Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles
5.0K views | +0 today
Follow
Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles
Architecture et Urbanisme - Grands Projets de Construction Paris et IDF
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Philippe Trebaul from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Prix immobilier, vous voyez comment l’avenir… ???

Prix immobilier, vous voyez comment l’avenir… ??? | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

Depuis le début de l’année 2012, j’observe un inversement des rapports de force. D’un marché de vendeurs, nous sommes passés à un marché d’acheteurs. Les acquéreurs ont repris la main !

La crise économique est bien évidement la cause du ralentissement des marchés immobiliers où l’on observe une nette baisse des volumes de transaction. Je crois qu’il s’agit surtout d’une crise de confiance qui provoque l’attentisme…

Les marchés immobiliers ont toujours été drogués à l’incitation fiscale, dopés par une succession de mesures renommées et retoquées à chaque changement de ministres du logement. La désintoxication est en marche depuis la fin du dispositif Scellier, la fin des aides à l’emprunt via le prêt à taux zéro. L’avenir ne dépendra plus des cadeaux fiscaux. Le dispositif  Duflot n’y fera rien. Il faut laisser le marché se réguler, libérer le foncier disponible et inverser le système de taxations des plus-values pour inciter les propriétaires à vendre.

Le logement occupe aujourd’hui 50% des dépenses des ménages. La baisse des volumes a permis un ajustement des prix plus ou moins important suivant les régions. Une baisse des prix généralisée qui se ressent également sur les loyers de relocation.

Même si les taux d’intérêt sont historiquement bas, ils ne permettent pas de solvabiliser la demande. Les primo-accédants sont écartés du marché après avoir enrichi ceux qui ont profité de la fabuleuse évolution des prix de la dernière décennie. L’accès au crédit régule le marché et ce avant l’offre !

Les conditions d’octroi du crédit ont été durcies. Nous n’avons pas subi les excès de la financiarisation qui ont conduit outre-manche à créer des produits toxiques, ces prêts subprime destinés aux emprunteurs difficilement finançables. C’est la capacité financière et le taux d’endettement qui définissent en France le montant de l’emprunt et non pas la valeur du bien hypothéqué.

Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel. La spéculation n’est plus possible, les plus-values sont dernière nous. L’achat d’un bien ne doit pas être guidé par la fiscalité mais habité par la raison, celle de se loger ou d’investir en vue d’un rendement locatif incitatif et raisonnable.

S’il fallait se risquer à prévoir l’évolution des prix de l’immobilier, je dirai prudemment qu’ils seront liés à l’évolution de l’économie réelle et donc au pouvoir d’achat, au taux de chômage, à la fiscalité mais aussi à la politique monétaire de la BCE (OAT, taux des crédits).

En définitive, je ne vois pas de bulle immobilière mais des corrections et un ajustement car le ratio prix/revenu disponible des ménages s’est envolé depuis … longtemps !

 


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Les résidences de services attirent les investisseurs

Les résidences de services attirent les investisseurs | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

On entend de plus en plus souvent parler de résidences de services pour seniors. Une branche qui intéresse désormais plus d’investisseurs, puisque le marché présente un énorme potentiel. En effet,de nombreuses opportunités voient le jour du fait du vieillissement de la population. 


Les résidences de services, c’est quoi ?

Les résidences de services peuvent être des résidences pour seniors, pour étudiants, des résidences d’affaires ou encore de tourisme. Plus généralement, les résidences de services sont des logements déjà meublés, mais qui proposent surtout d’autres services.  Parmi lesquels, on peut citer la présence d’un espace petit déjeuner, d’un accueil, d’un accès sécurisé, d’une laverie ou encore d’un espace dédié à la détente,... Un concept qui trouve surtout sa clientèle parmi les seniors. Et justement, plusieurs investisseurs s’intéressent de plus en plus à ce secteur. 

Selon une étude menée par le Syndicat National des Résidences avec Services, la demande potentielle d’ici 2020 est estimée à 100 000 logements. En effet, avec une population vieillissante, les offres ont du mal à suivre les demandes. Pour arriver à y répondre, il faudrait doubler le parc des résidences de services. Un marché très intéressant donc pour les promoteurs.


