Bien commun-Biens communs
5.2K views | +0 today
Follow
 
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
onto Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

Collective Intelligence and the Commons (Art/Creative Industry : Design). And Language as an intermediary common good (media)


Via luiy, Jean-Michel Livowsky, Philippe Olivier Clement, COMMON GOOD FORUM
COMMON GOOD FORUM's insight:

see in particular page 26 on the role and place of the Language (intermediary common good)

 

Voir en particulier page 26 sur le langage, bien commun intermédiaire (comme l'Art, le droit, les médias, les langues..)

more...
Claude Emond's curator insight, January 19, 2014 9:56 AM

Merci Luis :)

Amaury Van Espen's curator insight, January 21, 2014 9:25 AM

Une approche intéressante et enrichissante de l'Intelligence Collective (en Anglais) qui tranche avec le bricolage ambiant et les pratiques autocratiques des supposés sachant.

COMMON GOOD FORUM's curator insight, January 23, 2014 7:32 AM

Voir en particulier, page 26, sur le langage (comme "bien commun intermédiaire")

See in particular p. 26: on the language (as an intermdediary common good) 

Bien commun-Biens communs
Le Processus du Bien commun ! Ecologie sociale et pluralisme. De la philosophie du Bien commun à la gouvernance des Biens communs (environnement, santé, culture, savoir).  www.commongoodforum.eu
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by COMMON GOOD FORUM
Scoop.it!

Biens publics, biens communs : de quoi parle-t-on vraiment ? Synthèse des théories & cas concrets

Biens publics, biens communs : de quoi parle-t-on vraiment ?                                           Synthèse des théories & cas concrets | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Les entretiens Albert-Kahn, un laboratoire d'innovation publique, proposé par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine

 

Cahier 20 : Biens publics, biens communs : de quoi parle-t-on vraiment ?

 

Au sommaire

 

Les (biens) communs : de la définition économique à l'affirmation politique par Ludovic Viévard

 

Comprendre et promouvoir les biens communs numériques ? par Philippe Aigrain

 

La gouvernance des biens communs : entre choix et effectivité par Violaine Hacker, Common Good forum

 

Le programme Open Data : l'action publique créatrice d'un bien commun ? par Emmanuelle Durandau

 

Aménagement des berges de Seine ou comment concilier l'habitat fluvial et les autres usages des berges par Frédérique David

 

Synthèse prospective par Carine Dartiguepeyrou

 

Biographie des intervenants

 

Programme de la rencontre

more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, February 15, 5:38 AM

La gouvernance des biens communs : entre choix et effectivité par Violaine Hacker, Common Good forum

Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Territoires en transition, ESS et circuits courts
Scoop.it!

Une monnaie locale à Paris, pour quoi faire ?

Une monnaie locale à Paris, pour quoi faire ? | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
C'est confirmé : Paris possédera sa monnaie locale à l'automne 2017. Retour sur les origines d'un phénomène en pleine expansion, loin d'être un simple effet de mode.

Via Bernard BRUNET, Michel Briand
more...
kitty de bruin's curator insight, August 30, 10:22 AM
qu'est-ce qu'on attend?
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

Strasbourg développe un outil collaboratif de CONCERTATION pour repenser ses quais Sud - Direction technique Territoires et ville

Strasbourg développe un outil collaboratif de CONCERTATION pour repenser ses quais Sud - Direction technique Territoires et ville | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Afin de se réapproprier l’espace public, de valoriser le patri- moine et de retisser des liens avec l’eau, la Ville de Strasbourg repense ses quais Sud.

Après avoir développé un nouvel outil collaboratif de concertation, une carte interactive participative, la ville s’est appuyée sur l’expérience et les attentes de ses habitants.

Cette carte web permet de façon simple et intuitive de soumettre ses idées aux autres internautes qui votent. Les éléments sont ensuite discutés lors des ateliers de projet. Les propositions sont géolocalisées et classées selon trois thèmes distincts : déplacements, patrimoine et cadre de vie.

Cette innovation en matière de participation citoyenne attire un public plus large, notamment ceux qui n’ont pas la possibilité de participer aux concertations traditionnelles (jeunes actifs, familles…).

