Autres Vérités
112.3K views | +11 today
Follow
Autres Vérités
Autres Vérités
Chercher, documenter, comprendre, expliquer le monde autrement ...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Autres Vériteurs from EXPLORATION
Scoop.it!

Politique de l’histoire: La France amnésique au passé réglementé ou comment retrouver l’histoire de France

Politique de l’histoire: La France amnésique au passé réglementé ou comment retrouver l’histoire de France | Autres Vérités | Scoop.it

(Partie 3) “ “Après 70 ans d’excavations et de fouilles extensives sur la terre d’Israël, les archéologues ont trouvé que les actions du patriarque sont des histoires de légende ; nous n’avons pas séjourné en Egypte, ni fait un exode, nous n’avons pas conquis la terre. Il n’y a pas non plus de mention de l’empire de David et de Salomon. Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler.”

 

~ Professeur Ze’ev Herzog, chef du département d’archéologie et d’études de l’ancien Proche-Orient à l’université de Tel-Aviv, dans un entretien avec le magazine Ha’aretz le 29 octobre 1999~

 

“Que les historiens ‘hautement acclamés’ respectent les lois d’airain qui conditionnent la ‘liberté de leur atelier’: qu’ils dialoguent moins avec les prélats, les ministres, les ‘hommes d’affaires’ qu’avec les archives, accessibles à tous, dans le ‘silence’ et vérifiables par tous, et leurs stylos ou leurs ordinateurs ; que, libérés de la tutelle de l’argent ‘extérieur’ des missions privées ou publiques, ils réclament des financements universitaires pour générer des recherches dont ils auront l’initiative, la maîtrisxe et les instruments archivistes. Dégagés du soupçon de complaisance ou de dépendance à l’égard des puissants, ils n’en seront que meilleurs experts de la ‘société’ dite “civile’. Quant aux jeunes chercheurs, il est urgent que, soustraits à la norme des desiderata des bailleurs de fonds et ainsi mis en mesure de tenir la tête droite, ils puissent aider l’histoire contemporaine française à retrouver la voie de l’indépendance.”

~ Annie Lacroix-Riz, professeure émérite d’histoire contemporaine, Université de Paris VII, “L’histoire contemporaine sous influence”, 2004 ~

  

La France pays au passé amnésique et réglementé

 

Présentation, extraits et analyse du livre de Jean-Paul Demoule*:

“On a retrouvé l’histoire de France”, Robert Laffont, 2012 et Folio “Histoire”, 2013

 

par Résistance 71

 Février 2017

 

1ère partie

2ème partie

3ème partie

 

(*) Archéologue, professeur emeritus d’archéologie à l’université de Paris I-Sorbonne. Ancien président de l’Institut Nationale de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) de sa création en 2002 à 2008.

Les textes historiques et l’archéologie moderne confirment ce que nous disait déjà Pierre Kropotkine à la fin du XIXème siècle, à savoir que le Moyen-Age fut également une “révolution politique” sous la forme de l’émancipation de certains gros bourgs (villes) s’émancipant de la domination des seigneurs et de l’autorité royale, elle-même restreinte à quelques fiefs autours des terres du roi et à quelques alliances au poids plus qu’aléatoire, c’est ainsi que poursuit Demoule:

“l’apparition d’une bourgeoisie tirant sa richesse du contrôle de l’artisanat et des échanges va changer la donne. Les bourgeois (leur nom signifie simplement à l’origine “habitants du bourg” ou d’une ville) souhaitent s’émanciper de l’égide des seigneurs locaux, laïques ou ecclésiastiques, qui ont pris de plus en plus d’importance avec l’affaiblissement progressif du pouvoir royal à partir du démantèlement de l’empire de Charlemagne. Artisans et commerçants exigent de participer au pouvoir politique, obtiennent par écrit des libertés et font de leurs villes des communes.” Ce que Kropotkine appela les “communes médiévales du XIème au XIVème siècle”, c’est à dire des fédérations de communes comme celles unies dans la fameuse ligue hanséatique et d’autres qui ont fait la gloire des grandes cités médiévales comme Laon, Reims, Bruges, Francfort, Gênes, Lvov et Novgorod.

