Amnesty International Belgique
789 views | +0 today
Follow
Amnesty International Belgique
Les actualités des droits humains
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

La lettre d’Amnesty à Charles Michel: renvoyer des Soudanais en enfer ne fera pas le bien des Belges

La lettre d’Amnesty à Charles Michel: renvoyer des Soudanais en enfer ne fera pas le bien des Belges | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Le site du journal Le Soir Plus, premier site d'information en Belgique francophone. Actu en continu, archives gratuites, galeries photos, podcast, vidéos, blogs de la rédaction, résultats sportifs
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Turquie : le calvaire des réfugiés syriens dans les ateliers Mango ou Zara

Turquie : le calvaire des réfugiés syriens dans les ateliers Mango ou Zara | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Au bout de la route, des conditions de travail déplorables et un salaire de misère. Selon une enquête diffusée lundi par la BBC, de nombreux réfugiés syriens, dont des mineurs, travaillent dans les ateliers textiles de sous-traitants de grandes marques occidentales en Turquie. 

Parmi les enseignes épinglées par le reportage : Zara, Asos, Mango ou encore Marks and Spencer.

Turquie : les enfants syriens, petits forçats d'Erdogan

"Emplois" toxiques 

12 heures de travail chaque jour pour un euro. Les images prises en caméra cachée par le journaliste Darragh MacIntyre font froid dans le dos. 

Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous à la Newsletter de l'Obs ×
S'inscrire
Chez Marks and Spencer, il affirme avoir repéré plusieurs jeunes Syriens - dont un âgé de seulement 15 ans - dans les ateliers de repassage des vêtements, une des dernières étapes avant leur livraison vers le Royaume-Uni. Idem sur un site de la marque Asos : la direction a finalement admis avoir dénombré 14 réfugiés Syriens dont trois âgés de moins de 16 ans.

"Je n'étais pas préparé à cette réalité, ou du moins à son ampleur. J'ai trouvé un sous-sol d'atelier presque entièrement rempli d'enfants qui ne devaient pas avoir plus de sept ou huit ans", explique Darragh MacIntyre.



Chez Mango et Zara, les conditions de travail sont encore plus dantesques : les réfugiés sont utilisés pour la décoloration des jeans, au moyen de produits chimiques extrêmement toxiques. Les "ouvriers", dont la plupart ne disposent pas de permis de travail, ne portent même pas de masques de protection.

Cynisme des multinationales

Alertées par la BBC, les enseignes visées par l'enquête affirment découvrir ces situations dramatiques. Marks and Spencer et Asos ont promis dans la foulée que les travailleurs syriens seraient régularisés et que la scolarité des mineurs seraient en partie financée. Le cynisme est sans limite : la marque Mango a expliqué que l'usine impliquée était gérée par un sous-traitant dont elle n'avait pas connaissance et que l'enquête interne n'avait pas permis d'établir la présence de Syriens sur ce site.

"Quand les contrôleurs arrivent, les responsables cachent les enfants. Une fois qu'ils sont partis, ils repartent travailler. C'est aussi simple que ça", ironise le reporter de la BBC, cité par "L'Express".

Comme le rappelle "Le Monde", Marks and Spencer, Asos, Mango et Zara n'ignorent pourtant rien du problème que représente le travail des enfants et des réfugiés dans leurs ateliers en Turquie. Début 2016, l'ONG "Business and Human rights resource centre" avait adressé un questionnaire à 28 grandes multinationales pour les alerter sur la question mais aucune des quatre enseignes visées par l'enquête de la BBC n'avaient pris la peine de donner suite. A l'époque, seules dix d'entre elles avaient accepté de répondre et quatre avaient admis - dont H&M et la chaîne britannique Primark - la présence de réfugiés dans les usines de certains de leurs sous-traitants. 
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Non aux citoyens de seconde zone (OPINION)

Non aux citoyens de seconde zone (OPINION) | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Une nouvelle loi de Théo Francken vise à pouvoir faire expulser des étrangers nés en Belgique pour "risque de trouble à l’ordre public". Ce sont plusieurs des piliers de l’Etat de droit qui sont mis à mal.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Cruelles mesures de détention des migrants | Amnesty International Belgique Francophone

