Autres Vérités
113.4K views | +9 today
Follow
Autres Vérités
Autres Vérités
Chercher, documenter, comprendre, expliquer le monde autrement ...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Autres Vériteurs from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Le compteur Linky pourrait faire gonfler les factures d’électricité

Le compteur Linky pourrait faire gonfler les factures d’électricité | Autres Vérités | Scoop.it
Un rapport de l’association de consommateurs UFC-Que choisir prévient que 15 millions de foyers pourraient être pénalisés par son déploiement. Ils devront payer un abonnement plus cher, ainsi que des frais à ERDF. Ce dernier conteste les calculs de l’UFC.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/0203024145060-linky-pourrait-faire-couler-la-facture-d-eau-des-menages-francais-608578.php

 

 


Via Résistances & Alternatives
more...
Résistances & Alternatives 's curator insight, September 24, 2013 12:45 PM

bin quoi, faut financer le grand carénage !!

erdf, filiale 100% edf....

Rescooped by Autres Vériteurs from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

L'illusion et les mensonges du nucléaire en France

L'illusion et les mensonges du nucléaire en France | Autres Vérités | Scoop.it

En France, l'électricité d'origine nucléaire NE REPRESENTE PAS 75%, mais seulement 15 à 17% de la consommation finale.

Si les citoyens continuent à croire les affirmations du lobby nucléaire suivant lesquelles le nucléaire couvre 3/4 de nos besoins, il sera très difficile de réduire la part du nucléaire, puis de supprimer les réacteurs devenus obsolètes.

Voici des explications:

http://blogs.mediapart.fr/blog/peter-bu/190713/lillusion-et-les-mensonges-du-nucleaire-en-france



Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Nucléaire : recherche de familles d'accueil en France

Nucléaire : recherche de familles d'accueil en France | Autres Vérités | Scoop.it
Junko Takase préside l'association  Pensées pour Tohoku, qui oeuvre en faveur des enfants de l'après-Fukushima. Son objectif : exfiltrer des enfants japonais de leur environnement radioactif durant quelques semaines pour leur permettre de se ressourcer en France.


http://www.midilibre.fr/2013/06/23/la-radioactivite-une-menace-pour-les-enfants,721468.php

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Nucléaire : "Dire qu’il n’y a pas de morts, c’est faux" réagissent les syndicats

Nucléaire : "Dire qu’il n’y a pas de morts, c’est faux" réagissent les syndicats | Autres Vérités | Scoop.it

EXTRAITS CHOISIS ....

 

Dire que le nucléaire n’a tué personne dans l’OCDE, c’est de la malhonnêteté intellectuelle. Dire qu’il n’y a pas un mort dû à un cancer lié au nucléaire, c’est faux", lâche, furieux, Yannick Rouvière, secrétaire général de l’Union fédérale des syndicats du nucléaire CFDT représentant des salariés d’Areva, du CEA, de l’Andra et de l’IRSN

 

 

Au CEA, 3 à 5 cas de cancer par an

Il rappelle que le CEA publie chaque année les chiffres des maladies professionnelles reconnues comme étant liées à une exposition aux rayonnements ionisants : "Au CEA, on compte entre 3 et 5 cas par an sur une vingtaine de cas recensés à l’échelle nationale, il s’agit principalement des cancers bronchopulmonaires ou de leucémie"

 

Et ce n’est pas tout. "Ça, ce sont les cancers reconnus, mais nous, on voit aussi des cancers du cerveau, de la vessie. Il y a trois de nos adhérents à Marcoule qui sont morts de ça

 


On connaît les doses d’exposition létales. Mais quelqu’un peut être irradié et passer au travers, d’autres pas. Nous ne sommes pas tous égaux. On ne sait pas quelle dose peut provoquer un cancer", explique Yannick Rouvière, qui précise "qu’il n’y a jamais eu d’études sérieuses sur le nucléaire par les médecins et les pouvoirs publics".

