Arboriculture: quoi de neuf?
11.7K views | +4 today
Follow
 
Arboriculture: quoi de neuf?
Les nouvelles concernant l'arboriculture
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Ephytia : identifier les maladies et les ravageurs | ForumPhyto

Ephytia : identifier les maladies et les ravageurs | ForumPhyto | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
 Ephytia, portail de l’INRA hébergeant plusieurs applications en santé des plantes, déjà évoqué ici sur ForumPhyto en 2011, se développe.
La partie « identification des maladies et ravageurs » met à disposition des outils diagnostic précis.
Ces outils, élaborés avec l’aide des Instituts techniques spécialisés, sont aujourd’hui disponibles pour les cultures suivantes : tomates, salades, melon, courgettes et courges, vigne, pomme, tabac, jardin et horticulture ornementale. Les fiches « insectes » et « Info bioagresseurs » (champignons, bactéries, phytoplasmes, virus…) peuvent également être utiles.

Un diagnostic pertinent et précis est évidemment une condition essentielle pour une protection phytosanitaire efficace et respectueuse de l’environnement.

La partie « Gestion des maladies et ravageurs » donne quelques pistes de protection des plantes. Mais les préjugés Ecophyto font que seules les méthodes dites alternatives sont proposées. Intéressantes mais insuffisantes à elles seules. Cela limite l’intérêt de cette partie du portail.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

La filière amande relancée en Provence

La filière amande relancée en Provence | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Les principaux partenaires techniques (CA13, GRCeta, CTIFL, Grab) et économiques (chambre de commerce) se sont réunis le 28 juin 2016 à Saint-Rémy-de-Provence, à l’invitation de la communauté de communes Vallée des Baux-Alpilles (CCVBA), pour un point d’étape sur le développement du plan de relance de l’amande. Comme le précise la CCVBA:

"La volonté de relancer de la culture de l’amande dans les Alpilles s’inscrit dans une démarche globale au service d’un développement durable de chacune des communes. La réimplantation des amandiers dans les Alpilles fait l’objet d’une approche transversale. Elle intègre l’action économique, l’agriculture, en impliquant les domaines culturel, touristique et la promotion du territoire dans un souci de protection de l’environnement en favorisant la biodiversité du massif…"

 
Un Syndicat des producteurs d’amandes a récemment été créé pour représenter un interlocuteur de poids, présidé par André Pinatel. Un GIEE a également été déposé.
more...
No comment yet.
Rescooped by Ingénieurs Fruits et Légumes from Le Fil @gricole
Scoop.it!

Rhône: les cerisiers victimes de la Drosophila Suzukii - France 3 Rhône-Alpes

Rhône: les cerisiers victimes de la Drosophila Suzukii - France 3 Rhône-Alpes | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Dès le printemps dernier, les producteurs de cerises avaient exprimés leur vive inquiétude face aux attaques dévastatrices de la Drosophila Suzukii. L'interdiction d'utiliser le diméthoate, insecticide désormais interdit, se fait sentir en ce mois de juillet, de nombreux vergers sont  condamnés. 

Via les documentalistes des Chambres d'agriculture
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Vers une offre plus qualitative en Granny Smith

Vers une offre plus qualitative en Granny Smith | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Toutes les familles membres d’Interfel ont adopté un accord interprofessionnel visant à améliorer la qualité des pommes Granny Smith produites en France et destinées à être livrées à l’état frais au consommateur.
La mesure est effective depuis le 1er juillet 2016 et s’étendra jusqu’au 31 décembre 2018.

« Porté par la Gouvernance économique des fruits et légumes, la Gefel, cet accord incite à réguler le marché de la pomme en allant vers une offre plus qualitative », souligne Interfel.

Exigences de maturité

L'accord repose sur deux critères :
• la maturité à la récolte (à travers un test de régression de l’amidon) ;
• la qualité (taux de sucre).

Ainsi, il prévoit que les pommes de la variété Granny Smith ne pourront être récoltées qu’à la condition qu'elles aient satisfait aux exigences de maturité définie par un test de régression de l'amidon d'un niveau minimum de 3.
Ce test est valide avant la récolte et aussitôt après (cf. Le Point sur - CTIFL, 2002).
D’autre part, les pépins doivent être entièrement colorés au moment de la récolte.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

La p’tite nectarine arrive chez Mc Donald’s

La p’tite nectarine arrive chez Mc Donald’s | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Du 6 juillet au 30 août 2016, les restaurants McDonald’s en France proposent la P’tite Nectarine en provenance du Roussillon et de vergers écoresponsables.

