Archives de la Shoah
25.5K views | +0 today
Follow
Archives  de la Shoah
Archives  de la Shoah
What's new in Shoah archives
Curated by Mawyl
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Les furies d'Hitler, ces femmes nazies aussi cruelles que les hommes | Slate

Les furies d'Hitler, ces femmes nazies aussi cruelles que les hommes | Slate | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Qui aujourd’hui a entendu parler des furies d’Hitler?
Mawyl's insight:

Pas totalement une " découverte" pour qui s'intéresse au sujet mais un travail utile,  l'article du Mail online en anglais  est aussi interessant..Le livre est sorti et peut être commandé  sur le sites habituels. 

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Nazi war criminal Erich Priebke dies

Nazi war criminal Erich Priebke dies | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Nazi war criminal Erich Priebke, who was serving a life sentence for his role in a WWII massacre, dies in Italy aged 100, his lawyer says.

Priebke was jailed for life in 1998 for his role in the WWII massacre of 335 Italians at Rome's Ardeatine Caves.

Mawyl's insight:

les prisons italiennes conservent bien mais en voilà un de moins 

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Remembering the man who 'made room' for Holocaust research - National

Remembering the man who 'made room' for Holocaust research - National | Archives  de la Shoah | Scoop.it
'As a historian, I wrote in such a way that it could not be known that I took part in the events,' Israel Gutman, who survived three concentration camps, once said.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

First Arab honored for saving Jews from Nazis

First Arab honored for saving Jews from Nazis | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Yad Vashem Holocaust museum recognizes Egyptian doctor as Righteous Among the Nations

- Holocaust, Yad Vashem, Righteous Among the Nations
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

The Story Behind NBC’s Historic Yom Kippur Broadcast on the Warsaw Ghetto Uprising

The Story Behind NBC’s Historic Yom Kippur Broadcast on the Warsaw Ghetto Uprising | Archives  de la Shoah | Scoop.it

Tabletmag.com


Mawyl's insight:

Seventy years ago, two marketing geniuses harnessed the power of mass media to bring Jews into the American mainstream

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Les archives photo de « France-soir » sont toujours oubliées dans les cartons de la Bibliothèque Historique.

Les archives photo de « France-soir » sont toujours oubliées dans les cartons de la Bibliothèque Historique. | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Le fonds 'France-Soir' est désormais…
Mawyl's insight:

L'unique photo de la rafle du Vel d'Hiv

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Allemagne : la justice refuse l'ouverture des archives sur la fuite d'Eichmann

Allemagne : la justice refuse l'ouverture des archives sur la fuite d'Eichmann | Archives  de la Shoah | Scoop.it
La justice administrative allemande a refusé jeudi une levée totale du secret entourant les archives des services secrets allemands sur la fuite du criminel nazi Adolf Eichmann en Argentine.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Help us find / Aidez nous à trouver Maja Monic

Help us find / Aidez nous à trouver  Maja Monic | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Mawyl's insight:

This is a long chain Annabela wrote from Argentina, one of her friend, Paula asked for help: her mother Irene now 77 is looking for her friend Maja Monic who might have moved to Canada at the end of the 40's or ealy 50's


My name is Paula Rinaldi and my mother is a Holocaust Survivor from the Warsaw Ghetto, her name is Irene Dab. She was born in 1935 and she survived thanks to her father and many non-Jewish families who took care of her during the war. She used to have a very close friend in Warsaw, Maja Monic who also survived the war and met together again in France in 1947, sharing 6th grade at school in Versailles. That was the last time they saw each other. At that moment Maja’s mother met a Canadian man who she got married with and were planning to go to Canada. My mother left France before them, so she doesn’t know exactly when did Maja finally go to Canada.

My mother is now 77 years old, lives in Argentina since 1948, has just published a book telling her story, and is trying to find Maja.

Do you think you can help us? Do you have any Maja Monic registered in Canada? Her mother’s name was Rozyczka (married in Poland to Monic), but we don’t know her single last name nor the second marriage’s. She must have entered Canada during 1948-1949-1950.

