aquarium
46.3K views | +0 today
Follow
aquarium
Tout ce qui me plait et m'énerve, me passionne et me révolte
Curated by Mawyl
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

DariaMarx Par procuration

DariaMarx Par procuration | aquarium | Scoop.it
Monsieur le Procureur,

Je vous écris afin de partager avec vous à l’avance certaines informations qui pourraient influencer l’affaire qui pourrait m’opposer à un violeur. Je ne suis pas parfaite. J’ai commencé à mentir très tôt, comme tous les enfants, et puis j’ai continué un peu, adulte. Il m’est arrivé de fréquenter des gens ayant en leur possession des armes ou de la drogue. Il m’est arrivé de consommer de la drogue, ou de détourner l’usage thérapeutique de certains médicaments. Il m’est arrivé de boire plus que de raison, et d’être en état d’ébriété sur le domaine public. J’ai volé plusieurs fois chez Monoprix, plus particulièrement au rayon vernis à ongles, mais aussi dans d’autres enseignes. J’ai payé mon loyer en retard des dizaines de fois. J’ai quitté mes employeurs dans la colère. Il m’est arrivé de prononcer des mots malheureux comme « je vais te buter » « je vais te saigner » ou encore « t’es mort », à l’encontre d’inconnus ou de proches. J’ai fréquenté des fêtes interdites par la loi, dans des lieux interdits au public. J’ai triché par omission sur mes déclarations d’impôts, j’ai profité sans culpabilité de l’APL et des Assedics quand j’en avais le droit, j’ai même déposé sans y croire un dossier de logement social. J’ai travaillé au noir. J’ai fraudé la RATP et la SNCF pendant des années, avec une carte d’identité dont l’adresse n’était pas la bonne, pour éviter les amendes.

Est-ce que tous ces petits manquements à la morale et la loi font de moi une mythomane, une manipulatrice, une femme connue du milieu de banditisme ? Je ne crois pas. Il m’est arrivé de prendre de mauvaises décisions. Il m’est arrivé de me réjouir de mes tricheries. Il m’est arrivé de trouver drôles et sympathiques des gens de passages dans ma vie, sans juger leurs actions ou la provenance de leur argent. Il m’est arrivé de commettre de petits délits sans avoir même l’idée d’enfreindre la loi. Je ne suis pourtant pas une mauvaise citoyenne aujourd’hui. J’ai conscience de mes fautes, et si je continue à penser qu’il existe des injustices profondes dans l’application du droit, je suis sage, c’est promis. Je ne crie plus CRS = SS dans les manifestations, je respecte les forces de l’ordre, et je gueule même toute seule sur mes petits voisins quand ils font pipi dans la cage d’escalier. J’ai la chance de ne pas avoir besoin de m’adonner à des activités illégales pour gagner ma vie, je n’en ai même pas le goût.

Si jamais j’arrivais devant vous, Monsieur le Procureur, en vous demandant de punir un homme qui m’aurait violé, j’aime à penser que c’est la situation à ce moment donné que vous examineriez. Pas les mensonges d’avant, les petits accrocs à la réalité, les manquements au régime fiscal et les tricheries sur facture au supermarché. Que vous ne vous serviriez pas des médicaments qui me sont prescrits, par exemple, pour laisser penser au monde que je délire, que j’ai tout inventé. Que vous auriez la pudeur et l’honnêteté d’examiner les faits et les dépositions, les indices et les témoins, avant de laisser raconter dans les médias que je suis une menteuse patentée, une roublarde, une tricheuse, une trainée. Il vous faudra bien sur exercer la même retenue avec l’homme que j’accuse, c’est après tout votre métier. Si je me laisse à dire que « je vais le faire payer », « le faire cracher » ou « détruire sa vie », il ne faudra pas m’en tenir rigueur. Je suis juste un peu énervée. Ca fait cet effet là, un viol, il parait.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Parcere subjectis / épargner les faibles ou les Grecs, la crise et les archives

Parcere subjectis / épargner les faibles ou les Grecs, la crise et les archives | aquarium | Scoop.it
Dans un précédent post je vous parlais du status quo sur les archives d'ITS en France.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

The Grandfather She Never Knew

The Grandfather She Never Knew | aquarium | Scoop.it
Elaine Culbertson made an amazing discovery at the United States Holocaust Memorial Museum, learning new details about her grandfather's life that she never knew before.

