Bordeaux : l'association "Osez le féminisme" en colère contre la campagne de la mairie | BIENVENUE EN AQUITAINE | Scoop.it

Très en colère. Pascale Bousquet-Pitt, présidente de l'association bordelaise Osez le féminisme a écrit une lettre ouverte à Alain Juppé, au sujet de la nouvelle campagne de promotion de la ville intitulée « Osez Bordeaux ». Question de parité.

« Sud Ouest ». Quels sont vos griefs vis-à-vis de cette campagne de promotion de la Ville ?

 

Pascale Bousquet-Pitt. Déjà, il pique notre calligraphie ce qui n'est pas grave en soi, mais forcément, ça nous interpelle. Surtout, lorsque j'ai ouvert la revue de promotion censée défendre les couleurs de Bordeaux, je constate que 15 hommes ont la parole pour seulement deux femmes. Quid de la parité ? Sur une photo, on voit une petite fille accompagnée de cette phrase : « Ici, maman m'inscrira à la cantine ». Et papa, il fait quoi pendant ce temps ? Quelle vision moderne de la ville. Les femmes serviraient juste au marketing ? On veut alerter sur ce dérapage.