Le Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence (CIVP), France Agri Mer et le cabinet Agrex ont rendu publique au mois de février une étude sur l’économie mondiale des vins rosés. Il en ressort que : la production mondiale, encore très européenne, commence à se diversifier ;la consommation s’étend à des pays non consommateursmais que l’exportation profite en premier lieu à l’Italie.
Du point de vue de la production et du marché français, le succès ne se dément pas, et la production provençale en a profité pour faire fortement progresser sa valorisation.