Le partenariat avec Florette Food Service, son principal fournisseur de fruits et légumes, a permis de développer une offre fruits diversifiée depuis plus de 10 ans. Après la pomme, l’ananas, la poire, l’orange ou le melon, c’est aujourd’hui la nectarine que pourront déguster les clients au sein des restaurants McDonald’s. Véritable succès auprès des consommateurs de l’enseigne et notamment des familles, le choix des fruits en dessert dans le cadre du Happy Meal a connu une augmentation de plus de 45 % entre 2009 et 2013. En d’autres termes, près d’un client sur 7 choisissait le fruit en dessert en 2009 contre plus de 1 sur 5 en 2015.
Florette Food Service a mis en place une filière d’approvisionnement local de nectarines avec deux entreprises du Roussillon : Ille Roussillon basée à Thuir (66) et Ille Fruits située à Ille-sur-Têt (66). Les nectarines sont ensuite découpées et emballées sur une nouvelle ligne spécialement conçue au sein de l’atelier fruits de Florette Food Service à Torreilles (66).
Toute la production de nectarine destinée à McDonald’s France est certifiée GlobalGap et vergers écoresponsables. Cette dernière appellation apporte des garanties en matière :
· Environnementale : Maintien de la biodiversité dans les vergers, limitation du recours aux produits de synthèse, limitation de l’impact sur la pollution des eaux et des sols. Les fruits sont issus d’exploitations certifiées “Global Gap” et de stations de conditionnement dont la majorité est certifiée “IFS” ou “BRC.
· Sociale : Un verger écoresponsable, c’est la garantie pour le producteur de vivre de son travail en vendant sa production au juste prix et une exploitation où les hommes et les femmes qui y travaillent sont respectés.
· économique : Parce qu’il nécessite des compétences agricoles et techniques pointues, le secteur des fruits constitue l’un des plus importants employeurs de main d’œuvre.
Avec plus de 600 millions d’euros d’achats réalisés auprès d’entreprises agroalimentaires francaises, McDonald’s France est un débouché important pour les filières agroalimentaires nationales.
more...
No comment yet.
Rescooped by Ingénieurs Fruits et Légumes from Les colocs du jardin
Scoop.it!

Diméthoate : Modification de la liste rouge des cerises d’importation

Diméthoate : Modification de la liste rouge des cerises d’importation | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
En vertu de l’arrêté du 21 avril 2016 qui suspend les importations de cerises ayant été traitées avec l’insecticide récemment interdit en France, un nouvel avis, paru le 11 juillet, interdit les cerises en provenance de Slovaquie, et ré-autorise celles du Luxembourg.

Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Pour ses 40 ans, Interfel choisit l'Élysée

Pour ses 40 ans, Interfel choisit l'Élysée | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
40 ans d'interprofession, ça se fête et pas n'importe où ! C'est à l'Élysée que le Président de la République, François Hollande, avait convié ce mercredi 6 juillet les professionnels de la filière des fruits et légumes frais.
 
UNCGFL, UNFD, Légumes de France, FNPFruits... Ils étaient tous au rendez-vous pour cet anniversaire d'Interfel afin de marquer leur engagement au sein de cette filière clé pour la société: alimentation diversifiée et de qualité, tissu économique avec près de 450000 emplois en France.

" Les chantiers sont nombreux et les défis à relever complexes. Le maintien de la consommation des fruits et légumes est un des enjeux de l’interprofession dont le rôle culturel et social a été loué par le Président de la République", se félicite Interfel. 

Maintenir la consommation, d'accord, mais cela va de pair avec un maintien du potentiel de production, d'une part, et une écoute des attentes des consommateurs, d'autre part. Préservation de l’environnement et qualité des produits sont ainsi de mise. 

Un modèle d'interprofession reconnu au niveau européen

En ces temps incertains sur le plan international (embargo russe, Brexit), Interfel a tenu à rappeler : 

Le soutien de la filière des fruits et légumes frais passe également par les échanges internationaux tant pour assurer les enjeux de la France sur le marché extérieur que pour permettre une diversité des fruits et légumes sur le marché intérieur.