Watch this short video she recorded, and then use the buttons below to share this video, learn more about the World Memory Project and support the Museum.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Banale, banale souffrance - Boules de Fourrure

Banale, banale souffrance - Boules de Fourrure | aquarium | Scoop.it
Un dimanche d'astreinte comme les autres. 11h30, fin de matinée, les choses semblent enfin se calmer. Je suis crevé, pas vraiment au radar, mais juste épuisé.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Horoscopes de l'été, pour changer optez pour le 100% sans prévision.

Horoscopes de l'été, pour changer optez pour le 100% sans prévision. | aquarium | Scoop.it
Vous lisez les horoscopes chaque vendredi dans la presse féminine, sur le web?
ous êtes accro et vous payez parfois pour qu'on vous l’envoie par mail personnalisé ?
Le reste du temps vous êtes un être sensé, réfléchi pas vraiment naïf pourtant l'astrologie de comptoir vous y croyez.
- Mais non je n'y crois pas ça m'amuse juste, dit-elle en rajoutant, tu me lis ma numérologie s'il te plaît ?

Je ne me moque pas, je suis comme vous, avec peut-être un millimètre de distance de plus. Ce qu'on trouve sur le web est généré par un algorithme et une base de données de phrases et de clichés qui s'empilent, la position des planètes est peut-être exacte mais on s'en moque, on ne vérifie pas.

La preuve souvenez-vous de lundi quand le petit Totor ( 1m 75) est rentré de l'école avec une sale note en math (pas au bac S, ça c'est réservé comme sujet) et que vous, alias maman ours, vous êtes mise à hurler; était-ce parce que l'horoscope avait prédit : Vie familiale vos enfants vous apporteront joie et harmonie ou parce que Totor avait encore oublié que (a + b)2= a2+ 2ab + b2 alors qu'on lui serine cette formule depuis la sixième.

Je me suis récemment convertie au véritable faux horoscope twitté chaque vendredi par @Coquillette67.
Elle est un peu barrée mais ce qu'elle prédit-invente a autant de sens que ce que nous allons lire sur les plages tout l'été. Alors quitte à avaler du n'importe quoi je vous prédis (oui je fais aussi Madame Irma à temps partiel) que vous passerez un meilleur moment à lire ses délirantes prévisions, pendant que Monsieur vous huilera le dos sur la plage de Palavas-les-Flots.
http://twitter.com/#!/Coquillette67

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Cheesecake crémeux aux fruits rouges

Cheesecake crémeux aux fruits rouges | aquarium | Scoop.it
Tout le monde ne peut pas se rendre chez Schwartz ou chez Korcarz alors autant… (RT @mwyler: @Bbaldassari @Coquillette67 Mon cheesecake aux fruits rouges comme ça on aura les fraiseboises aussi http://t.co/8nCiF2I...)...
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Twitter

Twitter | aquarium | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Féministe, je ne me reconnais pas dans la campagne "Osez le clito"

Féministe, je ne me reconnais pas dans la campagne "Osez le clito" | aquarium | Scoop.it
Alors que beaucoup de femmes se défendent du qualificatif, comme s’il s’agissait une insulte ("je ne suis pas féministe mais..")...
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Cette baleine est seule parce qu'aucune autre ne peut l'entendre | Slate

Cette baleine est seule parce qu'aucune autre ne peut l'entendre | Slate | aquarium | Scoop.it
Si on avait de laplace on la prendrait dans l'aquarium...
Soixante-dix sept ans*. Un sacré long moment à passer seul(e). Good.is relate l'histoire d'une baleine qui subit depuis au moins une vingtaine d'année cette solitude. Elle chante en effet sur une fréquence de 51.75Hz, soit environ 25Hz au-dessus des autres espèces de baleines (qui chantent en général à une fréquence entre 12Hz et 25Hz). Chaque série d'appel qu'elle produit, une suite de deux à six chants de cinq à six secondes, n'est entendu par aucune des autres baleines.