Cruelles mesures de détention des migrants | Amnesty International Belgique Francophone | Amnesty International Belgique | Scoop.it
La détention de migrants en situation irrégulière, qui sont parmi les personnes les plus vulnérables d'Europe, doit rester une mesure de dernier recours.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

De plus en plus de migrants tentent de passer au Canada - 23/02/2017

De plus en plus de migrants tentent de passer au Canada - 23/02/2017 | Amnesty International Belgique | Scoop.it
(du 23/02/2017)
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Nouvelle vague de violence contre « les étrangers » en Afrique du Sud

Nouvelle vague de violence contre « les étrangers » en Afrique du Sud | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Les ravages de la drogue « nyaope » et la criminalité, attribués aux immigrés, justifient une xénophobie aveugle.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Israël : ces "nouveaux traîtres" à la tête des ONG de gauche

Israël : ces "nouveaux traîtres" à la tête des ONG de gauche | Amnesty International Belgique | Scoop.it
VIDÉO. La droite nationaliste se déchaîne contre les ONG comme Breaking The Silence, accusées d'être à la solde de l'étranger pour dénigrer Israël.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

La détention d'enfants migrants laisse des traces à long terme, selon une étude

La détention d'enfants migrants laisse des traces à long terme, selon une étude | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Des chercheurs en droits de la personne soutiennent que la détention préventive d'enfants migrants à leur arrivée au Canada laisse des traces à long terme sur des personnes déjà vulnérables.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Les semeurs de haine… | Amnesty International Belgique Francophone

Les semeurs de haine… | Amnesty International Belgique Francophone | Amnesty International Belgique | Scoop.it
…n'ont pas leur place chez nous. C'est le titre de l'éditorial de Sudpresse à propos de ce jeune de Verviers psalmodiant une prière contre les (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Carte blanche: Monsieur Erdogan, vous êtes en train de vous faire avoir

Carte blanche: Monsieur Erdogan, vous êtes en train de vous faire avoir | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Les négociations entre les chefs d’Etat européens et les représentants de la Turquie concernant le sort des réfugiés a inspiré une lettre ouverte pour le moins ironique de la section belge d’Amnesty International à l’adresse du président turc.
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Hensmans from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

L’attente sans fin à la frontière - Making-of

L’attente sans fin à la frontière - Making-of | Amnesty International Belgique | Scoop.it

L’attente. L’absence d’informations. Les conditions épouvantables. Voilà ce qui me marque le plus pendant ce reportage.

Douze jours durant, je photographie les réfugiés qui campent à la frontière entre la Grèce et la Macédoine en espérant poursuivre leur chemin vers l’Europe occidentale à travers ce qu’on appelle la « route des Balkans ».


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Hensmans from Amnesty International (Belgique francophone) - Coordination Israël-Palestine
Scoop.it!

Israël : ces "nouveaux traîtres" à la tête des ONG de gauche

Israël : ces "nouveaux traîtres" à la tête des ONG de gauche | Amnesty International Belgique | Scoop.it
VIDÉO. La droite nationaliste se déchaîne contre les ONG comme Breaking The Silence, accusées d'être à la solde de l'étranger pour dénigrer Israël.

Via Jean-Jules Docquir
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Hensmans from Chronique des Droits de l'Homme
Scoop.it!

Une nouvelle méthode d'injection pourrait relancer les exécutions | États-Unis

Une nouvelle méthode d'injection pourrait relancer les exécutions | États-Unis | Amnesty International Belgique | Scoop.it

 

Une nouvelle méthode d'injection létale proposée par les autorités carcérales de Californie pourrait relancer les exécutions dans cet État de l'Ouest américain, où elles sont suspendues depuis presque dix ans en raison de joutes devant les tribunaux.

