The Shard : la plus haute tour d'Europe cristallise la crise. | Architecture pour tous | Scoop.it

Située au bord de la Tamise à Londres, The Shard ("Le Tesson", "l'éclat de verre") culmine à 310 m. Construit grâce à des fonds Quataris, Le gratte-ciel devient peu à peu l'emblême d'une Europe en crise. Tandis que ses étages de bureaux attendent toujours preneurs, The Shard sert d'arrière-fond aux discours protectionnistes et à la naissance d'une nouvelle forme de lutte des classes, sur le registre : cette tour de riches contemplant les pauvres à ses pieds. Un débat vif y compris entre les pères du projet, Renzo Piano, l'architecte, et Irvine Sellar, le promoteur : quant le premier propose d'ouvrir le sommet de la tour au public, le second envisage de le réserver à des séminaires entre grands de ce monde. 

 

Avant The Shard,  le Metropol Parasol de Séville en Espagne a fait les frais d'une Europe en pleine crise de nerf : d'abord accueilli comme un symbole des projets pharaoniques de la bulle immobilière, il est devenu le lieu de rassemblement des indignés espagnols.