Here is a picture of Maja taken during 1947, Maja also kept one of my mother’s so they wouldn’t forget each other.

We will be very grateful if you can help us. Thanks a lot. Kind regards,

Paula Rinaldi
Argentina


If you have any information please write to jewishtraces@jewishtraces.org



more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Palatucci, tutte le ombre sulla vita
dello «Schindler italiano»

Palatucci, tutte le ombre sulla vita  <br/>dello «Schindler italiano» | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Si dice abbia salvato oltre 5.000 ebrei in una regione dove non ve n’erano neanche la metà. Mito o truffa clamorosa?
Mawyl's insight:

Quand les biographies officielles parlent de "milliers de juifs de Fiume sauvés pa run internement au camp de Campagna présenté comme un village de vacances, " les archives dénombrent quarante juifs internés à Campagna dont un tiers ont été déportésà Auschwitz

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Italian Praised for Saving Jews Is Now Seen as Nazi Collaborator

Italian Praised for Saving Jews Is Now Seen as Nazi Collaborator | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Information about Giovanni Palatucci, celebrated for saving Jews, is being removed from the United States Holocaust Memorial Museum in light of evidence that the tales may be untrue.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Dépôt de 190 plaques de verre stéréoscopiques

Dépôt de 190 plaques de verre stéréoscopiques | Archives  de la Shoah | Scoop.it

Un fonds important de plaques de verre stéréoscopiques vient d'être déposé au Mémorial de la Shoah ; ces précieuses photographies ont été prises par Adolphe Rosenthal, assassiné par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Mawyl's insight:

Une plaque photographique est un support photographique constitué d'une plaque de verre de dimension déterminée et d'une couche d'émulsion photographique.

A propos de la famille Rosenthal

à la lecture des dossiers de Légion d'honneur il semble que la biographie du Mémorial soit erronée ou qu'Adolphe n'ait jamais été décoré.. il s'agit de Maxime ou de Léonard son frère

Adolphe  était un homme radieux, amoureux, toujours parfumé aux essences chyprées, les yeux bleus et rieurs, et une fleur fraîche à la boutonnière que son valet lui apportait tous les matins avant de sortir".

Ingénieur diplômé de l'Ecole des Arts et Métiers, il a participé à la conception des immeubles et des passages imaginés et financés par Léonard.

Sa fille était une championne d'équitation et avait déjà gagné de nombreux concours hippiques à l'âge de 17 ans.



more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Alfred Rosenberg diary found at Lewiston publishing house

Alfred Rosenberg diary found at Lewiston publishing house | Archives  de la Shoah | Scoop.it
WASHINGTON – Federal authorities have found 400 long-missing pages from a diary kept by a key aide to Adolf Hitler at a small academic publishing house in Lewiston, and Holocaust experts say the find may shed new light on the extermination...
Mawyl's insight:

Le manuscrit avait été subtilisé  Robert M.W. Kempner, un des procureurs du procès de Nuremberg. 

Rosenberg idéologue du parti Nazi fut aussi responsable des confiscations des biens des Juifs. Son journal pourrait apporter de nouvelles pistes de recherche.

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Avril-Juin 1940 : le peintre Henry Gowa à Lambesc et au camp de Saint-Nicolas-Galerie d'art Alain Paire - Aix en provence

Avril-Juin 1940 : le peintre Henry Gowa à Lambesc et au camp de Saint-Nicolas-Galerie d'art Alain Paire - Aix en provence | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Exilé en France à partir de 1933, Henry Gowa fut interné au camp de Lambesc.
Mawyl's insight:

Alain Paire continue son excellent travail et c'est toujours un plaisir de découvrir ses articles.

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Galerie Lumière des Roses - ROMS

Galerie Lumière des Roses - ROMS | Archives  de la Shoah | Scoop.it

La galerie «  Lumière des Roses  » à Montreuil (Seine-Saint-Denis) est spécialiste de la photographie anonyme et d’amateurs. Du 12 au 25 octobre, elle présente ses trouvailles sur les «  Roms  ». La plupart issues du XIXe siècle et produites par les photographes ambulants, elles témoignent de l’existence sur nos routes de Roms ou Gitans, Tsiganes, Romanichels, Bohémiens...