 


Via Alcofribas
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Le Fil Juillet-Septembre 2017

Le Fil Juillet-Septembre 2017 | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Au sommaire de ce magazine : Editorial de Philippe Hensmans : "Tuer d'une main ce qu'on défend de l'autre ?" « Où allons-nous dormir ce soir ? » (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Accord UE-Turquie. Un anniversaire honteux | Amnesty International Belgique Francophone

Accord UE-Turquie. Un anniversaire honteux | Amnesty International Belgique Francophone | Amnesty International Belgique | Scoop.it
L’Accord UE-Turquie, qui est à l’origine de souffrances pour des milliers de réfugiés et de migrants, est une tache sur la conscience collective de l’Europe, a déclaré Amnesty International à l’occasion du premier anniversaire de ce traité.
L’Accord UE-Turquie, qui est à l’origine de souffrances pour des milliers de réfugiés et de migrants, est une tache sur la conscience collective de l’Europe, a déclaré Amnesty International à l’occasion du premier anniversaire de ce traité.

Cet accord qui visait à renvoyer les demandeurs d’asile en Turquie, considérant ce pays comme sûr pour eux, n’a pas rempli ses objectifs, mais à cause de lui, des milliers de personnes se sont retrouvées exposées à des conditions dangereuses et sordides sur les îles grecques.

« Aujourd’hui, nous commémorons un jour sombre dans l’histoire de la protection des réfugiés, où les dirigeants européens ont tenté de se dégager de leurs obligations internationales, sans tenir compte du coût en termes de misère humaine, a déclaré John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International.

« Il y a un an, les îles grecques ont été transformées en prisons à ciel ouvert, les côtes de l’Europe étant passées de zones d’asile à des lieux pleins de dangers. Une année après, des milliers de personnes demeurent coincées dans une situation dangereuse, désespérée et apparemment sans issue. »
La plupart des demandeurs d’asile accueillis dans les camps ne sont pas autorités à quitter les îles. Ils sont parqués dans des conditions sordides, entassés les uns sur les autres et parfois victimes de crimes violents motivés par la haine. Cinq personnes réfugiées à Lesbos, dont un enfant, sont mortes à la suite de problèmes étroitement liés à ces conditions.

Bien que les dirigeants européens entretiennent l’illusion que la Turquie est un pays sûr pour les réfugiés et les demandeurs d’asile, les tribunaux grecs ont toujours empêché jusqu’à présent le renvoi de demandeurs d’asile syriens en Turquie pour ce motif.

Cependant, Amnesty International a recensé des cas où des demandeurs d’asile syriens ont été renvoyés de force en Turquie sans avoir pu déposer leur demande et sans pouvoir contester leur renvoi, en violation du droit international. D’autres sont repartis en Turquie « de leur plein gré » en raison de la situation désastreuse sur les îles grecques.

Le premier anniversaire de l’accord coïncide avec la date limite à laquelle les avocats peuvent soumettre des éléments complémentaires dans une affaire examinée par la plus haute juridiction administrative de la Grèce afin de déterminer si la Turquie peut être considérée comme un « pays sûr » pour les réfugiés.

Cette affaire concerne « Noori », un demandeur d’asile âgé de 21 ans qui est détenu illégalement depuis plus de six mois, sa demande d’asile ayant été jugée irrecevable par des tribunaux grecs qui ont estimé que la Turquie était un « pays tiers sûr » pour lui. En fonction de la décision finale, il pourrait être renvoyé immédiatement en Turquie. Le jugement, attendu avant la fin du mois de mars, pourrait créer un précédent et ouvrir la voie à d’autres retours forcés.

Au lieu d’essayer de renvoyer des demandeurs d’asile et des réfugiés en Turquie, où ils ne bénéficient pas d’une protection efficace, l’UE doit collaborer avec les autorités grecques pour transférer sans délai les demandeurs d’asile en Grèce continentale pour que leur cas soit traité. Les gouvernements européens doivent permettre aux demandeurs d’asile d’accéder à la relocalisation ou à d’autres moyens sûrs et légaux de rejoindre d’autres pays d’Europe, tels que le regroupement familial ou les visas humanitaires.

Malgré ses insuffisances manifestes et ses manquements flagrants au regard du droit international, l’Accord UE-Turquie a été présenté par certains dirigeants européens comme un modèle qui pourrait être reproduit avec d’autres pays.

« Le fait que des responsables européens présentent comme une réussite un accord qui a causé de telles souffrances révèle que l’Accord UE-Turquie ne vise absolument pas à protéger les réfugiés mais bien à les maintenir en dehors de l’Europe, a déclaré John Dalhuisen.

