Apprendre et partager autrement
47 views | +0 today
Follow
 
Rescooped by Marine Clause from #HR #RRHH Making love and making personal #branding #leadership
onto Apprendre et partager autrement
Scoop.it!

Four Pillars of Successful Communities of Practice

Four Pillars of Successful Communities of Practice | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
Every so often, it’s good to revisit some of the fundamentals of knowledge management and reflect on their continuing importance to the field.   I’ve been working with several different groups on Communities of Practice and Networks this month, and have taken each group back to Etienne Wenger’s definition from Cultivating Communities of Practice:.

“Communities of practice are groups of people who share a concern or a passion for something they do and learn how to do it better as they interact regularly.”

Looking more deeply at this definition, I think there are four “pillars” of shared commitment successful communities.

1. A shared concern or passion.

Whilst the 90:9:1 role (or whatever variant of that ratio your community has equilibriated to) will always be relevant, the level of concern or passion will have a huge impact on the way in which people give discretionary time to the group.  I see this particularly in communities which relate to the higher levels of Maslow’s hierarchy of needs – e.g. Communities focused on safety, security, humanitarian issues. It’s also strong in communities which have a focus on hobbies and sports – Several organisations I know have a Photographers’ community who exchange, critique and celebrate  each other’s work, using company systems, and on company time (because it’s worth it to the company to show what a vibrant community can  be like).  Similarly with Cyclists’ communities and other sport-related groups.

Take a look around you colleagues’ office or workspace or electronic desktop – you’ll see what their passions and concerns are.

Thomas Freidman’s equation PQ + CQ > IQ where PQ is Passion Quotient and CQ is Curiosity Quotient is true of communities – Passion and Curiosity will carry the group further than raw IQ – but a combination of all three will get the ball over the line every time!

2. A shared practice.

We often talk more about the “community” behaviours than we do clarifying the “practice”, and its boundaries.   It’s always time well spent.  I advocate that groups consider creating  and regularly updating a self-assessment or maturity model which describes their particular practice.  This helps them to agree upon the important topics, agree upon what good looks like and identify where they can share and learn from and with each other.

Without that common language, it’s easy for community members to talk past each other, or to miss opportunities to give and receive

3. A commitment to learning.

Again, nobody questions the value of learning, bus what are the learning activities which your community will commit to?  What is the relationship between “lessons learned” and you community?  Is there any ownership of this process, and agreement to maintain a knowledge asset or product which represents the community’s most current thinking and understanding?

What about informal learning, formal transfer, learning together or learning from each other?  And learning from fresh insights outside the organisation?  How will that happen?

I’ve always liked this model from Wenger, White and Smith’s book, “Digital Habitats”, which sets out a landscape for these important dimensions and clusters relevant activities.  It’s a great model for communities to use as a menu of potential learning stimuli.

 

4. A commitment to interact regularly.

Of course!  And what does the ideal blend and frequency of interaction for your community look like?  What is the ideal mix of face-to-face, regional, peer-to-peer, virtual, discussion-based, spontaneous, scheduled, ad-hoc, funded, led, emergent, social, business… social business?

No shortage of choices and options, and it’s good to agree upon how you plan to interact and to regularly review how effective the blend is.

So how do your communities shape up to the four pillars? Perhaps it’s a good opportunity to discuss and learn through some  passionate interaction!


Via juandoming, Ricard Lloria
Marine Clause's insight:

[EN] Retour sur la définition donnée par Etienne Wenger sur les communautés de pratiques en 4 points : la passion qui anime les membres, la pratique qu'ils partagent et sur laquelle ils s'accordent, la volonté d'apprendre et enfin d'intéragir régulièrement !

more...
No comment yet.
Apprendre et partager autrement
Cours en ligne, Communautés d'apprentissage, Communautés de pratique,..des formes nouvelles
Curated by Marine Clause
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

TED isn't a recipe for 'civilisational disaster'

TED isn't a recipe for 'civilisational disaster' | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
Chris Anderson: It's a misconception that TED talks oversimplify complex subjects. As its curator, I'm committed to the principle that knowledge should be shared
Marine Clause's insight:

Interesting article by Chris Anderson answering to criticism made about TED's videos.

 

I love TED videos to learn new stuff. Why?

>I get excited and want to know more after seeing one.

>The speakers are "trained" to be clear, to talk with emotion and passion.

>I always get nice insights in many fields.