Récemment, l’Europe a reconnu notre modèle interprofessionnel ce qui montre combien ce type d’organisation collective est légitime pour permettre, à terme, des marchés plus équilibrés tout en laissant s’exprimer les lois du marché.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

L’enjeu de la conservation post-récolte

L’enjeu de la conservation post-récolte | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Face aux problématiques de conservation post-récolte des fruits et légumes frais, les pôles de compétitivité Végépolys et Terralia ont organisé jeudi dernier un après-midi d’échanges, ouverte aux chercheurs, entreprises et producteurs, à la Maison du Végétal à Angers (49) et en visio-conférence depuis Avignon et Saint-Pol-de-Léon. L’enjeu était de faire le point sur l’ensemble des leviers possibles à actionner, contre les problématiques sanitaires ou physiologiques, a présenté Emeline Defossez, chargée de développement à Végépolys. Claude Coureau, responsable conservation CTIFL/La Morinière, a rappelé l’intérêt du réseau national "post-récolte" :

"Ce réseau post-récolte intègre plusieurs centres CTIFL comme Rungis, Carquefou, Lanxade ou Saint-Rémy-de-Provence, ainsi que plusieurs stations de recherches: la Morinière, le Caté ou le Cefel. L’objectif est d’améliorer la conservation. Il est compliqué d’avoir des chiffres sur les pourcentages de pertes. Déjà, lors de la cueillette en pommes-poires, 10 à 20% des fruits sont en moyenne laissés de côté, ou envoyés à l’industrie. Ensuite, en station fruitière, les fruits déclassés peuvent être très nombreux, sans compter ceux perdus lors du transport, ou à l’étalage."
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Cerise, la saison se prolonge

Cette année, la cerise joue les prolongations et l’AOP poursuit ses actions de communication et de sensibilisation autour du produit.

Si la variété Belge arrive à maturité dans les coteaux du Ventoux, que Van, Summit, Duroni III sont cueillies en Vallée du Rhône et dans le Sud Ouest, les Monts du Lyonnais et le Plateau ardéchois commencent la cueillette de Folfer et de Coralise, et s’apprêtent à poursuivre la cueillette jusqu’à fin juillet.
La cerise sera présente jusqu’à fin juillet pour les secteurs d’altitude. L’AOP Cerises de France, accompagnée par le Ministère de l’Agriculture et France AgriMer accompagnent par une nouvelle vague de communication cette deuxième partie de campagne, avec toujours 2 publics cibles :
1- Relations Presse :
Flash recettes…un autre angle pour faire parler de la cerise…avec deux recettes inédites accompagnée de visuels qui pourront être repris par la presse…diffusion le 20
juin.
2 -B to B : Information aval de la filière :
le point sur le calendrier de récolte 2016 avec un 2° e-mailing en semaine 25 et envoi du guide Merchandising à 250 personnes. ciblées : acheteurs, chefs de rayons, agréeurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Charriots élévateurs Chabas: le passe-partout ou le costaud ?

Charriots élévateurs Chabas: le passe-partout ou le costaud ? | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Pendant la deuxième édition de Mécafruit, la société Chabas a présenté ses deux modèles de charriots élévateurs manutentionnaires pour l’arboriculture. L’Éléphant déjà présent chez une quinzaine de producteurs et le Pixy, un petit nouveau, encore au stade de prototype qui sera testé chez un arboriculteur dès cette année.
 
Marco Tognaccini, responsable commercial chez Chabas, a d’abord présenté l’Éléphant :

"Ce charriot élévateur manutentionnaire possède une motorisation Perkins 4 cylindres. Il est équipé de 4 roues motrices et éventuellement 4 roues directrices. Il a été spécialement conçu pour l’arboriculture, c’est un outil très robuste."

L’Éléphant : le tout terrain !

Il dispose d’une transmission hydrostatique intégrale en 4 roues motrices qui lui permet de sortir de n’importe quelle situation délicate, même en terrain très boueux.
 
L’avantage de cet outil : la possibilité de monter plusieurs mâts. L’Éléphant 2500 peut lever 2,5 tonnes jusqu’à 3,30 m de hauteur. On pourra aussi l’équiper d’un mât qui monte jusqu’à 4,50 m. Le modèle Éléphant 3000 est quant à lui capable de lever 3 tonnes.
 
