Droits des enfants > Filiation : plus que jamais 1+1+1 … =1 (510) | Autres Vérités | Scoop.it

La future loi sur le droit au mariage des couples homosexuels et  l'adoption par les couples homosexuels interroge sur la nécessité d'adapter notre droit aux moeurs. Pour autant les priorités sont-elles là où l'on nous le dit ? Dans le débat qui s'engage à marches forcées il m'apparaît opportun d'essayer d'alimenter les débats parallèles qui peuvent et doivent se présenter si l'on aborde la question centrale de la filiation. Hier je rappelais l'enjeu pour tous les enfants de France, quelle que soit leur lieu de vie et la composition de la famille, de voir légitimer l'autorité des adultes présents autour d'eux. Aujourd'hui, si tant est qu'on entende parler du droit des enfants, et non pas du droit des adultes aux enfants,  en rééditant ce papier du 17 juin dernier, il m’apparaît essentiel d'insister sur l'importance pour tout en enfant d'être respecté dans sa singularité et dans ses affects par-delà le lien qu'ils ont avec les adultes qui les environnent. Plus que jamais il s'agit de ni opposer le biologique, l'affectif ou le juridique , ni de nier le biologique, l'affectif ou le juridique, mais de les respecter ensemble. L'enfant est fait de tous ces apports : d'où mon slogan 1+1=1+... = 1...

 

 


Via Alcofribas