“Ainsi, ces nouveaux bourgeois ont leur conseil municipal, leur garde civique, leurs lois, à la différence des campagnes environnantes ; ils se jurent aussi mutuellement aide et protection. […] Curieusement, une rupture aussi fondamentale et qui détermine tout le destin futur de nos sociétés, est fort peu mis en relief dans l’histoire officielle de France et de l’Europe.

[…] C’est donc une autre vision du Moyen- Age qu’il faut maintenant avoir, débarrassée de ses mythes, positifs (Clovis) ou négatifs (“on n’est plus au Moyen-Age !”) et de ses amnésies (les Francs germaniques, les communautés juives). Non plus une “longue nuit barbare” entre la brillante Antiquité et la plus brillante encore Renaissance, mais une période d’un millénaire marquée aussi bien par une révolution industrielle et technique que par une évolution des mentalités. Le christianisme s’y met certes en place, mais de manière lente et variée. Elle voit aussi avec l’autonomie progressive des villes communales les premières revendications de libertés politiques depuis la fin des démocraties grecques et de la République romaine, autonomie inscrite dans le sol de ces villes et dans leur dynamisme économique. L’archéologie a joué un rôle fondamental pour ces révisions historiques. Si les textes se font de plus en plus abondants à partir de la Renaissance, l’étude de la culture matérielle à travers l’archéologie reste essentielle et ce jusqu’à nos jours.”

 

La seconde partie du livre de Jean-Paul Demoule est consacrée aux leçons enseignées par l’archéologie et il insiste sur une des fonctions essentielles de l’archéologie: la dénonciation des faussaires du passé et ceux-ci sont légions. Ainsi du “saint suaire” de Turin expertisé comme remontant au XIVème siècle en passant par les facéties affabulatoires de l’archéologue japonais Fujimura et le faux total de la “première preuve archéologique de l’existence du christ” en 2002 avec l’arrestation du faussaire israélien Oded Golan,

 

Demoule nous dit que:

“… L’archéologie biblique où se combinent intérêt financier et intérêt idéologique, est sans aucun doute celle qui concentre le plus grand nombre de faux, on peut encore citer la tablette gravée sur pierre dite de “Joachaz”, qui évoque la réparation du grand temple de Salomon, conformément à un passage de la bible.”

 

De fait, l’histoire officielle de la France, celle que nos élites politiques et intellectuelles veulent mettre en avant a dû s’accommoder de trois grandes défaites successives:

“La première est celle des Gaulois face aux Romains. Nos ‘ancêtres les Gaulois’ sont avant tout des vaincus, qui plus est, décrits par leur vainqueur comme des barbares. […] Vercingétorix a été hissé au rang de figure christique, avec ses cheveux blonds mi-longs, à l’instar des représentations modernes de Jésus… Enfin l’idée que les Gaulois ont été ‘civilisés’ par les Romains est finalement une ultime consolation. A quelque chose malheur est bon.”

A ce titre, il est effarant de constater que ce qu’on nous répète à longueur de bouquin d’histoire scolaire insipide au sujet de “nos ancêtres les Gaulois”, ne couvre en fait que la toute fin d’une civilisation qui a essaimé en Europe du Danube à l’Irlande pendant plus de 800 ans !.. Le problème de l’establishment est le suivant: reconnaître la splendeur de la civilisation celtique, gauloise, ne peut aller de pair qu’avec la reconnaissance du fait que la société a pu fonctionner pendant tous ces siècles sous une alternance d’égalitarisme et d’aristocratie, jamais chapeautée par une quelconque forme d’État ou de centralisation. Or, il est impératif de maintenir le côté “barbare sympathique” de nos ancêtres avant de continuer la légitmité du fondement de l’État moderne: le droit romain.

 

C’est pourquoi les livres scolaires d’histoire couvrent la Gaule pré-romaine et la conquête de la Gaule par César au pas de charge en une ou deux pages lapidaires, pour enchaîner sur ce qui légitime le marasme sociétal actuel: la société colonisée gallo-romaine, marquée et infusée du droit romain puis du christianisme. C’est sur la combinaison des deux doctrines qu’est fondée l’histoire officielle de la France, occultant à dessein la véritable originalité et efficacité tant politique qu’économique de “nos ancêtres les Gaulois”.

Mais les Gallo-Romains ont à leur tours été vaincus:" (...)


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from EXPLORATION
Scoop.it!

Farida Belghoul face à Libération

L'intégralité de la première interview donnée par Farida Belghoul à un média mainstream depuis le début de la JRE (Journée de retrait de l'Ecole).

Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from EXPLORATION
Scoop.it!

Pourquoi le "3ème Temple" ? Que va-t-il engendrer ? Par Jacob Cohen

Connexe : Projet sioniste de « grand israël » et de « troisième temple »
Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from EXPLORATION
Scoop.it!

Kinsey, la face obscure de la révolution sexuelle – Conférence de Judith Reisman à Paris

"Le 30 novembre 2016, l’essayiste américaine Judith Reisman donnait une conférence à Paris pour présenter ses travaux sur Alfred Kinsey et la « révolution sexuelle », développés dans son ouvrage paru en décembre 2016 aux éditions Kontre Kulture. La traduction était assurée par l’association Terre & Famille."

Dossier : Les Dessous de l’hyper-sexualisation
Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

En 2017, la grammaire est simplifiée, voire négociable... Pâtes & tiques

En 2017, la grammaire est simplifiée, voire négociable... Pâtes & tiques | Autres Vérités | Scoop.it

(...) "Alors nous, que devons-nous enseigner à nos élèves ?

Réponse : Kev Adams.

Non, je ne plaisante pas. Mon taux d’alcoolémie est depuis longtemps redescendu à un niveau tout ce qu’il y a de plus raisonnable. Au stage, on nous a fait travailler sur un extrait d’interview de Kev Adams, idole des jeunes dont les textes peuvent être considérés comme humoristiques, mais sûrement pas littéraires.

Molière vs Hanouna

Nous étions affligés. Bien sûr que nous faisons travailler nos élèves sur les différents niveaux de langue, pour les habituer à les repérer, à les utiliser, à passer de l’un à l’autre… Mais est-ce vraiment notre rôle de leur donner à lire du Kev Adams ? Ne pouvons-nous pas faire ce même exercice avec un extrait de Zazie dans le métro ?

Il semble que non, nous ne devons plus essayer d’ouvrir nos élèves à la littérature, de leur présenter des œuvres qu’ils n’iront pas lire d’eux-mêmes. Non, à nous de nous abaisser au niveau des divertissements télévisés. J’ai hâte que nous arrêtions d’étudier le théâtre de ce casse-pieds de Molière, et qu’enfin nous puissions nous gausser en classe devant les facéties de Cyril Hanouna !

Là je sens que certains sont atterrés, et ont hâte d’en finir. Eh bien non ! Il me reste à vous raconter un point encore de ce stage, et pas le moindre. Car devant nos yeux ébahis, le problème de la difficulté des accords français a été résolu en une maxime à graver en lettres d’or au-dessus de tous les tableaux de France et de Navarre : « en fait, en langue, tout est négociable ».

Si. Je vous jure. Si l’élève a fait une faute, mais qu’il est capable de justifier son choix, même de façon totalement erronée, alors nous devons considérer qu’il a raison.

Par exemple, s’il écrit « Les cadeaux que Lucie a reçue lui ont plue », nous sommes en droit (ô généreuse inspection) de lui demander des comptes sur ses accords défaillants des participes passés. Mais si l’élève répond « Ben on parle de Lucie, or Lucie est une fille, donc j’ai mis des E », eh bien cet élève, qui a fait preuve d’une capacité à justifier ses erreurs… a finalement raison !" (...)


Via L'Esprit Du Moment
more...
L'Esprit Du Moment's curator insight, January 4, 8:25 AM

#usineAdébiles #égalitarisme #nivellementParLeBas #saucialisme ........ pwaaa

Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Certifications complotistes sur Facebook : le milliardaire George Soros finance le projet !

Certifications complotistes sur Facebook : le milliardaire George Soros finance le projet ! | Autres Vérités | Scoop.it

"L'International Fact-Checking Network (IFCN) a publié une liste de 5 principes inaliénables à respecter dans la sélection des sites d'informations dignes de confiance ou non. Et Facebook a annoncé hier qu'il collaborera avec des organisations indépendantes tierces qui ont signé cette charte de principe.

Tel Aviv — L'organisation qui collabore avec Facebook pour aider à déterminer le degré de véracité de certaines informations est financée par le milliardaire George Soros, ainsi que par d'autres financiers de gauche.

