esthétique, philosophie.
828 views | +0 today
Follow
esthétique, philosophie.
articles de philosophie, plus particulièrement d'esthétique.
Curated by bavarianfruit
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by bavarianfruit from Digital #MediaArt(s) Numérique(s)
Scoop.it!

L'Oeuvre numérique dans l'espace public

L'Oeuvre numérique dans l'espace public | esthétique, philosophie. | Scoop.it

Nouveaux commanditaires, 1% artistique, commandes directes… les dispositifs artistiques numériques se doublent de plus en plus de dispositifs de financement insistant sur leur logique de durée dans l’espace public. Une avancée qui ne doit pas éluder une vraie réflexion sur toutes les problématiques liées à ce principe de pérennisation augmentée.

 

Le débat aujourd’hui n’est plus de démontrer que l’œuvre numérique a sa place dans l’espace public. Ses divers modalités d’intégration, des panneaux d’affichage du projet A+ de Thierry Fournier à la transposition sous forme d’installations des marqueurs de géo-localisation Google Maps d’Aram Bartholl (MAP), ont largement intégré la capacité des formats numériques les plus divers à exister dans l’espace réel et urbain.


Via Jacques Urbanska
more...
Mlik Sahib's curator insight, December 2, 2013 2:30 AM

"Aujourd’hui, la question essentielle repose davantage sur la capacité de ces œuvres à s’installer durablement dans l’espace public. De nombreux artistes intègrent de plus en plus cette problématique temps dans leur travail. UVA avec sa voûte lumineuse Canopy (vidéo en bas de page) à Toronto, le collectif Lab[au], dans le sillage de son travail d’éclairage de la Tour Dexia de Bruxelles il y a quelques années, le collectif Anti VJ très récemment avec Omicron (vidéo ci-dessous), sa première projection de mapping permanent sur le dôme de 65m de diamètre de la Halle du Centenaire de Wrocław en Pologne; ou encore l’artiste japonaise Fujiko Nakaya, dont le Nuage de Mer, Installation de brume# 07015 (vidéo en bas de page) nimbe les abords de la gare Lille Europe depuis l’ouverture de Lille 3000 cet automne.

Des projets qui se multiplient et bénéficient le plus souvent, en France et en Europe, de modalités de financement et de montage de projets qui intègrent ou permettent de réfléchir à une certaine logique de pérennisation de l’œuvre numérique dans l’espace public."

malik berkati's curator insight, December 3, 2013 6:45 AM

Magazine Digitalarti Mag #12 à lire gratuitement: http://www.digitalarti.com/fr/blog/digitalarti_mag/digitalarti_mag_12

Scooped by bavarianfruit
Scoop.it!

Ressemblances et faux-semblants (2/4) : Le simulacre chez Platon - Idées - France Culture

Ressemblances et faux-semblants (2/4) : Le simulacre chez Platon - Idées - France Culture | esthétique, philosophie. | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by bavarianfruit
Scoop.it!

Critique de la critique du « spectacle » – Jacques Rancière | RdL La Revue des Livres

Critique de la critique du « spectacle » – Jacques Rancière | RdL La Revue des Livres | esthétique, philosophie. | Scoop.it
Dans cet entretien réalisé au Musée des Beaux-Arts de Saint-Étienne en décembre 2008, Jacques Rancière revient sur les principales thèses développées
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Arts et FLE
Scoop.it!

Simon Hantaï - Centre Pompidou, 2013

Simon Hantaï - Centre Pompidou, 2013 | esthétique, philosophie. | Scoop.it

Dossier pédagogique: Simon Hantaï. Centre Pompidou, 2013...avant de découvrir le pliage, Hantaï expérimente le geste, les raclures, l’écriture… Quand, en 1960, il commence à plier la toile et, par conséquent, à peindre en aveugle, il continue d'explorer les moyens de provoquer le hasard dans le tracé des formes"


Via ghislaine bellocq
more...
No comment yet.
Scooped by bavarianfruit
Scoop.it!

« Real Humans » : Les hubots rendront-ils les hommes immortels?

« Real Humans » : Les hubots rendront-ils les hommes immortels? | esthétique, philosophie. | Scoop.it

Les deux derniers épisodes (9 et 10) de la série Real Humans, saison 1, ont été diffusés jeudi 2 mai 2013 sur Arte. Notre petit exercice de prédiction se solde par un résultat mitigé.

bavarianfruit's insight:

J'ai trouvé l'intégalité des épisodes en français ici http://vk.com/video178046103_165033529   (il faut cependant s'inscrire sur le site)

more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from La Beat Generation ou l'exploration de l'esprit.
Scoop.it!

