Ecofriendly brands
38 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Pauline Gourieux from Responsabilité Sociétale des Entreprises et des Organisations
Scoop.it!

Petite leçon d'entrepreneuriat responsable, par Patagonia

Petite leçon d'entrepreneuriat responsable, par Patagonia | Ecofriendly brands | Scoop.it

Pionnier et icône de l’entrepreneuriat responsable, Yvon Chouinard signe avec son neveu et directeur du marketing Vincent Stanley, présent à ses côtés depuis la création de Patagonia il y a 40 ans, « Un business responsable, les leçons tirées de 40 ans d’expérience de Patagonia ». Nous avons rencontré Vincent Stanley lors de son passage à Paris pour la promotion de ce mode d’emploi de l’entreprise responsable.


Via M-Christine Lanne, Florence Brunet-Chauveau
more...
GEN-DP's curator insight, December 6, 2013 12:01 PM

Partagez une expérience durable

awbc's curator insight, December 8, 2013 8:30 AM

add your insight...

Rescooped by Pauline Gourieux from Mass marketing innovations
Scoop.it!

Lastage : la marque de Sportswear ecolo et stylée en vogue ... !!

Lastage : la marque de Sportswear ecolo et stylée en vogue ... !! | Ecofriendly brands | Scoop.it

La marque biarrote de surfwear écolo, Lastage, créée en 2008, tisse petit à petit sa toile. Depuis l’an passé, une collection est même destinée aux sauveteurs en mer de la station balnéaire ... vous les avez peut être croisés cet été ?!!

 

«Ce n’est pas parce qu’on est respectueux de l’environnement qu’on est des babas cool ! prévient Romain Jamet, le co-fondateur de la marque Lastage. Tout ce que l’on fait est très réfléchi. » À l’image du logo. Trois petites gouttes serrées les unes contre les autres à l’intérieur d’une plus grosse noire. La couleur de chacune a un sens : le bleu pour symboliser l’eau, le magenta, le noyau terrestre, et le jaune, le soleil. Ces trois couleurs primaires mélangées font du noir.

Le nom de la marque aussi fait sens. Lastage, contraction de « last stage » en anglais, pour évoquer le « dernier stade » (traduction littérale) avant le chaos climatique. Un chaos que les trois fondateurs de Lastage contiennent à leur façon, en démontrant qu’il est possible de respecter l’environnement en faisant évoluer les méthodes de fonctionnement et de consommation.

Distribution en circuit court

L’aventure a commencé en 2008. Romain Jamet, Bastien Bouffard (parti depuis) et Matthieu de Tarlé, trois étudiants en Master ingénierie et management des sports de glisse à Bayonne, décident de mettre leurs maigres économies dans le lancement d’une ligne de vêtements qui soit à la fois écolo et stylée. « Comme on n’avait aucune expérience, pendant deux ans personne n’a cru à notre entreprise, se souvient Romain Jamet. On a bossé comme des dingues pour maîtriser tous les mécanismes. On a tout appris sur le tas. Non seulement on voulait lancer une marque respectueuse de l’environnement, mais on voulait remettre en cause le système actuel en démontrant que l’on pouvait maîtriser la distribution en la rendant la plus propre possible, en passant par un circuit court. Ce qui nous permet de payer plus cher nos fournisseurs, avec la garantie d’avoir de la qualité, mais aussi de vendre nos produits moins cher. »

La distribution se fait via trois moyens : le site Internet (www.lastage.fr), où de nombreux buzz marketing ont rapidement assis la marque ; le magasin, ouvert depuis un an rue Mazagran, véritable laboratoire de tendances ; et les ventes en réunion, régulièrement organisées par les quelque 300 revendeurs répartis dans toute la France. « Le bilan carbone de la société est très bon », sourit le gérant.

Des labels de référence

Pour l’aspect environnemental, Romain Jamet reconnaît s’être inspiré de la marque Patagonia, pionnière dans ce domaine. Comme sa grande sœur, Lastage va chercher le coton (100 % bio certifié label Eko) en Turquie, dans la région western. « Le champ de coton est à 400 km du lieu de confection, ajoute le gérant, ce qui là encore réduit considérable l’empreinte carbone. » Et de préciser que tout le procédé de fabrication répond aux règles imposées par le label de référence Gots. Ce qui signifie qu’aucun métal lourd n’est utilisé et que les encres pour la teinture sont garanties sans plastisol.

Pour les shorts, en cristal éco-stretch, c’est-à-dire composé à 94 % de bouteilles recyclées et 6 % de spondex, Lastage se fournit en Chine, seul pays où l’on trouve ce tissu. « De la même manière que nous nous assurons que la fabrication de nos produits en Turquie se fait dans le respect des ouvriers, prévient Romain Jamet, nous avons, en Chine, un agent qui vérifie que le travail ne soit pas fait par des enfants. »

Les collections sont, elles, imaginées à Biarritz, avec des stylistes et graphistes free lance. Pour l’heure, il n’y en a qu’une par an, l’été, mais Lastage compte se diversifier et en proposer une d’hiver.

« Un exemple à suivre »

La Ville de Biarritz n’est pas restée insensible à l’éthique de la marque, et lui fait confiance depuis deux ans, après avoir lancé un appel d’offres, pour équiper ses sauveteurs. Les tenues éco-conçues de Lastage entrent en parfaite adéquation avec son engagement dans l’Agenda 21. « Nous leur avons dessiné une tenue spéciale, aux couleurs de la ville, très confortable et adaptée à leur activité. »

Aujourd’hui, Lastage peut enfin lever des fonds mais cherche des investisseurs pour aller encore plus loin. « Nous devons en passer par là pour nous développer, appuie Romain Jamet. Notre éthique, notre culture éco-friendly, peuvent être, j’en suis sûr, un exemple à suivre. »

 

Accès au site web : http://www.lastage.fr/

NB : photo de la boutique de Biarritz

 


Via Aurélien Dalibert
more...
No comment yet.
Rescooped by Pauline Gourieux from Julien Vialette
Scoop.it!

Planetman : l’écho du surf by RipCurl

Planetman : l’écho du surf by RipCurl | Ecofriendly brands | Scoop.it
Alors au risque de vous faire Super Botter le Cul par Super Planet Man, évitez de jeter vos super mégots et autres super bouteilles en plastique dans la nature.

Via Julien Vialette
more...
No comment yet.