En position route, il se déplace très vite jusqu’à 40 km/h ! Lors de la démonstration en verger, l’Éléphant a d'ailleurs prouvé sa rapiditité d’exécution !
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Conseils spécialisés - - FranceAgriMer

Conseils spécialisés - - FranceAgriMer | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Conseil spécialisé « fruits et légumes » du 14 juin 2016 : conjoncture difficile pour les produits de saison, réforme de l’OCM et stratégie nationale.
Le conseil spécialisé de FranceAgriMer pour les fruits et légumes et productions spécialisées s'est réuni le 14 juin 2016, sous la présidence de Monsieur Patrick Trillon.
Conjoncture : une météo peu favorable à la consommation des produits de saison et des productions fortement impactées par les intempéries.

Cerise : une offre modérée et des prix corrects en ce début de campagne
Fraise : une demande peu dynamique en fraises allongées, des ventes plus fluides en fraises
rondes
Abricot : lancement de la campagne dans un contexte fortement concurrentiel
Tomate : crise conjoncturelle depuis le 24 mai dernier
Melon : une offre abondante, des ventes difficiles et concurrentielles, des cours en baisse
Retrouver ci-dessous le communiqué de presse et les documents diffusés lors de ce conseil.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Des machines pour valoriser la noix en cerneaux entiers

Le 17 mai 2016, pour sa seconde édition, le concours Agrinove, innovations pour l’agriculture a décerné son premier prix à Rémi Frégeat pour ses inventions dans le domaine de la noix. Ce producteur de noix du Périgord AOP dans le Lot a, en effet, mis au point deux procédés mécaniques adaptés à la valorisation de la noix en cerneaux. Ces machines vont certainement révolutionner cette production.

"Le développement de ces machines qui sont indépendantes l'une de l'autre, a représenté environ deux années de travail. Elles sont nées de deux constats simples : la différence de prix entre les cerneaux entiers et les brisures et les coûts de main-d’œuvre liés au décorticage manuel", souligne Rémi Frégeat.

Ces deux procédés étant en cours de brevetage, nous ne diffuserons pas les photos des machines mais les résultats sur noix.

Un système de découpe de la coque

La première machine est un système de découpe de la coque des noix.

"Il s’agit d’une alternative au cassage qui consiste à découper la coquille pour la fragiliser. Cette découpe se fait en douceur sans choc et permet donc d’augmenter le rendement en cerneaux entiers", explique Rémi Frégeat.
more...
No comment yet.
Rescooped by Ingénieurs Fruits et Légumes from La fraise à l'international
Scoop.it!

INRA - Lutte bio contre Drosophila suzukii

INRA - Lutte bio contre Drosophila suzukii | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it

Drosophila suzukii a été détectée en France à partir de 2009. Devant le potentiel invasif inquiétant de cette minuscule mouche s’attaquant à une très large variété de fruits, l’Inra a rapidement engagé des recherches en priorisant la lutte biologique. Depuis l’interdiction en 2016 du diméthoate, insecticide utilisé par les producteurs de cerises, apporter des solutions alternatives est d’autant plus d’actualité.


Via Ciref
more...
Ciref's curator insight, June 21, 9:20 AM
Point sur la lutte contre Drsophila suzukii dans une autre filière fortement impactée : la cerise.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Moins de temps et d’intrants avec le mur fruitier

Moins de temps et d’intrants avec le mur fruitier | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Confusion sexuelle, stations météo, éclaircissage mécanique, ou essais bas intrants. Bienvenus à la SCA de Launay, verger "Écoresponsable", dirigée par François Richard, sur la commune d’Etriché (Maine-et-Loire). Fondée il y a trois générations, l’exploitation produit aujourd’hui 3 000 t de pommes sur 40 ha, commercialisées au sein de l’OP Pomanjou. Parmi les variétés : la variété club HoneyCrunch® (1 500 t), Gala (800 t), Braeburn (400 t), et Granny Smith (300 t).