Beat Génération | Radio Grenouille

Beat Génération | Radio Grenouille | esthétique, philosophie. | Scoop.it
Radio Grenouille 88.8 FM Marseille

 

en résonance au Colloque à Tanger organisé par le Centre International de Poésie Marseille.

 

La Beat Generation est, plus qu’un mouvement littéraire, d’abord la rencontre de quelques amis avec la littérature et le monde des rues et de la nuit. Expérimentant la vie errante, les mauvais garçons, l’homosexualité et les substances psychédéliques, Jack Kerouac, Allen Ginsberg, William Burroughs et plus tard Brion Gysin développeront une écriture écorchée, au plus près de la vie, écrite dans l’urgence d’un monde désillusionné au sortir de la guerre et avide de sensations nouvelles à l’écart d’un système réactionnaire et répressif.

 

Nous parcourrons au cours de cette émission quarante années d’échange entre la littérature et la musique. Le jazz d’abord, bebop et free jazz issus des undergrounds noirs en réaction à la musique commerciale, ce jazz débridé où les beats viendront puiser une manière nouvelle de créer, privilégiant le rythme, ses envolées et ses ruptures, se nourrissant de la vie brute dans l’improvisation et le dérèglement des sens.
Nous verrons comment ce sont ensuite eux qui sont venus inspirer une génération de musiciens blancs, ceux de la contre-culture américaine naissante, qui trouverons en Kerouac et Ginsberg les prêcheurs hallucinés d’un intense désir de vie jusqu’à en faire les figures consensuelles d’une mode beatnik.
Nous nous pencherons également sur Burroughs et Gysin, émigrés aux nord Afrique et en France où, loin de l’agitation bariolée américaine ceux-ci expérimenterons, en même temps que la drogue dure et l’amour des jeunes garçons, la pratique du cut-up, collages textuels et sonores, afin de produire, comme l’avait espéré Artaud, des « précipités véridique de rêves » en venant brouiller les représentations médiatiques dans l’espoir de la survenue d’une émeute généralisée. Ces expérimentations, devenues des pratiques musicales à part entière viendront alors enrichir de nouvelles manières de faire jusque dans la musique pop.
Et pour clore, nous évoquerons de grands rassemblements comme le colloque de Tanger en 1975 et surtout la Nova Convention en hommage à Burroughs qui réunira, à l’instigation du poète, musicien et producteur John Giorno, les divers courants artistiques américains finissant ou naissant, offrant au public sur une même scène, ces passages entre musique et poésie, entre expérimentation et culture.

Du 03 au 12 avril, Radio Grenouille et le CIPM ont donné à entendre quotidiennement un extrait issu des archives du CIPM.

 

 


Via Vincent DUBOIS
more...
Vincent DUBOIS's curator insight, April 16, 2013 5:04 AM

De nombreux extraits audio à découvrir à partir de ce lien.

Rescooped by bavarianfruit from Gilles Deleuze
Scoop.it!

Gilles Deleuze = Un Critere Pour Le Baroque, extraits de Le Pli

Si le baroque se définit parle pli qui va à l’infini, à quoi se reconnaît-il, au plus simple? Il se reconnaît d’abord au modèle textile tel que le suggère la matière vêtue: il faut déjà que le tissu, le vêtement, libère ses propres plis de leur habituelle subordination au corps fini. S’il y a un costume pro- prement baroque, il sera large, vague, gonflant, bouillonnant, juponnant, et entourera le corps de ses plis autonomes, toujours multipliables, plus qu’il ne traduira ceux du corps : un système comme rhingrave-canons, mais aussi le pourpoint en brassière, le manteau flottant, l’énorme rabat, la chemise débordante, forment l’apport baroque par excellence au XVIIe siècle(1). Mais le Baroque ne se projette pas seulement dans sa propre mode. Il projette en tout temps, en tout lieu, les mille plis de vêtements qui tendent à réunir leurs porteurs respectifs, à déborder leurs attitudes, à surmonter leurs contradictions corporelles et à faire de leurs têtes autant de nageurs. On le voit en peinture où l’autonomie conquise par les plis du vêtement qui envahissent toute la surface devient un signe simple, mais sûr, d’une rupture avec l’espace de la Renaissance (Lanfranc, et déjà Rosso Fiorentino). Chez Zurbaran, le Christ se pare d’un large pagne bouffant sur le mode des rhingraves, et l’Immaculée Conception porte un immense manteau ouvert et cloqué. Et quand les plis du vêtement sortent du tableau, c’est sous la forme sublime que le Bernin leur donne en sculpture, lorsque le marbre porte et saisit à l’infini des plis qui ne s’expliquent plus par le corps mais par une aventure spirituelle capable de l’embraser. Ce n’est plus un art des structures, mais des textures, comme avec les vingt marbres que le Bernin compose...


