Animateur de comm...
Follow
Find
12.0K views | +9 today
 
Rescooped by Pierre Wouters from Crises et communications
onto Animateur de communauté
Scoop.it!

Les médias sociaux font gagner du temps et rendent accessibles les connaissances

Les médias sociaux font gagner du temps et rendent accessibles les connaissances | Animateur de communauté | Scoop.it
Kluwer Editorial Team | Best Practice @fr, Cas (Les médias sociaux font gagner du temps et rendent accessibles les connaissances http://t.co/trJQq9Ra on #springpad...)...

Via GEORGES PEILLON
more...
No comment yet.
Animateur de communauté
en mode veille ....
Curated by Pierre Wouters
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pierre Wouters
Scoop.it!

La Société Générale et le community management RH : interview de Franck La Pinta

La Société Générale et le community management RH : interview de Franck La Pinta | Animateur de communauté | Scoop.it
Suite de notre série d’interviews sur l’intégration du community management en entreprise avec cette fois un focus sur la marque employeur et le recrutement.
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Les Réseaux Sociaux d'entreprises par @ClemenceBJ
Scoop.it!

Un réseau social d'entreprise par Facebook ? Une blague ?

Un réseau social d'entreprise par Facebook ? Une blague ? | Animateur de communauté | Scoop.it

Facebook préparerait une version “entreprise” de son réseau social. La nouvelle n’est pas récente – elle date du début de l’été – mais elle est suffisamment intéressante – ou incongrue diront certains – pour qu’on prenne deux minutes pour revenir dessus.

Qu’est ce qui pousserait Facebook à sortir une version entreprise ?

La première question à se poser est de savoir pourquoi Facebook s’aventurerait sur le marché des réseaux sociaux d’entreprise. On peut avancer une multitude de raisons mais trois me semblent pertinentes.

1°) L’appât du gain. Il y a un marché pour les réseaux d’entreprise et Facebook sait faire des réseaux sociaux. Cela suffit pour que se pose au moins la question d’un tel mouvement. Et puis on a tellement utilisé l’appellation “Facebook d’entreprise” pour désigner les produits du marché – même si ça les a beaucoup desservi -que ça pose a minima une présomption de légitimité.

2°) Les réseaux sociaux d’entreprise ont des problèmes d’adoption, Facebook non. Même s’il y a quelques exceptions qui confirment la règle, beaucoup d’outils ont un problème d’affordance et d’expérience utilisateur. Là encore on a souvent droit à la comparaison avec Facebook… Ce qui pourrait laisser Facebook croire qu’ils ont un avantage concurrentiel par rapport à la concurrence.

3°) Les bases du produit existent. D’abord il y a Facebook, le service que nous connaissons. Ensuite il semble que les équipes de Facebook aient développé en interne des outils de collaboration à leur propre usage. La rencontre des deux mondes pourrait a priori, sans trop d’effort, donner quelque chose d’intéressant.

Ca ne vaut que ce que ça vaut mais c’est largement assez pour que Facebook puisse se poser la question et plus que suffisant pour que la rumeur prenne corps. Souvenez vous d’ailleurs qu’on a régulièrement prêté les mêmes intensions à LinkedIn.

 

Un Facebook pour entreprise : des points positifs

Regardons ensuite le bon coté des choses, en se mettant du coté de l’entreprise et de l’utilisateur.

Un produit “made in Facebook” reprendrait certainement des codes et de l’interface du Facebook grand public d’où une adoption que l’on peut supposer plus facile par les utilisateurs. C’est une chose que l’on constate de manière systématiquement en entreprise : les utilisateurs ont aujourd’hui des habitudes dans leur vie privée, des points de repères et, par définition, tout ce qui n’y ressemble pas est de facto rejeté, indépendamment de la qualité du produit. Ici les utilisateurs auraient un outil qui leur semblera familier et ça compte énormément. Facebook bénéficie d’une expérience partagée avec l’utilisateur dans leur vie privée et cela compte à l’ère de la consumérisation de l’informatique d’entreprise.

Second point : il y a un savoir faire chez Facebook. On aime ou on n’aime pas l’entreprise mais ils ont une manière de penser “social” par défaut quand beaucoup d’éditeurs traditionnels sont encore empêtrés dans leur propre changement culturel. Côté potentiel innovant l’entreprise de M. Zuckerberg marque des points.