Via association concert urbain
more...
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

Le CITOYEN dans le projet urbain : Nantes, figure d'exemple

Le CITOYEN dans le projet urbain : Nantes, figure d'exemple | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Le mémoire s’intéresse à la place du citoyen dans les projets urbains. Après une première partie consacrée à l’étude de cette pratique intégrant l’idée d’une conception partagée, basée sur un partage réciproques et un « co-apprentissage » entre décideurs et habitants, le mémoire analyse le cas de la ville de Nantes et son approche particulière des grands projets participatifs. La parole citoyenne qui s’élève est-elle réellement écoutée ou s’agit-il d’un immense outil de campagne électorale sans finalité ? La dernière partie interroge la place du concepteur dans ces nouveaux processus de fabrication urbaine. Comment intégrer les professions de conception dans le jeu de la participation ? Comment adapter son activité à ces nouveaux enjeux de gouvernance urbaine ?

Via urb@lieu - ADEUPa, Patrick Genoud, association concert urbain
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

Bien commun, notion de "Personne" et Territoire

Bien commun, notion de "Personne" et Territoire | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Pearltrees lets you organize all your interests

Via COMMON GOOD FORUM
more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, April 1, 1:12 PM
Share your insight
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

Les chartes sociales dans la gouvernance des biens communs

Les chartes sociales dans la gouvernance des biens communs | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Introduction Les chartes constituent des actes juridiques signés par plusieurs acteurs afin de définir un objectif et parfois des moyens communs. Elles ne sont pas de nature contraignante, et rentrent dans la catégorie du droit souple. Une charte sociale consiste à rassembler les acteurs idoines, afin d’instaurer un processus collaboratif de nature sociale ou politique.…
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Planete DDurable
Scoop.it!

Les coûts d'adaptation au changement climatique

Les coûts d'adaptation au changement climatique | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Comprendre les conséquences de la politique d'atténuation du changement climatique.

Une recherche financée par l'UE montre que si la politique sur le changement climatiqu

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Médiations numérique
Scoop.it!

Des labos fabuleux au coeur de l’innovation citoyenne

Des labos fabuleux au coeur de l’innovation citoyenne | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
L’économie collaborative est en plein essor.
Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

Le COWORKING, une idée de la Renaissance

Le COWORKING, une idée de la Renaissance | Bien commun-Biens communs | Scoop.it

 

Les espaces de travail collaboratifs et pluridisciplinaires se multiplient. La “Harvard Business Review” a identifié leurs lointains ancêtres : les ateliers d’artistes de l’Italie du quattrocento.

 


Du “Campus” Google de Londres jusqu’aux communautés NextSpace californiennes, les espaces de coworking ne cessent de gagner du terrain. Présentés comme un concept radicalement novateur qui n’existait pratiquement pas il y a encore dix ans, ces lieux de travail partagés ont fait couler beaucoup d’encre. Leur fonction n’est pourtant pas sans rappeler une idée très ancienne : celle de la bottega de la Renaissance florentine – ces ateliers où, au XVe siècle, des maîtres transmettaient leur savoir à de jeunes artistes, où les talents étaient encouragés, où de nouvelles techniques étaient mises en œuvre, où des formes artistiques inédites émergeaient et où des artistes se mesuraient les uns aux autres dans un esprit d’émulation.

Inventer des modes de travail révolutionnaires

La Renaissance plaçait le savoir au cœur de la création de valeur, qui se jouait dans les ateliers de ces artistes, artisans et ouvriers d’art. C’était là qu’ils se retrouvaient pour échanger leurs idées avec des peintres, des sculpteurs et autres artistes, avec des mathématiciens, des ingénieurs, des anatomistes et autres scientifiques, et avec de riches marchands qui étaient leurs mécènes. Ensemble, ils ont donné forme et vie à des communautés caractéristiques de la Renaissance, définissant des valeurs esthétiques et expressives, mais également sociales et économiques.

Cette forme d’entreprise collaborative a développé des méthodes révolutionnaires de travail, de création, de commercialisation de produits et de services, et a même abouti à une vision du monde totalement nouvelle.

Les ateliers florentins étaient des pépinières de créativité et d’innovation où se mêlaient les rêves, les passions et les projets.”

Apprentis, ouvriers, artisans, ingénieurs, bâtisseurs et artistes de passage étaient interdépendants, et leurs diverses entreprises étaient plus ou moins coordonnées par un artiste de renom autour duquel ils se retrouvaient : le “Maître”. Celui-ci pouvait repérer de nouveaux talents, favoriser les liens et former de jeunes artistes, mais il n’intervenait pas directement dans le travail des autres.