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Aisthesis
Scoop.it!

Chaïm Soutine,

Chaïm Soutine, | esthétique, philosophie. | Scoop.it
Une oeuvre puissante et avant-gardiste qui méritait ce nouvel éclairage plus distancié...

Via Dominique Demartini
more...
No comment yet.
Scooped by bavarianfruit
Scoop.it!

Marina Abramović/ L’art de dépasser les limites | elles@centrepompidou

Marina Abramović/ L’art de dépasser les limites | elles@centrepompidou | esthétique, philosophie. | Scoop.it
« Je suis intéressée par l’art qui dérange et qui pousse la représentation du danger. » Depuis plus de trente ans Marina Abramovic ne cesse en effet, de pousser et de repousser les limites du danger.
more...
No comment yet.
Scooped by bavarianfruit
Scoop.it!

Image, matière : immanence par Georges Didi-Huberman

Image, matière : immanence par Georges Didi-Huberman | esthétique, philosophie. | Scoop.it
F. NOUDELMANN : La notion de matière s’inscrit d’emblée dans une histoire de la métaphysique occidentale qui distingue, particulièrement depuis Aristote, matière et forme. Aussi l’entreprise théori...
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Gilles Deleuze
Scoop.it!

Deleuze: Spinoza: 09/12/1980

Deleuze: Spinoza: 09/12/1980 | esthétique, philosophie. | Scoop.it

Les problèmes de terminologie, d'invention de mots
Pour désigner un nouveau concept, tantôt vous prendrez un mot très courant, ce sera même là les meilleures coquetteries. Seulement, implicitement, ce mot très courant prendra un sens tout à fait nouveau ; tantôt vous prendrez un sens très spécial d'un mot courant, et vous chargerez ce sens, et tantôt il vous faudra un mot nouveau. C'est pour ça quand on reproche à un philosophe de ne pas parler comme tout le monde, ça n'a pas de sens. C'est tantôt, tantôt, tantôt. Tantôt c'est très bien de n'utiliser que des mots courants, tantôt il faut marquer le coup, le moment de la création de concepts, par un mot insolite...

 

...Possest, c'est fait de deux termes en latin : posse qui est l'infinitif du verbe pouvoir, et est qui est la troisième personne du verbe être à l'indicatif présent, il est. Posse et est, il contamine les deux et ça donne possest. Et qu'est ce que c'est le possest ? Le possest c'est précisément l'identité de la puissance et de l'acte par quoi je définis quelque chose. Donc je ne définirais pas quelque chose par son essence, ce qu'elle est, je la définirais par cette définition barbare, son possest : ce qu'elle peut. À la lettre : ce qu'elle peut en acte...


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Gilles Deleuze
Scoop.it!

Le corps sans organes ou la figure de Bacon / Gilles Deleuze at Le silence qui parle

Le corps sans organes ou la figure de Bacon / Gilles Deleuze at Le silence qui parle | esthétique, philosophie. | Scoop.it

"L’homme est malade parce qu’il est mal construit. Il faut se décider à le mettre à nu pour lui gratter cet animalcule qui le démange mortellement, dieu, et avec dieu ses organes, oui, ses organes, tous ses organes… car liez-moi si vous le voulez, mais il n’y a rien de plus inutile qu’un organe. Lorsque vous lui aurez fait un corps sans organes, alors vous l’aurez délivré de tous les automatismes et rendu à sa véritable et immortelle liberté. Alors, vous lui réapprendrez à danser à l’envers comme dans le délire des bals musette et cet envers sera son véritable endroit.” Antonin Artaud

 

Le corps sans organes s’oppose moins aux organes qu’à cette organisation des organes qu’on appelle organisme. C’est un corps intense, intensif. Il est parcouru d’une onde qui trace des niveaux et des seuils d’après les variations de son amplitude. Le corps n’a donc pas d’organes, mais des seuils ou des niveaux. Si bien que la sensation n’est pas qualitative et qualifiée, elle n’a qu’une réalité intensive qui ne détermine plus en elle des données représentatives, mais des variations allotropiques. La sensation est vibration...


