Avoir un bébé : R...
Follow
Find
4.5K views | +2 today
Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse
Revue de presse et évènements du site Avoir un bébé
Curated by Fabienne G
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

La fertilité peut se lire dans la taille des doigts

La fertilité peut se lire dans la taille des doigts | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Fertilité : la taille des doigts révèlent la taille des testicules La taille des doigts serait un signe de fertilité, selon une nouvelle étude scientifique coréenne.
Fabienne G's insight:
Une vieille histoire de contenant et de contenu plutôt fun !
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

JUNK FOOD: Elle en vient à dégoûter des aliments sains - Frontiers of Psychlology

JUNK FOOD: Elle en vient à dégoûter des aliments sains - Frontiers of Psychlology | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
C'est la démonstration, sur l'animal, de l'effet addictif de la junk food ou malbouffe qui finit même, à force de consommation à biaiser le circuit de la récompense au point de bouder les autres aliments, plus sains.
Fabienne G's insight:
Ce pouvait être soupçonné est maintenant établi... Plus on mange mal, moins on aime bien manger !
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Des amandes pour plus de fertilité ? - Bluewin

Des amandes pour plus de fertilité ? - Bluewin | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Des amandes pour plus de fertilité ? Bluewin Des chercheurs à l'Azienda Ospedaliera Citta' Della Salute E Della Scienza Di Torino à Turin ont mené récemment une étude sur 100 hommes, destinée à prouver qu'une poignée de sept noix à peine pourrait...
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Bébés échangés en Italie : la justice donne raison à la mère porteuse - France Info

Bébés échangés en Italie : la justice donne raison à la mère porteuse - France Info | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
France Info Bébés échangés en Italie : la justice donne raison à la mère porteuse France Info Dans le même temps, la juge reconnaît toutefois "le drame humain" des parents biologiques, dont aucune Fiv n'a fonctionné, mais souligne qu'ils pourront...
Fabienne G's insight:
Quand la hantise des couples en Fiv se réalise...
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

La Grèce de plus en plus ouverte au tourisme du bébé par procréation assistée

La Grèce de plus en plus ouverte au tourisme du bébé par procréation assistée | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Lorsqu'une quinquagénaire grecque a pu devenir mère porteuse pour sa fille, la plupart des médias nationaux y ont vu un "cadeau de la vie", à l'image d'une société qui a
Fabienne G's insight:
Prochaine destination de "vacances" pour partir à 2 et revenir à 3 (ou 4) quand ça devient trop difficile en France ?
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Disney métamorphose Johnny Depp et Meryl Streep dans "Into the ... - Le Point

Disney métamorphose Johnny Depp et Meryl Streep dans "Into the ... - Le Point | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Le Point Disney métamorphose Johnny Depp et Meryl Streep dans "Into the ... Le Point On suit ainsi les aventures d'un boulanger et de sa femme, frappés de stérilité par une sorcière.
Fabienne G's insight:
Lutter contre la stérilité version Disney... Et si c'était aussi simple que cela ?
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

A Exoudun, l'eau vante ses vertus magiques - la Nouvelle République

A Exoudun, l'eau vante ses vertus magiques - la Nouvelle République | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
la Nouvelle République A Exoudun, l'eau vante ses vertus magiques la Nouvelle République Les bords de la Sèvre niortaise recèlent bien des légendes. Dans la commune de caractère d'Exoudun, deux fontaines présagent mariage et fécondité.
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Le bacon peut nuire à la fertilité masculine

Le bacon peut nuire à la fertilité masculine | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Des chercheurs américains ont montré que manger trop de viande transformée, telle que le bacon, pouvait nuire à la qualité du sperme et donc à la fertilité masculine. (Selon une étude, le #bacon pourrait affecter la fertilité masculine.
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Troubles de la FERTILITÉ et risque psychiatrique accru chez l'enfant - ESHRE

Troubles de la FERTILITÉ et risque psychiatrique accru chez l'enfant  - ESHRE | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it

Est-ce lié à des facteurs liés à l'infertilité génétique ou biologique de la mère ou à son traitement ? Si cette grande étude danoise de population ne le dit pas, elle révèle un risque plus élevé de troubles psychiatrique chez les enfants nés de femmes ayant des troubles de la fertilité que les enfants conçus naturellement. Les conclusions, présentées à la 30e réunion annuelle de l’European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE) aboutissent à une augmentation du risque certes modeste mais persistante jusqu'à l'âge adulte.

 

Le Dr Allan Jensen de l'Université de Copenhague a travaillé sur les données de plus de 2 millions d’enfants (n=2.430.826) dont 124.384 (5%) nés de mères ayant des troubles de la fertilité. Les enfants ont été suivis ont été suivis durant plus de 20 ans. Au cours de cette période, 170.240 enfants ont été hospitalisés pour trouble psychiatrique. C’est l’ampleur de l’échantillon qui a permis aux chercheurs d’identifier un risque accru, bien que faible en valeur absolue que d’autres études n’avaient pas permis d‘identifier. L’analyse constate en effet, chez les enfants de mères ayant connu des troubles de la fertilité vs chez les enfants conçus naturellement :

·         une incidence accrue de 33% de troubles psychiatriques chez les enfants nés de femmes ayant des problèmes de fertilité,·         de 27% et 32% pour la schizophrénie et les psychoses,·         de 37% pour l'anxiété et autres névroses,·         de 13% pour les troubles du comportement alimentaire (TCA),·         de 28% pour les troubles du développement mental, dont les TSA (22%) et le TDAH (40%).

 

L'augmentation des risques persiste à l'âge adulte : Une analyse plus fine, par période de vie montre que ces estimations de risque n’évoluent pas  de l'enfance (0-19 ans) au début de l’âge adulte (≥ 20 ans). Si globalement, le risque reste faible, les auteurs appellent les professionnels impliqués dans le diagnostic et le traitement des troubles de la fertilité à le prendre en compte, tout en le mettant en perspective avec les bénéfices physiques et psychologiques d’une grossesse. Ainsi, selon cette étude, 1,9% de tous les troubles psychiatriques diagnostiqués chez les enfants –ici, au Danemark- seraient  associés à l'infertilité de la mère.

 

En cause, l’infertilité ou son traitement ? Malgré sa taille, l'étude n’établit pas si l'augmentation du risque a été associée à des facteurs liés à l'infertilité ou à son traitement et les mécanismes exacts derrière cette augmentation restent inconnus. Cependant, les chercheurs suggèrent que des gènes endommagés « codant pour » les troubles psychiatriques, surreprésentés chez les femmes ayant des problèmes de fertilité pourraient expliquer, du moins en partie, le risque accru de maladies psychiatriques chez l’enfant.