La fiscalité à l’avantage des résidences de services


Via ALPHA OMEGA GC Review
more...
Wakilist Annonces Gratuites Rapide's comment, April 9, 2013 11:44 AM
normal nous sommes en manque de maison de retraite et de maison de services.
Wakilist Annonces Gratuites Rapide's comment, April 9, 2013 11:44 AM
N'oubliez pas http://wakilist.com/
Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Proportion de ménages propriétaires de leur logement en Europe

Proportion de ménages propriétaires de leur logement en Europe | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

La proportion de propriétaires en France est légèrement inférieure à la moyenne européenne (57%, contre 63%). Mais, contrairement à une idée reçue, la proportion de propriétaires n’est pas plus élevée dans les pays les plus développés.

 

Les pays affichant le taux le plus élevé de propriétaires sont l’Estonie (88%), la Lituanie (88%) et la Hongrie (87%).

 

 En bas de tableau, l’Allemagne (44%), l’Autriche (52%), les Pays-Bas (54%), le Danemark (57%) et la Suède (61%) ont en commun avec la France d’avoir un taux de propriétaires inférieur à la moyenne européenne.

 

Il, n'existe pas un modèle européen en la matière. En effet, ces disparités résultent d’une histoire, de modèles économiques, de politiques publiques, de phénomènes d’urbanisation, de rapports à la famille et d’aspirations propres à chaque nation.


Via ALPHA OMEGA GC Review
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Immobilier d'entreprise: cinq pistes pour faire baisser les coûts

Immobilier d'entreprise: cinq pistes pour faire baisser les coûts | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

Renégocier son loyer et son bail ? Certainement. Déménager ? Pas forcément la meilleure idée. Sous-louer ? Pourquoi pas. Transformer ou restructurer ? Cela s'impose parfois. Repenser le management ? Cela s'envisage…

Les propriétaires se montrent inventifs pour garder leurs locataires. Tandis que ces derniers n'ont qu'une idée: négocier ou partir pour baisser leur coût de locaux. Question négociations, tout s'envisage. Les bailleurs sont ouverts afin de ne pas voir leurs immeubles se vider. Pour les locataires, l'objectif est de diminuer le coût immobilier. Ce « deuxième poste » après les salaires représente en Ile-de-France autour de 10.000 euros par poste de travail par salarié par an (jusqu'à 27.000 euros dans des immeubles situés sur les Champs-Elysées). Comme les salaires, le poste est à manipuler avec précaution.

Difficile de déceler aujourd'hui dans le marché des stratégies claires. Elles sont nombreuses : les renégociations de baux ou de loyer sont fréquentes, comme le mouvement assez prononcé vers la périphérie, les regroupements sur des surfaces plus petites appuyés sur un simple calcul économique.

Cinq ans de crise, c'est très long et la pression est forte sur tous les coûts...La période est donc propice à une réflexion sur les lieux de travail...


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from La lettre de Toulouse
Scoop.it!

16 000 logements neufs à Toulouse depuis 2010

16 000 logements neufs à Toulouse depuis 2010 | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it
Découvrir les chiffres clés de l'immobilier neuf à Toulouse, avec les données de la construction neuve dans la communauté urbaine de Toulouse depuis 2010.

 

 

Entre 2010 et 2012, 16 000 logements neufs ont été livrés à Toulouse, d’après les chiffres de la communauté urbaine. Un chiffre qui confirme les objectifs du Programme Local de l’Habitat, PLH, de Toulouse Métropole. En effet, sur la période 2010 à 2015, le PLH prévoit la construction de 6 300 logements neufs par an, dont 30 % de logements sociaux en moyenne sur la communauté urbaine. 3 000 biens immobiliers neufs dans Toulouse doivent se construire chaque année, selon les objectifs de ce programme.Première étape réussie de ce PLH, d’après Toulouse Métropole, dans Toulouse, 16 000 logements neufs dont 5 370 logements locatifs sociaux ont été livrés entre 2010 et 2012. Sur l’ensemble de la métropole, 7 300 logements sociaux sont sortis de terre depuis 2010.Avec un total de 46 276 logements sociaux, la ville de Toulouse atteint le taux de 20.09 % de logements sociaux, au titre de la loi SRU.« Ce taux est le résultat des efforts que nous poursuivons avec notre Programme Local de l'Habitat pour garantir ce bien de première nécessité qu'est le logement pour tous », précise le maire de Toulouse, Pierre Cohen.

A noter que la métropole toulousaine a également soutenu la construction et la réhabilitation des logements sociaux en consacrant 10 millions d'euros en 2012 contre 1.5 millions en 2008.