Facebook affirme que si les organismes de vérification factuelle déterminent qu'une information est fausse, la publication sera affublée d'un petit pictogramme qui indique que cette information est discutable. Selon Facebook, « il y aura également un lien vers un article qui explique pourquoi. Les informations qualifiées de fausses sont également susceptibles d'être moins apparentes dans le fil d'actualité ».

L'IFCN est hébergée par le Poynter Institute for Media Studies. Une recherche rapide concernant son site Internet révèle que l'IFCN est ouvertement financée par l'Open Society Foundation de George Soros, ainsi que par la Bill & Melinda Foundation, Google et le National Endowment for Democracy." (...)


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from EXPLORATION
Scoop.it!

Onfray explose les frontières du ridicule !

On est impressionnés par la bêtise du personnage qui ne se rend même pas compte de l'étymologie des mots dont il fait usage ! Cette vidéo prouve une bonne fois pour toute, au grand dam des athégristes au pouvoir, que l'on ne peut pas s'extraire de la création de Dieu et de son ordre (cosmos) ! Il est d'ailleurs très curieux de constater que leur monde entier, leur vie tourne autour de cette question essentielle qui les rend malades ! Pourquoi tant d’énergie dépensée à prouver qu'Il n'existe pas alors qu'ils n'y croient pas ?
Bref, lisez René Guénon, O. Spengler, A. Schopenhauer, P. Dortiguier, Ibn Khaldoun, Malek Bennabi, le Dr Hamza Benaïssa, cheikh Imran N. Hossein,... c'est bien plus sérieux et enrichissant que les clowneries de M. Onfray.

Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Chouard: le fascisme est au pouvoir

Etienne Chouard interviewé par un beunet. A écouter.


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from EXPLORATION
Scoop.it!

Bienvenue à Sodome et Gomorrhe (Théorie du genre, pédocriminalité, LGBT)

"Simple analyse d'un citoyen Français" - Partie 2


Via L'Esprit Du Moment
more...
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Le FN se dit le "meilleur bouclier" des Juifs de France

Le FN se dit le "meilleur bouclier" des Juifs de France | Autres Vérités | Scoop.it

"Marine Le Pen estime que son parti est le seul à protéger la communauté juive de la menace islamiste

 

La présidente du FN, Marine Le Pen, affirme que son parti est "le meilleur bouclier" pour "protéger" les "Français juifs", dans un entretien à paraître demain dans Valeurs actuelles."

 

 


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Le peuple estonien bloque l’adoption pour les homosexuels

Le peuple estonien bloque l’adoption pour les homosexuels | Autres Vérités | Scoop.it

"C’était la cinquième fois depuis 2005 que le lobby gay appuyé par l’internationale LGBT financée entre autres par l’ONU, l’Union européenne et George Soros tentait de passer en force au parlement estonien. En mai, le gouvernement estonien a adopté un projet de loi « relatif à la vie commune des couples de même sexe ». Ce projet prévoyait la possibilité pour deux représentants du même sexe de signer un contrat d’union civile devant notaire et d’adopter des enfants qui, comme en France avec la loi Taubira, auraient eu « deux papas » ou « deux mamans ». Cette loi devait entrer en vigueur le 15 janvier 2015 et l’adoption du projet a été saluée par les ambassades des États-Unis, du Canada, de Grande-Bretagne et d’Autriche à Tallinn, capitale de l’Estonie, qui ont à cette occasion fait flotter le drapeau arc-en-ciel du lobby gay.

 

Mais c’était sans compter avec l’intervention de la Fondation estonienne pour la défense de la famille et des traditions" (...)


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Congrès dissident à Bruxelles le 4 mai

Congrès dissident à Bruxelles le 4 mai | Autres Vérités | Scoop.it

"Le dimanche 4 mai dès 14 heures à Bruxelles, se tiendra un congrès où interviendront diverses personnalités sur l’invitation d’Abdesselam Laghmich et Laurent Louis, en collaboration avec la Librairie Xsime.

 

Pour réserver votre place uniquement par mail : contact@deboutlesbelges.be Le lieu de la salle ne sera dévoilé que le jour même. Pour obtenir plus d’informations sur cette journée dans la capitale belge, veuillez vous rendre sur Debout les Belges."

 


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from EXPLORATION
Scoop.it!