Ensuite Facebook a quelque chose qui peine encore à se généraliser dans les outils d’entreprise : une culture des standards ouverts qui rend l’intégration simple avec des outils tiers. N’oublions pas qu’un réseau social n’est qu’un hub et que sa valeur se trouve à sa périphérie.

Enfin on trouve le graph et, plus généralement, tout ce qui permet de comprendre les intéractions, les relations, les besoins et proposer les bons contenus aux bonnes personnes, de prioriser ce qui compte. Un enjeu majeur alors que beaucoup se plaignent d’être submergés d’information, de ne plus avoir le temps. Passer de l’email au réseau social a un peu changé les choses, dévié les flux vers un autre canal mais finalement n’a rien changé sur la volumétrie, bien au contraire. Beaucoup de réseaux d’entreprise sont très limités en la matière et même si les acteurs majeurs s’y attellent d’arrache pied en investissement lourdement dans les data et content analytics, dans le graph ou quelque chose de similaire, on attend encore de voir ce que ça va donner. Par contre on sait que Facebook sait faire.

Le marché de l’entreprise : une mauvaise idée pour Facebook

Tout n’est pas si rose pour autant. Le marché de l’informatique d’entreprise est un marché spécifique et il y a une énorme différence entre vendre des publicités au marketing et des outils collaboratifs à la DSI.

De la même manière, il y a une énorme différence entre avoir développé des outils pour soi et les packager dans une offre pour un client. Facebook est aujourd’hui un éditeur de service plus qu’un éditeur de logiciel au sens strict du terme. Ce sont deux métiers totalement différents et même si on peut penser qu’ils ne sont pas si loin le saut à effectuer en termes de compétences et même d’un point de vue culturel est énorme. On a vu beaucoup d’entreprises leader sur un domaine tenter une incursion sur un terrain voisin et échouer car elles avaient négligé la hauteur de la marche. En plus un réseau social d’entreprise n’est pas autoporteur ni autosuffisant : les approches et outil métier à prendre en compte et à intégrer sont également une dimension nouvelle à intégrer pour une entreprise comme Facebook. Sans compter le changement de business model : pas de business sur les données ou de vente de publicités ici. De la licence et du service…et rien ne prouve que l’opportunité s’avère aussi lucrative qu’on pourrait le croire.

Ensuite croire que la tâche sera plus facile notamment en raison d’une affordance supérieur serait également une grave erreur. Mêmes les réseaux sociaux d’entreprise qui ressemblent le plus à Facebook en termes d’ergonomie et d’expérience souffrent de problèmes d’adoption. En entreprise l’affordance aide mais ne suffit pas : il y également la question du sens des usages dans le contexte du travail. Et là Facebook se heurtera exactement aux même problèmes de conduite du changement et de transformation que ses concurrents déjà en place.

Autre point : la logique qui permet à Facebook de cibler ses contenus et ainsi de moins submerger ses utilisateurs d’information n’est peut être pas si pertinente en entreprise où la pertinence d’un contenu s’apprécie au regard des besoins du lecteur et non de celui de l’émetteur ou d’une partie tierce. Sans même s’attarder sur le fait que la recherche dans Facebook est inexistante et ne correspond en aucun cas aux besoins d’une entreprise. Bien sur ça se corrige mais cela demande de changer toute la logique du produit. Et le risque de voir Facebook perdre un de ses atouts en s’adaptant aux spécificités de l’entreprise pour se retrouver dans la même situation que ses concurrents est évident.

Enfin, et ça n’est pas le moindre des arguments, nous sommes sur un marché saturé où les places sont très chères à prendre pour un nouvel entrant, s’appelerait il Facebook. Le marché des réseaux sociaux d’entreprise est en phase de consolidation et les interrogations qui pèsent même sur Jive, pure player historique du marché et unanimement reconnu pour son produit et son succès devraient inciter quiconque à y réfléchir à deux fois avant de se lancer.

Facebook et l’entreprise : un problème de confiance

Facebook a donc un problème de légitimité sur le marché de l’entreprise – faire un réseau social pour particuliers n’est pas vendre du collaboratif à des entreprises – mais surtout un problème de confiance.

Comme Google est en train de l’apprendre à ses dépens, les entreprises sont très vigilantes sur ce qui est fait de leurs données et la manière dont elles sont exploitées et par qui. Difficile de faire croire à vos clients que vous allez d’un seul coup oublier ce qui a de tout temps été le cœur de votre business. Sur ce sujet Facebook, Google et d’autres auront toujours une présomption de culpabilité et de malhonnêteté qui n’est pas près de disparaitre.

