Dans la ville dense de demain, l'habitat parasite. | Architecture pour tous | Scoop.it

La modernisation en marche forcée de la ville de Pékin s'est accompagnée d'une densification importante du centre urbain, mettant complètement de côté l'aspiration naturelle à un habitat individuel...Pour ceux qui en auraient les moyens. c'est donc pour eux et pour eux seuls que Yaohua Wang Architecture a imaginé une unité d'habitation individuelle capable de se greffer à un immeuble existant, tout en restant parfaitement autonome. Demain, depuis son habitait parasite, le riche regardera le pauvre grelotter dans son immeuble insalubre. Belle perspective, hein ?