 

article complet via clic sur le titre

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Le président de l'Autorité de sûreté nucléaire : "Une anomalie nucléaire grave est plausible"

Le président de l'Autorité de sûreté nucléaire : "Une anomalie nucléaire grave est plausible" | Autres Vérités | Scoop.it

 

INTERVIEW - Le président de l'Autorité de sûreté nucléaire, Pierre-Franck Chevet, met en garde contre le risque d'un arrêt de dix réacteurs et appelle EDF à accélérer la fermeture de Fessenheim. Extrait de son interview à paraître dans le JDD.

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Les terroristes sont ceux qui nous gouvernent

Les terroristes sont ceux qui nous gouvernent | Autres Vérités | Scoop.it

Les terroristes sont ceux qui nous gouvernent

 

 Ce ne sont pas les activistes qui tentent désespérément de réveiller leurs concitoyens. Croyez-vous franchement que des citoyens ordinaires, comme vous et moi, désobéissent et prennent le risque d'amendes et de prison juste par idéologie, par alarmisme, par méconnaissance de la réalité ?Ils n'ont, comme vous et moi,  aucun intérêt à protéger, si ce n'est notre / votre avenir ici-bas et celui de nos / vos enfants, celui du pays ! 

 

 Ce gouvernement sera celui par qui la catastrophe arrivera : il en sera responsable et devra rendre des comptes à ses citoyens.Incompréhensible et inacceptable entêtement à ne pas mettre en route la transition obligatoire, à ne pas investir tout de suite dans les alternatives plutôt que de dépenser des milliards dans des centrales obsolètes, hors de prix et dangereuses :

Jusqu'à quel âge pensent ils les faire fonctionner !!???  combien de milliers de tonnes de déchets comptent t-ils accumuler ?

Quand ils n'auront plus d'autre choix que de les fermer sans avoir anticiper, que se passera t-il ? 

Cette fuite en avant va nous couter très très cher.

Qu'on arrête de mentir aux citoyens en leur faisant croire que sans nucléaire nous retournons au moyen age : c'est y rester qui nous y conduira.

 

 Arrêt immédiat ! 

 

Plus de 20 réacteurs à l'arrêt au mois de juin.

 

Le nucléaire français c'est 75% de la production d'énergie pour à peine 20% de la consommation électrique finale...

20% !! c'est largement à notre portée pour les remplacer par du vert en passant également par l'arrêt de modes de consommation outranciers ( enseignes, éclairage publique, chauffage électrique,entre autres exemples).

Qu'edf et areva nous donne simplement la consommation électrique des centrales et des usines nécessaire à la filière qu'on rigole ! 

Je vous donne un exemple ? 

L’usine George Besse du Tricastin , fermée définitivement en  2012, à pleine capacité utilisait la puissance de trois des quatre réacteurs du site du Tricastin… 

 

L'état est actionnaire à plus de 80% chez edf et areva :Tout ça n'est affaire que d'un gouvernement corrompu par un lobby surpuissant qui ne fait que protéger ses intérêts financiers et son monopole sur un domaine essentiel de notre société : l'énergie. 

 

Je pense qu'il est plus que tant que les antinucléaires se fâchent, que les citoyens convaincus et non militants deviennent actifs et rejoignent les rangs, que les autres se réveillent.

 

Je pense par ailleurs aux salariés du nucléaire qui de plus en plus osent parler et se mettent en grève.

 

Combien d'années de lutte sans résultat en ce sens ???

Plogoff ça date hein, mais ça a fonctionné

Que tout ce joli monde se fâche...

OCCUPY NUKE POWER PLANT  

 Les terroristes sont ceux qui nous gouvernent.

 

 Gaiga Kaunta

 http://www.scoop.it/t/le-cote-obscur-du-nucleaire-francais ;


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from Le Côté Obscur du Nucléaire Français
Scoop.it!

Un accident nucléaire en France est "plausible"

Un accident nucléaire en France est "plausible" | Autres Vérités | Scoop.it
Le Monde 15.06.2013


L’accident
Par Hervé Kempf

 

La France présente une particularité qui devrait susciter une recherche scientifique approfondie de la part des spécialistes de l’anatomopathologie.
Ne rien entendre, ne rien voir , ne rien dire, le plus sur moyen de participer à la banalisation du mal et à l’accident!