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

RSA - How to Change Education - from the ground up

RSA - How to Change Education - from the ground up | Apprendre et partager autrement | Scoop.it

Ken Robinson s'interroge sur comment changer l'éducation - non seulement dans le contexte anglais mais plus généralement en tant que partie prenante de tout système éducatif.

 

Son message clé est que ce changement ne viendra pas d'abord des politiques nationales mais des petits changements faits sur le terrain, en tant que professeur ou éducateur.

 

Il s'agit pour lui de créer un climat différent dans les salles de classe et pour ça de se concentrer sur la relation professeur / apprenant. Il regrette au passage que l'éducation se limite à un système de distribution de diplôme et que ne soit pas suffisamment mis en avant le caractère artistique de l'enseignement : le professeur dit pouvoir motiver, rendre interessant son sujet, faire que ses élèves s'investissent dans leur apprentissage.

 

4 objectifs sont fondamentaux : 

> Economique : faire que les étudiants puissent être indépendants financièrement et qu'ils contribuent à la richesse des entreprises. Comment ? En répondant à deux de leurs problématiques actuelles à savoir recruter des personnes qui s'adaptent (répondent rapidement aux changements) et soient créatives (proposant des idées nouvelles) Or généralement l'éducation pousse au contraire à la conformité...

 

> Culturel : faire que les étudiants connaissent leur propre culture en même temps qu'ils connaissent celles des autres

 

> Social : faire prendre conscience aux étudiants que rien n'est acquis. Il donne l'exemple du droit de vote pour lequel des femmes et des hommes mourraient il y a quelques décennies alors qu'actuellement peu de personnes se mobilisent

 

> Personnel : faire que l'on se concentre sur des individualités qui apprennent ET qui enseignent

 

 

Marine Clause's insight:

Ce qu'il dit n'est pas révolutionnaire mais c'est important de le garder à l'esprit pour tester des nouvelles formes d'apprentissage - davantage orientées autour des étudiants accompagnés d'un facilitateur par exemple.

 

C'est aussi un message inspirant pour toute perspective de changement social : commencer par les actions concrètes à un niveau micro et impulser un changement à son échelle au moins.

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

Community events: dinner parties and rock concerts

Community events: dinner parties and rock concerts | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
A month ago I facilitated the fourth of six workshops I'm doing for a client on (online) communities of practice. The topic was "community heartbeats," with a focus on the role of events as heartbe...
Marine Clause's insight:

Nancy White décrit 3 types de rencontres physiques qui permettent de renforcer une communauté de pratiques virtuelle :

 

- un diner / une soirée au cours de laquelle on fait en sorte de présenter les uns aux autres sur la base de leurs points communs et dans un cadre convivial et intime

- un atelier au cours duquel on réunit de 7 à 50 personnes (re-divisées en petits groupes ensuite) qui est l'occasion de travailler sur un sujet en particulier. Le risque souligné ici est que cet atelier devienne en fait un simple meeting où sont transmises des informations sans participation active des membres. Nancy donne le conseil suivant : préparer des vidéos s'il y a du contenu à transmettre pour libérer du temps pour la partie "pratique"

- un grand évènement avec 150 participants qui permet de mobiliser l'énergie d'un tel groupe autour de son identité : On est heureux d'être tout simplement présent - avec des gens qui nous ressemblent ou pas - mais réunis autour d'un même sujet.

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

PKM | Harold Jarche

PKM | Harold Jarche | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
Marine Clause's insight:

What is Personal Knowledge Management? A way to learn, make sense out of what you found-mostly through your own network on the web - and then share it yourself among your network. A key point according to me in order to be able to learn from other and be able to create and share new things with others.

 

Now from theory to practice : scoop.it is my first step to sense what I see !

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

Fonctionnement de Companieros 2.0 | Companieros

Fonctionnement de Companieros 2.0 | Companieros | Apprendre et partager autrement | Scoop.it

Voici une nouvelle façon de se sensibiliser à deux thèmes majeurs du management : l'égalité pro H/F et le handicap : passer un label via une communauté d'apprentissage !

 

Normalement à destination des étudiants je suis la premier parcours lancé par l'assocation Companieros en tant que Beta-testeur et suis impressionnée par le contenu proposé et par le vie de la communauté !

 

Au départ sceptique sur ce que je pourrais apprendre de la place des femmes dans l'entreprise le parcours m'a ouvert les yeux sur mes propres stéréotypes (vis à vis des hommes!), m'a rappelé des résultats d'étude, proposé des liens intéressants.