Mawyl's insight:

Quand Flaubert s'indignait , en 1867 il écrivait 

Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s'étaient établis à Rouen. Voilà la troisième fois que j'en vois. Et toujours avec un nouveau plaisir. L'admirable, c'est qu'ils excitaient la haine des bourgeois, bien qu'inoffensifs comme des moutons. Je me suis fait très mal voir de la foule, en leur donnant quelques sols. Et j'ai entendu de jolis mots à la Prudhomme. Cette haine-là tient à quelque chose de très profond et de complexe. On la retrouve chez tous les gens d'ordre. C'est la haine qu'on porte au Bédouin, à l'Hérétique, au Philosophe, au Solitaire, au Poète. Et il y a de la peur dans cette haine. Moi qui suis toujours pour les minorités, elle m'exaspère. Du jour où je ne serai plus indigné, je tomberai à plat, comme une poupée à qui on retire son bâton.»

Gustave Flaubert, lettre à Georges Sand - 12 juin 1867


more...
Bruno Hour's curator insight, January 11, 2014 6:03 AM

Et à la fin de l'article, une très belle citation du grand et tolérant Flaubert ;-)

Scooped by Mawyl
Scoop.it!

The Vienna Project —

The Vienna Project — | Archives  de la Shoah | Scoop.it

The Vienna Project is a new social action memorial project.  Slated to begin in October of 2013 and conclude in May of 2014, the project is to be situated on the streets of Vienna and along the Danube Canal.  If you are interested in participating in our Sidewalk Installation Project, click here.

The Vienna Project will be the first public art memorial of its kind in Europe and the first public naming memorial in Vienna to symbolically represent, in a differentiated format, the multiple groups of persecuted victims of National Socialism, while also naming individual victims and dissidents on record within a given country, murdered between 1938-1945. Forging a dynamic relationship between different disciplines: art, video, new technologies, typography, web design, street theater, sound art, history, archival research, and Holocaust education, The Vienna Project is envisioned as a “living” memorial based on a participatory model of engagement. READ MORE…

Mawyl's insight:

I am quiet curious about the Digital Memorial as from what I understood of the project; only murdered victims were recorded, as if exile was no trauma.. 

Anyways it worths following the outcome of that project

more...
No comment yet.
Rescooped by Mawyl from "Qui si je criais...?"
Scoop.it!

"Le Dernier des Injustes" de Claude Lanzmann - Bande annonce

1975. À Rome, Claude Lanzmann filme Benjamin Murmelstein, le dernier Président du Conseil Juif du ghetto de Theresienstadt, seul “doyen des Juifs” -selon la terminologie nazie - à n’avoir pas été tué durant la guerre.

Via Florence Trocmé
Mawyl's insight:

Documentaire - 3h38 - Sortie en salle : 13 novembre 2013

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

How an American Nazi Collaborator Became an Allied Spy

How an American Nazi Collaborator Became an Allied Spy | Archives  de la Shoah | Scoop.it
What it’s like to write about one of the most mysterious figures of World War II as a biographer.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Germany could charge THIRTY Auschwitz guards including women in last wave of Nazi crimes trials

Germany could charge THIRTY Auschwitz guards including women in last wave of Nazi crimes trials | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Another seven suspects who live outside Germany are still being investigated - the oldest suspect was born in 1916 and the youngest in 1926.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Invitation à la commémoration de la mémoire du génocide des Roms à Auschwitz

Invitation à la commémoration de la mémoire du génocide des Roms à Auschwitz | Archives  de la Shoah | Scoop.it

Monsieur le Président,

Il est des hommes et des femmes qui ont longtemps fait du silence et de l’oubli  le moyen de sauver leurs enfants de l’Histoire. Car il est des crimes dont la mémoire laisse à jamais sur la figure des victimes la signature monstrueuse des bourreaux.