Et puis il reste l’image de Facebook. Quand les entreprises ont vite fait de résumer un réseau social d’entreprise à un “Facebook d’entreprise” cela a deux conséquences. La première, positive, est d’aider tout le monde à voir de quoi on parle. La seconde, dont le marché souffre encore, c’est la connotation négative des usages du service qui y est associée et n’est pas prête de disparaitre.

Autant de raisons qui font que si l’idée est légitime et qu’on ne peut pas ne pas étudier ce type d’opportunité, les difficultés propres ce marché très spécifique, les implications pour Facebook ainsi que l’accueil que pourrait réserver le marché rendent l’hypothèse peu probable. Ce serait une belle erreur pour les entreprises clientes qui sauteraient ainsi dans l’inconnu alors que les solutions crédibles sont légion sur le marché et également pour Facebook qui risquerait d’y laisser de nombreuses plumes sans aucune garantie de succès.


Via Clemence BJ
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Réseaux sociaux et Curation
Scoop.it!

Les réseaux sociaux en 2014

Les réseaux sociaux en 2014 | Animateur de communauté | Scoop.it
Produite par l'agence 2factory, voici l'édition n°2 de la vidéo Réseaux sociaux en 2014 avec toute une série de chiffres clés sur les usages des médias

Via Aurélia-Claire Jaeger
more...
Aurélia-Claire Jaeger's curator insight, September 25, 3:01 AM

Chiffres à jour (septembre 2014) - et en plus c'est joli (en Motion Design)

Les INTERCOnnectés's curator insight, September 25, 7:43 AM

Petite vidéo sur la situation 2014 des grands réseaux sociaux.

 

pbernardon's curator insight, September 26, 11:21 AM

une vidéo bien faite ....

Rescooped by Pierre Wouters from Web2.0 et langues
Scoop.it!

Films d’animation (création, ressources, outils…)

Films d’animation (création, ressources, outils…) | Animateur de communauté | Scoop.it

Jellycam pour les ordinateurs Windows et Mac. (gratuit)
Créez des films en stop-motion à partir de captures webcam, ou de photos.
Ajouter une bande son mp3.
Exporter une vidéo FLV pour le téléchargement sur YouTube.


Via Tuic numerique, Frédéric DEBAILLEUL, Chris Jaeglin
more...
LEBLOND's curator insight, September 12, 9:09 AM

pour apprendre à faire de petits formats en capture vidéo

laryve's curator insight, September 16, 5:58 AM

créer un film d'animation

Rescooped by Pierre Wouters from Marketing, écosystème en mode numérique
Scoop.it!

Le digital se mérite, il ne s'achète pas - La Revue du Digital

Le digital se mérite, il ne s'achète pas - La Revue du Digital | Animateur de communauté | Scoop.it
Face aux réseaux sociaux, la question est désormais comment agir comme il faut ?

Via bviallefont
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from CommunityManagementActus
Scoop.it!

Charte utilisation des réseaux sociaux de GrDF

Le petit manuel des réseaux sociaux à l'usage des collaborateurs de GrDF est le fruit de débats sur le RSE de l'entreprise. Il vise à donner quelques conseils …

Via Isabelle Clément
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre Wouters
Scoop.it!

[Tribune] 10 conseils social média pour engager, qualifier et animer sa communauté - FrenchWeb.fr

[Tribune] 10 conseils social média pour engager, qualifier et animer sa communauté  - FrenchWeb.fr | Animateur de communauté | Scoop.it
Par Alexis de Charentenay et Guillaume Dietrich, Adictiz Box
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from transition digitale : RSE, community manager, collaboration
Scoop.it!

Comment j’ai multiplié les visites sur mon blog sans changer le contenu – le point 4 est crucial — La Chaine Web

Comment j’ai multiplié les visites sur mon blog sans changer le contenu – le point 4 est crucial — La Chaine Web | Animateur de communauté | Scoop.it
“ Vous multipliez les articles sur votre blog mais les visites ne suivent pas. Malgré un nombre conséquent de contenus de qualité, vous n’attirez pas le nombre de lecteurs que vous souhaiteriez avoir. Vous ne savez pas quoi modifier dans vos”
Via fduport
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from transition digitale : RSE, community manager, collaboration
Scoop.it!