« L’Accord UE-Turquie est une tache sur la conscience collective de l’Europe. Alors qu’il entre dans sa deuxième année d’existence, il ne doit pas être considéré comme un modèle pour d’autres accords, mais comme un modèle de désespoir causé à des milliers de personnes désespérées qui ont fui la guerre et les conflits pour chercher l’asile. »
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

"Let's bring them here": des citoyens se mobilisent pour soutenir les réfugiés

"Let's bring them here": des citoyens se mobilisent pour soutenir les réfugiés | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Des citoyens, soutenus par une trentaine d'ONG, ont mené une action symbolique ce lundi dans le quartier Schuman afin de sensibiliser les dirigeants européens à la question de la relocalisation des demandeurs d'asile. L'action "Let's bring them here"
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Amnesty International Belgique Francophone

Amnesty International Belgique Francophone | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Site officiel de la section belge d'Amnesty International. Agir et réfléchir. Droits humains, droits de l'homme, droits des femmes. Torture, peine (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Human Rights Watch écartée d’Israël pour « partialité »

Human Rights Watch écartée d’Israël pour « partialité » | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Le ministère israélien des affaires étrangères a décidé de ne plus accorder de visa aux membres étrangers de l’ONG car le pays estime que l’organisation est anti-israélienne.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Un palestinien souffrant en détention administrative | Amnesty International Belgique Francophone

Un palestinien souffrant en détention administrative | Amnesty International Belgique Francophone | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Le Palestinien Muhammed al Qiq observe une grève de la faim depuis le 6 février pour protester contre son maintien en détention administrative. Son (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by Philippe Hensmans from Tools for Teachers & Learners
Scoop.it!

Thinking Critically through Digital Media

Thinking Critically through Digital Media | Amnesty International Belgique | Scoop.it

Through the use of these materials I hope teachers can develop more actively and intellectually critical students who approach digital media with the ability not only to comprehend and consume information but also understand the possible bias, motivation and underlying values of those creating the information. I believe these skills and abilities are key to creating a more tolerant, open-minded and critically aware global society.


Via Nik Peachey
more...
Nik Peachey's curator insight, November 19, 2016 1:28 AM

The rationale behind my latest ebook.

Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Mediterranean Human Trafficking and Exploitation Prevalence Survey: IOM

Mediterranean Human Trafficking and Exploitation Prevalence Survey: IOM | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Switzerland - IOM found that 76 percent of almost 1,400 migrants and refugees who travelled to Italy saw incidences of human trafficking on the route.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Would an arms embargo on South Sudan work?

Would an arms embargo on South Sudan work? | Amnesty International Belgique | Scoop.it
As a return to all-out war threatens South Sudan, an arms embargo is again up for discussion – by states that have already sold the country weapons.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Lucha, la liberté d'expression de la jeunesse baillonée | Amnesty International Belgique Francophone

Lucha, la liberté d'expression de la jeunesse baillonée | Amnesty International Belgique Francophone | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Les conséquences d'un appel à la démocratie sont rudes. Des jeunes se retrouvent derrière les barreaux. Aidez-nous à faire libérer ces militants sans délai.
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

"Si tout le monde aide une dictature, pourquoi pas nous ?" | Amnesty International Belgique Francophone

"Si tout le monde aide une dictature, pourquoi pas nous ?" | Amnesty International Belgique Francophone | Amnesty International Belgique | Scoop.it
Une des fonctions essentielles d'un État démocratique est de protéger ses citoyens. Il doit garantir la sécurité de toutes et de tous, notamment dans (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Philippe Hensmans
Scoop.it!

Belgique. Lancement de la campagne "Ecrire pour les droits"

Belgique. Lancement de la campagne "Ecrire pour les droits" | Amnesty International Belgique | Scoop.it
De plus en plus, les personnes qui s'opposent ouvertement à des dirigeants s'exposent à des sanctions ou à des poursuites judiciaires, a déclaré Amnesty International vendredi 4 décembre 2015, à l'occasion du lancement de la plus grande campagne...
more...
No comment yet.