 

Source: ESHRE 2014 Increased risk of psychiatric disorders in children born to women with fertility problems: results from a large Danish population-based cohort study

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Augmentez votre fertilité par la naturopathie

Augmentez votre fertilité par la naturopathie | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it

Avant de vous lancer dans la conception, voici des conseils en naturopathie pour vous permettre d’être au maximum de votre potentiel santé.

Êtes-vous prêt et prête à changer votre vie? Car, oui, un enfant transforme une vie! Il y a des changements importants à apporter à vos habitudes de vie, et ce, dès l’étape de la préconception. Tout ce qui entre dans votre corps, tout ce que vous respirez, votre niveau de stress et d’émotions et même votre environnement affecteront la qualité de l’ovule et du spermatozoïde. Si vous avez des carences vitaminiques et minérales, il faudra y remédier. Si vous prenez des médicaments, il faudra consulter un médecin, car tous les médicaments ont des effets secondaires.

Saviez-vous que 4 mois de préparation sont idéaux avant de concevoir un enfant? C’est effectivement ce temps que prendra votre corps à éliminer certaines toxines et à augmenter la qualité de votre sang en nutriments essentiels. De plus, il faut aussi prévoir environ trois mois pour renouveler entièrement l’armée de spermatozoïdes. C’est pourquoi LES DEUX partenaires, l’HOMME et la FEMME, doivent prendre au sérieux les recommandations qui suivent.

Améliorez votre alimentation

Adoptez un régime alimentaire de 25 % ou plus de protéines et 40 % ou moins de glucides.
Ce type de régime améliore la qualité des œufs et double le taux de grossesse en FIV, Fécondation in vitro. Pour avoir un plan alimentaire détaillé et personnalisé, n’hésitez pas à rencontrer une naturopathe agréée.

Évitez les produits laitiers faibles en matières grasses, et consommez des produits laitiers riches en gras.
Oui, vous avez bien lu! La consommation de produits laitiers faibles en gras augmente le risque d’infertilité inexpliquée de 85 %, alors que la consommation de produits laitiers riches en matière grasse peut diminuer ce risque (elle réduit le risque d’infertilité inexpliquée et de cycle anovulatoire par 27 % et 50 %, respectivement).

Augmenter votre consommation de gras mono-insaturés dans l’alimentation améliore votre fertilité.
Consommez de l’huile d’olive extra-vierge et des avocats. Dans une étude de quelques 17 000 femmes menée par la Harvard School of Public Health, les chercheurs ont été en mesure de définir un groupe d’aliments qui favorise la fécondité. Consommer plus de gras mono-insaturés (comme l’huile d’olive) et moins de gras trans (comme ceux qu’on retrouve dans de nombreux produits de boulangerie ou dans la restauration rapide) a été l’une des clés de l’augmentation de la fertilité.

Consommez des gras saturés de qualité
Les gras saturés de qualité diminuent le risque de stérilité de 17 % (choisir des sources biologiques telles que le beurre biologique et la viande rouge biologique provenant d’animaux nourris à l’herbe). La consommation des gras saturés dans un régime alimentaire sain est associée à une fécondité plus élevée.

Réduisez la consommation de glucides raffinés et remplacez les glucides raffinés par des aliments riches en fibres.
Manger des aliments riches en fibres (par exemple des graines de chia ou les graines de lin) et à faible indice glycémique, tout en réduisant la consommation de glucides et de sucres raffinés, est un des principes alimentaires qui est essentiel pour accroître la fertilité.

Évitez le soya
Le soya provoque une fausse-couche et l’infertilité chez la souris. Lorsqu’on donne du soya à une souris, elle a des cycles menstruels anormaux, sa fonction ovarienne est altérée et a une hypofertilité. Ayez des habitudes de vie saines.

Arrêtez la cigarette

La cigarette diminue vos chances de concevoir, car le tabac réduit le niveau d’estrogènes, donc vous aurez moins d’années de fertilité. Il fait également vieillir vos ovaires et épuiser vos œufs prématurément, et réduit ainsi votre capacité à tomber enceinte.

La cigarette rend aussi l’ovule plus difficile à pénétrer par les spermatozoïdes et ceux-ci ont plus de difficulté à atteindre l’ovule, car la glaire cervicale est plus consistante chez les fumeuses. Il est démontré que la cigarette endommage la structure et la forme des spermatozoïdes causant l’infertilité. Outre que la cigarette endommage votre col de l’utérus et les trompes de Fallope, le tabagisme augmente aussi le risque de fausse-couche.  

Sachez que les effets du tabac prennent quelques mois à disparaître. C’est la chose LA PLUS IMPORTANTE avant de concevoir.

Attention à l’alcoolBoire plus un verre par jour réduit les chances de tomber enceinte de 50 %.Boire un verre par jour réduit les chances de tomber enceinte de 30 %.Ne buvez pas d’alcool avant la conception.

L’alcool réduit le taux de naissance vivante de 21 % chez les patients de la fécondation in vitro (FIV). Les femmes buvant au moins quatre verres par semaine avaient 16 % moins de chance de donner naissance par rapport à celles qui buvaient moins de quatre verres par semaine. Pour les couples dont les deux partenaires ont bu au moins quatre verres par semaine, les chances de naissance étaient 21 % inférieures par rapport aux couples où les deux buvaient moins de quatre verres par semaine. CONCLUSION : La consommation d’aussi peu que quatre boissons alcoolisées par semaine est associée à une diminution du taux de naissance par FIV.

Il faut trois mois après une soirée d’abus d’alcool pour que le nombre de spermatozoïdes redevienne normal.

Ayez un indice de masse corporelle sain, entre 20 et 25

Calculer son indice de masse corporelle (IMC) permet de chiffrer un excès ou une insuffisance de poids. Le résultat permet de connaître le nombre de livres à perdre ou à gagner pour une santé optimale. Il s’agit toutefois d’un outil incomplet puisqu’il ne tient pas compte de la masse musculaire, de l’ossature et de la répartition des graisses. Un test plus complet serait une analyse de la composition corporelle que vous pouvez faire chez un naturopathe agréé.

Un indice de masse corporelle supérieur à 30 vous positionne dans la catégorie obésité. L’obésité provoque des effets indésirables complexes tels que des changements hormonaux et la résistance à l’insuline. Des preuves considérables suggèrent qu’un effet négatif de l’obésité est le risque de complications maternelles et de fausses-couches. Les obèses sont également plus sujettes à l’infertilité. La méthode la plus importante pour améliorer les performances de reproduction chez les femmes obèses est la perte de poids qui peut être atteinte avec des changements de style de vie et de l’alimentation à l’aide d’un naturopathe. (référence)

Soyez active, faites de l’exercice

L’implantation de l’activité physique augmente les chances de grossesse et tend à diminuer le risque de fausse-couche. De plus, les femmes qui étaient physiquement plus actives étaient plus susceptibles d’avoir un taux d’implantation accrue et une naissance dans les traitements en fécondation in vitro.

