Les ventes de Vins d’Alsace ont régressé en 2011, surtout en France, après la faible récolte de l’année précédente, a indiqué lundi le Conseil interprofessionnel des différentes appellations de la région.

Tous marchés et toutes AOC (appellations d’origine contrôlée) confondues, quelque 139,9 millions de bouteilles ont été vendues en 2011, soit un recul de 4,5% par rapport aux ventes de 2010.

Ce recul est lié « à la faible récolte de 2010″, a souligné le Conseil interprofessionnel des vins d’Alsace (Civa).

« Une pénurie sur les vins de début de gamme a été constatée pendant que les vins de haut de gamme (les Alsace Grands Crus) poursuivaient leur essor (+4,8%) », a-t-il indiqué dans un communiqué, ajoutant que les ventes de Crémants d’Alsace étaient restées stables (à 242.950 hl).

Le recul des ventes a été plus marqué en France qu’à l’export. Sur le marché français, qui représente trois quarts de la commercialisation, les ventes de vins d’Alsace ont diminué de 4,7% (à 789.084 hl).

Le recul des exportations a de son côté été de 3,9% (à 260.160 hl).

La Belgique est restée en 2011 le premier marché à l’export des Vins d’Alsace toutes appellations confondues, devant l’Allemagne et les Pays-Bas.