 

Et ce qui est fort est que les étudiants ont joué le jeu en répondant aux différentes questions dans les forums, en réagissant aux réponses des uns et des autres, les échanges étant relancés par la formatrice-animatrice.

 

Je n'ai pas encore passé le label qui viendra valider mon parcours de formation mais suis d'ors et déjà très contente de l'expérience. Elle m'a permis d'initier des conversations intéressantes avec mes proches et collègues en les orientant autour des questions managériales et de sociales.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

Une ambition de qualité

Une ambition de qualité | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
"L'éducation devrait être un droit humain basique, estime Sebastian Thrun. Or c'est rarement le cas, notamment aux Etats-Unis, où les coûts sont exorbitants. Udacity vise à démocratiser tout cela." L'intention est louable.
Marine Clause's insight:

Une nouvelle forme d'apprentissage : le MOOC

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

Quel est l'intérêt des MOOC pour les Ressources Humaines ?

Quel est l'intérêt des MOOC pour les Ressources Humaines ? | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
Le 2 octobre dernier, Le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche a lancé le plan numérique pour l’enseignement supérieur : France Université Numérique, et annoncé l'ouverture de la...
Marine Clause's insight:

Je parlerais plutôt d'opportunités que d'exploitation ;-) Toutes les idées présentées ici me paraissent très pertinentes! 

 

Je n'ai pas (encore) d'autres pistes mais en termes de public cible je pense aussi aux anciens employés (retraités) pour conserver un lien et partager leurs connaissances et leur envie via ces formes d'apprentissage. Et aussi apprendre de nouvelles choses pour eux (pédagogie, outils numériques,..)

 

Dans la même idée de conserver le lien, pourquoi pas associer MOOCs et congé parental? 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

Les places de marché de connaissances internes | Fondation Cigref

Les places de marché de connaissances internes | Fondation Cigref | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
Marine Clause's insight:

Comme expliqué dans la vidéo par la coordinatrice de l'étude résumée ici de nombreux collaborateurs vont avoir le réflexe d'aller chercher de l'information ou des savoirs hors de leur propre entreprise.

 

Alors qu'il y a du savoir dans l'entreprise qui peut leur être utile !

 

L'étude présentée par la fondation cigref s'intéresse aux logiques d'innovation ouverte transposées à l'intérieur d'une entreprise sous forme de place de marché - une approche davantage décentralisée que l'approche KM classique dans laquelle des experts mettent à disposition de la connaissance validée.

 

Les personnes qui cherchent des connaissances sont mises en relation avec les personnes qui les ont mais le système permet également de "générer, combiner, classer des idées". Ce qui permet de réutiliser de l'information existante et de mobiliser plus efficacement le savoir des experts. 

 

 

4 types d'utilisation des places de marché ont été identifées : 

- marchés tournés vers la prédiction d'évènements incertains pour faciliter la prise de décision [non explicité dans cette synthèse]

 

- marchés des connaissances pour partager les bonnes pratiques et favoriser l'entraide

Exemple : SAP : système de partage avec des blogs d'experts, des forums et une bibliothèque technique auquel est associé un système de points fixes que chacun peut attribuer aux réponses qui l'ont le plus aidé - ensuite convertis en goodies puis actions sociales. la recommandation des chercheurs est de ne pas fixer de points que l'on peut donner puisq'une réponse peut avoir pris 5 minutes ou deux heures à trouver

 

- marchés d'idées tournés vers l'identification d'opportunités et le développement de nouveaux produits et services - intégrant souvent l'utilisateur

Exemple : Allianz : d'une boîte à idées électronique ils sont passés à une démarche d'amélioration continue [Les auteurs ne disent pas comment la collecte d'idée s'est articulée concrètement avec les objectifs business mais donne deux initiatives intéressantes : un tableau de bord mensuel pour rendre visible l'activité de chacun et un trophée de l'innovation récompensant les idées mises en oeuvre]

 

- marchés de résolutions d'idées et d'innovation mettant en relation des chercheurs du monde entier  [non explicité dans cette synthèse]

 

 

Les auteurs envisagent d'associer à ses marchés la création d' une monnaie virtuelle - plus intéressante d'après eux qu'un système de notation [non décrit malheureusement ici] car elle encourage les personnes a mieux utiliser leur temps. Par exemple passer 2 minutes sur un problème qui ne "vaut"pas beaucoup. Et aussi parce que la monnaie peut être dépensée contrairement à des notes qui sont généralement attribuée de façon élevée par politesse [je ne suis pas certaine d'avoir compris comment...]