Via Jacques Le Bris
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Immobilier : la fiscalité des plus-values, facteur de blocage à Paris

Immobilier : la fiscalité des plus-values, facteur de blocage à Paris | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

Les notaires de Paris - Ile-de-France dénoncent l'impact du durcissement de la taxation des plus-values immobilières hors résidences principales. Une hausse de la pression fiscale d'autant plus pénalisante que la majeure partie du marché parisien est concernée, du fait d'un faible pourcentage de propriétaires de résidence principale.

Les vendeurs d'appartements anciens à Paris et dans sa région sont-ils touchés plus durement que les autres par le durcissement du régime fiscal des plus-values immobilières réalisées à la revente de logements ? C'est en tout cas l'avis défendu par la chambre des notaires de Paris - Ile-de-France. Selon les adjudicateurs franciliens, « beaucoup de nos clients ont modifié leur projet et retiré leurs biens de la vente dans un marché de pénurie ». Une décision sur laquelle l'impact de la fiscalité des plus-values, applicable à tout l'immobilier hors résidences principales, pèse lourdement.

 


Via ALPHA OMEGA GC Review
Philippe Trebaul's insight:
Immobilier : la fiscalité des plus-values, facteur de blocage à Paris.

Les notaires de Paris - Ile-de-France dénoncent l'impact du durcissement de la taxation des plus-values immobilières hors résidences principales. Une hausse de la pression fiscale d'autant plus pénalisante que la majeure partie du marché parisien est concernée, du fait d'un faible pourcentage de propriétaires de résidence principale.

Les vendeurs d'appartements anciens à Paris et dans sa région sont-ils touchés plus durement que les autres par le durcissement du régime fiscal des plus-values immobilières réalisées à la revente de logements ? C'est en tout cas l'avis défendu par la chambre des notaires de Paris - Ile-de-France. Selon les adjudicateurs franciliens, « beaucoup de nos clients ont modifié leur projet et retiré leurs biens de la vente dans un marché de pénurie ». Une décision sur laquelle l'impact de la fiscalité des plus-values, applicable à tout l'immobilier hors résidences principales, pèse lourdement.


Immobilier : la fiscalité des plus-values, facteur de blocage à Paris via @Alphaomega24 http://sco.lt/...

 


more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Actualités > Construction - Travaux : Logement Neuf : la chute amorcée en 2012 se confirmera-t-elle en 2013 ? - Mon immeuble - L'information et les services de la copropriété

Actualités > Construction - Travaux : Logement Neuf : la chute amorcée en 2012 se confirmera-t-elle en 2013 ? - Mon immeuble - L'information et les services de la copropriété | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

Selon la note de conjoncture annuelle des ADIL d’Ile de France sur le marché du logement neuf, l’année 2012 marque un changement : une chute des ventes, des commercialisations qui semblent résister et des prix qui commencent à vaciller.


Via ALPHA OMEGA GC Review
Philippe Trebaul's insight:
Actualités> Construction - Travaux: Neuf Logement: la chute amorcée en 2012 se confirmera-t-elle a en 2013? - Mon immeuble - L'l'information et les services de la copropriété.

"According la note de conjoncture annual des ADIL d'Ile de France sur le marché du logement neuf, l'Changement year marque 2012 des Nations unies: une goulotte des ventes, des commercialisations Qui semblent Résister et des prix commencent à vaciller Qui"...


Actualités > Construction - Travaux : Logement Neuf : la chute amorcée en 2012 se confirmera-t-elle e.via @Alphaomega24 http://sco.lt/

more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Marc Touati à Nice : ne craignez pas la bulle immobilière...

... puisqu'elle existe. Mais il va falloir choisir et vite : soit baisser les prix de l'immobilier pour la dégonfler, soit s'attendre à une dégringolade d'ici la fin de l'année.

 

 


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Immobilier : Bâle III pourrait mettre à mal l’immmobilier d’entreprise | News Banques

Immobilier : Bâle III pourrait mettre à mal l’immmobilier d’entreprise | News Banques | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

Les professionnels de l’immmobilier d’entreprise, venus du monde entier pour le 24e Mipim de mardi à vendredi à Cannes, s’inquiètent de la menace d’une possible « bulle immobilière » car les banques restreignent leurs crédits en raison des nouvelles normes, dites de « Bâle III ».

