommateur à cliquer sur des objets visibles dans une vidéo et à les acheter sans interrompre le visionnage. Quant à la très complémentaire "Merchants’ Video Channel", elle donne justement aux fournisseurs les technologies pour créer des videos et déclencher l’achat. Le but est évidemment de relier plus étroitement les plate-formes de télévision en ligne avec la place de marché Taobao et la galerie commerciale virtuelle Tmall.com. Last but not least, Youku Tudou et Alimama vont créer un laboratoire d’innovation, le Marketing Innovation Lab. Cela aidera peut être Youku Tudou à dépasser ses concurrents comme iQiyi, qui est déjà plus fort sur le mobile. A noter que selon Enfodesk, la publicité sur la vidéo en ligne représentait déjà un marché de plus de 500 millions de dollars en 2013... C’est le pourcentage des revenus du moteur de recherche Baidu issus des activités des internautes sur leurs téléphones mobiles. Au troisième trimestre 2014, l’entreprise basée à Beijing a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 2,2 milliards de dollars, soit 52% de mieux que sur la même période il y a un an. Les revenus issus du marketing en ligne se montent à 2,188 milliards. L’innovation : Zilzar.com Ce sont quelques 200 millions d’Indonésiens, plus de 20 millions de chinois et plus de 17 millions de Malais qui vont être contents. Leur point commun ? La religion, en l’occurrence l’islam. Oui, l’Asie Pacifique compterait la plus grande population pieuse en la matière, avec plus de 1 milliard de musulmans. Zilzar.com, qui se définit comme la plateforme de marché pour les adeptes de l’Islam, a été lancée lors du 10ème Forum sur l’économie islamique à Dubai. Ses concepteurs l’imaginent comme un site pour les consommateurs et les entreprises, qui leur permettra de s’informer mais aussi de consommer : nourriture, vêtements, tourisme… Le but est aussi de fédérer les milliers de PME qui travaillent spécifiquement pour ces cibles et de leur donner accès à un ”e-souq”.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

L'ordinateur de demain pourrait bien être français Pierre Lebeau : ”Keecker, une évolution logique de l'ordinateur”

L'ordinateur de demain pourrait bien être français Pierre Lebeau : ”Keecker, une évolution logique de l'ordinateur” | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Pierre Lebeau : "Keecker, une évolution logique de l'ordinateur"
lundi 20 octobre 2014
11
13 1
inShare
0 0 0
commentaire(s)
Ancien chef de produit IT chez Google, Pierre Lebeau a lancé sa propre start-up et propose Keecker : un "ordinateur collectif", sous la forme d'un petit robot autonome.
Olivier Cauchois's insight:

L'ordinateur de demain pourrait bien être français ! Keecker est un petit robot autonome, polyvalent, équipé d'un vidéo projecteur en haute définition, d'une caméra et de plusieurs capteurs lui permettant de se déplacer et de récolter un certain nombre de données dans la maison (température, qualité de l'air etc.) Après une première levée de fonds en début d'année, la start-up a lancé il y a moins d'une semaine une campagne de crowdfunding via Kickstarter. Son créateur Pierre Lebeau, un ancien de Google, revient pour Les Clés de demain sur l'histoire de ce « R2-D2 des temps modernes ».

more...
No comment yet.
Rescooped by Olivier Cauchois from Veille Techno et Informatique "AutreMent"
Scoop.it!

Chiffrez vos sauvegardes avant de les envoyer dans le cloud

Chiffrez vos sauvegardes avant de les envoyer dans le cloud | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
On le sait tous, utiliser des services de cloud comme Skydrive ou Google Drive nous expose à une violation de notre vie privée par des organismes tel que la NSA mais aussi à de simples piratages qui pourraient rendre publics nos fichiers.

Si vous voulez vraiment utiliser ce genre de services, il n'y a qu'un seul moyen de protéger efficacement ses données : Les chiffrer.

Et pour chiffrer ses données avant de les envoyer là-bas loin, dans les data centers américains, il existe un soft gratuit baptisé Duplicati pour vous aider.

Duplicati est un outil pour Windows, OSX et Linux qui vous permet de programmer des sauvegardes chiffrées des répertoires de votre choix et d'envoyer tout ça sur votre serveur (via SCP ou FTP), ou sur Skydrive, Box, Amazon S3, Google Drive, Rackspace...Etc. Le chiffrement se fait en AES-256.

