La mystérieuse maladie qui frappe les sangliers de l'Ardèche, où 57 cadavres d'animaux ont été découverts pendant l'été, a incité mercredi le préfet du département a interdire la consommation ainsi que la commercialisation de leur viande et abats. "Des animaux agonisant ont été observés et filmés, semblant présenter des troubles nerveux, perte d'équilibre, tremblements, spasmes, convulsions, pédalage", déclare Bernard Gonzalez.


Via Pascal Faucompré