Dans quel état ces enfants seraient parvenus jusqu’au siècle dernier avec les poignets et les chevilles enflés, bleuis et ensanglantés par les fers qui entravent les pères « bohémiens», déportés aux galères  par une ordonnance de Colbert, tandis que les mères sont tondues et enfermées dans les hospices du Royaume de France ? Dans quel état ces enfants seraient parvenus jusqu’au siècle dernier avec les reins meurtris, le sein flétri par les fouets et les fers des  propriétaires moldaves d’esclaves « Tigani » ? Dans quel état seraient-ils parvenus, la langue tranchée, l’oreille coupée par les armes des gens de Torquemada, inquisiteur, qui croit anéantir ainsi l’esprit des « Gitanos » d’Espagne; et le cou brisé par les cordes des polices  de Frédéric Guillaume Premier qui entreprend de pendre tous les « Zigeuner » de Prusse ?

Ainsi ceux-là, Monsieur le président, ont traversé la violence des siècles en redonnant chaque fois leurs enfants à un monde capable d’innocence. Le  silence et l’oubli n’étaient ni une fable, ni un conte,  mais la promesse confiante que ces enfants trouveraient toujours un abri pour à leur tour aimer et donner la vie.

Or, au milieu du siècle dernier, le progrès des temps a porté au cœur des Etats d’Europe,  le « Auschwitz-Erlass », la réalité technique de l’extermination de masse.

Heinrich Himmler, Commissaire du Reich pour le renforcement de la race allemande,  décide le 16 décembre 1942 de la destruction des « Zigeuner-mischlinge, rom- Zigeuner und balkanischen Zigeuner » du Grand Reich.

Dés le 4 octobre 1940, le Commandant militaire du Reich en France, Otto von Stülpnagel, ordonne que « Les Tsiganes (…) doivent être transférés dans des camps d’internement ».  Le préfet de la Mayenne, écrit le 23 octobre : « les chefs de brigade noteront spécialement ceux des nomades  qui présentent les caractères ethniques distinctifs  par quoi se signalent extérieurement les individus d’origine nettement bohémienne, appelés encore « romanichels » ou « Tziganes ». »

Un quart de ceux qui sont ciblés par cette ordonnance française seront assassinés sur le territoire de l’Europe par l’administration unifiée et centralisée du Reich avec la complicité multiple et variable des États européens alliés et collaborateurs.

Nulle forêt ni caverne ne peut plus abriter les enfants de la violence meurtrière de l’Histoire. Avec les hommes, les femmes et les enfants a été détruite la possibilité de l’abri, du silence et de l’oubli.

Tout a été détruit, Monsieur le Président.

Avec la mort au mois de mars 1945 du  « plus innocent d’entre nous », l’enfant que trouve Primo Levi dans un baraquement, abandonné de tous, celui dont il ne reste désormais rien que le nom inventé d’Hurbinek, que lui donne celui qui n’est pas mort, dans La Trêve, car nul de ceux, parlant toutes les langues d’Europe, qui sont là avec lui, ne connaît sa provenance ; avec la mort de celui qui n’a jamais appris à dire son nom car sa mère a été gazée et brûlée la nuit du 2 au 3 août 1944, avant de le lui apprendre ; depuis cette nuit, ceux qui, depuis l’horizon de leur passé, avaient fait de l’oubli la condition de leur confiance dans le monde, n’ont plus la possibilité de l’anonymat et du silence.

Nul ne naît abandonné dans une aire d’accueil à La-Ferté-sous-Jouarre, dans un bidonville à Casilino, dans un bloc de la cité de Ferentari, ou dans l’Albacyn à Grenade, sans la conscience précise et écrasante d’une hostilité incompréhensible et coupable du monde à son égard. Le monde a perdu son innocence. Nous n’avons pas perdu notre amour. Mais désormais nous savons. Et il nous revient de bâtir l’abri où nos enfants aimants rachèteront l’innocence du monde. Dût-ce être aussi notre faute, désormais notre Histoire commence.