Via L'Info Autrement
Olivier Cauchois's insight:

Une soluce abordable pour chiffrer ses données avant de les envoyer dans les data centers US, Le soft est gratuit : Duplicati 

more...
Louis Joseph's comment, Today, 11:21 AM
Mieux: ne les envoyez pas dans le cloud !
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Face à l'omniprésent Wikipédia, Encyclopædia Universalis dépose le bilan

Face à l'omniprésent Wikipédia, Encyclopædia Universalis dépose le bilan | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it

La société éditant l'Encyclopædia Universalis a déposé le bilan, incapable de tenir la distance face à Wikipédia. 

Olivier Cauchois's insight:

Sur son site, Universalis se targue de faire appel à plus de "7200 spécialistes de leur discipline" pour rédiger les textes de l'encyclopédie, ajoutant que "leur signature garantit au lecteur l'exactitude des informations publiées".

 

Mais que peuvent faire ces experts devant la multitude... Rien! La mobilisation de dizaines de milliers de contributeurs provenant du monde entier ?

 

Sur la seule déclinaison francophone de Wikipédia, il y a eu près de 16 000 internautes qui ont été actifs au cours du dernier mois. C'est plus du double de la totalité des spécialistes mobilisés par Encyclopædia Universalis. 

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

les Etats-Unis représentent 83 % de la capitalisation boursière des entreprises du numérique, contre 2 % en Europe...

les Etats-Unis représentent 83 % de la capitalisation boursière des entreprises du numérique, contre 2 % en Europe... | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Le budget recherche et développement de Microsoft et d'Intel dépassent le budget de la France pour financer l'ensemble de sa recherche civile, tous secteurs confondus
Olivier Cauchois's insight:
9 des 10 sites les plus visités au monde sont rattachés à des acteurs américains, alors que 80 % des utilisateurs ne sont pas localisés aux Etats-Unis Les Américains représentent 72 % du Top 50 des sites mondiaux contre 22 % pour la Chine, 6 % pour la Russie et 0 % pour l'Europe
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

podcast Instant M. Comment calcul t on l'audience trimestrielle de la radio

podcast Instant M. Comment calcul t on l'audience trimestrielle de la radio | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Les audiences de la radio. Comment la mediametrie la mesure.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

#Energie : Cozynergy lève 1 million d’euros et vise un développement national sur 3 ans

#Energie : Cozynergy lève 1 million d’euros et vise un développement national sur 3 ans | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Cozynergy, une jeune entreprise toulousaine innovante spécialisée dans la rénovation énergétique des bâtiments, vient de lever 1 million d'euros.
Olivier Cauchois's insight:
Le plan de rénovation énergétique de l’habitat permet d’accompagner les ménages dans leur projets de travaux de rénovation énergétique. Des aides financières adaptées à chaque situation sont mises en place. Les collectivités sont également mobilisées et incitées à participer au club des initiatives locales pour la rénovation énergétique...Des opportunités pour Cozynergie
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

INTERNET • Facebook prépare un réseau social professionnel

INTERNET • Facebook prépare un réseau social professionnel | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Soucieuses de maintenir leur productivité, de nombreuses entreprises interdisent à leur personnel d’utiliser Facebook au bureau. Mais cela pourrait bientôt changer.
Olivier Cauchois's insight:
Ce nouveau produit est "conçu pour permettre aux utilisateurs de discuter avec des collègues, se connecter avec leurs contacts professionnels et collaborer sur des documents, concurrençant Google Drive et Microsoft Office" 1 reseau intranet en quelsue sorte...
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Les grands producteurs audiovisuels français s’allient au sein de A2I ( Association de l’industrie audiovisuelle indépendante)

Les grands producteurs audiovisuels français s’allient au sein de A2I ( Association de l’industrie audiovisuelle indépendante) | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it

Quatre poids lourds du secteur se mobilise au sein de A2I (Association de l’industrie audiovisuelle indépendante) : Takis Candilis, PDG de Lagardère Entertainment, Christophe Nobileau, PDG de TelFrance, Emmanuel Chain, PDG de Elephant & Cie, et Pascal Breton, PDG de Fédération Entertainment.