« Avec 6,1 millions de m2 de bureaux commercialisés en 2012, les neufs principaux marchés européens enregistrent une baisse de 6% des transactions comparativement à 2011″, souligne une étude de BNP Paribas Real Estate, filiale spécialisée de la banque française.

La possible explosion d’une « bulle immobilière » comme dans les années 90, dont les spécialistes ne parlent qu’à mots couverts, ne pourrait toutefois survenir qu’en cas de forte remontée des taux d’intérêts qui affecterait un secteur fortement endetté, soulignent les experts qui préfèrent rester anonymes.

De plus, les fonds souverains, longtemps attendus comme des sauveurs, arrivent de plus en plus sur le marché. Ainsi le fonds de pension public norvégien, le plus gros fonds souverain au monde, a annoncé le 11 février avoir fait son entrée dans l’immobilier aux Etats-Unis avec une transaction de 1,2 milliard de dollars (environ 900 millions d’euros).

Pour la seule France, selon le cabinet de conseil CB Richard Ellis (CBRE), « si les résultats apparaissent relativement satisfaisants, au regard de la forte dégradation des perspectives économiques en 2012, le marché n’en a pas moins été difficile en raison d’un environnement fortement anxiogène: risque de récession (…), frilosité des banques », qui ont tendance à réduire la taille de leur bilan pour respecter les nouvelles normes devant entrer en vigueur en 2014.

« J’ai la conviction que le marché va au devant de difficultés », déclare à l’AFP Nicolas Ruggieri, directeur délégué de la foncière Eurosic.

 

Pour Bernard Michel, le PDG de Gecina, « on sent qu’il y a une détérioration à la Défense », le plus grand quartier d’affaires européen situé au nord-ouest de Paris, où « la baisse des loyers va se poursuivre ».


Via ALPHA OMEGA GC Review
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Comment évolue la bulle immobilière d'après les courbes de Jacques Friggit ?

Comment évolue la bulle immobilière d'après les courbes de Jacques Friggit ? | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it
Pour le marché immobilier en France, on retrouve toutes les caractéristiques d’une importante bulle immobilière, mis à part le fait qu’elle n’ait pas encore éclaté. Les prix des logements ont très fortement augmenté par rapport aux revenus des Français et par rapport aux loyers. Ils sont déconnectés depuis quelques années de la réalité économique. Depuis quelques trimestres cette bulle a commencé à se dégonfler en Province pour revenir au niveau de 2006, mais elle est loin d’avoir éclaté. À Paris et en Ile-de-France, on entrevoit à peine un début de dégonflement.

 


Via ALPHA OMEGA GC Review
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from L'actualité de l'immobilier
Scoop.it!

Vous avez dit baisse des prix des logements?

Vous avez dit baisse des prix des logements? | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

En matière de prix du mètre carré, il y a baisse et baisse…Si les professionnels de l'immobilier sont nombreux à évoquer la probabilité d'une nette baisse des prix des logements en 2013, tous les observateurs ne partagent pourtant pas cet avis de la même façon ; on a le sentiment d’y aller à hue et à dia. Coté hue, le très vénérable Crédit Foncier a bien fait la synthèse en pronostiquant pour cette année un repli de l’ordre de 5% à 10% ; soit un chiffre de baisse compris entre  – 5 à –10% !  Coté dia, dans une récente étude portant sur le marché immobilier français, le très respectable cabinet d'études économiques Xerfi exclut en effet tout replis marqués des prix, préférant tabler sur leur relative stabilité ; lui n'hésite pas à prendre le contre-pieds de l'opinion générale en estimant que « malgré les mesures publiques destinées à freiner leur hausse, les prix de l'immobilier en France se maintiendront à un niveau élevé, dans le neuf comme dans l'ancien. » Ces derniers ne devraient enregistrer qu’ une baisse minime de 1.1% cette année et de 0.4% l’année prochaine, c’est à dire en 2014... Et pourquoi donc ? Parce que, selon le cabinet, avec près de 400.000 unités annuelles, la faiblesse des mises en chantier devrait en effet grandement peser sur les prix ; car ce niveau ne permettra pas de combler le déficit structurel de logements et contribuera à limiter les baisses de prix. Roulez, jeunesse !

Attention, prévient le cabinet Xerfi : s'il s'agit là de moyennes nationales, les prix de l'immobilier devraient toutefois adopter des évolutions relativement disparates selon les régions...