Apprenez à bien gérer votre stress

Dans les études menées par Alice Domar, PhD, de l’Institut Mind-Body de Harvard, les femmes qui ont subi un traitement de réduction du stress ont connu des hausses spectaculaires dans leur capacité à tomber enceinte. En fait, même les femmes qui ont déjà été soumises à des traitements de fertilité ont eu de meilleurs résultats lorsque le stress a été maintenu sous contrôle.

L’esprit et le système reproducteur sont étroitement liés; le stress peut dérégler votre glande pituitaire qui est le centre de contrôle des principales hormones de fertilité. Pour le cerveau, il est normal d’empêcher la grossesse lorsque vous êtes sous tension, c’est un moyen naturel de protection; dans toutes les espèces, une femelle qui ne se sent pas en sécurité ne pourra pas concevoir. On sait aussi qu’une tension prolongée peut provoquer des spasmes dans les trompes de Fallope, ce qui empêche l’ovule fécondé de descendre jusqu’à l’utérus. Le stress peut aussi inhiber la production de testostérone chez l’homme, entrainant une baisse de libido. Bref, une bonne gestion de stress est ESSENTIELLE. Trouvez-vous des moyens de libérer votre stress : yoga, natation, marche, respiration, méditation, etc.

Et vous, qu’en pensez-vous? Est-ce que 4 mois de préparation sont de trop avant de concevoir un enfant? Avez-vous d’autres conseils à partager? Changer ses habitudes de vie n’est pas toujours facile à faire seul. N’hésitez pas à demander de l’aide pour des conseils personnalisés auprès d’un naturopathe agréé.

Dominique AbranNaturopathe

Dominique Abran, membre de l’Association des Naturopathes Agréées du Québec (ANAQ), est heureuse de mettre à profit son expérience de naturopathe et de mère afin de vous aider à maintenir et à rétablir votre état de santé, grâce à des moyens naturels. La naturopathie offre une approche globale basée sur une multitude de ressources permettant à l’être humain de retrouver son équilibre et de progresser vers une santé optimale. Visitez son site internet www.manaturopathe.com. Dominique Abran, Naturopathe agréée Clinique Santé du Quartier 1133 St-Joseph Est Montréal H2J 1L5

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Le sperme de donneurs âgés serait tout aussi efficace - TopSanté

Le sperme de donneurs âgés serait tout aussi efficace - TopSanté | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it

Dans le cadre d'une insémination artificielle par don de sperme, des chercheurs ont démontré que celui de donneurs âgés avait le même taux de réussite que celui des hommes plus jeunes.

Au Royaume-Uni, l'âge moyen des donneurs de sperme a augmenté depuis la loi de 2005 qui supprime le droit à l'anonymat. Depuis cette date, les donneurs doivent laisser leur identité pour que les enfants nés d'un don de gamètes puissent éventuellement les contacter à leur majorité. Les médecins et les femmes étaient inquiets et se demandaient si leurs chances de tomber enceinte n'allaient pas être réduites en utilisant du sperme de donneurs plus âgés.

Mais la dernière étude n'a trouvé aucune différence dans le taux de bébés nés vivants par rapport à l'âge du donneur de sperme. L'étude, menée par le Dr Meenakshi Choudhary, du Centre de fertilité de Newcastle avec son collègue le Dr Navdeep Ghuman, a porté sur 40 000 cycles de traitement impliquant un donneur de sperme entre 1991 et 2012 à partir de la base de données tenue par la Human Fertilisation and Embryology Authority (HFEA).

Pas de baisse des naissances avec l'augmentation de l'âge des hommes

Le Dr Meenakshi Choudhary est très claire : "c'est la qualité du sperme des hommes plutôt que l'âge qui compte". Chez les patients donneurs d'insémination, pour un donneur âgé de moins de 20 ans, le taux de natalité était de 9,7%. Pour un donneur âgé entre 41 et 45 ans, le taux s'élève à 12%.

Les femmes sont légèrement plus susceptibles d'avoir un bébé si le sperme a été donné par un homme d'âge moyen "parce qu'il a prouvé sa fécondité en ayant une famille avant", explique le Dr Choudhary.

Inquiétude autour de la pénurie de donneurs de sperme

Les lignes directrices actuelles du Royaume-Uni suggèrent que les hommes de plus de 40 ans ne doivent pas donner et créent ainsi de longues listes d'attente. Résultats, au moins un quart de sperme de donneur utilisé dans les cliniques de fertilité britanniques vient de l'étranger et en grande partie du Danemark.

Les conclusions de l'étude devraient donc aider le Royaume-Uni à revoir son jugement et à rassurer les femmes: "compte tenu de la nécessité d'avoir plus de donneurs de sperme au Royaume-Uni, il est peut-être temps que les lignes directrices sur le don de sperme soient examinées à la lumière de cette étude, pour envisager d'étendre l'âge limite" ajoute Sarah Norcross, directrice du Progress Educational Trust.

Jusqu'à maintenant, les doutes quant à un sperme âgé portaient sur le risque accru de fausse couche ou de malformations congénitales. L'âge avancé a souvent été aussi associé à des troubles chez l'enfant sur le long terme. Mais le Dr Choudhary invoque le manque de données disponibles pour l'affirmer.

Le Professeur Allan Pacey président de la British Fertility Society, lui, n'est pas de cet avis et assure que la hausse de ces troubles est "très faible, mais détectable". Il se montre d'ailleurs plutôt inquiet et frileux quant à une hausse de la limite d'âge pour les donneurs de sperme à 45 ans "en raison des effets possibles sur la santé des enfants".

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Contraceptifs oraux et réserve ovarienne : une étude jette le doute | Le Quotidien du Medecin

Contraceptifs oraux et réserve ovarienne : une étude jette le doute | Le Quotidien du Medecin | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it

Chez les patientes qui consultent pour une évaluation de leur fertilité, la contraception orale combinée serait associée à une réserve ovarienne plus faible, selon les résultats d’une étude danoise présentés mardi 1er juillet lors du congrès annuel de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie (ESHRE), qui se tient à Munich jusqu’à mercredi.

Kathrine Birch Petersen et ses collègues de l’université de Copenhague ont mené ces travaux sur 833 femmes ayant consulté la clinique de l’université pour une évaluation de leur fertilité. Une échographie transvaginale a été réalisée chez chacune de ces patientes, ainsi qu’un dosage de l’hormone antimüllérienne (AMH). Cette dernière étant sécrétée par les cellules de la granulosa qui entourent les follicules, son dosage sérique constitue un bon index de la réserve ovarienne.

