Couches lavables mais pas écolos | aquarium | Scoop.it

Rien ne se recycle mieux que la polémique sur les couches. Entre jetables et lavables, les secondes semblent mieux armées pour défendre l’environnement dans l’opinion des consommateurs et dans le discours des politiques de l'écologie (Nathalie Kosciusko-Morizet, Cécile Duflot).  L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) vient d’émettre une fiche technique sur l’impact de chacune des deux catégories, basée sur une étude menée en Angleterre datant de 2008 et ressortie pour l’occasion. Selon l'étude, la question de l’avantage écologique des couches lavables semble réglée. A utilisation comparable, ces dernières ne sont pas plus écologiques que les autres mais demandent plus d’effort pour le consommateur (les mères de famille) afin de sauver la planète.
La vraie progression viendra du côté de la R&D des fabriquants de couches biodégradables. A l'heure actuelle ces couches biodégradables en vente sur le marché sont certes composées de matériaux moins nocifs pour l'environnement mais finissent néanmoins leur cycle de vie dans la poubelle des déchets ménagers... et pas dans le compost.


Via Respons