archives
22 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by kefallonitis
Scoop.it!

L’Odyssée d’Homère va être adaptée au cinéma

L’Odyssée d’Homère va être adaptée au cinéma | archives | Scoop.it
La guerre de Troie a été adaptée au cinéma il y a un peu plus de dix ans. Et aujourd'hui, c'est une autre histoire d'Homère qui va passer à la moulinette Hollywoodienne : L'Odyssée.
more...
No comment yet.
Scooped by kefallonitis
Scoop.it!

Le retour d'Ulysse à Ithaque : Michel Honaker renoue avec l'Odyssée

Le retour d'Ulysse à Ithaque : Michel Honaker renoue avec l'Odyssée | archives | Scoop.it
La malédiction des pierres noires, une nouvelle adaptation
more...
No comment yet.
Scooped by kefallonitis
Scoop.it!

Le modèle grec de l’art français : 1815-1914

Le modèle grec de l’art français : 1815-1914 | archives | Scoop.it
Compte rendu de l'ouvrage de Sophie Schvalberg paru aux Presses universitaires de Rennes, 2014. Entre la chute de l’Empire et la veille de la Première guerre mondiale, de nombreux documents et œuvres
more...
No comment yet.
Rescooped by kefallonitis from Veilles du CRAHAM
Scoop.it!

Les silences de l’historien - journée d'étude du Craham - 3 avril 2015

Les silences de l’historien - journée d'étude du Craham - 3 avril 2015 | archives | Scoop.it

3 avr. 2015 | Journée d’étude

Salle du Belvédère, bâtiment D, DR 408

resp. : C. Jacquemard (UCBN, CRAHAM), C. Jouanno (UCBN, CRAHAM)

 

Dans l’écriture de l’histoire, les mots ne sont pas seuls porteurs de sens, les silences aussi peuvent être signifiants : personnages oubliés, événements occultés, informations tronquées ou censurées – telles sont les zones aveugles, les non-dits sur lesquels s’interrogeront les participants de cette journée d’étude, en une série de communications portant sur l’historiographie antique et médiévale, en langues grecque et latine, du Ve siècle av. J.-C. à l’époque des Croisades.

 

L’objectif de l’enquête ainsi entreprise est de mettre en évidence les motivations politiques ou religieuses, éthiques ou esthétiques qui présidèrent à ces phénomènes d’occultation ou de dissimulation, dont la détection et l’interprétation sont riches d’intérêt pour l’historien.

 


Via Micael Allainguillaume
more...
No comment yet.
Scooped by kefallonitis
Scoop.it!

Classical mythology comes to Hollywood: Hercules | OUPblog

Classical mythology comes to Hollywood: Hercules | OUPblog | archives | Scoop.it
This summer saw the release of Hercules (Radical Studios, dir. Brett Ratner). Dwayne “The Rock” Johnson took his place in the long line of strongmen to portray Greece’s most enduring icon. It was a lot of fun, and you should go see it. But, as one might expect from a Hollywood piece, the film takes a revisionist approach to the world of Greek myth, especially to its titular hero.
more...
No comment yet.
Scooped by kefallonitis
Scoop.it!

L’autre, le même

« L’autre, c’est‑à‑dire le moi qui n’est pas moi […] et que je ne suis pas » écrivait Sartre en 1943. Soixante‑cinq ans plus tard, Maurizio Bettini, professeur de philologie classique à l’Université de Sienne, donnait plusieurs conférences au Collège de France autour de ce même thème universel dans le cadre du cours de Littératures modernes de l’Europe néolatine du professeur Carlo Ossola. Le texte de ces interventions, disponible depuis 2012 chez Belin, dans la collection « L’antiquité au présent », est une enquête minutieuse sur le noyau culturel du double dans la culture ancienne. Ce terme de noyau culturel, également désigné comme noyau mythique, est à comprendre selon la définition de Ricœur, c’est‑à‑dire comme une « couche d’images et de symboles qui constituent les représentations de base d’un peuple1 ». Autrement dit, il s’agit là d’un ensemble de représentations et de discours présents dans des champs différents et partageant les mêmes codes intériorisés par la culture. M. Bettini retrace avec précision ces occurrences de la figure du double, les situe dans leurs contextes, apporte une attention particulière à la lettre, interroge les filiations et met le tout en perspective. Le résultat final est un bref ouvrage en quatre parties, néanmoins très riche, qui s’ouvre avec Homère et se clôt avec Virgile, sans toutefois oublier de s’offrir en cours de route quelques entorses à la chronologie à travers de brèves incursions dans la culture moderne. Je est[-il] l’autre ?, f
more...
No comment yet.