Particularité du verger : il est mené en mur fruitier sur sa totalité depuis les années 2000. En 2016, il a aussi intégré le réseau Déphy, devenant certainement le seul verger en mur fruitier du réseau, avance François Richard:

"Notre objectif est de diminuer les intrants. Nous menons une expérimentation sur une partie du verger, où les traitements sont divisés par deux jusqu’à la floraison, puis réduits de 25 % après floraison. L’objectif est de voir les leviers possibles pour traiter moins, et les résultats obtenus. Il faut compter 2 000 euros de produits phytosanitaires par hectare sur nos vergers, moins que la moyenne."
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Florette rachète les « Toqués du fruits »

Florette rachète les « Toqués du fruits » | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
La coopérative Agrial annonce le rachat de la société Toque et Fruits, via sa filiale de fruits et légumes frais prêts à l’emploi, Florette. Une opération qui va permettre à Florette d’accélérer son développement dans l’univers des fruits.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Di@gno-Pom pour identifier vos bio-agresseurs

Di@gno-Pom pour identifier vos bio-agresseurs | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Di@gno-Pom, l’application Di@gnoplant dédiée à la pomme, débarque sur la plateforme Ephytia de l'Inra. Elle est le fruit d'une collaboration entre le CTIFL, l'IFPC et l'Inra, dans le cadre du GIS Fruits.

"Cette application est un outil d’aide au diagnostic des maladies, des ravageurs et des désordres physiologiques de la pomme et du pommier, précise le GIS Fruits. Elle permet d’identifier aisément les problèmes rencontrés aussi bien au stade de la production des pommes à couteau et à cidre, que lors du stockage des fruits."

Procéder étape par étape

En pratique, l'outil aide à l’identification des maladies grâce aux images, en permettant de sérier progressivement la cause du problème rencontré, qu’il soit parasitaire ou non. L’utilisateur précise dans un premier temps, grâce à des séries d’images successives, la localisation, puis la nature des symptômes observés.

Par la suite, il choisit parmi les séries d’images suivantes celle qui présente le ou les symptômes les plus ressemblant à ceux observés. Chaque image proposée est accompagnée d’une légende décrivant les symptômes observables et précisant leur cause. À terme, un diagnostic est proposé avec les méthodes de protection les plus pertinentes, en particulier alternatives.

Application collaborative

Pour accéder à Di@gno-Pom, suivez le lien et cliquez sur l’icône Pomme en bas à droite : http://ephytia.inra.fr/fr/CP/30/Identifier-les-maladies-et-les-ravageurs

Elle est aussi disponible en version nomade, sur Google Play (Androïd) ou Apple store.

"L’application Di@gno-pom est évolutive et collaborative, à tout instant il est possible de proposer de nouvelles photos et de nouveaux contenus."

Pour contribuer, il suffit d'envoyer un mail à : gis.fruits@paris.inra.fr
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

IGP Cerise des Coteaux du Ventoux : dernière étape avant 2017

IGP Cerise des Coteaux du Ventoux : dernière étape avant 2017 | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Porté par l’Organisme de Défense et de Gestion de la Cerise des Coteaux du Ventoux, le projet de reconnaissance du signe de qualité européen IGP “Identification Géographique Protégée” est sur le point d’aboutir.
Cette IGP s’appliquera aux cerises produites sur une zone bien définie (86 communes du Vaucluse) autour du Ventoux jusqu’au Luberon avec des variétés agréées, un calibre minimum de 24 mm, une maturité garantie par le respect du code couleur Ctifl. Le cahier des charges sera validé par l’INAO et contrôlé par QualiSud (organisme certificateur). Ce processus de production sera une garantie pour l’ensemble de la filière du producteur au consommateur avec une traçabilité sans faille.
Le projet rassemble 5 opérateurs commerciaux : Sica Paysans du Ventoux, Val de Nesque, La Crozette, l’OP Coteaux Ventoux et un expéditeur Les 3 Capucins. D’autres opérateurs de la filière – comme l’AOP Cerise de France – s’associent à cette action qui va promouvoir un fruit de terroir, qualitatif avec un potentiel de production important puisqu’il rassemble les principaux metteurs en marché autour du Ventoux.
La Cerise des Coteaux du Ventoux s’appuie sur la notoriété du Mont Ventoux, connu au delà de nos frontières comme un territoire d’exception avec une agriculture de qualité. La Cerise IGP viendra compléter les produits déjà sous signe de qualité européen, l’AOC Ventoux pour les vins, l’AOC Muscat du Ventoux pour le raisin de table, et agira en synergie pour la promotion de notre agriculture de coteaux.
L’année 2016 constitue la dernière étape avant un lancement officiel prévu pour la campagne 2017 que les producteurs attendent tous pour dynamiser une production qui le mérite.
L’effet attendu porte beaucoup sur la promotion. Avec un potentiel de 2 500 tonnes, 200 producteurs et 500 ha, l’IGP “Cerise des Coteaux du Ventoux” sera présente sur les réseaux de distribution et pourra ainsi bénéficier d’un soutien promotionnel durant toute la saison.
more...
No comment yet.
Rescooped by Ingénieurs Fruits et Légumes from Actualités agricoles LRMP
Scoop.it!