Encourager les artistes entrepreneurs

Andrea di Cione, dit le Verrocchio (1435-1488), était ainsi sculpteur, peintre et orfèvre, mais ses élèves n’étaient pas tenus d’exercer exclusivement ses disciplines de prédilection. Les jeunes artistes qu’il prenait sous son aile pouvaient aussi bien étudier l’ingénierie que l’architecture ou d’autres matières commerciales ou scientifiques. L’atelier du Verrocchio laissait toute liberté à une nouvelle génération d’artistes entrepreneurs – des personnages aussi divers que Léonard de Vinci (1452-1519), Sandro Botticelli (1445-1510), le Pérugin (vers 1450-1523) et Domenico Ghirlandaio (1449-1494).

Quels enseignements ces ateliers de la Renaissance pourraient-ils livrer à ceux qui souhaitent aujourd’hui créer des espaces de travail favorisant l’innovation et la collaboration – qu’il s’agisse de bureaux plus efficaces au sein d’une entreprise classique, de bureaux partagés, d’un incubateur de start-up ou d’un “fab lab” [atelier de fabrication numérique] ?

Le modèle de la ‘bottega’ reposait sur trois principes fondamentaux : concrétiser les idées, stimuler le dialogue et favoriser la convergence entre l’art et la science.”

Concrétiser les idées 

Terreau d’idées nouvelles, l’atelier florentin s’attachait également à donner corps et réalité à ces idées. De la même façon, l’espace de travail innovant d’aujourd’hui doit offrir à ses occupants tout ce dont ils ont besoin pour transformer leurs visions, leurs inspirations et leurs représentations mentales en nouveaux produits ou nouvelles activités.

Trouver des idées nouvelles est déjà, en soi, une gageure, mais pour de nombreuses entreprises le défi ne s’arrête pas là : reste encore à savoir comment les exploiter et les rentabiliser.

Stimuler le dialogue

Au XVIIIe siècle, l’économiste napolitain Ferdinando Galiani assurait que les marchés sont avant tout des conversations.

La qualité du réseau – c’est-à-dire l’intelligence cumulée des individus et des entreprises possédant une gamme hétérogène de compétences et de capacités – est la clé de l’innovation.”

Dans les ateliers florentins du quattrocento, les échanges permanents et fluides entre divers spécialistes favorisaient la compréhension mutuelle. La coexistence et le télescopage de ces talents pluriels faisaient de ces ateliers des lieux vivants, où le dialogue ouvrait la voie à des conflits constructifs. L’affrontement et la confrontation d’opinions divergentes abolissaient les limites du savoir, limitaient les risques d’erreur et incitaient les artistes à remettre en question des vérités admises.

Bien que nous reconnaissions souvent ce besoin de conversations enrichissantes, nous ne leur laissons pas véritablement de place au sein de la structure d’entreprise – soit par peur du conflit, soit simplement parce que chacun est trop occupé pour prendre le temps de mieux comprendre les autres. L’atelier florentin a pourtant démontré combien il est important que les espaces de travail collaboratifs se nourrissent d’idées opposées et d’opinions polémiques.

Favoriser la convergence de l’art et de la science

S’il est aujourd’hui essentiellement associé à un mouvement artistique, l’atelier de la Renaissance italienne était en premier lieu un creuset pluridisciplinaire. Contrairement à nos entreprises, dans lesquelles les individus possédant des spécialités différentes sont généralement compartimentés en “silos”, il contribuait, par le brassage des savoirs, à définir une approche globale de la créativité. La Renaissance envisageait par exemple la nature comme un point de rencontre entre l’art et la science, comme en témoigne le fameux dessin de Léonard de Vinci, “L’homme de Vitruve”.

A l’heure actuelle, les perspectives d’affaires les plus exaltantes sont celles qui, dans cette tradition, associent le progrès technologique à la beauté esthétique.”

Le rapprochement de ces disciplines favorise l’apprentissage mutuel à travers des expériences qui débouchent sur des projets d’entreprise.

Que vous gériez un espace de coworking ou que vous souhaitiez développer l’esprit de créativité et de collaboration au sein de votre propre entreprise, le modèle de l’atelier florentin du quattrocento recèle sans doute des pistes dont vous pourriez vous inspirer.