 

Autre chose : en pleine crise, le prix des appartements neufs continue à grimper, au moins globalement car de ci de là, on relève des replis, parfois même sévéres comme à Caen ou le prix a du abandonner près de 10% en 2012. En 2011, il avait augmenté de 7%; l'année dernière de 0,9% alors que l’ancien a reculé de 2%, dans la même France entière !  C'est d'autant plus surprenant que, dans le même temps, les ventes ont plongé reculant de 28% l'année dernière soit seulement  73.700 logements écoulés. Pourtant, dans tous les secteurs frappés par la récession (automobile, prêt-à-porter…), les prix ont baissé pour reconquérir des clients. Même dans l'immobilier ancien, ils ont commencé à piquer du nez! Ce graphique sur la crise des subprimes est saisissant, montrant le grand écart entre prix et transactions...qui a débouché sur " de bonnes affaires" selon son auteur

Mais, expliquent les observateurs,  les promoteurs immobiliers, eux font de la résistance. «Il y a très peu de chances que nos prix reculent même si les tarifs de l'immobilier ancien s'enfoncent», affirme François Payelle, président de la Fédération des promoteurs immobiliers. Une anomalie qui a une explication: «Sur chaque programme immobilier, les emprunts bancaires représentent 90% des fonds, raconte Alexandra François-Cuxac, vice-présidente de la même FPI. Or les banques exigent que nous sortions une rentabilité brute de 7% et nette de 4,3 à 4,4% sinon ils ne financent pas l'opération. Cela nous empêche – donc - de baisser les prix.»

De toute façon, selon les professionnels, les coûts de revient du neuf sont plutôt en hausse. En cause, d'abord, le coût du terrain qui représente parfois 40% du prix de revient d'un logement en Ile-de-France. Car leur prix a toujours tendance à monter. Et, si elle va dans le bon sens, la loi sur la mobilisation du foncier public qui va obliger des administrations et des établissements publics à céder gratuitement ou avec une forte décote des terrains constructibles, risque de mettre plusieurs années avant de porter ses fruits. De plus, il y a les recours; de plus en plus souvent injustifiés par autre chose que le souci de taxer la promotion, ils constituent un frein couteux à faire sauter, notamment dans cette bonne ville de Marseille où ils représenterait un bon tiers des cas de blocages des chantiers?

Au secours: il y a un autre facteur qui fait grimper les coûts: c'est l'empilement des normes : que ce soit le « Bâtiment basse consommation », dit familièrement BBC, ou encore l’accessibilité aux handicapés…qui impose au cahier des charges des adaptations parfois très coûteuses pour une occupation réduite?  «Nous demandons aux pouvoirs publics d'arrêter cette inflation de normes », souligne encore François Payelle, le patron des promoteurs constructeurs. Par exemple, il n'est peut-être pas utile de construire deux parkings par logement neuf comme certains l’imposent ? En tous cas, d'ici là, les prix ne risquent pas de baisser...vraiment !


Via Jean-François Jagle
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Net repli d'activité dans le secteur de la construction - Neuf

Net repli d'activité dans le secteur de la construction - Neuf | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

(LaVieImmo.com) - Selon la société de services d'information financière Markit, l’activité dans le secteur de la construction a connu en jeudi sa contraction la plus forte baisse depuis le mois de mars 2009.

L’indice PMI est passé en un mois de 37,4 à 34,8. Il est inférieur à la barre des 50, qui marque la limite entre une contraction et une progression d’activité, pour le dix-septième mois consécutif.

« Ce repli de l’activité résulte d’une dix-septième baisse mensuelle consécutive du nombre de nouveaux contrats obtenus par les entreprises françaises de BTP en février, explique Markit. Selon les répondants, cette tendance reflète un environnement défavorable à la demande ainsi que le faible nombre d’appels d’offres ».