Pas de différence au niveau des plus petits follicules

Les volumes moyens des ovaires des femmes sous contraception orale (près de 30 % du groupe) étaient significativement plus réduits que ceux des patientes employant d’autres moyens de contraception : de 29 à 52 % plus petits selon les groupes, avec une réduction plus prononcée chez les femmes de 19 à 30 ans (p inférieur à 0,0005).

Comparées aux femmes qui utilisaient un autre moyen de contraception, les patientes sous contraceptifs oraux combinés présentaient une diminution moyenne de 19 % du taux d’AMH, et une diminution de 16 % du nombre de follicules antraux. Après ajustement pour l’âge, l’indice de masse corporelle, le tabagisme et l’âge de leur mère au moment de la ménopause, les femmes sous contraception orale présentaient toujours une diminution de 30 % du taux d’AMH et un nombre de follicules antraux réduit de 20 %.

Cette baisse du nombre de follicules observée chez les femmes utilisant sous contraception orale n’était pas homogène. Elle était significative en ce qui concerne les plus gros follicules antraux (de 5 à 7 mm et de 8 à 10 mm) mais pas pour les plus petits, compris entre 2 et 4 mm.

Des biais possibles

De l’aveu même des auteurs, le fait d’avoir réalisé une telle étude sur une population de femmes qui se questionnaient sur leur fertilité, et qui rencontraient donc probablement des difficultés à concevoir, constitue un biais potentiel. Ces résultats, qui seront soumis à la revue « Human Reproduction » en septembre prochain, sont donc à considérer avec prudence.

Damien Coulomb

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

GPA, PMA : la décision de la CEDH va-t-elle changer le sort des ... - Francetv info

GPA, PMA : la décision de la CEDH va-t-elle changer le sort des ... - Francetv info | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
La Cour européenne des droits de l'homme estime que la France doit reconnaître les enfants nés de mères porteuses à l'étranger. Dans l'Hexagone, la situation des familles concernées reste pour l'instant floue.

Tout au long des débats sur le mariage pour tous, le gouvernement l'avait martelé : pas question d'autoriser la gestation pour autrui (GPA) en France, une méthode de procréation fermement contestée par les opposants à la loi Taubira. Malgré cette fin de non-recevoir de l'exécutif, le débat revient dans l'Hexagone, via la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), saisie par deux couples hétérosexuels.

Oui, la France a le droit d'interdire la GPA sur son territoire. Non, elle ne peut pas refuser de reconnaître les enfants nés de mères porteuses à l'étranger, car c'est une atteinte à leur "identité". C'est en substance la conclusion de la CEDH, dans un arrêt rendu jeudi 26 juin, qui fera jurisprudence si la France ne demande pas un renvoi de l'affaire dans les trois mois.

Des enfants face à un flou juridique

L'Hexagone condamne la gestation pour autrui sur son sol. Mais dans les faits, ils seraient déjà des centaines à être nés de mères porteuses à l'étranger. Surnommés "les enfants fantômes de la République", ils vivent pour certains sur le territoire avec le passeport du pays dans lequel ils sont nés, rappelle Le Monde, sans carte d'identité française, ni livret de famille.

Le sujet, épineux, en rappelle un autre : celui des enfants nés via la procréation médicalement assistée (PMA). Dans l'Hexagone, seuls les couples hétérosexuels peuvent y avoir recours, sous conditions. Pas les couples homosexuels. Ce qui n'est pas le cas chez certains de nos voisins, comme en Belgique, où les lesbiennes y ont accès. Des Françaises font donc le voyage en Belgique pour concevoir ces "bébés Thalys".

Si l'interdiction n'est pas explicite, le devenir des enfants issus de ce mode de procréation divise la justice : le tribunal de Niort (Deux-Sèvres) a récemment validé les demandes d'adoption plénière formulées par trois couples de femmes mariées, estimant ne pas avoir à s'interroger sur le mode de conception de l'enfant. A l'inverse, à Versailles (Yvelines), le tribunal a refusé une demande similaire, au motif que l'enfant avait été conçu par PMA, "une fraude à la loi".

La CEDH invoque l'intérêt de l'enfant

Pour la GPA, l'arrêt de la CEDH pourrait changer la situation des enfants nés via cette méthode de procréation. Déjà, début 2013, Christiane Taubira avait tenté de s'attaquer au problème avec une circulaire très contestée, visant à faciliter la délivrance de certificats de nationalité française aux enfants nés de mères porteuses à l'étranger. Une "légalisation de fait" de la GPA dans l'Hexagone, avait tonné l'opposition à l'époque, en plein débat sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe.

"Cet arrêt de la CEDH sécurise la circulaire Taubira, qui était attaquée devant le Conseil d'Etat, se félicite, auprès de francetv info, Patrice Spinosi, avocat d'un des couples requérants. Et puis cette circulaire ne réglait pas la question de la filiation : elle ne donnait pas à l'enfant le droit d'hériter de ses parents, le droit à la Sécurité sociale de ses parents..."

Une réaction à l'opposée de la "consternation" de l'association Les juristes pour l'enfance, hostile aux mères porteuses. "La Cour européenne empêche la Cour de cassation de rendre efficace l'interdiction de la GPA en France, dénonce Aude Mirkovic, universitaire et porte-parole de l'association. Désormais, chacun sait qu'on peut aller à l'étranger s'acheter un enfant."

Du côté du gouvernement, on temporise. La secrétaire d'Etat à la Famille a "pris acte" de la décision de la CEDH, mais a promis de "tenir" sur le principe "fort" de non-commercialisation du corps humain. Laurence Rossignol évoque "un sujet compliqué" et demande du temps pour trouver une solution : "Ce que je peux vous dire, c'est qu'on va tenir sur la non-marchandisation du corps."

Vers une nouvelle jurisprudence ?

Après la décision de la cour de Versailles sur la PMA, l'entourage de Laurence Rossignol avait assuré – sans plus de précisions – que la secrétaire d'Etat était "attachée à ce que l'esprit de la loi" sur le mariage homosexuel "soit appliqué". Une manière de sous-entendre que le projet de loi sur le mariage pour tous répondait déjà à la question des enfants nés d'une PMA à l'étranger.

Pourtant, "la loi n'est pas claire", estime Virginie Ricaud-Murat, avocate spécialisée en droit de la famille, dans une interview à Atlantico. "Il faut que le gouvernement statue sur la PMA car cette situation crée des injustices", réclame Caroline Elkouby Salomon, autre avocate spécialisée, dans L'Express. Pour trancher sur l'interprétation du texte, le tribunal de grande instance de Poitiers (Vienne) a saisi la Cour de cassation sur la question.