C’est pourquoi, Monsieur le Président, avec le réseau TernYpé (jeunesse en langue Rromani)mouvement européen de la jeunesse Rom ), nous vous invitons solennellement  le 2 août 2013 à Auschwitz, pour vous souvenir avec nous de la liquidation du « Zigeuner-familienlager » d’Auschwitz II –Birkenau, et du génocide des Roms.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre très haute considération,

Saimir Mile, Président de l’association

Pierre Chopinaud, Responsable des relations internationales

Mawyl's insight:

La Règle du jeu publie la lettre ouverte de l’association La Voix des Rroms à François Hollande, afin de convier le président de la République à se joindre à la commémoration de la mémoire du génocide des Roms à Auschwitz, le 2 août 2013.

more...
Mawyl's comment, August 1, 2013 4:11 PM
Le 24 juin dernier, La voix des Rroms envoyait au président de la République française, M. François Hollande, une invitation solennelle à la commémoration du génocide des tsiganes le 2 août 2013 à Auschwitz. Organisée par le réseau européen de jeunesse ternYpe, dont fait partie La voix des Rroms, cette commémoration a lieu à la date anniversaire de la liquidation par les nazis de 2500 tsiganes dans la nuit du 2 au 3 août 1944 à Auschwitz - Birkenau.

Nous souhaitions publier cette lettre d'invitation à un organe de presse nationale.
• Nous l'avons proposée au Monde, qui l'a refusée en raison du nombre important des tribunes prévues à publier.
• Nous l'avons proposée à Libération, qui ne nous a pas répondu, ce qui après 3 jours équivaut refus, aux termes du message automatique de confirmation de réception de notre courriel.
• Nous l'avons proposée au Figaro, qui n'a pas répondu non plus et ne l'a pas publié.
C'est clair, il y a une autre actualité sur les Rroms, plus payante médiatiquement et électoralement. Elle est rythmé par des propos d'un Jean-Marie Le Pen et d'un Christian Estrosi. Par les réactions d'un Manuel Valls aussi, dont l'action contredit le discours, bien que le discours reste débile et donc non convaincant, tant il est empreint d'ignorance, si ce n'est de mauvaise foi.

Nous n'avons pas droit à la parole publique, sauf si c'est pour réagir à ces propos-là, pour dire quasi sur commande que nous sommes indignés, choqués, et autres adjectifs à la mode. Non, nous ne le sommes pas! Non, nous n'avons pas des nausées, sauf pour quelques femmes enceintes, et c'est dû à leur grossesse, à la vie qu'elle portent en elles et qu'elle donneront bientôt. Elles mettront au monde les enfants qui enterreront l'ignorance crasse et la médiocrité qui couvrent des manœuvres politiciennes mortifères, si nous n'y arrivons pas avant.

Non, nous ne sommes pas indignés, ni choqués! Ces sentiments bon marchés ne sont pas des nôtres. Nous sommes révoltés, comme des millions de nos frères humains au-delà des races, des langues, des couleurs de peau, des religions ou de leur absence, des habitats ou de leur absence, des emplois ou de leurs absence et cette liste-là pourrait s'allonger bien plus.

Nous commémorerons le Samudaripen, le génocide qui fit 500.000 morts parmi nos anciens, en restant debout et la tête haute. Nous le ferons malgré les refus ou le silence méprisant de ceux qui, gérant de l'argent public ou privé, ne nous ont pas accordé un seul centime pour couvrir les frais du voyage pour ce groupe de jeunes qui souhaite se rendre à Auschwitz. Nous le ferons grâce à la solidarité des hommes et des femmes qui ont répondu et qui continuent à répondre présents à notre appel à la solidarité. Car la dignité ne s'achète pas.