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Aisthesis
Scoop.it!

Ange Leccia propulse le musée dans le numérique - Courrier Picard

Ange Leccia propulse le musée dans le numérique - Courrier Picard | esthétique, philosophie. | Scoop.it
Courrier Picard
Ange Leccia propulse le musée dans le numérique
Courrier Picard
Le musée départemental de l'Oise présente 11 vidéos de l'artiste vidéaste Ange Leccia. L'exposition « Regards croisés » sera visible jusqu'au 3 février 2014.

Via Dominique Demartini
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from pour mémoire
Scoop.it!

Sur les traces de Rosalind Krauss

Sur les traces de Rosalind Krauss | esthétique, philosophie. | Scoop.it

A la charnière des années 1970 et 1980, le champ photographique français s’est fait le théâtre d’un curieux zigzag théorique entre les milieux intellectuels francophone et anglophone. Comme en réponse à la French Theory qui nourrissait le monde de la pensée aux États-Unis depuis la fin des années 1960, une théorie américaine sur le médium – essentiellement incarnée par la figure de la critique et historienne de l’art new-yorkaise Rosalind Krauss – s’est progressivement imposée en France. Son intégration est le fruit d’un processus complexe de digestion et de déplacement, qui ne manque pas de rappeler celui par lequel les penseurs français tels que Michel Foucault, Jacques Derrida ou Gilles Deleuze furent assimilés et réduits à l’expression de “French Theory”. Le nom de Krauss s’est pour sa part trouvé associé à la notion d’index dans le champ photographique. Ce phénomène fit de son article “Notes on the Index”, publié en 1977 dans la revue October, la nouvelle référence américaine, et ce même si son propos fut élaboré par une historienne de l’art « à partir de la photographie, et non pas sur elle ». Pour Dominique Baqué, la théoricienne a « inconstestablement (…) confér[é] à la photographie son irréductibilité sémiologique » et est ainsi devenue « une inégalable caution théorique et critique pour la photographie des années 1980 ». Hubert Damisch ira jusqu’à établir sa pensée « aux côtés de la Petite Histoire de la photographie de Walter Benjamin ou de La Chambre claire de Roland Barthes ». Après 1977, une fois “Notes on the Index” paru, tout se passe en effet comme si la notion d’index contaminait le champ photographique : Barthes lui-même la manipule en 1980 dans La Chambre claire, et Philippe Dubois, dans L’Acte photographique en 1983, cite “Notes on the Index” comme un texte qui vient renouveler la pensée sur la photographie, à la suite duquel il inscrit sa propre réflexion.


Via yasreg
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Digital #MediaArt(s) Numérique(s)
Scoop.it!

Daniel Firman "Drone Project" @maclyon

Daniel Firman "Drone Project" @maclyon | esthétique, philosophie. | Scoop.it

Guitars, discs, effect pedals, amplifiers / Guitares, disques, pédales d’effet, amplis


Variable size / Dimensions variables


Via Jacques Urbanska
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Aisthesis
Scoop.it!

Kant, Duchamp, Meta-Art

Kant, Duchamp, Meta-Art | esthétique, philosophie. | Scoop.it

"The roots of algorithmic art: Kant's aesthetics, Duchamp's readymades, sixties meta-art (...) For today's reader, it is striking that Kant’s discussion is not primarily concerned with works of art, but with natural phenomena -- his paradigm examples evoke flowers, crystals, landscapes, stormy seas and starry skies. This is not a coincidence; it is connected with essential properties of Kant’s theory. In his view, the esthetic experience presupposes a disinterested attitude, which does not involve any practical purposes. It is the awareness of autonomous perceptual processes which analyse and reanalyse their input in a playful manner, without trying to grasp it under a determinate concept."


Via Marc Williams DEBONO (Plasticities Sciences Arts), Dominique Demartini
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Art et Culture, musique, cinéma, littérature, mode, sport, danse
Scoop.it!

Regarder des films de longs métrages sur Youtube avec Pegleg

Regarder des films de longs métrages sur Youtube avec Pegleg | esthétique, philosophie. | Scoop.it

Vous regardez régulièrement des vidéos sur Youtube. Je ne sais pas vous, mais moi pour rechercher des films de longs métrages, je dois saisir des mots-clés à rallonge pour en trouver quelques-uns. Pour allez plus vite, je vous conseille vivement le service en ligne Pegleg.