Via ALPHA OMEGA GC Review
Philippe Trebaul's insight:
Poster sur:    TOUT SUR FACEBOOK AVEC PHILIPPE TREBAUL SUR SCOOP.IT  TOUT SUR Pinterest AVEC PHILIPPE TREBAUL SUR SCOOP.IT  TOUS DE GOOGLE PLUS AVEC PHILIPPE TREBAUL SUR SCOOP.IT  Architecture et Urbanisme - Construction Grands Projets de Paris et IDF  REJOIGNEZ-NOUS ET SCOOP.IT Suivez-moi sur SCOOP.IT  MONSTER.FR AVEC PHILIPPE TREBAUL  OPTIMISEUR PRÉSENCE SUR SA LIÉ DANS LA VIA SCOOP.IT ET PHILIPPE TREBAUL  Personal Branding et réseaux professionnels  Philippe TREBAUL sur SCOOP.IT - @ TREBAULPhilippe - MAJORS DE LA FILIERE BTP - WWW. COPTOS.COM  Quel Grand Paris?  Référencement et d'optimisation RANKING  START-UP et Réseaux sociaux - RÉSEAUX START-UP ET SOCIAL - @ TREBAULPhilippe  START-UP ET PROFESSIONNELS Réseaux sociaux - démarrage et réseaux sociaux professionnels - @ TREBAULPhilippe  SOLUTIONS D'IMPRESSION TECHNOLOGIQUES  WEB POUR IMPRIMER AVEC Coptos - www.coptos.com - 01 41 17 40 40 - ISSY-LES-MOULINEAUX   
Net repli d'Activité In the secteur de la construction - Neuf

A partir de...

(LaVieImmo.com) - "Selon la société de services d'information financière Markit, l’activité dans le secteur de la construction a connu en jeudi sa contraction la plus forte baisse depuis le mois de mars 2009.

L’indice PMI est passé en un mois de 37,4 à 34,8. Il est inférieur à la barre des 50, qui marque la limite entre une contraction et une progression d’activité, pour le dix-septième mois consécutif.

« Ce repli de l’activité résulte d’une dix-septième baisse mensuelle consécutive du nombre de nouveaux contrats obtenus par les entreprises françaises de BTP en février, explique Markit. Selon les répondants, cette tendance reflète un environnement défavorable à la demande ainsi que le faible nombre d’appels d’offres ».


Net repli d'activité dans le secteur de la construction - Neuf via @Alphaomega24 http://sco.lt/...via @TREBAULPhilippe #BTP #COPTOS


more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Etude / Immobilier : La baisse pourrait atteindre 5% dans les zones prisées en 2013 | News Banques

Etude / Immobilier : La baisse pourrait atteindre 5% dans les zones prisées en 2013 | News Banques | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

Les prix des biens immobiliers dans l’ancien pourraient baisser jusqu’à 5% dans les zones les plus prisées en France en 2013, selon une étude publiée mercredi par le Crédit Foncier, qui prévoit, au mieux, une stabilité dans ces endroits.

Les zones dites « tendues » sont celles où l’offre de logements est insuffisante par rapport à la demande. Elles comprennent les coeurs de
métropoles, dont Paris intra-muros, secteurs privilégiés, les stations balnéaires ou de montagnes cotées.

En Ile-de-France, hors Paris, la baisse devrait être de l’ordre de 5%, indique le Crédit Foncier, filiale du groupe bancaire BPCE.

Quant aux zones « non tendues », c’est-à-dire tout le reste, les baisses devraient se situer entre 7% et 10%.

L’année 2013 devrait également être marquée par une nouvelle baisse du nombre de transactions, de l’ordre de 12%, après un repli de 20% l’an dernier.

Le volume de crédits à l’habitat consentis cette année devrait aussi poursuivre son repli, le Crédit Foncier tablant sur une baisse de 12% par rapport à 2012, à un peu plus de 100 milliards d’euros.


Via ALPHA OMEGA GC Review
Philippe Trebaul's insight:
Etude / Immobilier : La baisse pourrait atteindre 5% dans les zones prisées en 2013 | News Banques.

Les prix des biens immobiliers dans l’ancien pourraient baisser jusqu’à 5% dans les zones les plus prisées en France en 2013, selon une étude publiée mercredi par le Crédit Foncier, qui prévoit, au mieux, une stabilité dans ces endroits.

Les zones dites « tendues » sont celles où l’offre de logements est insuffisante par rapport à la demande. Elles comprennent les coeurs de
métropoles, dont Paris intra-muros, secteurs privilégiés, les stations balnéaires ou de montagnes cotées.

En Ile-de-France, hors Paris, la baisse devrait être de l’ordre de 5%, indique le Crédit Foncier, filiale du groupe bancaire BPCE.

Quant aux zones « non tendues », c’est-à-dire tout le reste, les baisses devraient se situer entre 7% et 10%.