La décision de la CEDH sur la GPA pourrait-elle influer sur le processus ? "Cet arrêt n'est pas totalement transposable à la question de la PMA, prévient Patrice Spinosi. Mais la méthode, oui : il faut s'assurer que l'intérêt de l'enfant soit garanti." Selon Le Figaro, la réponse de la Cour de cassation est attendue d'ici l'automne.

Fabienne G's insight:

C'est quand même le triomphe de l'hypocrisie !

Si une mère lesbienne avoue que c'est un "bébé Thalys", l'enfant est pénalisé alors que si elle déclare l'avoir "conçu à l'ancienne", même sur une aventure d'un soir, l'enfant pourrait être adopté par la conjointe de sa mère...

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Confirmation du danger des OGM pour la fécondité humaine et la sécurité sanitaire

Confirmation du danger des OGM pour la fécondité humaine et la sécurité sanitaire | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
En Autriche, une étude de longue durée sur l’alimentation, commissionnée par l'Agence de la Santé et de la Sécurité Alimentaire, gérée par le Ministère fédéral de la Santé, de la Famille et de la J...
Fabienne G's insight:
Quand c'est le ministère public qui l'établit...
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

CONCEPTION: Quand le compte à rebours est lancé… - Human Nature

CONCEPTION: Quand le compte à rebours est lancé… - Human Nature | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Concevoir avant qu'il ne soit trop tard : le projet d'avoir des enfants prend parfois la forme d'un compte à rebours.
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Augmentez votre fertilité par la naturopathie - partie 2

Augmentez votre fertilité par la naturopathie - partie 2 | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Dans le dernier article Augmenter votre fertilité par la naturopathie - partie 1 nous avons abordé quelques conseils alimentaires ainsi que l’amélioration de certaines habitudes de vie clé pour augmenter la fertilité.
Fabienne G's insight:
Plus complique à appréhender que le premier article, celui-ci met en avant d'une autre manière l'influence des nutriments apportés par l'alimentation.
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Substances reprotoxiques : l'Anses propose une VTR pour le n-hexane

Substances reprotoxiques : l'Anses propose une VTR pour le n-hexane | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Dans le cadre d'une évaluation du risque sanitaire de cinq substances considérées comme pertubatrices endocriniennes et reprotoxiques, publiée en avril 2014, l'Anses préconisait notamment de construire une valeur toxicologique de référence (VTR)...
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

GROSSESSE: Les nausées, un bon signe pour la santé du bébé - Reproductive Toxicology

GROSSESSE: Les nausées, un bon signe pour la santé du bébé - Reproductive Toxicology | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Cette méta-analyse canadienne de 10 études réconfortera les femmes enceintes qui éprouvent ces nausées matinales, car ces symtômes apparaissent associés à des bons résultats de naissance et de santé du bébé.
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

ENVIRONNEMENT: Une grossesse au vert favorise le poids de naissance - Occupational and Environmental Medicine

ENVIRONNEMENT: Une grossesse au vert favorise le poids de naissance - Occupational and Environmental Medicine | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Cette étude de l'Université Ben-Gourion (Israël) montre que les mères qui vivent à proximité d'espaces verts vont donner naissance à des bébés à poids de naissance significativement plus élevés.
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

FIV: Kisspeptine, l'autre hormone de stimulation ovarienne - Journal of Clinical Investigation

FIV: Kisspeptine, l'autre hormone de stimulation ovarienne  - Journal of Clinical Investigation | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Stimuler l'ovulation pour une fécondation in vitro passe, normalement, par l'utilisation de l'hormone gonadotropine chorionique humaine (human chorionic gonadotropin/ hCG), cependant, un tiers des femmes ainsi traitées vont souffrir du syndrome...
more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Les miracles de la Vierge noire à Hautefage-la-Tour - LaDépêche.fr

Les miracles de la Vierge noire à Hautefage-la-Tour - LaDépêche.fr | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it

Hautefage c'est encore une source que l'on a qualifiée, allez savoir pourquoi, de miraculeuse, on venait de loin pour des ablutions susceptibles de guérir la stérilité...

 

Hautefage-la-Tour. Canton de Penne-d'Agenais. Une commune rurale blottie autour de son église du XVe siècle. Et une tour que l'on voit de loin, dans la campagne autour, comme un repère, un point sur l'horizon. Une présence rassurante pour les chrétiens d'autrefois, un phare, Pour certains, y compris dans le département de Lot-et-Garonne, Hautefage-la-Tour c'est un nom connu, mais le village, lui, l'est beaucoup moins. Et pourtant, en matière de découverte touristique, une visite s'impose. Pour plusieurs raisons, mais d'abord, un retour en arrière, Il y a longtemps, très longtemps… Il semble que les évêques d'Agen, de la famille des Dalla-Rovere, soient les acteurs marquants de l'histoire d'Hautefage, au début de la Renaissance (1490-1538). Ce sont eux qui firent édifier autant la tour que l'église Notre Dame. De nombreuses maisons sont datées du XVIe siècle, ce qui prouve que la commune est prospère au moment de l'implantation des Italiens. Dans l'esprit des Lot-et-Garonnais, la tour d'Hautefage a un lien direct avec l'église Notre-Dame, que nenni. La tour est le dernier vestige d'un château dont on n'en sait pas grand-chose. Hautefage c'est encore une source que l'on a qualifiée, allez savoir pourquoi, de miraculeuse, on venait de loin pour des ablutions susceptibles de guérir la stérilité des femmes, La source est toujours là, l'eau coule toujours. Des voisins voient bien passer de temps à autre, des femmes et des couples, Simples touristes ou candidats au miracle ? Pour beaucoup, en tout cas, cette source serait la seule explication à la présence depuis le XVIIe siècle, d'une statuette de 30 centimètres de haut, la Vierge noire à l'enfant. Dans l'histoire de l'art on décrit «la présence de statue de la Vierge noire comme des héritières de divinités susceptibles de guérir la stérilité. Dans le canton de Penne-d'Agenais, ils en sont plus trop nombreux les anciens à faire remonter à la surface, la tradition d'un pèlerinage qui dura jusqu'au début du XXe siècle, «il y eut même des miracles» ajoute un paroissien. Pour vous rendre compte de l'importance de la Vierge noire de Hautefage, notait ce pan de l'histoire de France, oui, monsieur, Anne de Beaujeu s'en remit à la bonne dame de Hautefage pour espérer une naissance, Sa fille Suzanne vit le jour en 1 491. Un miracle de plus pour la Vierge noire.

