Affaire al-Dura : Philippe Karsenty essaye de prouver sa bonne foi - Rue89 | Autres Vérités | Scoop.it

D’un côté, Charles Enderlin, le journaliste de France 2 qui a commenté les images de la mort de Mohammed al-Dura, 12 ans, dans un échange de tirs entre Israéliens et Palestiniens, le 30 septembre 2000. Son sujet, diffusé au journal de « 20 Heures », a fait le tour du monde. De l’autre Philippe Karsenty, adjoint au maire de Neuilly-sur-Seine et porte-parole du Parti libéral démocrate (PLD), qui défend avec ferveur, et dans le monde entier, la thèse de la mise en scène. Il pense, comme une partie de la communauté juive française, que les « rushes » tournés ce jour-là par le vidéaste Talal Abu Rahma, au carrefour de Netzarim (Gaza), montrent des scènes jouées...

 

 


Via Alcofribas