Autour du vin
Follow
Find tag "climat"
2.9K views | +0 today
Autour du vin
Information sur l'industrie et économie du vin: tendances de production, de commerce  et de consommation du vin;
Curated by Mirjana Martic
Your new post is loading...
Scooped by Mirjana Martic
Scoop.it!

Climat: la teneur en alcool du vin augmente

C'est un phénomène repéré un peu partout dans le monde: le raisin arrive de plus en plus tôt à maturité. «Cette avance est d'environ huit jours de plus tous les dix ans dans le sud de l'Australie, même chose dans la région de Colmar, en France, et à Geisenheim, en Allemagne, on parle de quatre jours», souligne une étude publiée dans la revue Nature Climate Change. Les auteurs, des chercheurs australiens, qui ont plus précisément analysé dix exploitations viticoles dans leur pays, concluent au rôle de l'humidité du sol ou à la gestion du vignoble, mais ils soulignent aussi le rôle prépondérant du réchauffement climatique (sept cas sur dix).

Cette maturation accélérée présente plusieurs inconvénients. Il faut ramasser les grappes en période de grosses chaleurs. En Languedoc-Roussillon, les fruits sont désormais cueillis au mois d'août, au lieu de septembre auparavant. «Ce n'est pas favorable à la qualité du vin», commente Hernan Ojeda, directeur à Gruissan (Aude) de l'unité expérimentale Inra de Pech-Rouge. «Il vaut mieux récolter quand il fait plus frais. Dans le cas du vin blanc, la chaleur accentue également l'oxydation», ajoute le chercheur.

Mais le plus gros inconvénient provient de l'élévation de la teneur en alcool du vin. Il est désormais courant de voir des vins de qualité titrer 13, 14, voire 15 degrés. «Depuis le début des années 1980, le vin languedocien a gagné près de 1° tous les dix ans. Il est passé d'une moyenne de 11° à plus de 13°», explique Hernan Ojeda.
more...
No comment yet.
Scooped by Mirjana Martic
Scoop.it!

Climat: plusieurs facteurs à l’origine de la maturation précoce du raisin (étude)

En Australie, comme ailleurs dans le monde, les raisins semblent avoir tendance à atteindre plus rapidement leur maturité, un phénomène qui peut affecter la qualité du vin, rappelle l’étude australienne publiée par la revue scientifique Nature Climate Change.

Des chercheurs australiens ont indiqué dimanche avoir réussi à distinguer différents facteurs expliquant la maturation précoce du raisin et espèrent ainsi permettre aux viticulteurs de mieux adapter leur activité aux impacts du changement climatique.

 

Les spécialistes ont examiné les données, allant de 1985 à 2009, pour les différents facteurs sur dix sites australiens.

La maturation est apparue plus tardive dans seulement un endroit — à Margaret River à la pointe sud-ouest du pays — mais est effectivement plus rapide, entre 6 et 34 jours selon les cas, dans les autres sites.

L’élément déclencheur le plus partagé est l’élévation de la température, considérée comme un facteur important dans sept cas.

Une humidité moins importante du sol, en particulier dans le sud-est victime de sécheresses, est considérée comme un facteur majeur dans cinq endroits. Des sols plus secs provoquent une augmentation dans le plant de vigne du niveau d’une hormone particulière, l’acide abscissique, qui favorise la maturation.

Mais la gestion humaine a également un impact, selon cette étude.

Sur quatre sites étudiés, la taille et les méthodes de fertilisation auraient contribué à une maturation précoce en réduisant les rendements. Des innovations techniques, sur ces sites et sur d’autres, permettant de mieux lutter contre les maladies et les parasites, semblent aussi avoir un rôle.

more...
No comment yet.