Olivier Cauchois's insight:

Lagardère Entertainment, TelFrance, Federation Entertainment et Elephant et Cie créent une association A2I. Son but : défendre le modèle de la production indépendante ­et faire évoluer la réglementation. Les objectifs de A2I Redefinir les regles entre diffuseurs et les producteurs » pour maintenir le système de la production indépendante, imaginé il y a 30 ans. Dans le cadre de leurs obligations, les chaînes doivent en effet faire majoritairement appel à des producteurs avec lesquels elles n’ont pas de liens capitalistiques... « Nous voulons créer des champions français autour du métier phare, qui est le contenu et non le canal », plaide Takis Candilis, de Lagardère. Pour l’A2I, c’est le seul moyen pour que la fiction à la française connaisse à l’international le même succès que l’animation ou le jeu vidéo. Pour l’A2I, les producteurs demandent la suspension du décret production, actuellement en cours d’examen par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) Pour les producteurs de l’A2I, de nombreuses dispositions réglementaires sont en effet devenues obsolètes. Les producteurs souhaitent que certaines contraintes publicitaires, comme le contrôle strict du placement produit, soient assouplies pour laisser les chaînes respirer financièrement. Parallèlement, en plus des mandats, les producteurs veulent pouvoir produire davantage d’œuvres en anglais. Ils exigent enfin que les acteurs du numérique soient mis sur un pied d’égalité réglementaire et fiscal.

more...
Olivier Cauchois's curator insight, November 16, 4:17 PM

« Nous voulons créer des champions français autour du métier phare, qui est le contenu et non le canal »

Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Découvrez les neuf premières métropoles labellisées "French Tech"

Découvrez les neuf premières métropoles labellisées "French Tech" | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Neuf villes disposant d'un écosystème numérique dynamique viennent de se voir attribuer le label "French Tech".
Olivier Cauchois's insight:

Neuf villes disposant d'un écosystème numérique dynamique viennent de se voir attribuer le label "French Tech".

Lille, Lyon, Grenoble, Aix-Marseille, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Rennes : ces neuf villes sont les premières à décrocher le fameux label "French Tech", parmi quinze dossiers déjà déposés. Si la marque ne donne pas accès à des financements particuliers, elle tend à mettre en valeur certaines villes en tant qu'écosystèmes au sein desquels les entrepreneurs accèdent à des facilités pour créer leur start-up.

Pour obtenir le label, les villes candidates ont dû montrer que des jeunes pousses ont pu y émerger et lever des fonds, qu'elles disposent d'accélérateurs, d'espaces de co-working...

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Warner vient de signer un accord de licence avec SoundCloud contre 3% du capital

Warner vient de signer un accord de licence avec SoundCloud contre 3% du capital | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Après des mois de négociations, la major Warner vient ainsi de signer un accord de licence avec SoundCloud. Universal et Sony suivent...
Olivier Cauchois's insight:
SoundCloud est apprécié pour son lecteur streaming facile à intégrer à des blogs ou sur des réseaux sociaux. Cet outil pratique de partage de musique est plébiscité qui revendique 250 millions d’utilisateurs dans le monde et 175 millions chaque mois. Grâce à cet accord, la start-up berlinoise, pourrait venir concurrencer Spotify ou Deezer. Le secteur regrette que toute cette musique soit écoutable gratuitement et ne soit donc pas valorisée. Apres Warner, Sony et Universal devraient suivre. SoundCloud n’a généré que 14 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, ce qui l’a conduit à des pertes de 29 millions. Mais cela devrait changer avec Warner, qui devrait au passage prendre de 3 % à 5 % du capital de la start-up et dont la maison mère détient 30 % de Deezer. Celle-ci a mis en place cet été un outil pour accompagner de publicités l’écoute des morceaux et elle va ouvrir un service de streaming par abonnement de type Spotify au premier semestre de l’an prochain, sur lequel on pourra écouter une partie du catalogue Warner. SoundCloud va commencer à générer des revenus qu’il partagera ensuite avec les ayants droit », explique Bertrand Polou, responsable du Business développement chez Warner Music France. S’ils l’exigent, les auteurs de morceaux seront rémunérés même lorsque leurs titres originaux ont été remixés. Soundcloud est Valorisé, selon le « Financial Times », à 700 millions de dollars.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

[Spotify & Co] Un « partage inéquitable » des revenus pour les artistes selon l’ADAMI

[Spotify & Co] Un « partage inéquitable » des revenus pour les artistes selon l’ADAMI | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Sur une pleine page dans Le Monde, l’ADAMI (gestionnaire des droits des artistes-interprètes français) tire à boulet rouge sur les services de streaming et l’offre légale, pas assez rémunérateurs pour les artistes.
Olivier Cauchois's insight:

 Il est inconcevable qu’au titre du streaming musical, le talent de l’artiste génère 22 fois plus qu’il ne lui rapporte », tempête l’ADAMI, ajoutant que « depuis 2008, de nombreux rapports jugent que le partage de la valeur est inéquitable et que le contrat traditionnel entre artiste et producteur n’est pas adapté au streaming »....