Politique de l’histoire: La France amnésique au passé réglementé ou comment retrouver l’histoire de France

Politique de l’histoire: La France amnésique au passé réglementé ou comment retrouver l’histoire de France | Autres Vérités | Scoop.it

(Partie 3) “ “Après 70 ans d’excavations et de fouilles extensives sur la terre d’Israël, les archéologues ont trouvé que les actions du patriarque sont des histoires de légende ; nous n’avons pas séjourné en Egypte, ni fait un exode, nous n’avons pas conquis la terre. Il n’y a pas non plus de mention de l’empire de David et de Salomon. Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler.”

 

~ Professeur Ze’ev Herzog, chef du département d’archéologie et d’études de l’ancien Proche-Orient à l’université de Tel-Aviv, dans un entretien avec le magazine Ha’aretz le 29 octobre 1999~

 

“Que les historiens ‘hautement acclamés’ respectent les lois d’airain qui conditionnent la ‘liberté de leur atelier’: qu’ils dialoguent moins avec les prélats, les ministres, les ‘hommes d’affaires’ qu’avec les archives, accessibles à tous, dans le ‘silence’ et vérifiables par tous, et leurs stylos ou leurs ordinateurs ; que, libérés de la tutelle de l’argent ‘extérieur’ des missions privées ou publiques, ils réclament des financements universitaires pour générer des recherches dont ils auront l’initiative, la maîtrisxe et les instruments archivistes. Dégagés du soupçon de complaisance ou de dépendance à l’égard des puissants, ils n’en seront que meilleurs experts de la ‘société’ dite “civile’. Quant aux jeunes chercheurs, il est urgent que, soustraits à la norme des desiderata des bailleurs de fonds et ainsi mis en mesure de tenir la tête droite, ils puissent aider l’histoire contemporaine française à retrouver la voie de l’indépendance.”

~ Annie Lacroix-Riz, professeure émérite d’histoire contemporaine, Université de Paris VII, “L’histoire contemporaine sous influence”, 2004 ~

  

La France pays au passé amnésique et réglementé

 

Présentation, extraits et analyse du livre de Jean-Paul Demoule*:

“On a retrouvé l’histoire de France”, Robert Laffont, 2012 et Folio “Histoire”, 2013

 

par Résistance 71

 Février 2017

 

1ère partie

2ème partie

3ème partie

 

(*) Archéologue, professeur emeritus d’archéologie à l’université de Paris I-Sorbonne. Ancien président de l’Institut Nationale de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) de sa création en 2002 à 2008.

Les textes historiques et l’archéologie moderne confirment ce que nous disait déjà Pierre Kropotkine à la fin du XIXème siècle, à savoir que le Moyen-Age fut également une “révolution politique” sous la forme de l’émancipation de certains gros bourgs (villes) s’émancipant de la domination des seigneurs et de l’autorité royale, elle-même restreinte à quelques fiefs autours des terres du roi et à quelques alliances au poids plus qu’aléatoire, c’est ainsi que poursuit Demoule:

“l’apparition d’une bourgeoisie tirant sa richesse du contrôle de l’artisanat et des échanges va changer la donne. Les bourgeois (leur nom signifie simplement à l’origine “habitants du bourg” ou d’une ville) souhaitent s’émanciper de l’égide des seigneurs locaux, laïques ou ecclésiastiques, qui ont pris de plus en plus d’importance avec l’affaiblissement progressif du pouvoir royal à partir du démantèlement de l’empire de Charlemagne. Artisans et commerçants exigent de participer au pouvoir politique, obtiennent par écrit des libertés et font de leurs villes des communes.” Ce que Kropotkine appela les “communes médiévales du XIème au XIVème siècle”, c’est à dire des fédérations de communes comme celles unies dans la fameuse ligue hanséatique et d’autres qui ont fait la gloire des grandes cités médiévales comme Laon, Reims, Bruges, Francfort, Gênes, Lvov et Novgorod.

“Ainsi, ces nouveaux bourgeois ont leur conseil municipal, leur garde civique, leurs lois, à la différence des campagnes environnantes ; ils se jurent aussi mutuellement aide et protection. […] Curieusement, une rupture aussi fondamentale et qui détermine tout le destin futur de nos sociétés, est fort peu mis en relief dans l’histoire officielle de France et de l’Europe.

