America
Follow
Find
116 views | +0 today
Scooped by Katryne
onto America
Scoop.it!

Vacances et voyages: le guide de survie - L'Express

Vacances et voyages: le guide de survie - L'Express | America | Scoop.it

Sept idées pour personnaliser sa valise
Toutes les valises se ressemblent et vous en avez assez de perdre la votre sur le tapis roulant de l'aéroport? Suivez nos astuces pour décorer votre sac de voyage.


Que mettre dans sa valise? Huit objets pour sauver vos vacances
Vous êtes nul en préparation de valises? Pas de panique! L'Express a répertorié pour vous huit petits rien à glisser dans vos bagages pour passer des vacances sereines.


Taxiloc, la fin de l'attente d'un taxi à la gare
Taxiloc, déjà à l'origine d'une application de covoiturage par taxi, propose un nouveau service permettant de ne plus faire la queue pour un taxi dans les gares TGV.


Quelles chansons écouter quand on a peur en avion?
Pour les plus stressés en avion qui se cramponnent à l'accoudoir dès les consignes de sécurité, Spotify a mis au point une playlist pour détendre les voyageurs les plus angoissés.


Comment éviter les douleurs aux oreilles en avion?
Au décollage ou à l'atterrissage, c'est toujours le même scénario, vos oreilles se bouchent et une douleur plus ou moins aiguë se fait ressentir. Nous avons peut-être la solution à vos problèmes.


Trois astuces pour être surclassé en avion
A chaque fois que vous montez dans un avion, vous passez devant la classe business et vous bavez devant les sièges XXL. Voici quelques astuces pour essayer d'être surclassé.


Un passeport pour les grands voyageurs
Les globe-trotteurs ou hommes d'affaires finissent trop vite leurs passeports. Depuis peu, les prefectures mettent donc à leur disposition une version "grand voyageur".


Comment revendre son billet de train?
Vous aviez prévu de partir en week-end à Avignon en train, mais au final ce sera Lille en voiture. Et vous aviez pris un billet non échangeable évidemment. Pas de panique, voici la solution.


Quand réserver son billet d'avion pour avoir le meilleur prix?
Une étude réalisée par Liligo.fr montre que pour bénéficier des meilleurs tarifs sur les billets d'avion, mieux vaut s'y prendre à l'avance.

more...
No comment yet.
Your new post is loading...
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Glacier Country Montana – National Parks and Flathead Lake

Glacier Country Montana – National Parks and Flathead Lake | America | Scoop.it
See a list of 102 Things to Do in Glacier Country
glaciermt.com
Get to know the real Montana in this region of gorgeous landscapes and adventurous culture.
more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

▶ Photographing the Grand Canyon from Space - YouTube

Photographer John Flaig outfits weather balloons with cameras to capture the Grand Canyon from 90,000 feet. That’s more than three times the height of Mount Everest and above 99% of the earth’s atmosphere. From this vantage point, John shoots ethereal photos rich in color. Watch this National Geographic video to learn how he sends the cameras up and how he retrieves them.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Les Etats-Unis sont-ils de nouveau menacés de sécession?

Les Etats-Unis sont-ils de nouveau menacés de sécession? | America | Scoop.it

Divisions religieuses, inégalités sociales: de lourdes menaces sur l’unité nationale américaine se profilent à l’horizon.

il n’y a pas aux Etats-Unis de divisions linguistiques reproduites relativement nettement par des divisions géographiques, ce qui contribue à étouffer les sentiments sécessionnistes. Pourtant il ne fait pas l’ombre d’un doute que les différences de sensibilités culturelles entre, disons, le Sud profond et le Nord-Ouest de la côte pacifique sont bien plus importantes que celles qui existent entre l’Ontario et les Etats américains voisins des Grands Lacs.

Quelques doux rêveurs se sont ainsi demandés si nous avions partagé l’Amérique du Nord de la bonne manière, des écologistes rêvant d’un «Ecotopia» à l’ouest de la chaîne des Cascades aux nationalistes blancs imaginant un ethno-Etat aryen dans le nord de l’Idaho et le Montana.

George Kennan, célèbre penseur spécialiste de politique étrangère et fanatique protéiforme, fantasmait à la fin de sa vie sur une fragmentation des Etats-Unis dans le style de celle de l’Union Soviétique.

