Au Liban, les camps de réfugiés sont payants | Autres Vérités | Scoop.it

Dans la plaine de la Bekaa (est du Liban), des propriétaires louent aux réfugiés syriens des parcelles de terre. Une conséquence de l'inaction du gouvernement, qui refuse d'ériger des camps pour les 200 000 Syriens présents sur le territoire...

 

 


Via Alcofribas