Via association concert urbain
more...
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

IMPLICATION citoyenne et nature en ville - Premiers enseignements issus de sept études de cas en France - Portail du Cerema

IMPLICATION citoyenne et nature en ville - Premiers enseignements issus de sept études de cas en France - Portail du Cerema | Bien commun-Biens communs | Scoop.it

L'intérêt d'impliquer les citoyens dans les projets d'intégration de la nature en ville.

 

Un ouvrage, basé sur des cas concrets dans cinq villes différentes, qui explique quel est l’intérêt d’impliquer les citoyens dans les projets d’intégration de la nature en ville.


Cet ouvrage regroupe sept retours d’expériences françaises (Lyon (3), Villeurbanne, Montpellier, Strasbourg, Saint-Ouen) et il illustre l’intérêt d’impliquer les citoyens dans ces projets d’intégration de la nature en ville. Il propose également quelques enseignements issus de ces démarches.

 L’implication citoyenne, étape indispensable dans le développement de la nature en ville
Via Centre de Doc de la MRES, association concert urbain
more...
Centre de Doc de la MRES's curator insight, July 5, 10:12 AM

Document prochainement disponible au Centre de Documentation de la MRES !

Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

L’impact des chartes sociales en droit international

L’impact des chartes sociales en droit international | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Les chartes sociales représentent des actes juridiques signés par plusieurs acteurs afin de définir un objectif et parfois des moyens communs. Elles ne sont pas de nature contraignante, et rentrent dans la catégorie du droit souple (soft law). Elles proposent une gestion souple des ressources basée sur des besoins identifiés sur le territoire. Elles valorisent aussi…
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

L'ESS, un laboratoire pour agir par le Bien commun ?

L'ESS, un laboratoire pour agir par le Bien commun ? | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Alors que les initiatives fleurissent pour inventer des manières créatives et solidaires de générer, gérer et partager des ressources, l'ESS ESS (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Territoires en transition, ESS et circuits courts
Scoop.it!

EEDD, E3D, Agenda 21 et structure scolaires

EEDD, E3D, Agenda 21 et structure scolaires | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
L'essentiel !Instruction relative au déploiement de l'éducation au développement durable dans l'ensemble des écoles et établissements scolaires pour la période...
Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Territoires en transition, ESS et circuits courts
Scoop.it!

culture territoriale et développement durable des territoires olivier rouquan

vous préparez un concours de la fonction publique état ou territoriale, vous êtes élus ou experts travaillant sur ces questions: ces ouvrages font le poin
Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

Big Data et ACTION publique : Millenaire 3, Politiques Publiques

Big Data et ACTION publique : Millenaire 3, Politiques Publiques | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Le big data est une opportunité de renouveler les services publics par la personnalisation de ses modalités selon les besoins des usagers et l’anticipation des comportements. Le cas de la police prédictive constitue un bon exemple de l’intérêt mais aussi des limites que peut représenter l’application du big data à l’action publique.

Via DigitalSocietyForum, association concert urbain
more...
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Modernisation de l'action publique
Scoop.it!

Treize propositions pour reconnecter les citoyens à l'action publique, y compris locale l Localtis

Intitulé "Démocratie : mise à jour", un rapport récent du think tank Renaissance numérique "se veut être une sonnette d'alarme pour les élites déconnectées du pays". Selon cette association, "face à l'essoufflement des partis politiques, à la défiance des Français dans les hommes et les femmes qui gouvernent le pays, à l'incapacité de l'offre politique à s'adresser à la jeunesse et parallèlement au dynamisme de la sphère CivicTech pour répondre aux crises démocratiques", les responsables nationaux et locaux gagneraient à exploiter de façon intelligente les potentialités du numérique pour renouer le dialogue avec les citoyens.


Via La Métropole de Lyon- M3
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Territoires en transition, ESS et circuits courts
Scoop.it!

Agriculture : des logiciels pour les «circuits courts» | alimentation durable et territoire - AgroSup Dijon

Agriculture : des logiciels pour les «circuits courts» | alimentation durable et territoire - AgroSup Dijon | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Il ne suffit pas de décréter qu’on va manger local. Encore faut-il que les agriculteurs soient organisés pour cela et y trouvent leur compte financièrement.
Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Coopération, libre et innovation sociale ouverte
Scoop.it!

