Autour du vin
Follow
Find tag "Europe"
3.1K views | +0 today
Autour du vin
Information sur l'industrie et économie du vin: tendances de production, de commerce  et de consommation du vin;
Curated by Mirjana Martic
Your new post is loading...
Scooped by Mirjana Martic
Scoop.it!

CANADA: Gov't releases EU trade deal details

CANADA: Gov't releases EU trade deal details | Autour du vin | Scoop.it
Further details of the free trade agreement between the European Union and Canada have been revealed.
more...
No comment yet.
Scooped by Mirjana Martic
Scoop.it!

Union Européenne : une production de vin stable en 2011, malgré ... - Vitisphere.com

Union Européenne : une production de vin stable en 2011, malgré ... - Vitisphere.com | Autour du vin | Scoop.it

Union Européenne : une production de vin stable en 2011, avec 165 millions d’hectolitres produits (+1,5 %). Dans le détail, l’Allemagne affiche une augmentation de 36 % alors que l’Italie et le Portugal accusent de fortes diminutions (respectivement -14,1 et 16,9 %). En fait l'Allemagne retrouve le niveau de production moyen des dix dernières années.

more...
No comment yet.
Scooped by Mirjana Martic
Scoop.it!

Union européenne: Bruxelles promet un groupe de travail viticole

Depuis plusieurs mois, la libéralisation des droits de plantation, programmée pour 2016, provoque une levée de boucliers des vignerons et de nombreux élus européens. Treize États membres, représentant 97 % de la production européenne de vin, et le Parlement européen demandent à la Commission de proposer un texte législatif pour revenir sur cette décision.

La pression viticole semble porter ses premiers fruits : le commissaire européen a annoncé la mise en place d’un groupe de réflexion à haut niveau sur la viticulture et en particulier la question des droits de plantation.

Il a inscrit ces réflexions dans le cadre d’un rapport d’étape que la Commission doit publier avant la fin de l’année 2012 sur l’application de la dernière réforme du secteur vin, intervenue en 2008.

Les producteurs européens de vin d’origine réunis au sein d'EFOW se félicitent de cette initiative. « Il s’agit d’un premier pas de la Commission et nous nous en félicitons », explique Riccardo Ricci Curbastro, le président d’EFOW.

more...
No comment yet.
Scooped by Mirjana Martic
Scoop.it!

China open to dropping EU import tax

China has agreed to discuss dropping its EU wine tax, a move that would bring to an end a trade dispute that threatened European wine exports. The...
more...
No comment yet.
Scooped by Mirjana Martic
Scoop.it!

Eaux-de-vie de vin : La Commission rappelle la France à l'ordre - Lavigne-mag

La Commission européenne a demandé hier à la France de ne plus autoriser la production d’eaux-de-vie de vin à partir de marcs et de lies comme elle le fait depuis 2008. La Commission a envoyé aux autorités françaises un avis motivé, deuxième étape avant la procédure d’infraction.

Nouveau rappel à l’ordre de la Commission européenne. Dans un avis motivé datant du 27 février, celle-ci a demandé à la France de modifier les règles de production des eaux-de-vie de vin et distillats de vin, ou brandies, en excluant l’utilisation de marcs et de lies. Cette démarche est la deuxième étape avant d’entamer une procédure d’infraction.

La Commission avait déjà mis la France en demeure en 2011, suite aux plaintes déposées par les distillateurs italiens et espagnols. En effet, en 2008, la France avait autorisé ses distillateurs à produire des eaux-de-vie de vin à partir de marcs et de lies. Or, pour les Italiens et les Espagnols, la réglementation européenne définit l’eau-de-vie de vin comme « la boisson spiritueuse obtenue exclusivement par la distillation de vin ou de vin viné ». La France avait alors décidé d’abandonner la distillation de marcs pour les brandies. Mais pas celle de lies, centrifugées ou filtrées.

La Commission donne raison aux Italiens et aux Espagnols et a rappelé hier que les pratiques françaises ont eu « un impact économique pour les producteurs des secteurs des eaux-de-vie et de distillats de vin [...] dans les autres États membres ». Elle estime que la matière première étant un sous-produit, elle a été obtenue à un prix beaucoup plus compétitif que du vin.
more...
No comment yet.