 

Les effets pervers identifiés sont par contre la compétition, la fraude et la fin du spontané. Mais ils peuvent être contrés par un système de gouvernance adéquat. Par exemple expliquer que les fraudes peuvent être détectées et que l'anonymat est restreint à certains sujets ponctuels. Et les auteurs recommandent un controle par les autres membres de la communauté [mais le comment n'est pas explicité]

 

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

Très chers MOOCs... | Thot Cursus

Très chers MOOCs... | Thot Cursus | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
L'éducation, même massive, a toujours un coût. Celui des MOOCs académiques est élevé. Bien des universités n'ont pas les moyens d'investir, surtout que les retours sont aléatoires. Doit-on laisser la jet set éducative dominer le marché mondial ?
Marine Clause's insight:

Cet article se penche sur les business modèles des plateformes des MOOCs académiques tout en proposant à la fin des modèles alternatifs à patir d'outils de e-learning existants, de mise à disposition de ressources libres et d'implication plus importante des participants à la construction de leurs propres cours !

 

Le point de vue de Christine Vaufrey est d'autant plus intéressant qu'elle est à l'origine du projet ITyPA (Internet tout y est pour apprendre) - cours massif où les participants apprennent à construire leur environnement d'apprentissage personnel. Une deuxième saison aura d'ailleurs lieu à l'automne qui s'annonce très enrichissante !

more...
No comment yet.
Scooped by Marine Clause
Scoop.it!

from training to performance to social

from training, to performance, to social Harold Jarche jarche.comSunday, 23
Marine Clause's insight:

Qu'est ce qui a retenu mon attention dans cette présentation de Jarche?

 

Pas tant le parallèle fait avec le système d'entrainement militaire mais plutôt le concept de gestion personnelle des connaissances

Par exemple : 

- comment le réseau social me permet tant de chercher de l'information que partager quelque chose auquel j'ai donné du sens ou j'ai ajouté de la valeur dans un groupe projet ?

- comment les communautés de pratique me permettent de filtrer des informations et de mettre en valeur ce que je créé dans les groupes projets à partir de cette information ?

 

Le slide 30 schématise les actions que je peux mener dans ces différents lieux d'apprentissage, eux-mêmes intégrés à mon travail. Puisqu'il est entendu que le travail et l'apprentissage se superposent de plus en plus...

 

Une piste pour la mise en application est peu-être la création d'environnement personnel d'apprentissage similaire à celui qu'on cherché à se construire les participants d'itypa via les outils proposés par internet : chacun responsabilisé dans sa sélection d'information, producteur de contenu pour s'approprier et pouvoir échanger avec les autres participants, etc...

 

A voir maintenant la forme que cela pourrait prendre en entreprise !

more...
No comment yet.
Rescooped by Marine Clause from E-pedagogie, apprentissages en numérique
Scoop.it!

Peut-on se former efficacement avec les MOOC ?

Peut-on se former efficacement avec les MOOC ? | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
De nombreuses universités françaises préparent pour la rentrée 2013 une offre de cours en ligne, ouverts à tous et...

Via Gilles Le Page
Marine Clause's insight:

Oui tout à fait !

 

>> A props de...Coursera

Je suis justement en train de suivre un cours de Coursera sur la Gamification (utilisation de la logique des jeux dans des contextes qui n'en sont pas) et c'est très enrichissant !

 

C'est plutôt intense car concentré sur 6 semaines à raison d'en moyenne 5 vidéos par semaine ponctuées de quizz et de cas à rendre. 

 

Les vidéos sont des présentations du professeur où il défile des slides tout en les commentant et en nous interpelant régulièrement pour que l'on prenne deux secondes pour réfléchir sur ce qu'on est en train d'apprendre et nous encourager à aller le partager sur le forum du cours.

 

Me voici à la moitié du cours et je dois à présent corriger les cas de 5 de mes co-participants, à l'aide d'une grille de lecture proposée par le professeur.