Les "Gurus" du social media vous ont menti. On fait quoi maintenant ? - FrenchWeb.fr

Les "Gurus" du social media vous ont menti. On fait quoi maintenant ? - FrenchWeb.fr | Animateur de communauté | Scoop.it
Depuis l’avènement du web social et la « prise de pouvoir » relative par les consommateurs, on essaie de vendre aux marketers de la visibilité gratuite. C’était le cas en 2006 quand nous avons vu le développement du terme “vidéo virale” avec une définition qui, peu ou proue, était: “mettre une vidéo drôle sur Youtube en mode fait à la maison (lire budget minuscule), attendre et récolter la visibilité et la notoriété glanée”. Loin de la réalité donc… En parallèle la montée en puissance des blogs, de Facebook, de Twitter et consoeurs a fait croire aux marketers qu’ils allaient pouvoir gagner du “earned media” (la fameuse visibilité gratuite) à moindre frais et sans trop d’effort: un community manager de 23/24 ans (il est jeune DONC il est digital native DONC il connait et comme il est jeune il n’est pas cher – il ne manque plus qu’on fasse un SMIC réduit et c’est parfait) qui s’occupe de tout ça et l’affaire est réglée.
Via fduport
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from transition digitale : RSE, community manager, collaboration
Scoop.it!

Comment publier automatiquement sur les réseaux sociaux ? (outil gratuit et en français)

Comment publier automatiquement sur les réseaux sociaux ? (outil gratuit et en français) | Animateur de communauté | Scoop.it
Beaucoup d’entre vous m’interrogent sur les outils qui permettent de publier automatiquement sur les réseaux sociaux. Il en existe des dizaines (et peut-être même des centaines !), mais aujourd’hui j’aimerais vous parler d’un nouvel outil qui m’a beaucoup plu, notamment : parce qu’il a une version gratuite performanteparce qu’il fonctionne en françaiset qu’il est assez simple d’utilisation.Ce nouvel outil, c’est Sociallymap.
Via fduport
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from transition digitale : RSE, community manager, collaboration
Scoop.it!

8 façons de reconnaitre un mauvais Community Manager

8 façons de reconnaitre un mauvais Community Manager | Animateur de communauté | Scoop.it
“ Voici les 8 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux. Faites la chasse aux idées reçues et découvrez les clés de la résussite sur les réseaux sociaux.”
Via fduport
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from paul-emmanuel-gery
Scoop.it!

Google donne des airs de Skype à son application de messagerie Hangouts

Google permet depuis mercredi d’utiliser son application de messagerie Hangouts sur des appareils portables pour passer des appels vocaux...

Via Paul-Emmanuel Géry
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Domotique, robotique et objets connectés sur le Net
Scoop.it!

Apple Watch : que réserve la montre connectée d'Apple ?

Apple Watch : que réserve la montre connectée d'Apple ? | Animateur de communauté | Scoop.it
Apple a confirmé mardi soir le lancement de sa première montre connectée, l'Apple Watch. Déclinée en diverses éditions, elle vise à proposer le meilleur des fonctionnalités d'iOS au poignet de l'utilisateur. [...]

Via Mau
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Time to Learn
Scoop.it!

Fluency Tutor™ for Google - from Texthelp

Fluency Tutor™ for Google - from Texthelp | Animateur de communauté | Scoop.it

Fluency Tutor is an application for Google Chrome which allows educators to assign reading passages to students via their Google Drive accounts.


Via Frédéric DEBAILLEUL
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Référencement internet
Scoop.it!

Le community manager du futur est à la porte !

Le community manager du futur est à la porte ! | Animateur de communauté | Scoop.it

Tout semble converger vers le mobile et les nouvelles technologies comme les objets connectés... et dans un futur proche se pose la question d'un métier à redéfinir; le community manager !


Via Cecile Verdier, Arobasenet
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Web2.0 et langues
Scoop.it!

Créer son graffiti en ligne avec The Graffiti Creator

Créer son graffiti en ligne avec The Graffiti Creator | Animateur de communauté | Scoop.it
Si toi aussi tu veux créer ton graffiti en ligne sans avoir besoin d'aller bomber un mur : The Graffiti Creator est LA solution !

Via Patrick W., Juergen Wagner, Chris Jaeglin
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Web2.0 et langues
Scoop.it!

