BANKSTER | Bankster | Scoop.it

BANKSTER 

 

Je me souviens d'un cours de mon enfance.
Un cours sur les façons des usuriers
Et je vois qu'aujourd'hui rien n'a changé,
Costard, cravate et même malveillance.
L'enfant d'hier, choqué par l'odieux
A perdu sa bonté devenu grand.
Vil menteur, spéculateur oppressant,
Il est bankster au pays des merdeux.
Le cœur du job: t'endetter jusqu'au cou
Et faire de toi un esclave du crédit,
Pendant qu'au bout de la chaine le bankster, lui,
amasse le grisbi à en devenir fou.
A coup d'amphétamines, de cocaïne.
Il joue ta bourse, ton blé sur les marchés
Au gré des paniques, des rumeurs lancées
Pour qu'un jour sur la paille tu termines.
Bankster, homme de main d'la junte financière,
Mercenaire de sociétés anonymes,
Touche commission pour tache illégitime,
Joue capital sur le dos de la misère.
le bankster, ce malfrat sempiternel
Depuis que le symbole argent est né,
Pas le plus vieux métier du monde, navré,
Mais le plus immonde, navrant et cruel.