Dans cette curieuse contrée, les responsables politiques ont développé, depuis une quarantaine d’années, une pathologie réellement intrigante. Dès qu’ils entendent le mot « nucléaire », leur appareil auditif se transforme. Couvrant les informations entendues, une petite musique envahit leur cerveau, modulant une rengaine : « sécurité, indépendance, bas coût« . Un sentiment de béatitude les envahit alors, et ils pensent à autre chose.
Avec Fukushima, en mars 2011, les cliniciens ont espéré une rémission. Mais, depuis, la population observée a rechuté.


Une série de déclarations impressionnantes pourrait-elle contribuer à la guérison ? On ne le sait. Mais cela inquiète fort, en revanche, ceux qui y ont prêté attention. En mars, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié une étude plaçant le coût d’un accident nucléaire entre 120 et 450 milliards d’euros (un scénario catastrophique conduit même à 5 800 milliards).


Puis le président de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Pierre-Franck Chevet, a répété qu’un accident en France était possible. Il en a ainsi parlé le 16 mai devant le Comité de pilotage du débat sur la transition énergétique, le 30 mai devant les députés, et le 12 juin, dans Le Soir, où il a déclaré : « S’il y a un accident en France ou dans un autre pays, plusieurs autres pays seront concernés, voire impactés. L’hypothèse n’est pas irréaliste. »


Bien que M. Chevet ne soit pas très précis sur les éléments qui le conduisent à cet alarmisme, l’ASN a publié le 16 mai un avis soulignant « le risque qu’un défaut grave affecte plusieurs réacteurs », ce qui pourrait conduire à « suspendre sans délai le fonctionnement de ces réacteurs ». Le risque, a dit M. Chevet, est « plausible ». Les motifs pourraient en être, semble-t-il, des problèmes de corrosion et de joints.


D’autres aspects expliquent l’inquiétude des responsables de la sûreté. D’une part, la situation économique d’EDF est de plus en plus mauvaise, comme l’a rappelé le rapport de la Commission de régulation de l’énergie le 5 juin.

Cela pourrait conduire l’entreprise à comprimer les dépenses de sûreté, augmentant le risque d’accident.
D’autre part, les compétences humaines, qui sont essentielles, sont en train de se perdre, du fait du départ à la retraite d’un grand nombre de travailleurs du nucléaire. Or, ce que l’on appelle « le facteur humain » est un élément crucial de la sécurité nucléaire. Enfin, le vieillissement du parc accroît logiquement les risques.


Entendre ce que répètent les responsables, pourtant pondérés, de la sûreté nucléaire, aurait des conséquences désagréables : augmenter le prix de l’électricité et se préparer à ne pas allonger la durée de fonctionnement des réacteurs.

Mais rester sourd risque de conduire à une situation non plus désagréable, mais insupportable : un accident nucléaire en France.

 

source

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/06/15/l-accident_3430811_3232.html?xtmc=kempf&xtcr=1

 


Via Résistances & Alternatives
more...
No comment yet.
Rescooped by Autres Vériteurs from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Bricq recadre les patrons d’EDF et d’Areva

Bricq recadre les patrons d’EDF et d’Areva | Autres Vérités | Scoop.it

«Une équipe de France du nucléaire ? Je n’utiliserai pas ce terme. D’abord parce qu’il a beaucoup servi. Ensuite, parce que je préfère une équipe qui gagne. Alors j’attends de voir. A bon entendeur, salut !» Le recadrage de Nicole Bricq a le mérite d’être clair. Lors d’une visite du chantier de Taïshan, dans la province méridionale de Guangdong (sud de la Chine), où sont en cours de construction deux centrales nucléaires de dernière génération, la ministre du Commerce extérieur a mis les points sur les «i» à Henri Proglio et Luc Oursel, respectivement patrons des groupes EDF et Areva...

 

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.