Nous avons voulu que les Français prennent connaissance des termes dans lesquels nous avons invité le président Hollande à nous rejoindre dans cette commémoration, termes qui traduisent une fois de plus la dignité qui est la nôtre. Les médias sollicités n'ont pas voulu publier notre lettre. Il est vrai, elle fait tache entre les discours des Le Pen, Estrosi & Co.
Judith van Praag's comment, August 2, 2013 12:19 PM
The story of Morgan, a Roma who lives in the Pacific Northwest, is a typical example of what in the Netherlands is called the "kleine sjoa". There the small shoah refers to the way Jews were treated upon returning to their home country after WWII. What Morgan experienced in the U.S. is likened to what has happened to Native American children who were removed from their families. Heart wrenching. http://www.wsherc.org/center/survivorstories/MorganA.aspx Here's the link to the Facebook page of Lolo diklo: Romani Against Racism https://www.facebook.com/pages/Lolo-Diklo-Romani-Against-Racism/134328566635942 Perhaps you can join forces?
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Pierre Loti au musée du quai Branly : silence sur le dandy antisémite et arménophobe

Pierre Loti au musée du quai Branly  : silence sur le dandy antisémite et arménophobe | Archives  de la Shoah | Scoop.it

Intitulée "J'ARRIVE, J'AIME, JE M'EN VAIS" l'exposition du quai Branly consacrée à Pierre Loti le présente ainsi 

Écrivain emblématique de l’exotisme en littérature, Pierre Loti est aussi le plus jeune académicien à entrer sous la Coupole en 1891. Officier de marine, voyageur dandy, metteur en scène de sa propre vie, Loti affectionnait le paradoxe. 

Il n’est pas question, dans cette installation, de présenter toutes les facettes de Loti. Seuls certains aspects du personnage relevant plus spécifiquement de certaines problématiques ont été retenus... poursuit le Musée 

Mawyl's insight:

Il est bien dommage que l'antisémitisme et l'arménophobie n'aient pas été retenus pour compléter le portrait flatteur brossé dans l'exposition puisqu'il semble que rien ne doive entâcher cet hommage.
C'était sans compter sur la vigilance des militants de la mémoire arménienne qui dès 2006 lui consacrait un article sur VAN et qui aujourd'hui sur les réseaux sociaux lancent à nouveau l'alerte.

Vous y lirez un extrait de la Revue d'histoire de la Shoah n° 177-178, « Ailleurs, hier, autrement : connaissance et reconnaissance du génocide des Arméniens », 2003. p. 370-374. Edité par le Centre de Documentation Juive Contemporaine. 

« En ce qui me concerne, je suis mal tombé peut-être, mais je puis attester qu'à de rares exceptions près, je n'ai rencontré chez eux [les Arméniens] que lâcheté morale, lâchage, vilains procédés et fourberie. Et comme je comprends que leur duplicité et leur astuce répugne aux Turcs, qui sont en affaires la droiture même ! Leurs pires ennemis sont les premiers à le reconnaître. J'oserais presque dire que les Arméniens sont en Turquie comme des vers rongeurs dans un fruit, drainant à eux tout l'or, par n'importe quel moyen, par l'usure surtout, comme naguère les Juifs en Russie ».


Vous avez 3 mois pour faire savoir au Quai Branly ce que vous pensez de leur programmation. 

Pour vous en faire un idée un texte d'archives de 1920 émanant d'un ancien officier de la Mission d'Orient peut aussi vous éclairer sur les opinions du dandy académicien puisqu'il les a publiées :

"Dans un livre intitulé : Massacres d'Arménie, Pierre Loti a plaidé la cause de la Turquie. Il conteste la férocité des Turcs, rappelle leur humanité pour nos blessés et nos prisonniers, lors de l'expédition des Dardanelles, et trouve des excuses pour diminuer les responsabilités d'un peuple qu'il aime.

Déjà, dans un article : « Les Turcs, » paru le 1er novembre 1918 dans l'Echo de Paris, le grand écrivain soutenait la même thèse.