Via Frédéric DEBAILLEUL, coup d'oeil
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Aisthesis
Scoop.it!

Le musée imaginaire de Jacques Rancière

Le musée imaginaire de Jacques Rancière | esthétique, philosophie. | Scoop.it

PAR JACQUES RANCIERE. Du «Torse du Belvédère» au cinéma soviétique, le philosophe raconte l'avènement de la modernité artistique dans «Aiesthesis». Il a sélectionné pour nous cinq oeuvres particulièrement significatives.


Via Dominique Demartini
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Gilles Deleuze
Scoop.it!

Gottfried Wilhelm Leibniz 1/5 : Gilles Deleuze et le Pli. - Idées - France Culture

Gottfried Wilhelm Leibniz 1/5 : Gilles Deleuze et le Pli. - Idées - France Culture | esthétique, philosophie. | Scoop.it

Via Vincent DUBOIS
more...
oAnth - "offene Ablage: nothing to hide"'s curator insight, March 11, 2013 11:50 AM
Avec Elie During, maître de conférences en philosophie à l’Université Paris-Ouest, à propos du livre de Gilles Deleuze  Le Pli – Leibniz et le baroque.

http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance-gottfried-wilhelm-leibniz-15-gilles-deleuze-et-le-p

 

Rescooped by bavarianfruit from Aisthesis
Scoop.it!

Le site de la Revue francophone d'esthétique : Sur l'origine de l'activité artistique

Le site de la Revue francophone d'ethétique

Via Dominique Demartini
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Aisthesis
Scoop.it!

Cézanne et la vérité en peinture


Via Dominique Demartini
more...
Dominique Demartini's curator insight, January 11, 2013 1:02 PM

Cézanne et la vérité de la peinture

Scooped by bavarianfruit
Scoop.it!

Marges en question :

Marges en question : | esthétique, philosophie. | Scoop.it
Marges en question : stratégie d’encadrement et représentation, par Francesca Polacci
bavarianfruit's insight:

Une partie importante de la production de Picasso cubiste est consacrée à explorer les limites de la représentation par un travail complexe sur le cadre de l’œuvre. Par cette notion on envisage la fonction à la fois théorique1 et matérielle qui établit la limite entre l'espace de la représentation et l’espace en dehors d’elle, marge qui a, en même temps, une valeur épistémologique et esthétique. Le travail de Picasso vise à repenser les contours de cette séparation : la limite de l’œuvre, loin d’établir une fois pour toutes la distinction entre ce qui est art et ce qui ne l’est pas, y devient au contraire le lieu d’une réflexion sur le statut même de la représentation.

more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Gilles Deleuze
Scoop.it!

De l'éthique à l'éthologie, Spinoza par Gille Deleuze -.flv

Animalité et affect.


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.
Rescooped by bavarianfruit from Gilles Deleuze
Scoop.it!

Deleuze: Spinoza: 09/12/1980

Deleuze: Spinoza: 09/12/1980 | esthétique, philosophie. | Scoop.it

Les problèmes de terminologie, d'invention de mots
Pour désigner un nouveau concept, tantôt vous prendrez un mot très courant, ce sera même là les meilleures coquetteries. Seulement, implicitement, ce mot très courant prendra un sens tout à fait nouveau ; tantôt vous prendrez un sens très spécial d'un mot courant, et vous chargerez ce sens, et tantôt il vous faudra un mot nouveau. C'est pour ça quand on reproche à un philosophe de ne pas parler comme tout le monde, ça n'a pas de sens. C'est tantôt, tantôt, tantôt. Tantôt c'est très bien de n'utiliser que des mots courants, tantôt il faut marquer le coup, le moment de la création de concepts, par un mot insolite...

 

...Possest, c'est fait de deux termes en latin : posse qui est l'infinitif du verbe pouvoir, et est qui est la troisième personne du verbe être à l'indicatif présent, il est. Posse et est, il contamine les deux et ça donne possest. Et qu'est ce que c'est le possest ? Le possest c'est précisément l'identité de la puissance et de l'acte par quoi je définis quelque chose. Donc je ne définirais pas quelque chose par son essence, ce qu'elle est, je la définirais par cette définition barbare, son possest : ce qu'elle peut. À la lettre : ce qu'elle peut en acte...


Via Vincent DUBOIS
more...
No comment yet.