more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Carte de la Communication Digitale [#infographie]

Carte de la Communication Digitale [#infographie] | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Carte de la communication dans environnement digital.
Olivier Cauchois's insight:
46% des journalistes sont prêts à l’utilisation de Twitter comme source principale pour trouver des sujets 57% des professionnels des RP utilisent Twitter pour contacter les journalistes et les influenceurs ? 70% des journalistes préfèrent créer leurs sujets en collaboration avec les professionnels des RP plutôt que de recevoir uniquement un communiqué de presse
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

« On devrait traiter la Silicon Valley avec la même suspicion que Wall Street »

« On devrait traiter la Silicon Valley avec la même suspicion que Wall Street » | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Evgeny Morozov dénonce le discours des entreprises du numérique, qui camoufle « une nouvelle forme de capitalisme ».
Olivier Cauchois's insight:
On ne sait pas si Evgeny Morozov a beaucoup d'amis dans la Silicon Valley. Mais une chose est certaine : dans cette enclave californienne d'où sont issus la plupart des géants du Web (Google, Facebook, Yahoo!, Twitter, etc.), cet intellectuel biélorusse a quelques ennemis. Evgeny Morozov lors d'une conférence à Londres en mars 2013. | January/CC-BY-2.0 Il s'est d'abord attaqué au caractère parfois ambigu de la liberté en ligne et des discours qui l'entourent dans son premier ouvrage The Net Delusion (non traduit en français). Il entreprend, dans son dernier livre Pour tout résoudre, cliquez-ici (FYP éditions) un démontage au vitriol des discours et de l'idéologie des entrepreneurs et des patrons américains du numérique, dont les entreprises font partie du quotidien de millions d'internautes. Lire (édition abonnés) : Contre le « solutionnisme » numérique Dans votre livre, vous critiquez le discours issu des entreprises de la Silicon Valley, que vous qualifiez de « solutionnisme ». Comment le définiriez-vous en quelques phrases, et quelle menace fait-il peser ? Le solutionnisme, c’est la tendance qu’ont certains acteurs, spécifiquement les entrepreneurs et les entreprises de la Silicon Valley, à prétendre qu’ils savent comment résoudre de grands problèmes politiques et sociétaux. Il s’agit par exemple de la tendance à compter sur des applications, des appareils de self-tracking [le fait de collecter soi-même des données personnelles sur ses activités], des capteurs divers de plus en plus présents dans notre vie quotidienne pour résoudre des problèmes de société. Le principal danger, c’est que nous dépendions de quelques entreprises pour s’attaquer à des questions qu’on avait jusqu’ici l’habitude de résoudre collectivement, à travers l’Etat ou d’autre actions collectives. Les technologies ne sont pas des intermédiaires neutres, elles redéfinissent aussi le problème auquel elles s’attaquent. Si vous vous attaquez par exemple au changement climatique en suivant exactement combien d’énergie vous consommez dans votre maison, si vous tentez de mettre fin au problème de l’obésité en prenant pour acquis le fait qu’elle est uniquement issue de mauvaises habitudes de la part de l’individu, vous finissez par mettre de côté des facteurs sociaux et politiques plus importants.
more...
No comment yet.
Scooped by Olivier Cauchois
Scoop.it!

Apple et Alibaba veulent rapprocher leurs systèmes de paiement en ligne.

Apple et Alibaba veulent rapprocher leurs systèmes de paiement en ligne. | We are numerique [W.A.N] | Scoop.it
Le patron du groupe chinois, Jack Ma se dit intéressé par une collaboration avec Apple. Il devrait rencontrer Tim Cook cette semaine pour évoquer un rapprochement entre Alipay et Apple Pay.
Olivier Cauchois's insight:
Jack Ma, le président exécutif du groupe chinois Alibaba, aimerait bien que sa société spécialisée dans le paiement en ligne, Alipay, puisse à terme travailler en collaboration avec Apple Pay, le système de paiement développé par Apple . L’idée d’un tel rapprochement ne déplaît pas au patron d’Apple. Tim Cook a de son côté laissé entendre qu’il rencontrerait le patron d’Alibaba pour évoquer cette question « au cours de la semaine ». Alipay, lancé en 2004, est devenu le premier service de paiement en Chine. De son côté, Apple a lancé mi-octobre son propre système de paiement électronique, permettant aux utilisateurs de l’iPhone 6 de régler des achats avec leur téléphone.
more...
No comment yet.