[…] C’est donc une autre vision du Moyen- Age qu’il faut maintenant avoir, débarrassée de ses mythes, positifs (Clovis) ou négatifs (“on n’est plus au Moyen-Age !”) et de ses amnésies (les Francs germaniques, les communautés juives). Non plus une “longue nuit barbare” entre la brillante Antiquité et la plus brillante encore Renaissance, mais une période d’un millénaire marquée aussi bien par une révolution industrielle et technique que par une évolution des mentalités. Le christianisme s’y met certes en place, mais de manière lente et variée. Elle voit aussi avec l’autonomie progressive des villes communales les premières revendications de libertés politiques depuis la fin des démocraties grecques et de la République romaine, autonomie inscrite dans le sol de ces villes et dans leur dynamisme économique. L’archéologie a joué un rôle fondamental pour ces révisions historiques. Si les textes se font de plus en plus abondants à partir de la Renaissance, l’étude de la culture matérielle à travers l’archéologie reste essentielle et ce jusqu’à nos jours.”

 

La seconde partie du livre de Jean-Paul Demoule est consacrée aux leçons enseignées par l’archéologie et il insiste sur une des fonctions essentielles de l’archéologie: la dénonciation des faussaires du passé et ceux-ci sont légions. Ainsi du “saint suaire” de Turin expertisé comme remontant au XIVème siècle en passant par les facéties affabulatoires de l’archéologue japonais Fujimura et le faux total de la “première preuve archéologique de l’existence du christ” en 2002 avec l’arrestation du faussaire israélien Oded Golan,

 

Demoule nous dit que:

“… L’archéologie biblique où se combinent intérêt financier et intérêt idéologique, est sans aucun doute celle qui concentre le plus grand nombre de faux, on peut encore citer la tablette gravée sur pierre dite de “Joachaz”, qui évoque la réparation du grand temple de Salomon, conformément à un passage de la bible.”

 

De fait, l’histoire officielle de la France, celle que nos élites politiques et intellectuelles veulent mettre en avant a dû s’accommoder de trois grandes défaites successives:

“La première est celle des Gaulois face aux Romains. Nos ‘ancêtres les Gaulois’ sont avant tout des vaincus, qui plus est, décrits par leur vainqueur comme des barbares. […] Vercingétorix a été hissé au rang de figure christique, avec ses cheveux blonds mi-longs, à l’instar des représentations modernes de Jésus… Enfin l’idée que les Gaulois ont été ‘civilisés’ par les Romains est finalement une ultime consolation. A quelque chose malheur est bon.”

A ce titre, il est effarant de constater que ce qu’on nous répète à longueur de bouquin d’histoire scolaire insipide au sujet de “nos ancêtres les Gaulois”, ne couvre en fait que la toute fin d’une civilisation qui a essaimé en Europe du Danube à l’Irlande pendant plus de 800 ans !.. Le problème de l’establishment est le suivant: reconnaître la splendeur de la civilisation celtique, gauloise, ne peut aller de pair qu’avec la reconnaissance du fait que la société a pu fonctionner pendant tous ces siècles sous une alternance d’égalitarisme et d’aristocratie, jamais chapeautée par une quelconque forme d’État ou de centralisation. Or, il est impératif de maintenir le côté “barbare sympathique” de nos ancêtres avant de continuer la légitmité du fondement de l’État moderne: le droit romain.

 

C’est pourquoi les livres scolaires d’histoire couvrent la Gaule pré-romaine et la conquête de la Gaule par César au pas de charge en une ou deux pages lapidaires, pour enchaîner sur ce qui légitime le marasme sociétal actuel: la société colonisée gallo-romaine, marquée et infusée du droit romain puis du christianisme. C’est sur la combinaison des deux doctrines qu’est fondée l’histoire officielle de la France, occultant à dessein la véritable originalité et efficacité tant politique qu’économique de “nos ancêtres les Gaulois”.

Mais les Gallo-Romains ont à leur tours été vaincus:" (...)


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from EXPLORATION
Scoop.it!

ADBK : "Rudy Reichstadt - kapo juif rémunéré par le sionisme international"

La cible d'aujourd'hui, c'est un individu que vous connaissez déjà. Le juif Rudy Reichstadt, l'apprenti gourou de l'anticomplotisme "mérdiatique", et gros kapo de chambrée du site politburo, Conspiracy Watch. Nous allons tirer, non pas une, mais deux bonnes cartouches sur ce cas social. La première, ce sera le décryptage de l'article d'un torche cul très connu, faisant l'apologie de ce sale petit collabo professionnel. Et la seconde, dévoiler l'identité de son mécène.

Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

«Le problème de l'Europe c'est l'euro», selon le ministre italien des Finances, qui précise que les populistes ont raison

«Le problème de l'Europe c'est l'euro», selon le ministre italien des Finances, qui précise que les populistes ont raison | Autres Vérités | Scoop.it

Selon le gouvernement italien, il n'y a pas de «vision», ni de «stratégie» au sein de l'UE et la monnaie unique est un frein.

Le ministre italien des Finances, Pier Carlo Padoan, s'en est pris vertement à l'UE, et plus particulièrement à la monnaie unique. Il a affirmé mercredi à Davos que le problème de l'Europe «c'est l'euro» et l'appelant à «prendre au sérieux le populisme».

«Le défi que posent (les défenseurs du) Brexit et Donald Trump, c'est qu'ils ont une vision, qu'on soit d'accord ou pas avec elle. Or, en Europe, on n'en a pas», a regretté le ministre lors d'un débat au World Economic Forum (WEF) sur comment l'élite peut renouer avec les classes moyennes.

«Je suis préoccupé parce que l'Europe n'a pas de stratégie pour faire face au nouveau visage de la mondialisation. Elle ne fait que réagir», a assuré Padoan, qui est allé plus loin encore en affirmant que «le problème de l'Europe était l'euro». L'Italie est un des pays fondateurs de l'Union européenne et signataire du Traité de Rome de 1957.

Prendre au sérieux le populisme

«Dans de nombreux pays, pour ne pas dire tous, il y a une forte pensée que les problèmes sont générés à Bruxelles... ou à Francfort, selon l'endroit où vous vivez», a ironisé le ministre, en allusion aux reproches allemands contre la politique monétaire de la BCE. Dans ce contexte, le ministre italien a appelé l'UE «à prendre au sérieux le populisme». «Tous ceux qui votent pour des idées populistes ne sont pas tous mauvais. Dans de nombreux cas, ce sont des bonnes personnes, de bons citoyens, qui ont de vraies préoccupations à propos de l'avenir de leurs enfants, l'emploi ou la sécurité, a-t-il expliqué. Ces déclarations interviennent après la révélation de contacts entre le ministère italien des Finances et la Commission européenne pour tenter d'éviter l'ouverture d'une procédure d'infraction au sujet du déficit budgétaire italien." (...)


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

La nouvelle présidente de la Confédération suisse Doris Leuthard met en garde contre le nationalisme..

La nouvelle présidente de la Confédération suisse Doris Leuthard met en garde contre le nationalisme.. | Autres Vérités | Scoop.it

"La montée du nationalisme en Europe et dans le monde est un problème pour la Suisse, estime la nouvelle présidente de la Confédération Doris Leuthard (PDC). Car en tant que petit pays, la Suisse se doit de coopérer au niveau international.

Si l'on considère les salaires, les fortunes, le bas taux de chômage, le bon état de santé de la population ou l'accès à la formation, la Suisse va très bien, a dit Doris Leuthard samedi sur les ondes de la radio alémanique SRF dans l'émission «Rundschau».

Et malgré tout, on observe un certain mécontentement que les politiques ont parfois tendance à exploiter. Selon le baromètre des préoccupations, la peur du chômage et des attentats a même augmenté.

Pour l'Argovienne, la montée du nationalisme traduit le sentiment que les riches sont toujours plus riches, tandis que le simple citoyen stagne dans sa condition depuis une décennie. Dans le fond, la globalisation a du bon, selon Mme Leuthard. Mais elle a également fait de nombreux perdants." (...)


Via L'Esprit Du Moment
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from ACTUALITÉ
Scoop.it!

Le président iranien Rohani presse les musulmans de s'unir contre le grand complot occidentalo-sioniste

Le président iranien Rohani presse les musulmans de s'unir contre le grand complot occidentalo-sioniste | Autres Vérités | Scoop.it

"A l'occasion de la 30ème Conférence internationale de l'Unité islamique, organisée à Téhéran, Hassan Rohani a affirmé jeudi 15 décembre 2016 que les massacres en cours dans les pays musulmans étaient orchestrés par les grandes puissances et les sionistes, rapporte la chaîne d'Etat iranienne PressTV.