Sous-titrez vos vidéos pour l’apprentissage des langues |

Sous-titrez vos vidéos pour l’apprentissage des langues | | Animateur de communauté | Scoop.it

En termes d’utilisation dans le monde, les vidéos en ligne commencent à rivaliser avec la télévision. Au cas où vous réalisez, ou seriez intéressé(e) de réaliser, des vidéos avec vos élèves, il semble logique d’essayer d‘utiliser les outils de sous-titrage disponibles sur Internet pour conférer une toute nouvelle dimension linguistique à vos vidéos.


Via Tuic numerique, Chris Jaeglin
more...
Emilie Lehr's curator insight, September 21, 6:04 AM

Voici quelques-uns des avantages liés à l’utilisation de sous-titres dans l’apprentissage des langues :

- Leur utilisation fait coïncider la lecture à la capacité d’écoute.
- Les élèves sont capables d’apprendre à traiter rapidement le texte dans une langue étrangère et améliorent la lecture rapide en essayant de suivre le rythme des sous-titres qui accompagnent les dialogues.
- Les élèves peuvent apprendre à prononcer bon nombre de mots, consciemment et inconsciemment.
- Les élèves développent ainsi des aptitudes à reconnaître les mots.
- Les sous-titres permettent aux élèves d’acquérir de nouveaux mots de vocabulaire ou de nouvelles expressions.
- Les élèves sont capables de comprendre l’humour (des blagues) qui serait difficile à repérer sans l’aide des sous-titres.
- Les sous-titres peuvent motiver les élèves à étudier la langue étrangère en dehors de la classe, notamment en regardant la télévision ou des vidéos en ligne, en écoutant les dialogues des versions originales.

Gilles Le Page's curator insight, September 21, 10:37 PM

tutoriel très précis !

Pierre Cyborgjeff Martin's curator insight, September 22, 2:29 AM

Une série d'outil en ligne permettant de sous-titrer des vidéos.

Rescooped by Pierre Wouters from Time to Learn
Scoop.it!

La plate-forme open source pour vous aider à écrire seul ou à plusieurs et à publier imprimés et livres numériques

La plate-forme open source pour vous aider à écrire seul ou à plusieurs et à publier imprimés et livres numériques | Animateur de communauté | Scoop.it

Écriture de livres – une œuvre de fiction, manuels, livres de cuisine, bande dessinée, etc
Production de livres imprimés
Ebooks producteurs
L'écriture d'une teneur en tant qu'individu
En collaboration création de contenu
Le développement rapide des contenus dans les sprints du livre
Personnalisation de contenu existant à appliquer à un contexte très particulier
Traduction d'un livre dans une autre langue


Via Tuic numerique, Frédéric DEBAILLEUL
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Actualité des médias sociaux
Scoop.it!

Que devient Pheed, le réseau social qui devait détrôner tous les autres ?

Que devient Pheed, le réseau social qui devait détrôner tous les autres ? | Animateur de communauté | Scoop.it
Lancé en octobre 2012, Pheed proposait une approche assez innovante consistant à agréger les gros réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, Soundcloud ou Tumblr en proposant un système de monétisation intéressant. Ce sont ces deux aspects qui lui ont permis d'atteindre en quelques semaines 1 million d'utilisateurs et d'attirer l'attention des observateurs du secteur.

Via Ozil Conseil
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from .Manager l'Être , Être Manager
Scoop.it!

PowerPoint : les clés pour ne pas endormir votre auditoire

PowerPoint : les clés pour ne pas endormir votre auditoire | Animateur de communauté | Scoop.it
PowerPoint est un outil « d’aide à la conviction » pour tout intervenant en public. Pour autant, il est parfois utilisé à mauvais escient et perd de son impact.

Via Frédéric Brutier
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from transition digitale : RSE, community manager, collaboration
Scoop.it!

Simplifie-toi la vie avec 20 recettes incroyables sur IFTTT

Simplifie-toi la vie avec 20 recettes incroyables sur IFTTT | Animateur de communauté | Scoop.it
“ IFTTT est un outil formidable permettant de connecter entre eux des dizaines de services web. Petit aperçu de ses possibilités”
Via fduport
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Actualités Développement Durable, RSE et Energies
Scoop.it!