Fruits et légumes : Leader Price dans le viseur des producteurs

Fruits et légumes : Leader Price dans le viseur des producteurs | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Ce mardi matin à Elne, Thuir et Perpignan des producteurs ont déversé des fruits devant trois enseignes Leader price. La marque est accusée de favoriser les importations.
Alors que l

Via veille_crmp
more...
No comment yet.
Rescooped by Ingénieurs Fruits et Légumes from HORTICULTURE BOTANIQUE
Scoop.it!

Sommaire des bulletins techniques arbo Bio

Sommaire des bulletins techniques arbo Bio | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Liste des bulletins techniques arboriculture bio réalisés par les équipes du GRAB en accès libre https://t.co/sIJL5klG4P

Via agrodoc_ouest
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

La Tapy repart du bon pied avec la cerise

La Tapy repart du bon pied avec la cerise | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Les lignes bougent au Domaine expérimental La Tapy. Après une année difficile marquée notamment par une absence de direction, la réunion technique Cerise le 28 juin dernier a sonné comme un nouveau départ. Et une grande partie de la profession a tenu à être au rendez-vous.

Gérard Roche succède à René Reynard

René Reynard a ainsi introduit l’après-midi en saluant son successeur à la présidence de la station : Gérard Roche, membre du bureau de la chambre d'agriculture de Vaucluse et également vice-président de Légumes de France. 
René Reynard compte toutefois poursuivre son implication en tant que responsable de la commission technique raisin de table.

Au poste de directeur : Bruno Scherrer, ex-directeur de Légumes de France, qui a été mis à disposition par la chambre d’agriculture du Vaucluse depuis le 13 juin.

Booster la fréquence d'achat

C’est Alexandra Lacoste, la directrice de l’AOP Cerises de France qui a ouvert le bal avec les chiffres clés de l’évolution du verger et de la consommation. 

On note ainsi un taux de renouvellement des vergers insuffisant de 3% avec, en 2015, seulement 13 ha de recensés dans le cadre des aides de FranceAgriMer. Depuis 2000, ce sont les variétés tardives comme Regina ou Sweet heart qui ont la cote.

Les chiffres de la récolte de 2015 donnent Summit en tête, suivi de Burlat au coude à coude avec Sweet heart et Belge.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Réussir sa châtaigneraie bio dans le Sud-Ouest

Réussir sa châtaigneraie bio dans le Sud-Ouest | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Un nouveau guide sur le thème "Réussir la conduite de sa châtaigneraie en bio dans le Sud-Ouest" est désormais disponible.  En effet, malgré une image "naturelle", la production de châtaigne ne peut être conduite que dans des conditions de sol et d’exposition favorables. Ainsi tout projet de plantation de châtaigniers doit être bien raisonné. Ce guide donne les clés essentielles pour réussir sa production de châtaigne.

Ce guide de 24 pages a été rédigé par Séverine Chastaing, conseillère en agriculture biologique à la chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne, Didier Méry, conseiller arboriculture fruitière à la chambre d'agriculture de Dordogne, Guillaume Pages, responsable du pôle châtaigne au sein d'Invenio et Jacques Tournade, conseiller d’entreprise et référent en agriculture biologique à la chambre d'agriculture de Dordogne.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Prix bas: qui sera le prochain distributeur épinglé ?

Prix bas: qui sera le prochain distributeur épinglé ? | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Promotions abusives

La FNPFruits attire l’attention des responsables de la grande distribution française, et des grossistes, sur le fait que les producteurs de fruits n’accepteront pas de faire les frais de ces opérations.

"Déjà cette semaine, des opérations de promotion comme des pêches blanches, Calibre B à 1,49 €/kg, prix de vente consommateur, sont pratiquées. Connaissant le coût de revient du produit, ce type de promotion est déjà une vente à perte et ça, nous ne pouvons pas l’accepter!"