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Le tabagisme a-t-il une influence sur la fécondité ? - Allo-Médecins.fr

Le tabagisme a-t-il une influence sur la fécondité ? - Allo-Médecins.fr | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it

Le tabagisme a-t-il une influence sur la fécondité ? Allo-Médecins.fr Les méfaits du tabac sont nombreux et outre le danger du cancer de poumon qui plane sur les fumeurs, d'autres effets sont à noter, dont la baisse de la fécondité.

Avant la conception

Avant même de vouloir concevoir un enfant, un couple connaît une baisse de sa fertilité naturelle lorsqu'il est fumeur. En effet, chez l'homme, le tabac entraîne une baisse de la production de spermatozoïdes mais également leur faiblesse. Ainsi il devient plus difficile pour son sperme de féconder un ovule. Autre effet pervers du tabac, il entraîne un fort taux d'impuissance masculine, c'est à dire des troubles de l'érection lors d'un rapport sexuel, ce qui est déjà, nous en conviendrons, un gros frein à la fécondité.

Chez la femme, le fait d'être fumeuse entraîne une baisse du nombre d'ovocytes par ovaires et ainsi de plus forts risques de devenir stérile. Le tabac influe sur les cellules mais également sur l'ADN humain, rendant plus difficile la conception. Des études montrent qu'une femme mettra deux mois de plus à concevoir un enfant si elle est fumeuse, d'autres encore vont jusqu'à déclarer que la stérilité d'une femme qui consomme un paquet de cigarettes par jour est augmentée de 60 %... Des chiffres plutôt inquiétants.

Fort heureusement, ce n'est pas un effet irréversible, en effet, dès l'arrêt du tabac, le taux de fertilité se rapproche progressivement de la moyenne d'un couple non fumeur.

 

 Après la conception

Quand bien même une femme arrive à tomber enceinte en étant fumeuse, il reste de forts risques pour sa fécondité pendant la grossesse (et on ne parlera pas ici des dangers pour le bébé auquel toutes les femmes doivent absolument être sensibilisées). Si une femme continue de fumer pendant sa grossesse, elle voit son risque de faire une grossesse extra-utérine doubler, pire encore, elle est trois fois plus susceptible d'avoir une fausse couche spontanée. De même, elle amplifie les risques d'un bébé prématuré et d'un accouchement avant terme. Tant de choses qui provoquent souvent la mort du foetus et sont donc considérées par les médecins comme faisant partie des risques que le tabac provoque sur la fécondité.

Bon à savoir

Bien que tout le monde soit conscient des risques du tabac sur la santé, on ne peut en blâmer l'addiction et l'arrêt est très difficile. Inutile ainsi de juger des amis fumeurs ou d'être trop sévère envers votre volonté si vous êtes vous-même fumeur, n'hésitez pas à vous faire aider par tous les moyens existants : substituts nicotiniques, tabacologues ou même cigarette électronique (attention, seulement pour un début de sevrage).

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

PESTI'HOME: Quelles utilisations domestiques des pesticides? - ANSES

PESTI'HOME: Quelles utilisations domestiques des pesticides? - ANSES | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Pesti’home, c’est une nouvelle étude nationale qui débute le 3 juillet à l’initiative de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). L’objectif, mieux connaître les utilisations domestiques des pesticides en France pour mieux évaluer l’exposition de la population française et les risques, en complément de ceux liés à l’alimentation et aux utilisations professionnelles.

 

Les produits concernés par l’étude seront ceux destinés à éliminer les nuisibles dans la maison ainsi qu’à l’extérieur du domicile (cour, terrasse, façade, jardin, potager, etc.) ou utilisés pour traiter les animaux domestiques contre les tiques ou les puces. Financée par les ministères de l’écologie et de la santé, l’étude doit contribuer à définir des priorités de santé publique visant à réduire les expositions des populations aux pesticides.

 

1.500 foyers tirés au sort dans 150 communes choisies sur l’ensemble du territoire métropolitain devraient participer à l’étude du 3 juillet à octobre 2014.  Et, dans chaque foyer participant, seront recensés les produits utilisés au domicile, leur mode et leur fréquence d’utilisation.

 

Source: ANSES

Fabienne G's insight:

Etes-vous choisi pour Pesti-home ?

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

IVG en 2012: Toujours 26.000 chez les très jeunes femmes

IVG en 2012: Toujours 26.000 chez les très jeunes femmes | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Une stabilité, voire une très légère baisse en 2011 et 2012 du nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG), mais toujours 26.000 IVG chez les jeunes femmes âgées de 15 à 19 ans, c’est ce que l’on peut retenir de ce bilan sur l’évolution de l’IVG en France, proposé par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). Avec simultanément un recours accru à la contraception d’urgence et, surtout, l’attente de prochaines données liées à la baisse spectaculaire du recours aux contraceptifs oraux de troisième et quatrième générations.

 

Car, selon ce bilan, le nombre d’IVG est stable en dépit du recours accru à la contraception d’urgence. En particulier chez les femmes de moins de 20 ans. Jusqu’en 2012, le nombre d’IVG chez les plus jeunes femmes, ne s’explique toujours pas par une absence de contraception (3% des cas seulement) mais par un défaut de fonctionnement ou d’utilisation de la contraception (oubli de pilule, accident de préservatif). Ces résultats devront être confirmés par le prochain bilan, avec le recul nécessaire sur les effets de la chute du recours aux contraceptifs oraux combinés (COC) de 3ème et 4ème génération.

 

Une évolution qui pourrait venir alourdir le nombre déjà considérable d’IVG chaque année, soit près de 219.200 pour l’année 2012 et le taux de recours, soit 14,5 IVG pour 1.000 femmes en Métropole. C’est d’ailleurs la tendance révélée par les dernières données issues du PMSI qui révèlent pour 2013, une augmentation de 4,7 % par rapport au chiffre de 2012.

 

Les IVG médicamenteuses représentent 49 % des IVG réalisées en établissements et 57 % du total des IVG en Métropole. Les IVG pratiquées hors établissements représentent 15 % du total des IVG en Métropole et 22 % dans les DOM, où pourtant la pratique des IVG en centres de santé, centres de planification ou d’éducation familiale ne s’est pas répandue.

 

Rappelons enfin que depuis le 31 mars 2013, l’IVG est prise en charge à 100 % par l’Assurance maladie tout comme les contraceptifs remboursables pour les jeunes filles de 15 à 18 ans, sur présentation d’une ordonnance et de la carte Vitale des parents. Cette mesure, non discutable, a pu néanmoins contribuer à la hausse perceptible du nombre d’IVG recensé.

 

Source: DREES Études et résultats n° 884, juin 2014 27/06/2014 Les interruptions volontaires de grossesse en 2012

more...
No comment yet.
Scooped by Fabienne G
Scoop.it!