"Les réseaux sont déjà intelligents" : 18 démonstrateurs de smart grid, 35 millions de compteurs nouvelle génération Linky (ERDF)

En octobre, la loi de programmation de transition énergétique arrive sur les bancs de l’Assemblée. Mais chez le principal distributeur d’électricité français, les bouleversements occasionnés par le choix de nouvelles énergies, la production décentralisée, ou l’interconnexion avec les pays voisins ont été anticipés, souligne Michel Derdevet, secrétaire général et membre du Directoire d’ERDF. L’investissement dans 18 démonstrateurs de smart grid, ou encore le déploiement prévu de 35 millions de compteurs nouvelle génération Linky d’ici 2021 en sont la preuve.

Via Somme éco-activités, Stéphane NEREAU
more...
Stéphane NEREAU's curator insight, September 4, 2:23 PM

add your insight...


Aquitaine decroissance's comment, September 5, 1:22 AM
Les compteurs émetteurs de radiofréquences sont contestés partout où ils sont implantés pour des raisons de santé publique, de sécurité, de protection de l’environnement et de la vie privée. http://aquitainedecroissance.org/2014/09/05/compteurs-intelligents-linky-sante/
Rescooped by Pierre Wouters from SIVVA
Scoop.it!

The Digital Humanities network on Twitter: Following or being followed?

The Digital Humanities network on Twitter: Following or being followed? | Animateur de communauté | Scoop.it
Who’s following who in the digital humanities network ? Fully “digital”, the representatives of this discipline use Twitter to share and communicate. This post provides an outline of “friends/following” relations in a group of 800 digital humanists on Twitter, from a quantitative point of view. This approach offers a different perspective on this very specific scientific field.
Via Lockall
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Sites Carrières et Pages Talents par @ClemenceBJ
Scoop.it!

