Art Culture Creole
12 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Mickael Fontaine from Art Culture Creole
Scoop.it!

Pidgins and Creoles: The Formation of Nonstandard Language

Pidgins and Creoles: The Formation of Nonstandard Language | Art Culture Creole | Scoop.it

What do popular English colloquialisms like “long time no see”, “lose face”, and “no can do” have in common? Far from neologisms, these simple, staccato utterances all originated centuries ago as a means of facilitating trade between the English and Chinese. Beginning in the 17th century, as English merchants crossed the Indian Ocean and sailed upwards through the South China Sea, they met with their Asian counterparts and, out of necessity, developed a means of communication that melded English words with Chinese sentence structure. The result was a pidgin language that would be the mercantile lingua franca for over two centuries.

Pidgin languages – originally a business vernacular – are characterized by a limited vocabulary, simplified grammar and syntax, and an unfussy disregard for subject-verb agreement. Allegedly, the name comes from the mispronunciation of the word “business” by those selfsame Mandarin speakers that introduced so many colorful phrases into everyday English. While a rudimentary sort of communication was necessary, Chinese merchants of the 17th and 18th centuries held the English language in low esteem and did not feel compelled to learn it fully. The 19th century, however, saw an upswell in English-language education as pidgin came to be viewed as degrading.

Pidgin languages are nobody’s native tongues. They arise out of necessity and survive so long as they are needed. Examples of pidgin languages exist in several African


Via Charles Tiayon, Mickael Fontaine
more...
No comment yet.
Scooped by Mickael Fontaine
Scoop.it!

Cajun vs. Creole

Hey to learn more about Louisiana Creoles like our FACEBOOK Page: www.facebook.com/iamcreolenetworks and to read our Creole/Cajun Publication look up www.jam...
more...
No comment yet.
Rescooped by Mickael Fontaine from le patrimoine culturel immatériel
Scoop.it!

Les monuments aux morts de 14-18 sans cesse redécouverts - La Croix

Les monuments aux morts de 14-18 sans cesse redécouverts - La Croix | Art Culture Creole | Scoop.it

La Croix Les monuments aux morts de 14-18 sans cesse redécouverts La Croix Ruines de l'ouvrage de Thiaumont, à proximité de l'ossuaire de Douamont.


Via Marie-Noelle Imbart
more...
No comment yet.
Rescooped by Mickael Fontaine from Metaglossia: The Translation World
Scoop.it!

Pidgins and Creoles: The Formation of Nonstandard Language

Pidgins and Creoles: The Formation of Nonstandard Language | Art Culture Creole | Scoop.it

What do popular English colloquialisms like “long time no see”, “lose face”, and “no can do” have in common? Far from neologisms, these simple, staccato utterances all originated centuries ago as a means of facilitating trade between the English and Chinese. Beginning in the 17th century, as English merchants crossed the Indian Ocean and sailed upwards through the South China Sea, they met with their Asian counterparts and, out of necessity, developed a means of communication that melded English words with Chinese sentence structure. The result was a pidgin language that would be the mercantile lingua franca for over two centuries.

Pidgin languages – originally a business vernacular – are characterized by a limited vocabulary, simplified grammar and syntax, and an unfussy disregard for subject-verb agreement. Allegedly, the name comes from the mispronunciation of the word “business” by those selfsame Mandarin speakers that introduced so many colorful phrases into everyday English. While a rudimentary sort of communication was necessary, Chinese merchants of the 17th and 18th centuries held the English language in low esteem and did not feel compelled to learn it fully. The 19th century, however, saw an upswell in English-language education as pidgin came to be viewed as degrading.

Pidgin languages are nobody’s native tongues. They arise out of necessity and survive so long as they are needed. Examples of pidgin languages exist in several African


Via Charles Tiayon
more...
No comment yet.
Rescooped by Mickael Fontaine from Art Culture Creole
Scoop.it!

Théâtre Solidaire : adaptation théâtrale d'œuvres de littérature-jeunesse primées:

Théâtre Solidaire : adaptation théâtrale d'œuvres de littérature-jeunesse primées: | Art Culture Creole | Scoop.it
Théâtre Solidaire : adaptation théâtrale d'œuvres de littérature-jeunesse primées: - "Le Bruit des os qui craquent:" Ce projet ambitieux et exigeant, traitant du sujet difficile des enfants soldats, a pu aboutir en 2013 grâce à l’implication constante des jeunes du club Théâtre solidaire et à l’animation dynamique de Mickaël FONTAINE de la Cie TIJAC. Les sorties théâtre proposées tout au long de l’année ont été prises en charge par le club pour les membres qui se sont investis très régulièrement afin de leur permettre d’enrichir leur culture théâtrale. Une première adaptation d’extraits de la pièce a été proposée le 12 février à l’occasion de la Journée internationale contre l'utilisation d'enfants dans les conflits armés. La direction d'acteurs et la mise en scène ont été affinées, et enrichies par des techniques d'expression audiovisuelles pour une représentation finale le 24 mai 2013 devant une salle comble. Des prototypes de mobiliers créés dans le cadre de son projet « Panser les objets » par Clément STRIANO pendant sa résidence d'artiste au LEGTA de 8 avril au 24 mai -grâce à un partenariat avec l'association Cheminement, organisatrice de la Nuit d'Art de la Pleine Lune à Villèle- ont été intégrés dans le spectacle. Le club Photo encadré par Philippe MOULIN a participé à la réalisation de l'affiche et à la recherche d’images à projeter pour mise en scène. Il a réalisé un diaporama de photos prises en répétition et lors des deux représentations). Philippe Moulin a filmé la pièce et un DVD regroupant les différentes productions du club photo et du club théâtre a été remis à chacun des participants réguliers. - Regards sur la Différence : A l'occasion de la Journée Internationale pour la diversité culturelle, les jeunes de 2ème B ont présenté aux 2ème Pro leurs improvisations sur le thème de la différence, après en avoir retravaillé la prosodie et la scénographie avec Mickaël FONTAINE. @gigi, #Lareunion, #theatre, #mklfontaine.
Mickael Fontaine's insight:
Bravo aux élèves su Lycée Agricole de Sans Soucis. Bonne continuation
more...
No comment yet.
Scooped by Mickael Fontaine
Scoop.it!

Les 6 règles pour être repéré sur les réseaux sociaux professionnels. (3/6)

Les 6 règles pour être repéré sur les réseaux sociaux professionnels. (3/6) | Art Culture Creole | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Mickael Fontaine
Scoop.it!

Le drapeau rouge-vert-noir en Martinique : un emblème national ? - Cairn.info

Le drapeau rouge-vert-noir en Martinique : un emblème national ? - Cairn.info | Art Culture Creole | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Mickael Fontaine
Scoop.it!

Théâtre Solidaire : adaptation théâtrale d'œuvres de littérature-jeunesse primées:

Théâtre Solidaire : adaptation théâtrale d'œuvres de littérature-jeunesse primées: | Art Culture Creole | Scoop.it
Théâtre Solidaire : adaptation théâtrale d'œuvres de littérature-jeunesse primées: - "Le Bruit des os qui craquent:" Ce projet ambitieux et exigeant, traitant du sujet difficile des enfants soldats, a pu aboutir en 2013 grâce à l’implication constante des jeunes du club Théâtre solidaire et à l’animation dynamique de Mickaël FONTAINE de la Cie TIJAC. Les sorties théâtre proposées tout au long de l’année ont été prises en charge par le club pour les membres qui se sont investis très régulièrement afin de leur permettre d’enrichir leur culture théâtrale. Une première adaptation d’extraits de la pièce a été proposée le 12 février à l’occasion de la Journée internationale contre l'utilisation d'enfants dans les conflits armés. La direction d'acteurs et la mise en scène ont été affinées, et enrichies par des techniques d'expression audiovisuelles pour une représentation finale le 24 mai 2013 devant une salle comble. Des prototypes de mobiliers créés dans le cadre de son projet « Panser les objets » par Clément STRIANO pendant sa résidence d'artiste au LEGTA de 8 avril au 24 mai -grâce à un partenariat avec l'association Cheminement, organisatrice de la Nuit d'Art de la Pleine Lune à Villèle- ont été intégrés dans le spectacle. Le club Photo encadré par Philippe MOULIN a participé à la réalisation de l'affiche et à la recherche d’images à projeter pour mise en scène. Il a réalisé un diaporama de photos prises en répétition et lors des deux représentations). Philippe Moulin a filmé la pièce et un DVD regroupant les différentes productions du club photo et du club théâtre a été remis à chacun des participants réguliers. - Regards sur la Différence : A l'occasion de la Journée Internationale pour la diversité culturelle, les jeunes de 2ème B ont présenté aux 2ème Pro leurs improvisations sur le thème de la différence, après en avoir retravaillé la prosodie et la scénographie avec Mickaël FONTAINE. @gigi, #Lareunion, #theatre, #mklfontaine.
more...
Mickael Fontaine's curator insight, March 3, 2014 12:36 PM
Bravo aux élèves su Lycée Agricole de Sans Soucis. Bonne continuation