Les véritables escrocs de la finance mondiale | Bankster | Scoop.it
JP Morgan 1er trimestre 2011, ZERO jour en perte, des revenus moyens JOURNALIER de 112 millions de dollar.

Objectif Eco, anticiper pour s'enrichir Samuel Rondot  :

Je dois vous avouer que nous petites gens de la finance qui ne travaillons pas pour les TBTF, partout dans le monde, personne n'a compris comment aucun politique dans aucun pays n'est parvenu à mieux s'en sortir lors de cette négociation pour les sauver.

C'était pas compliqué quand même : « vous voulez de l'aide, pas de problème mais si je vous prête des sous, je veux être associé au contrôle de votre entreprise ». Ça s'écrit en 2 lignes et se dit en moins.

A ce moment là, on nous a tous expliqué que ce n'était pas le moment, il fallait aller vite, la priorité c'était de sauver le système, on aurait tout le temps d'aborder cet aspect quand celui ci serait sauvé, la finance saura s'en souvenir.



Mais bien sur, elle saura s'en souvenir...

C'est un peu comme si a une table de final de poker je disais à mon adversaire, montre moi tes cartes pour voir lequel de nous va gagner et ensuite je te dis si je fais tapis ou pas.



Alors aujourd'hui ca nous donne quoi ?

Et bien, non seulement les TBTF gère tous les sous et ont accès à tous les milliards de la planète mais en plus comme il n'y a que eux, ils facturent à des tarifs de malade de simple prestation, ce qui nous donne une activité qui est censé être risqué qui n'a plus aucun risque et qui rapporte des milliards....

Elle est pas belle la vie de TBTF !



Alors oui j'en ai marre que les media sans discernement parce qu'il n'ose pas nommer les 20% de brebis galeuses tapent sur toute la finance.

Mais faisant partie de cette minorité (en responsabilité) mais de la majorité silencieuse, j'avais envie de profiter de ces publications HONTEUSES pour dire que moi aussi j'en ai raz le bol de ces

mega giga banque à qui ont a donné tous les pouvoirs sans être capable ni de les contrôler, ni de les encadrer car elles sont aujourd'hui Too Big Too Fail.