L’année 2013 devrait également être marquée par une nouvelle baisse du nombre de transactions, de l’ordre de 12%, après un repli de 20% l’an dernier.

Le volume de crédits à l’habitat consentis cette année devrait aussi poursuivre son repli, le Crédit Foncier tablant sur une baisse de 12% par rapport à 2012, à un peu plus de 100 milliards d’euros.


Etude / Immobilier : La baisse pourrait atteindre 5% dans les zones prisées en 2013 | News Banques via @Alphaomega24 http://sco.lt/..



more...
Philippe Trebaul's curator insight, February 28, 2013 11:03 PM
Etude / Immobilier: La Baisse could be atteindre 5% DANS LES zones prisées fr 2013 | Banques News

Les prix des Biens immobiliers Dans L'ancien pourraient baisser de 5% JUSQU'A DANS les zones les plus les prisées en France en 2013, according to study publiée mercredi juin par le Crédit Foncier, Qui prévoit, au mieux, juin Stabilité DANS Endroits anormales.

Les zones Dites «Tendues» are Celles Ou L'Offre de Logements intérêt insuffisante par rapport à la Demande. Elles comprennent les coeurs de 
métropoles, ne pas Paris intra-muros, Secteurs privilegies, Les stations balnéaires Ou de Cotées Montagnes.

En Ile-de-France, hors Paris, la Baisse devrait être de l'ordre de de l'5%, Indique le Crédit Foncier, Filiale du groupe bancaire BPCE.

Quant aux zones « non tendues », c’est-à-dire tout le reste, les baisses devraient se situer entre 7% et 10%.

L’année 2013 devrait également être marquée par une nouvelle baisse du nombre de transactions, de l’ordre de 12%, après un repli de 20% l’an dernier.

Le volume de crédits à l’habitat consentis cette année devrait aussi poursuivre son repli, le Crédit Foncier tablant sur une baisse de 12% par rapport à 2012, à un peu plus de 100 milliards d’euros".


Etude / Immobilier : La baisse pourrait atteindre 5% dans les zones prisées en 2013 | News Banques via @Alphaomega24 http://sco.lt/.

Rescooped by Philippe Trebaul from IMMOBILIER
Scoop.it!

Immobilier : les promoteurs redoutent un désastre industriel

Immobilier : les promoteurs redoutent un désastre industriel | Architecture et Urbanisme - L'information sur la Construction Paris - IDF & Grandes Métropoles | Scoop.it

Les ventes de logements neufs en 2012 ont chuté de 28% à 73.700 unités. Au regard d'une baisse marquée depuis deux ans, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) craint pour l'industrie immobilière française.

"Le risque est grand de voir le secteur subir un véritable désastre industriel et social". "Extrêmement inquiet", le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) François Payelle met en garde. Au regard du recul tendanciel des ventes de logements lors des deux dernières années, il estime que si rien n'est fait pour inverser la courbe, la situation deviendra critique pour l'immobilier français. 115.000 logements neufs ont en effet été vendus en 2010, 103.300 en 2011 et seulement 73.700 en 2012, soit "le plus bas niveau depuis 16 ans", a déploré le président de la FPI.


Via ALPHA OMEGA GC Review
Philippe Trebaul's insight:

Immobilier: les Promoteurs redoutent non désastre industriel

Les Ventes de Logements neufs en 2012 ONT CHUTE DE 28% par 73.700 unit. Au sujet d'Baisse juin Marquée since Deux ans, la Fédération des Promoteurs immobiliers (FPI) craint pour L'industrie immobilière française.

"Le risk Grand Est de voir le secteur non Subir Véritable désastre industriel et social». "Extrêmement inquiet", le président de la fédération des Promoteurs immobiliers (FPI) François Payelle rencontré en garde. Au sujet du Recul tendanciel des Ventes de Logements during des Deux Dernières Années, il Estimé Que Si rien n'est fel versez Inverser la courbe, la critique de la situation deviendra versez l'immobilier français. Logements neufs have 115,000 fr Effet Été vendus Visa master Card en 2010, 103.300 en 2011 et 73.700 en SEULEMENT 2012, soit », plus bas le Niveau since 16 ans", a déplorer le président de la FPI".


Immobilier : les promoteurs redoutent un désastre industriel via @Alphaomega24 http://sco.lt/...

more...
No comment yet.