Synode sur la famille : le Vatican publie l'Instrumentum Laboris - Radio Notre Dame

Synode sur la famille : le Vatican publie l'Instrumentum Laboris - Radio Notre Dame | Avoir un bébé : Revue d'actualités et de presse | Scoop.it
Présentation, ce 26 juin 2014 au Saint-Siège, du document préparant le Synode sur la famille d'octobre prochain. Une synthèse des 38 questions envoyées aux Conférences épiscopales du monde entier. Parmi les intervenants : le cardinal André Vingt-Trois.

La présentation de l'Instrumentum Laboris a eu lieu ce jeudi 26 juin 2014, en fin de matinée, sous la houlette du cardinal Baldisseri, Secrétaire du Synode, du cardinal Erdö, Rapporteur général, du cardinal André Vingt-Trois, Président délégué et de Mgr Forte, Secrétaire spécial. Il s'agit du document qui servira de base de travail, du 5 au 19 octobre prochains, au Synode sur les défis pastoraux de la famille dans le contexte d'évangélisation. 80 pages divisées en 3 parties, abordant la connaissance des données bibliques et du Magistère dans ce domaine, mais aussi les situations pastorales difficiles et enfin l'importance de l'éducation en la matière

De légitimité de la parole de l'Eglise sur la famille

Comme l'a rappelé Mgr André Vingt-Trois, "la réalité de la vie familiale est importante pour l'Eglise... La famille est une expérience commune dans l'humanité, nous parlons donc de quelque chose que tout le monde connaît et sur lequel tout le monde a un avis". L'objectif du Synode pour son Président délégué est don bien de lancer "une réflexion éclairée par la foi et la Révélation". Dans ce contexte, le message de l'Eglise n'est en aucun cas "un message théorique", a souligné Mgr Vingt-Trois, mais bien "une expérience vécue par de nombreuses familles", une expérience, qui, malgré les épreuves, "épanouit les personnes et les met dans une situation de progrès humains". Et pour tous ceux qui dénonceraient l'illégitimité de ce qu'a à dire l'Eglise en la matière, l'archevêque de Paris a rappelé que "la doctrine ecclésiale sur la famille n'est pas une fabrication de clercs célibataires, mais d'abord quelque chose de vécu que tout le monde peut voir en regardant autour de lui". La réflexion fondamentale est donc la suivante : savoir en quoi la fidélité de l'engagement entre époux et la responsabilité envers les enfants de la famille sont des illustrations de "la fidélité de l'amour de Dieu".

La responsabilité éducative

S'il ne s'agit pas de préparer un Synode sur le couple mais bien sur la famille, a souligné Mgr André Vingt-Trois, la question du mariage sera évidemment au cœur de la réflexion. "En France, un mariage sur deux est religieux", a-t-il rappelé. Un fait qui soulève toute une série de questions : quelles sont les motivations réelles du mariage à l'Eglise ? Comment ceux qui ne recourent pas au mariage chrétien se préparent-ils ? Quelle est la réalité de la vie chrétienne de ceux qui se marient à l'Eglise ? "Le sacrement du mariage est un moment de la grâce qu'il faut préparer, développer et accompagner", a déclaré le Président délégué du Synode. Plus largement et profondément, les Pères synodaux doivent réfléchir à la prise ne charge des enfants, dans le cadre de "la responsabilité éducative".

 Accompagner "ceux qui souffrent des accidents du mariage"

Dans le contexte d'une "culture hédoniste et individualiste se développant à grande vitesse", il sera également question, pour le cardinal Vingt-Trois, d'être attentif à toutes les situations qui se présentent dans le monde actuel. Réfléchir donc à l'accompagnement que l'Eglise peut offrir à "ceux qui souffrent des accidents du mariage" : mères célibataires, personnes abandonnées et divorcées, divorcés-remariés, concubins, unions de fait,... Un accompagnement souvent "positif, stimulant et curatif", a estimé l'archevêque de Paris, qui reconnaît aussi que "quantité d'hommes et de femmes peuvent se sentir rejetés dans l'ombre, vivant une situation de rupture malgré leur volonté de rester fidèles à leur alliance". Mais attention, a martelé le cardinal André Vingt-Trois, "il ne s'agit pas d'un Synode des Eglises occidentales fatiguées, mais d'un Synode de l'Eglise universelle... Il ne faut pas suspendre le monde entier à nos problématiques et à nos questionnements".

Quelques termes repris par l'Instrumentum Laboris (I.Media) à partir des résultats des questionnaires envoyés aux Conférences épiscopales

Avortement : De nombreux épiscopats soulignent avec une grande préoccupation la diffusion massive de la pratique de l’avortement. La culture dominante semble par bien des aspects favoriser une culture de la mort par rapport à la vie naissante. (65)

Concubinage : Parmi les motivations sociales qui conduisent au concubinage, on enregistre: des politiques familiales inadéquates pour soutenir la famille; des problèmes financiers; le chômage des jeunes; le manque de logement. (…) Pour beaucoup d’autres encore, le concubinage représente la possibilité de vivre ensemble sans aucune décision définitive ou qui engage au niveau institutionnel. (81, 82)

Dépendances : Parmi les diverses situations critiques internes à la famille, les dépendances à l’alcool et aux drogues sont constamment mentionnées, mais aussi la dépendance par rapport à la pornographie, parfois utilisée et partagée en famille, de même que par rapport aux jeux de hasard, aux jeux vidéo, à internet et aux réseaux sociaux. (68)

“Divorce catholique“ : La simplification de la pratique canonique des procès matrimoniaux est largement demandée. (…) Certains invitent à la prudence, en signalant le risque que cette simplification et la réduction des étapes prévues entrainent des injustices et des erreurs; donnent l’impression de ne pas respecter l’indissolubilité du sacrement; favorisent les abus et nuisent à la formation des jeunes au mariage comme engagement pour toute la vie; alimentent l’idée d’un “divorce catholique”. (98, 99)

Divorcés remariés : La souffrance causée par le fait de ne pas recevoir les sacrements est clairement présente chez les baptisés qui sont conscients de leur situation. Beaucoup ressentent une certaine frustration et se sentent exclus. D’autres se demandent pourquoi les autres péchés sont pardonnés et pas celui-là; ou encore pourquoi les religieux et les prêtres qui ont été dispensés de leurs vœux et de leurs devoirs sacerdotaux peuvent se marier et recevoir la communion, mais pas les divorcés remariés. Tout cela met en évidence la nécessité d’une formation et d’une information opportunes. (92)

