Pilule : 1 300 gynécologues se défendent d'être "achetés" par les laboratoires | Autres Vérités | Scoop.it

A la suite de l'article du Monde du 11 janvier intitulé "Pilule : enquête sur ces médecins liés aux labos", qui mettait en cause la proximité de quatre gynécologues de renom avec les laboratoires pharmaceutiques dans l'affaire de la surprescription des pilules de 3e génération, 1 293 gynécologues publics et libéraux ont rendu public mardi 22 janvier un manifeste quand lequel ils affirment qu'il n'étaient "ni achetés ni vendus" aux laboratoires pharmaceutiques...

 

 


Via Alcofribas