Dans les prochaines semaines, les producteurs de la fédération resteront donc aux aguets en poursuivant leurs relevés de prix et d’origine dans l’ensemble des enseignes.
 
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Une machine d'aide à la cueillette automatisée chez Terreco

Une machine d'aide à la cueillette automatisée chez Terreco | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
Pendant la deuxième édition de Mécafruit, la société Terreco, importateur de matériels arboricoles, a présenté une machine d’assistance à la cueillette italienne pouvant recevoir un seul palox mais dont la technicité mérite qu’on s’y attarde.

Cette récolteuse possède deux bras latéraux sur lesquels sont posés les fruits. Ces bras vont amener les fruits vers le palox placé au centre de la machine.
 

more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Stéphanie Prat prend la relève à la direction

Stéphanie Prat prend la relève à la direction | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
La question était en suspens depuis fin mars : qui prendra la suite d'Emmanuel Demange à la direction de la Fédération nationale des producteurs de fruits ? 
C'est finalement le choix de la cohérence qui a pu être fait : Stephanie Prat, juriste depuis maintenant huit ans au sein de la FNPF, vient d’accepter officiellement de prendre la relève. 

Un challenge? Pas vraiment puisque la chargée de mission Emploi de 32 ans assurait déjà la transition depuis plusieurs mois. Elle a entre autre œuvré au côté de Luc Barbier, le président, sur le dossier épineux Drosophila suzukii. 

Deux recrutements sont en cours
La situation était toutefois complexe: en effet le personnel de la FNPF se réduit actuellement au nombre de deux. L'ex-directeur officiant désormais au sein d'Interfel à la direction du nouveau département "produits et qualité, coordination des actions régionales" d'Interfel.

Mais l'équipe est aujourd'hui en évolution, souligne Stéphanie Prat: 

"Deux recrutements sont en marche : l'un pour un poste de chargé de mission sur le volet économie syndicale, l'autre est encore en cours de définition." 

"Conserver le volet droit social"

En effet, ce souffle de nouveauté signifie également quelques aménagements sur la répartition des tâches au sein de la fédération: 

"Je tiens à garder ma fonction de juriste et à conserver le volet droit social qui me tient à cœur. Le coût de la main-d'œuvre reste notamment un enjeu fort en arboriculture sur lequel je compte poursuivre ma mission."

Environnement, phyto, communication... Pas de doute que la bonne connaissance des dossiers de Stéphanie Prat ainsi que ses anciennes fonctions aux ressources humaines, avant la FNPF, seront des atouts de taille pour la suite à ce poste de directrice.
more...
No comment yet.
Scooped by Ingénieurs Fruits et Légumes
Scoop.it!

Le jus de fruits poursuit sa montée en gamme

Le jus de fruits poursuit sa montée en gamme | Arboriculture: quoi de neuf? | Scoop.it
22 litres par an: c’est la quantité moyenne de jus de fruits que consomme un Français chaque année. Au total : 1,5 milliard de litres vendus dans l’année, tous circuits confondus, en légère baisse de 1,4% par rapport à 2014.
Sur la première marche du podium, on retrouve l’indétrônable jus d’orange (47% des ventes en volumes) suivi par les multifruits (22,1%), le jus de pomme (10,9%) et les jus de fruits vitaminés (5,7%).

La préférence va au premium

Comme le révèle Unijus, l’Union nationale interprofessionnelle des jus de fruits:

"Les Français ont confirmé leur préférence pour les produits premium, en s’orientant davantage vers les purs jus, les jus de fruits bio et les réfrigérés. Leur consommation de purs jus a ainsi augmenté de +1,8%. Cette catégorie continue donc de gagner du terrain et atteint désormais 54% de parts de marché en volume, vs 52 % en 2014. Représentant plus d’un jus de fruits vendu sur deux, les purs jus distancent les jus à base de concentré (30% ; - 3,4% vs 2014) et les nectars (16% ; - 7,8%)."

Les jus de fruits bio progressent également dans le panier des Français. En six ans, leurs ventes ont augmenté de +64% en volume et leur part de marché volume a presque doublé pour atteindre 5,3% en 2015 en magasins.
Le réfrigéré est pour sa part passé de 8,1% de parts de marché volume en 2010 à 11,7% en 2015 en grande distribution.
more...
No comment yet.