10 bonnes pratiques d’entreprises sur Linkedin

10 bonnes pratiques d’entreprises sur Linkedin | Animateur de communauté | Scoop.it
Bien qu’il existe une variété de réseaux sociaux pour les consommateurs, Linkedin se démarque du lot justement en raison de sa raison d’être: un média social par et pour les professionnels. Pour tout individu ou entreprise qui oeuvre dans le B2B (business to business), Linkedin est incontournable et a su se tailler une place de choix dans l’échiquier des médias sociaux depuis sa création en 2003. Sachez déjà que: On compte plus de 300 millions d’utilisateurs actifs à l’échelle mondiale, dont 100 millions aux États-Unis uniquement;Le site web de Linkedin reçoit 187 millions de visiteurs uniques par mois;La plateforme est disponible dans plus de 200 pays, et dans plus de 21 langues;40% des utilisateurs sont actifs sur une base quotidienne;41% des utilisateurs accèdent à Linkedin via un appareil mobile!Comment les marketers B2B utilisent les médias sociaux. Selon le plus récent rapport Social Media Marketing 2014, publié par Social Media Examiner en mai dernier, Facebook et Linkedin sont les deux médias sociaux considérés les plus importants par les marketers, toutes industries confondues, tant en B2B que B2C. Mais quand on leur a demandé quel était le plus important réseau dans une perspective B2B, c’est Linkedin qui remporte la palme de popularité, suivi de Facebook, Twitter et les blogues. D’ailleurs, dans une autre question posée et analysée dans ce même rapport, on apprend que Linkedin est le deuxième média social pour lequel les nouveaux marketers souhaitent en connaitre davantage. Voici donc quelques bonnes pratiques pour les entreprises présentes sur Linkedin. Vous souhaitez en savoir plus au sujet de Linkedin, d’un point de vue individuel? Je viens justement de lancer une formation en ligne à ce sujet. Tous les détails ici: Développez vos affaires avec Linkedin! 1. Profil completPremière étape: avoir une page d’entreprise! Saviez-vous qu’il existe présentement plus de 3 millions de pages d’entreprise sur Linkedin? Non seulement il importe d’avoir une page de compagnie, mais encore faut-il que celle-ci soit bien remplie, utilisant les mêmes mots-clés qui définissent qui vous êtes, ce que vous faites et surtout, ce qui vous distingue de la compétition – le fameux USP (unique selling proposition). La page Linkedin de Robert Alexis Traiteur, à Montréal. 2. Publier du contenuComme pour Facebook, Twitter et la plupart des médias sociaux, créer une page d’entreprise prend quelques minutes, voire 1-2 heures si on veut bien compléter le profil, insérer des photos et du multimédia. Et ensuite? Le défi est de susciter et entretenir la conversation, d’interagir avec les abonnés et de publier du contenu à valeur ajoutée pour le public, que les gens suivent votre page ou non. Chaque conversation engendrée est une opportunité d’augmenter la portée de vos messages, par l’entremise des commentaires, partages et likes qui rendent ainsi votre message viral auprès des relations associées à votre réseau. La page de Commowealth Bank publie régulièrement des contenus pertinents, qui suscitent la conversation. Pour en savoir plus à ce sujet, téléchargez mon ebook gratuit: 5 règles d’or pour une stratégie de contenu efficace! 3. Des imagesAu même titre qu’on observe une augmentation dans le partage de photos et vidéos sur Pinterest, Instagram, Google+, Facebook ou Twitter, il en va de même sur Linkedin où les photos, vidéos et présentations powerpoint (via SlideShare) sont les contenus les plus partagés. Les entreprises qui comprennent bien cet aspect utilisent également les visuels dans leur profil, tout comme dans les publications effectuées. La firme américaine NPR, spécialisée dans la production de contenus multimédia radio et télédiffusés, met justement de l’avant une employée dans cette vidéo intégrée à l’onglet « Carrières » de sa page d’entreprise. Onglet « Carrières » de la page d’entreprise de NPR sur Linkedin NOTE: Pour proposer l’onglet « Carrières », une entreprise doit avoir un compte Premium (payant). 4. RecrutementComme on l’a vu dans l’exemple précédent, en ayant un onglet « Carrières » une entreprise peut ainsi communiquer les forces de sa marque employeur. Car oui, Linkedin demeure un outil particulièrement puissant pour le recrutement, tant au niveau d’employés de première ligne que pour des cadres intermédiaires ou supérieurs. L’entreprise Four Seasons Hotels and Resorts l’a bien compris et utilise également cette fonctionnalité dans Linkedin, en y intrégrant par exemple une présentation via SlideShare, expliquant la culture d’entreprise et les valeurs qui en font un employeur de choix. La page d’entreprise de Four Seasons Hotels & Resorts sur Linkedin 5. PublicitésUne compagnie comme Linkedin, devenue publique un an avant Facebook, sans tambour ni trompette, ne vit pas d’amour et d’eau fraîche pour autant. Son modèle d’affaire étant basé majoritairement sur les revenus publicitaires, quelles sont les possibilités pour une entreprise à ce niveau, et quelles sont les bonnes pratiques? Comme dans toute chose, il n’existe pas de scénario unique, et la meilleure approche demeure encore l’essai et erreur. Gestionnaire de campagnes sur Linkedin On peut ainsi décider de sponsoriser une publication déjà existante, créer une publicité ou encore créer dudirect sponsored content, soit une publication payante qui n’apparaitra pas sur le mur de votre compagnie, mais qui ira dans le fil de nouvelles des gens ciblés sur Linkedin. 