 

 

>> A propos de... Itypa (= Internet Tout A est pour Apprendre)

J'ai commencé à suivre le cours de cet Automne mais je ne le l'ai pas suivi à fond faute de temps. Et pourtant c'est à cette occasion que j'ai ouvert un premier blog puisque c'est la première étape pour construire son espace d'apprentissage qui était l'objet du cours ! 

 

Contrairement à Coursera il ne s'agit pas d'un cours structuré mais une proposition de parcours - résumée d'ailleurs sous forme d'une carte heuristique. Le matériel proposé, les hang-out avec des invités très intéressants en font une mine d'informations, de références et de contacts inouie.

more...
Gilles Le Page's curator insight, April 19, 2013 3:03 AM

l'article brosse rapidement un tableau des MOOCs en France en ce printemps 2013

Dany Fortin's curator insight, April 21, 2013 5:36 PM

L'application de nouveaux savoirs en entreprise amène une forme de reconnaissance.

Rescooped by Marine Clause from #HR #RRHH Making love and making personal #branding #leadership
Scoop.it!

Four Pillars of Successful Communities of Practice

Four Pillars of Successful Communities of Practice | Apprendre et partager autrement | Scoop.it
Every so often, it’s good to revisit some of the fundamentals of knowledge management and reflect on their continuing importance to the field.   I’ve been working with several different groups on Communities of Practice and Networks this month, and have taken each group back to Etienne Wenger’s definition from Cultivating Communities of Practice:.

“Communities of practice are groups of people who share a concern or a passion for something they do and learn how to do it better as they interact regularly.”

Looking more deeply at this definition, I think there are four “pillars” of shared commitment successful communities.

1. A shared concern or passion.

Whilst the 90:9:1 role (or whatever variant of that ratio your community has equilibriated to) will always be relevant, the level of concern or passion will have a huge impact on the way in which people give discretionary time to the group.  I see this particularly in communities which relate to the higher levels of Maslow’s hierarchy of needs – e.g. Communities focused on safety, security, humanitarian issues. It’s also strong in communities which have a focus on hobbies and sports – Several organisations I know have a Photographers’ community who exchange, critique and celebrate  each other’s work, using company systems, and on company time (because it’s worth it to the company to show what a vibrant community can  be like).  Similarly with Cyclists’ communities and other sport-related groups.

Take a look around you colleagues’ office or workspace or electronic desktop – you’ll see what their passions and concerns are.

Thomas Freidman’s equation PQ + CQ > IQ where PQ is Passion Quotient and CQ is Curiosity Quotient is true of communities – Passion and Curiosity will carry the group further than raw IQ – but a combination of all three will get the ball over the line every time!

2. A shared practice.

We often talk more about the “community” behaviours than we do clarifying the “practice”, and its boundaries.   It’s always time well spent.  I advocate that groups consider creating  and regularly updating a self-assessment or maturity model which describes their particular practice.  This helps them to agree upon the important topics, agree upon what good looks like and identify where they can share and learn from and with each other.

Without that common language, it’s easy for community members to talk past each other, or to miss opportunities to give and receive

3. A commitment to learning.

Again, nobody questions the value of learning, bus what are the learning activities which your community will commit to?  What is the relationship between “lessons learned” and you community?  Is there any ownership of this process, and agreement to maintain a knowledge asset or product which represents the community’s most current thinking and understanding?

What about informal learning, formal transfer, learning together or learning from each other?  And learning from fresh insights outside the organisation?  How will that happen?

I’ve always liked this model from Wenger, White and Smith’s book, “Digital Habitats”, which sets out a landscape for these important dimensions and clusters relevant activities.  It’s a great model for communities to use as a menu of potential learning stimuli.

 

4. A commitment to interact regularly.

Of course!  And what does the ideal blend and frequency of interaction for your community look like?  What is the ideal mix of face-to-face, regional, peer-to-peer, virtual, discussion-based, spontaneous, scheduled, ad-hoc, funded, led, emergent, social, business… social business?

No shortage of choices and options, and it’s good to agree upon how you plan to interact and to regularly review how effective the blend is.

So how do your communities shape up to the four pillars? Perhaps it’s a good opportunity to discuss and learn through some  passionate interaction!


Via juandoming, Ricard Lloria
Marine Clause's insight:

[EN] Retour sur la définition donnée par Etienne Wenger sur les communautés de pratiques en 4 points : la passion qui anime les membres, la pratique qu'ils partagent et sur laquelle ils s'accordent, la volonté d'apprendre et enfin d'intéragir régulièrement !

more...
No comment yet.