Good.is reprend un podcast diffusé sur Public Radio, The Dinner Party Download, qui relate cette histoire.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Alcowebizer

Alcowebizer | aquarium | Scoop.it
A simulator of drunk web design. Happy New Year 2011 from Zaraguza Digital. (à quoi ressemblerait un site internet si vous l'aviez fait bourré?
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

DariaMarx » Pourquoi tu tiens un blog ?

DariaMarx » Pourquoi tu tiens un blog ? | aquarium | Scoop.it
Pourquoi, parce que, pourquoi pas ? Voilà. C’est pas compliqué. Au début au moins. Parce que l’exercice est nouveau, que tu trouves l’inspiration un peu partout, que tu n’hésites pas à te retourner le psyché pour raconter un truc qui compte vraiment, un truc vraiment signifiant. Et puis il y a les petites choses de la vie, les minutes hors du temps qu’on se cale dans la mémoire pour plus tard, et qu’on vient raconter là, pour saisir quelque chose d’extra-ordinaire. Et puis les moment où t’as envie de gueuler, d’égorger un chien mort ou de te moquer, et où tu retrouves avec un certain plaisir ton « espace personnel sur le web », je suis chez moi bordel. Voilà pourquoi je blogue, tout en détestant ce mot, et surtout le statut de blogueuse, ce mot complètement vide de sens. Pas d’annonce de visiteurs, pas de backlinks et de SEO, pas de listes de mots clés de recherches foireux, non, pas de ça chez moi, merci. Pas de blogueurs invités, pas de publication sponsorisée, une réponse toujours négative aux propositions, je ne m’imagine pas coller des publicités découpées dans mes carnets, dans mes blogs déconnectés, pourquoi le faire ici ?

Pourtant, j’écris pour être lue. J’ai mis longtemps à me réconcilier avec l’idée. J’ai l’impression d’écrire avec moins de force quand je m’efforce de plaire. C’est idiot. Le plaisir que je prends à écrire un billet est souvent inversement proportionnel à la réaction qu’il va engendrer. C’est un bon rappel à l’humilité. Quand je crois pondre un truc assez cool, bien ficelé, qui claque sa chatte, et que je surveille le nombre de Like et de RT, je suis toujours déçue. Comme si les gens voyaient clair dans mon jeu. On ne récompense pas le melon chez nous, Miss Marx, passez votre chemin et continuez à gratter. Message reçu. La vanité, l’orgueil, voilà les IST que tu chopes quand tu te mets à bloguer. Elles sont parfois sans symptômes, pas de démangeaisons, pas d’écoulements verdâtres au coin des lèvres. Elles se réveillent comme un putain de bouton d’herpés, t’as honte de ta purulence, tu voudrais la faire taire, la planquer. Fière de quoi putain ? Fière pourquoi ? Et puis elles se rendorment, pour quelques semaines, quelques mois, en attendant la prochaine crise, le prochain commentaire qui te donnera envie de te la péter.

J’écris moins ici. J’ai arrêté de m’obliger à le faire. Fin du défi. J’écris maintenant pour gagner ma vie. C’est le grand changement lié à ce blog, tout de même. On est encore loin du paradis fiscal. Mais les choses prennent forme, petit à petit. J’écris sur tout et sur n’importe quoi, au kilomètre ou dans des cases dédiées, à la chaîne ou en artisanal, mais j’écris. J’ai un roman, presque terminé, sauvegardé bien au chaud dans un dossier. Je n’ai aucune idée de ce qu’il vaut. Je ne sais pas encore si je l’enverrai à des « vrais », à des gens du métier, à des éditeurs. Pour l’instant, je savoure le sentiment d’accomplissement. j’ai réussi, j’ai tenu mes objectifs, je me suis prouvée que je peux tenir une histoire sur plus de trois paragraphes. Je ne suis pas prête à abandonner cette petite fierté pour le moment. J’ai bien le temps de me prendre des lettres de refus dans les dents.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

PLATEFORM magazine

PLATEFORM magazine | aquarium | Scoop.it
Nous sommes une PLATEFORM.