6. Groupes de discussionAvec plus de 2.1 millions groupes de discussion, il en existe fort probablement quelques-uns d’intérêt pour votre entreprise et vos employés. Une personne qui interagit (aime, commente ou initie une discussion) dans un groupe de discussion a d’ailleurs quatre fois plus de chance d’être remarqué qu’un utilisateur moyen. Ceci étant dit, une vaste majorité des groupes de discussion se déroulent en anglais, laissant ainsi la voie libre pour la création d’un groupe d’intérêt discutant d’enjeux chers à votre entreprise, à votre industrie et à votre clientèle, actuelle ou potentielle. Groupe de discussion « Tourisme » sur Linkedin 7. Badge « Follow Me »Boutons « Following » de Linkedin Si on souhaite avoir une page performante sur Linkedin et une communauté dynamique, il importe de faire la promotion de votre présence sur vos autres canaux de communication. On pense notamment à votre site web, sur lequel vous avez tout intérêt à inclure un des boutons qui incite à s’abonner (follow) à vos contenus. Vous pouvez opter pour le bouton horizontal, vertical, avec ou sans décompte d’abonnés. C’est l’équivalent corporatif du badge individuel que je suggère également, où les individus peuvent intégrer leur profil Linkedin à leur signature de courriel, notamment. 8. Mesure de performanceComme les anglos le disent si bien, if you can’t measure it, why do it? Au même titre que vos autres efforts dans l’univers numérique, vous avez l’obligation de mesurer la performance de vos initiatives, question de savoir ce qui fonctionne bien ou pas, et d’ajuster le tir au besoin afin d’atteindre les objectifs fixés par vos campagnes. Exemple d’indicateurs mesurés par Linkedin Le module analytique de Linkedin s’est grandement amélioré au cours des derniers mois, rendant l’interface facile d’utilisation et permettant d’identifier rapidement les publications qu’on aurait avantage à « sponsoriser » pour d’encore meilleurs résultats. On peut ainsi garder le fil sur des indicateurs tels que: Portée naturelle et payante des dernières publicationsEngagement (clics, j’aime, commentaires, partages, nouveaux abonnés) au cours de la dernière journée, les 7, 15 ou 30 derniers jours, etc.Segmentation démographique de vos abonnésNombre de vues sur votre page, nombre de visiteurs uniquesNombre d’abonnés sur votre page, segmentation démographique et profil d’abonnésDommage qu’on ne puisse encore extraire les données pour en faire une analyse, mais il s’agit là d’une fonctionnalité qui ne saurait tarder, à mon humble avis. On peut d’ailleurs extraire les données si on effectue des campagnes publicitaires, mais pas pour les publications organiques. 9. Pages Vitrinespages Vitrines de la firme Adobe Les pages Vitrines sont encore peu connues, ayant été lancées il y a un peu moins d’un an, à la fin 2013. Depuis avril 2014, elles ont remplacé officieusement l’onglet « Produits et Services » que l’on pouvait mettre de l’avant sur un profil de compagnie sur Linkedin. Ces pages sont en quelque sort un sous-domaine de la page d’entreprise, si vous avez une niche qui mérite d’avoir sa propre communauté. La compagnie informatique Adobe propose ainsi différentes pages Vitrine par exemple plus spécifique à l’info-nuagique créatif (9,895 abonnés) ou encore à l’info-nuagique marketing (6,398 abonnés). Le défi avec ses pages Vitrines en devient un de ressources. Vous vous retrouvez ainsi à devoir non seulement maintenir votre page de compagnie, mais aussi toutes les autres pages Vitrines, qu’il faut voir comme autant de communautés que vous créez et qu’il faut alimenter. 10. Service-clientEnfin, même si Linkedin n’est pas reconnue pour son aspect B2C, il est intéressant de voir certaines entreprises y prendre une présence avec l’intention d’y garder contact aussi avec leur clientèle, quitte à ce que soit plutôt une clientèle d’affaires, par exemple. C’est le défi que semble s’être donné la ligne aérienne KLM, qui avait déjà innové avec son compte Twitter, sur lequel on nous donne le temps d’attente estimé avant de se faire répondre (un peu comme pour une centrale téléphonique, mais sans avoir à garder la ligne occupée pendant 45 minutes…) À l’été 2014, KLM décidait ainsi d’utiliser son compte Linkedin pour non seulement dialoguer avec sa clientèle et fournisseurs, mais aussi pour y répondre à des questions du ressort des opérations et du service à la clientèle. Une tendance qui fera des bébés? Ça reste à voir. Service-client de KLM sur Linkedin Il existe évidemment plusieurs autres fonctionnalités dans Linkedin, ainsi que d’autres bons exemples que j’aurais pu partager. Ces dix bonnes pratiques devraient néanmoins permettre à votre marque de se démarquer sur Linkedin. Vous avez des questions ou commentaires sur ce billet? N’hésitez surtout pas à m’écrire dans la section ci-dessous!
Via Clemence BJ
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Entrepreneurs du Web
Scoop.it!

3 alternatives a Google alertes

3 alternatives a Google alertes | Animateur de communauté | Scoop.it
Le service historique d'alerte par mail de Google est p…

Via Sylvie Vicat - conseil en communication, Laurence Galambert, Olivier JADZINSKI
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre Wouters from Référencement internet
Scoop.it!

Pages entreprises Linkedin, les meilleures pratiques en 2014 !

Pages entreprises Linkedin, les meilleures pratiques en 2014 ! | Animateur de communauté | Scoop.it

45 entreprises ont été passées à la loupe sur le plus grand réseau professionnel afin de mettre en évidence les bonnes pratiques ! Inspirez-vous des meilleurs pour vous lancer à votre tour.


Via Frédéric DEBAILLEUL, Arobasenet
more...
Harmony Com's curator insight, September 19, 6:54 AM

Des exemples plutôt réservé aux grosses structures, mais certains éléments sont utilisables même par des TPE