C’est un coup de tonnerre pour l’agriculture intensive et les fabricants de phytosanitaires. Les trois insecticides d’enrobage des semences les plus vendus viennent d’être reconnus toxiques pour les abeilles par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

 

Enfin, devrait-on dire, car il en a fallu du temps. Que Choisir a soulevé le problème du Gaucho, l’un des trois coupables, dès 1998. Depuis 15 ans, les polémiques n’ont jamais cessé, expertises et contre-expertises se sont succédé à un rythme effréné, les apiculteurs ont vu leurs colonies d’abeilles s’effondrer, ils ont alerté les autorités sans relâche, attaqué en justice. Il y eut notamment le Gaucho (Bayer) et sa matière active l’imidaclopride, le Régent (BASF) et le fipronil, le Cruiser (Syngenta) et le thiametoxame.

(...)


Via Pascal Faucompré