Jeunes architectes sans pedigree, vous n'êtes pas les bienvenus dans une France d'héritiers. | Architecture pour tous | Scoop.it

Il existe dans ce pays des jeunes architectes qui s'installent à leur compte en partant de zéro. Sans hériter de l'agence de papa, ni se voir confier des projets par tonton entrepreneur, ni même un bas de laine par grand-maman pour racheter l'agence à succès du coin.

 

Auparavant, c'était dramatique : on les voyait rappliquer chez nous sur de petits appels en concurrence sur des études de faisabilité, sur des petits marchés publics. Ils menaçaient nos prés carrés, nos bas de laine, et par dessus tout : ils nous obligeaient à renouveler nos offres. A cause de la concurrence, vous voyez : c'était compliqué.

 

Heureusement la loi sur la simplification de la vie publique vient mettre un terme à tout ça : le décret n° 2011-1853 du 9 décembre 2011 relève le seuil de dispense de procédure à 15.000 € HT

 

Ca signifie que pour tous ces petits marchés : un coup de fil au maire et hop, c'est conclu. Plus de jeunes pour venir nous concurrencer.

 

Tout d'un coup, on se sent mieux chez soi.