Doctrine : Même quand l’enseignement de l’Eglise sur le mariage et la famille est connu, beaucoup de chrétiens manifestent des difficultés à l’accepter intégralement. En général, il est fait mention d’éléments partiels, bien qu’importants, de la doctrine chrétienne, pour lesquels on dénote une résistance, à différents degrés, comme par exemple à propos du contrôle des naissances, du divorce et du remariage, de l’homosexualité, du concubinage, de la fidélité, des relations avant le mariage, de la fécondation in vitro, etc. Beaucoup de réponses attestent, par contre, que l’enseignement de l’Eglise sur la dignité et sur le respect de la vie humaine est plus largement et plus facilement accepté, au moins dans son principe. (13)

Formation continue : L’accompagnement du couple ne doit pas se limiter à la préparation au mariage, pour lequel on signale - d’ailleurs - la nécessité de revoir les parcours. On met plutôt en lumière le besoin d’une formation plus constante et structurée : biblique, théologique, spirituelle, mais aussi humaine et existentielle. (49)

Gender : Dans certaines régions, (cette idéologie) tend à influencer jusque le milieu éducatif primaire, diffusant une mentalité qui, derrière l’idée de faire disparaître l’homophobie, propose en réalité une subversion de l’identité sexuelle. (114)

Homosexuels : Pour ce qui a trait aux unions entre des personnes du même sexe, beaucoup de Conférences épiscopales fournissent diverses informations. Dans les pays où il existe une législation des unions civiles, de nombreux fidèles s’expriment en faveur d’une attitude respectueuse, qui ne juge pas, à l’égard de ces personnes, et en faveur d’une pastorale qui cherche à les accueillir. Cela ne signifie cependant pas que les fidèles doivent être en faveur d’une égalité entre le mariage hétérosexuel et les unions civiles entre personnes du même sexe. Plusieurs réponses et observations expriment la préoccupation de voir l’accueil dans la vie ecclésiale des personnes qui vivent dans ces unions être compris comme une reconnaissance de leur union. (115)

Humanae Vitae : Dans la très grande majorité des réponses parvenues, on met en évidence que l’évaluation morale des différentes méthodes de régulation des naissances est aujourd’hui perçue par la mentalité commune comme une ingérence dans la vie intime du couple et comme une limitation de l’autonomie de la conscience. (123)

Loi naturelle : Pour une immense majorité des réponses et des observations, le concept de “loi naturelle” apparaît, en tant que tel, aujourd’hui, dans les différents contextes culturels, très problématique, sinon même incompréhensible. Il s’agit d’une expression qui est perçue différemment ou tout simplement pas comprise. (21)

Mères célibataires : Leur condition est souvent le résultat d’histoires très douloureuses, souvent même d’abandon. Elles méritent l’admiration avant tout pour l’amour et le courage avec lesquels elles ont accueilli la vie conçue dans leurs entrailles (…). Elles méritent de recevoir un soutien spécial de la société (…) (et) faire l’objet d’une sollicitude de la part de la communauté chrétienne. (88)

Méthodes naturelles : Les méthodes naturelles pour la régulation de la fertilité ne sont pas des “techniques” naturelles qui s’appliquent à un problème pour le résoudre : elles respectent l’“écologie humaine”, la dignité de la relation sexuelle entre les époux et s’insèrent dans une vision de la conjugalité ouverte à la vie. En ce sens, elles se différencient de la contraception et l’expérience démontre leur efficacité. (124)

Magistère : Le peuple de Dieu semble avoir généralement une faible connaissance des documents conciliaires et postconciliaires du Magistère sur la famille. Certes, ceux qui sont impliqués dans le milieu théologique en ont une certaine connaissance. Cependant, ces textes ne semblent pas imprégner profondément la mentalité des fidèles. (11)

Nullité : Dans de nombreux cas, signalés en particulier en Europe et en Amérique du Nord, on demande d’alléger la procédure de nullité du mariage; à cet égard, on signale qu’il est nécessaire d’approfondir la question du rapport entre la foi et le sacrement du mariage – comme Benoît XVI l’a suggéré à plusieurs reprises. (96)

Polygamie : Une situation différente est signalée en Afrique, non pas tant vis-à-vis des divorcés en nouvelle union, mais plutôt à l’égard de la pratique de la polygamie. Il existe des cas de convertis pour lesquels il est difficile d’abandonner la deuxième ou la troisième femme, avec lesquelles ils ont d’ailleurs des enfants, et qui veulent participer à la vie ecclésiale. (90)

Préparation au mariage : Plusieurs réponses relèvent la faible attention accordée bien souvent par les futurs époux aux préparations au mariage. On tend donc, selon les contextes, à organiser des catéchèses différenciées: pour les jeunes avant même les fiançailles; pour les parents des fiancés; pour les couples déjà mariés; pour les personnes séparées; pour la préparation au baptême; pour la connaissance des documents pastoraux des évêques et du Magistère de l’Eglise. (52)

Prêtres : Les pasteurs sont parfois inadaptés et impréparés à traiter des problématiques qui concernent la sexualité, la fécondité et la procréation, de sorte qu’ils préfèrent souvent ne pas affronter ces thèmes. Dans plusieurs réponses, nous trouvons également une certaine insatisfaction à l’égard de certains prêtres qui apparaissent indifférents par rapport à certains enseignements moraux. Leur désaccord avec la doctrine de l’Eglise engendre de la confusion au sein du Peuple de Dieu. (12)

Pédophilie : Très fréquemment et de façon très largement répandue au niveau géographique, les réponses mentionnent fortement les scandales sexuels à l’intérieur de l’Eglise (pédophilie, en particulier), mais aussi, en général, des expériences négatives avec le clergé ou avec certaines autres personnes. Surtout en Amérique du Nord et en Europe Septentrionale, on dénonce une perte importante de crédibilité morale à cause des scandales sexuels. (75)

Transmission de la foi : Aujourd’hui, notamment peut-être à cause du conditionnement dû à ces expériences, les parents apparaissent beaucoup plus prudents pour pousser leurs enfants à la pratique religieuse. Dans ce domaine, précisément, on cherche à éviter les conflits, plutôt que de les affronter. En outre, sur les thèmes religieux, les parents eux- mêmes se sentent souvent peu sûrs, de sorte que pour transmettre la foi ils restent souvent sans paroles et délèguent cette tâche, même s’ils la considèrent importante, à des institutions religieuses. (135)

Unions de fait : Liée au mode de vie de l’Occident, mais répandue aussi dans d’autres pays, on voit apparaître une idée de liberté qui considère le lien conjugal comme une perte de la liberté de la personne; cela est influencé par le manque de formation des jeunes, qui ne pensent pas qu’un amour pour toute la vie soit possible; en outre, les médias favorisent amplement ce style de vie chez les jeunes. (84)

Sources : I.Media, News.Va, Conférence de presse au Saint-Siège
Fabienne G's insight:

Peut-être bientôt un mode d'emploi pour les prêtres face aux difficultés fertiles de leurs ouailles ?

more...
No comment yet.