Le 5 novembre 1918, dans l'écho de Paris également, M. Boghos Nubar, président de la délégation nationale arménienne en Europe, répondait à Pierre Loti, en donnant force preuves de la barbarie ottomane et en réfutant certaines accusations portées contre les Arméniens."





more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

From Sarajevo to Parma, a Jewish family during the Second World War

From Sarajevo to Parma, a Jewish family during the Second World War | Archives  de la Shoah | Scoop.it

In the days that preceded Christmas 1941, before the eyes of the stunned inhabitants of the community of Gramignazzo di Sissa, agricultural center of the Bassa Parmense region on the delta of the Taro River, which counted a few hundred residents, an unusual scene unfolded.

At the entrance of the village’s inn, a bunch of men crowded around, who, having hung their capes for the day, were smoking and energetically playing cards, when from the coach arriving from Parma descended a large group of civilians loaded with suitcases and children. Dressed in their city clothes, they looked around, disoriented, searching for someone to welcome them or tell them where to go, where to sleep, where to put down their belongings.

Read more 

Mawyl's insight:

Un article d'une des spécialistes de la Shoah en Italie, Liliana Picciotto, historienne et responsable scientifique du CDEC à Milan  qui éclaire le destin des juifs de Sarajevo

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Curious George, sauve les Reyersbach - Jewishtraces

Curious George, sauve les Reyersbach - Jewishtraces | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Hans et Margret Rey sont les auteurs de la célèbre série de livres pour enfants Georges le Curieux, Curious George.
Mawyl's insight:

l'exode du petit singe bien connu des enfants 

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Designing the Exhibition: the challenges and the solutions

Designing the Exhibition: the challenges and the solutions | Archives  de la Shoah | Scoop.it

Prof. Chanan de Lange is former Head of the Department of Industrial Design at the Bezalel Academy of Arts and Design in Jerusalem and, together with architect Tal de Lange, heads the prominent Studio de Lange that has been involved in a large variety of industrial and private projects. Prof. de Lange was appointed by Yad Vashem to coordinate the layout of the new Jewish exhibition at the Auschwitz-Birkenau State Museum. In a special interview preceding the opening of the new exhibition, Prof. De Lange described the complex process of designing the space together with the Studio's team and Project Manager Shirley Marco, as well as the ideas that lie behind its unique "Book of Names," which they also create

Mawyl's insight:

I am not a big fan of mass tourism associated with genocide or mass violence, so I try not to meet the tourists. I avoid going when and where they are visiting. Emptyness and silence is a very selfish way I need to get there.  It was very interesting to read about the designing process the Lange Studio used for the new permanent exhibition project  in Auschwitz-Birkenaus. If you go let me know.! 

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Nazis sur écoute

Nazis sur écoute | Archives  de la Shoah | Scoop.it
Après la guerre, les conversations de prisonniers allemands qui avaient participé à la «Shoah par balles» furent enregistrées à leur insu. Edifiant

Un membre des commandos spéciaux (Einsatzgruppen) s'apprête à tuer d'une balle dans la tempe un civil agenouillé au bord d'une fosse où s'entassent des cadavres, sous les yeux d'un groupe de soldats allemands. Cette photo d'une exécution de masse en Ukraine est un des témoignages visuels, peu nombreux, sur la «Shoah par balles», ce massacre de centaines de milliers de juifs de l'Est qui a précédé l'extermination industrielle dans les camps de la mort.

Mawyl's insight:

Il est bon de rappeler l'action de Yahad in Unum qui est la principale association conduisant des recherches sur les exécutions de masse qui ont tué un million et demi de Juifs et de Tziganes en Europe de l’Est entre 1941 et 1944. C’est ce que l’on appelle parfois « la Shoah par balles » en référence au titre d’un livre écrit par le président de Yahad, le P. Patrick Desbois. Alors que les atrocités commises dans les camps de concentration sont bien connues, ce n’est pas le cas du génocide perpétré dans l’ancienne Union Soviétique à l’encontre des Juifs, des Tziganes et d’autres victimes des nazis et de leurs alliés. Grâce à ses enquêtes, Yahad-in-Unum a découvert des centaines de charniers où sont enterrées les victimes assassinées en Europe de l’Est et a enregistré les dépositions de plus de 3 000 témoins.

more...
No comment yet.