Une PLATEFORM en ligne. Une PLATEFORM d'expression. Cette PLATEFORM montre et démontre que le talent prend beaucoup de formes.

PLATEFORM n'est pas un magazine de mode.

PLATEFORM n'est pas un magazine d'art.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Roadrunner

Roadrunner | aquarium | Scoop.it
Après dîner, comme tous les soir chacun se retrouve autour de la fontaine dehors pour laver son assiette, se brosser les dents, se laver les pieds s'arroser s'amuser aussi.
Ce soir là , il fait un peu froid, il a plu dans la journée, tout est humide .
Je reviens de la fontaine pour déposer quelques assiettes , il n'y a plus de lumière dans la cuisine plus d'ampoule à l'entrée de la maison, c'est le noir le plus complet ! Une des filles me crie "sister attention".
J 'ai le pied sur la dernière marche la pierre est glissante me voici déséquilibrée , j'essaie de me retenir sur le cadre de la porte mes doigts n'adhèrent pas , tete et dos heurtent le mur de pierres et je me retrouve assommée dans la boue incapable de me relever ! Au bout de quelques secondes des enfants me voient parterre et appelle à l'aide .
C'est B. une volontaire de passage pour quelques jours à la maison qui m'aide à me relever , me fait asseoir me demande comment je m'appelle pour s'assurer que tout va bien . ouf tout va bien les quatre membres fonctionnent .
Une dose d'arnica un peu d'hélichr
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Jewish gaucho tradition fades in Argentina

Jewish gaucho tradition fades in Argentina | aquarium | Scoop.it
Aging Jewish leaders try to save traditions brought to Argentina by their grandparents.
CARMEL, Argentina — Through the years, they’ve seen Jewish schools and synagogues close and said tearful goodbyes to the young who migrated to cosmopolitan Buenos Aires.

But in hamlets with names like Sajaroff and Sonnenfeld, a tight-knit community of Jewish elders, some in their late 80s, fight to hold back time. On Argentina’s endless plains only a few Jewish cowboys still ride. Synagogues once filled with pious congregants now stand empty and forlorn on the edge of soybean fields.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Les ombres claires

Les ombres claires | aquarium | Scoop.it
La tête dans un étau, elle enfonce approximativement la clé dans la serrure. Enfin rentrée. Et cette nausée qui ne la quitte plus ! “Le cœur au bord des lèvres”, maintenant elle visualise bien cette expression (qu’elle trouve d’ailleurs un peu gnangnan).

Cette vie l’use, littéralement. Elle maigrit à vue d’oeil, sa peau ternit, son regard devient morne, mat, voilé, comme celui des petits vieux qu’elle croise de temps à autres quand elle est obligée de quitter l’appartement pour descendre au Daily Monop’. Plus envie de manger, de sourire, de parler…

Elle doit être en train de mourir, en fait.

Mourir de quoi ? Mourir de la vie ?

more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

C'est long, putain

C'est long, putain | aquarium | Scoop.it
Trop de courbes dans ma vie. La courbe de mes hanches, celle de mon cul, celle qui fait le tour de son coeur, celle qui détermine ma température et celle qui m’annonce l’arrivée de mes menstrues, la courbe de mon humeur, la courbe de mon angoisse, graphiques incessants pour contrôler ce qu’on ne peut pas quantifier, ce qu’on ne peut pas toucher. Compter et recompter, tenir ce blog, écrire un journal, mon petit carnet, la liste des courses et des factures à payer, la liste des impératifs, les choses à ne pas oublier, écrire pour me forcer à exécuter, comme si le papier rendait tangible la nécessité d’agir, le besoin d’avoir quelque chose à rayer, à raturer, la satisfaction débile du devoir accompli, pour le moindre acte basique, se féliciter, comme un enfant devenu propre, je me congratule du moindre effort et de la moindre envie, prendre ma douche tous les jours, descendre la poubelle, répondre au téléphone, tout cela devrait me donner le droit à au moins 12 bons points dorés dans mon album. C’est le problème des courbes, des systoles et des diastoles, des descentes et des plateaux, des secondes et des heures qui se mélangent pour devenir grises, se multiplier et se perdre. C’est l’impatience, et les souvenirs acidulés qui remontent sur ma langue des étés sans notes et sans routine, je n’arrive pas à les saisir, ils m’échappent encore, se moquent et repartent se cacher, courir est inutile, j’attends qu’ils reviennent, résignée.