Photographie de la consommation collaborative chez les urbains

Photographie de la consommation collaborative chez les urbains | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
A travers son cycle d’études « Regards sur le consommateur contemporain », iligo étudie les pratiques de consommation des Français. Pour ce quatrième volet, focus sur la consommation collaborative.
Via Michel Briand
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Energies Renouvelables
Scoop.it!

Afrique : les investisseurs internationaux tablent sur l'énergie renouvelable

Afrique : les investisseurs internationaux tablent sur l'énergie renouvelable | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Malgré la chute des cours des matières premières et du pétrole en particulier, les investisseurs restent confiants et veulent renforcer leur participation en sur l

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from iPads, MakerEd and More in Education
Scoop.it!

The 'Maker' Movement Is Coming to K-12: Can Schools Get It Right? - Education Week

The 'Maker' Movement Is Coming to K-12: Can Schools Get It Right? - Education Week | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
For fans of hands-on, student-driven learning, the migration of maker education into the highly regulated world of K-12 education is a step in the right direction. But how well will it work?

Via John Evans
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

« Ma ville je t’aide » : l’engagement citoyen à portée de clics

« Ma ville je t’aide » : l’engagement citoyen à portée de clics | Bien commun-Biens communs | Scoop.it

Et si on pouvait trouver une mission de bénévolat en seulement quelques clics ? Avec 1.3 million d’associations en France, il y a de quoi faire. Pourtant on passe souvent plus de temps à chercher plutôt qu’agir véritablement. Aider les citoyens à se mobiliser, voilà ce que propose la startup sociale « Ma ville je t’aide » avec JEMENGAGE, sa plateforme web d’engagement-on-demand. Rencontre avec le fondateur, Nicolas Goudy.

 

Après de brillantes études en management, Nicolas intègre dès 2010 la direction stratégique de grandes entreprises. Très vite, il a le sentiment que quelque chose lui manque au quotidien dans son travail : le contact avec le terrain, l’utilité, l’impact positif… En un mot : du sens. Comme beaucoup d’entre nous, Nicolas a voulu donner de son temps pour participer à des actions bénévoles mais n’a pas réussi à trouver de missions à proximité qui correspondaient à son emploi du temps et ses envies.

C’est lors d’un week-end start-up organisé par l’UNESCO qu’il découvre le monde de l’entreprenariat social. Bien décidé à changer le paysage associatif, Nicolas remporte alors ce challenge avec une idée simple mais pleine de promesses : utiliser le digital pour encourager et faciliter la mobilisation citoyenne. En d’autres mots : faire le lien facilement entre le projet associatif et le volontaire !


Via PerseaSia, association concert urbain
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from actions de concertation citoyenne
Scoop.it!

COCORICO : une solution open source pour réaliser sa plateforme collaborative

COCORICO : une solution open source pour réaliser sa plateforme collaborative | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Cocorico est une solution open source qui permet de créer sa plateforme collaborative gratuitement. Plus besoin de partir de zéro pour concevoir son projet. L’idée est de pouvoir proposer une solution complète, quelle que soit la nature et la taille de la plateforme collaborative : recherche géolocalisée, dépôt d’annonces, réservation en ligne, gestion des paiements, gestion des commissions, messagerie interne… la liste est longue !

Via association concert urbain
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

L'alimentation, un bien commun ? 

L'alimentation, un bien commun ?  | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Un projet européen rassemblant jeunes et autorités locales pour lutter contre le gaspillage alimentaire et promouvoir le droit à l'alimentation.  
http://dwof-france.strikingly.com
Lire les documents pour comprendre les enjeux globaux et locaux des acteurs publics et privés. 
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

La notion de Personne dans la pensée du Bien commun

La notion de Personne dans la pensée du Bien commun | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
La notion de "Personne" est centrale dans la pensée du Bien commun. Common good forum s'attache à faire vivre ce paradgime - qui se distingue de celui individualiste, avec la Charte de la Terre. Retrouvez aussi l'outil que représente Bridge-Builder... qui rassemble des intellectuels et praticiens autour de notions phares de la pensée du Bien…
more...
No comment yet.
Rescooped by COMMON GOOD FORUM from Bien commun-Biens communs
Scoop.it!

Bien commun, notion de "Personne" et Territoire

Bien commun, notion de "Personne" et Territoire | Bien commun-Biens communs | Scoop.it
Pearltrees lets you organize all your interests

Via COMMON GOOD FORUM
more...
COMMON GOOD FORUM's curator insight, April 1, 1:12 PM
Share your insight