Les pieds qui traînent, la route comme déformée par le poids éléphantesque de chacun de mes pas, putain, c’est long cette remontée du vide, du rien, c’est tellement long, tellement solitaire, tellement frustrant parfois, compter les pas en plus, chacun, ne pas les oublier, remercier et bénir, chemin de croix, les autres comme des ombres, fantômes, parfois rêves agréables, parfois poltergeists insupportables, prendre sur soi. Demain n’est plus loin, je n’ai plus peur du noir, j’ai juste peur que demain soit à nouveau rempli de rien, de gestes décousus et incapables, de tentatives mornes et de victoires minuscules, se raccrocher aux phrases des autres, ceux qui ont réussi, comme aux branches d’un arbre de vie, slogans baltringues pour paumés anonymes, chaque jour compte, chaque minute, chaque seconde, se bouffer son orgueil en pleine face, sa suffisance, son intelligence, accepter que ton cerveau te ment, accepter de fonctionner autrement. Exercice de style, pas seulement pour un paragraphe, pour une dissertation, mais pour le reste du temps, celui-la même qui refuse de jouer dans mon camp, trop vite ou pas assez, reste à nous réconcilier.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Salauds de philosophes

Salauds de philosophes | aquarium | Scoop.it
Je me suis levée ce matin envahie par une impression étrange, voire inquiétante. J'étais emplie d'une intense sensation de pur bonheur. Sans raison, sans explication.
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

DariaMarx » Size of the Union

DariaMarx » Size of the Union | aquarium | Scoop.it
Les grosses veulent être comme tout le monde. Elles demandent l’égalité de traitement en tout, la non discrimination à l’embauche, au crédit, à l’accès au soin, mais aussi à l’amour, à la représentation médiatique, aux fringues, à l’entrée en boite. Vaste combat. Le droit à la différence dans l’indifférence, disait Anne Zamberlan, figure controversée des premiers mouvements de Size Acceptance en France. Être soi sans avoir à se justifier, sans avoir à demander pardon de prendre plus de place que son voisin, avoir le droit d’être entendu et soigné, d’accéder aux mêmes promotions et aux mêmes opportunités. Faire accepter, par la douceur ou par la force, par la flatterie ou par le gavage, que les attirances sont multiples, que la beauté est diverse, et que les kilos supplémentaires sur nos cuisses ne s’affichent pas en négatif neuronal dans nos cerveaux bien irrigués. Combattre les clichés des grosses soumises, juste bonnes à baiser et à jeter, des grosses bêtes et incapables, des grosses molles et apathiques. Les choses avancent. Il y a 10 ans, quand j’ai commencé à m’impliquer dans le mouvement Size Acceptance, il n’y avait pas une grosse à la télévision. Ca peut paraître négligeable. C’est en fait très significatif. Il y a 10 ans, une émission comme Belle Toute Nue, aussi caricaturale qu’elle soit, n’aurait jamais eu droit d’antenne. Il y a 10 ans, nous nous battions encore pour obtenir les budgets pour des IRM à champs ouverts pouvant acceuillir les patients les plus obèses, jusqu’alors privès de diagnostics et de traitements. Il y a 10 ans, le Dr Cohen faisait ses débuts télévisuels sur M6 dans « J’ai décidé de maigrir », il est devenu le médecin nutritionniste le plus médiatisé après Dukan, avec livres, site internet, émissions et apparitions publiques. Il restera pour moi Dr Prozac, puisqu’à l’époque il appliquait comme première intention thérapeutique d’amaigrissement la prescription systématique ou presque de 3 mois sous cette molécule.
La suite sur le blog de daria
more...
No comment yet.
Scooped by Mawyl
Scoop.it!

Take a Sip - agence photo basée à Lille spécialisée dans le vin et les actions culturelles.

Take a Sip - agence photo basée à Lille spécialisée dans le vin et les actions culturelles. | aquarium | Scoop.it
more...
No comment yet.