Serait-il possible que l’Amérique se divise en fonction de frontières religieuses, avec les chrétiens dévots d’un côté et le reste d’entre nous de l’autre? Pensez à ce mème, cette carte d’une Amérique du Nord divisée entre le «Jesusland» d’une part, c’est-à-dire les Etats qui ont soutenu l’élection de George W. Bush en 2004, et «the United States of Canada» qui seraient constitués du Canada et de ceux qui ont soutenu John Kerry d’autre part, carte qui réjouissait les progressistes furieux de la réélection de Bush.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

On a plombé le condor de Californie

Le condor de Californie est en train de s'éteindre peu à peu, victime des projectiles tirés par les chasseurs. Non parce qu'il est leur cible, mais parce qu'il ingère les balles. Un tiers des derniers représentants de l'espèce souffre d'intoxication au plomb.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

▶ Les grands espaces de l'Ouest américain Documentair 2014 - YouTube

A la découverte des spectaculaires paysages naturels que rencontrent les voyageurs qui s'aventurent dans l'Ouest américain, immortalisé par de nombreux westerns...

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Seattle, comme un Indien dans la ville - Le Monde

Seattle, comme un Indien dans la ville - Le Monde | America | Scoop.it

Faites le test : qu'évoque autour de vous Seattle, la plus grande ville de l'Etat de Washington ? Les cinéphiles penseront au film de Nora Ephron sorti il y a plus de vingt ans, Nuits blanches à Seattle (1993) ou, éventuellement à Bruce Lee… Les fans de musique citeront Jimi Hendrix, Quincy Jones ou Kurt Cobain. Une grande majorité précisera que cette ville est le berceau de Boeing, de Microsoft, d'Amazon et de Starbucks…
Bien sûr, Seattle c'est tout cela. Mais c'est surtout une ville de 600 000 habitants – 3 millions en comptant la banlieue – attachante. L'une de ces villes que l'on aime au premier contact, très verte. Devenue une destination nord-américaine « tendance » à l'instar de New York, Miami, San Francisco ou Las Vegas, cette ville à taille humaine de l'extrême nord-ouest des Etats-Unis provoque un vrai coup de cœur tant elle a à offrir..

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Loger pour 1 dollar par jour à New York, c'est possible

Loger pour 1 dollar par jour à New York, c'est possible | America | Scoop.it

Logement à New-York : dormir dans une cellule pour 1 dollar par jour

ART - Si vous partez à New York et que votre budget est limité pensez ... à la cellule de prison à Brooklyn. Située dans le quartier branché de Bushwick, vous trouverez une chambre peu commune et accessible à toutes les bourses.
L'artiste Mizo Jiaxin a effectivement mis en place, dans un appartement, une cage louable pour un dollar par jour (comptez cependant une caution de 300 dollars)...

more...
No comment yet.
Rescooped by Katryne from Efficycle
Scoop.it!

Découvrez les plateformes collaboratives de tourisme alternatif

Découvrez les plateformes collaboratives de tourisme alternatif | America | Scoop.it

Voyager ne se résume pas à prendre la pose devant les monuments les plus connus et remonter fissa dans son bus ! Un voyage c’est aussi prendre le temps de la découverte et se donner l’occasion de faire de belles rencontres. C’est exactement ce que proposent les plateformes collaboratives de tourisme alternatif qui placent l’échange avec les locaux au centre même de l’expérience. La consommation collaborative a le vent en poupe et part à la conquête du monde entier !

 


Via Fabien Baceiredo (Efficycle)
more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Un séisme de magnitude 4,2 a secoué Los Angeles - RTS.ch

Un séisme de magnitude 4,2 a secoué Los Angeles - RTS.ch | America | Scoop.it

La ville de Los Angeles, qui craint depuis longtemps le "Big One", a été secouée dans la nuit de dimanche à lundi par un séisme qui n'a fait ni dégâts ni victimes.
Un séisme de magnitude 4,2 a secoué Los Angeles dans la nuit de dimanche à lundi sans faire de dégâts ni victimes, a annoncé l'Institut d'études géologiques des Etats-Unis (USGS).
La secousse a été enregistrée à 19h36 (4h36 heure suisse lundi). Son épicentre a été localisé à 7 km de Santa Monica et à 8 km de Beverly Hills, a précisé l'Institut dans un communiqué.
La crainte du "Big One" toujours présente
La Californie craint depuis longtemps le "Big One", un tremblement de terre dévastateur qui provoquerait de très importants dégâts.
L'Etat de l'ouest américain est situé sur "l'anneau de feu", zone de forte activité sismique qui entoure l'océan Pacifique.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Canyonlands National Park - Utah - Guide de voyage en français

Canyonlands National Park - Utah - Guide de voyage en français | America | Scoop.it
Canyonlands est un concentré des paysages de l'Ouest américain. Sur quelques miles, vous ... RoadTrippin.fr - GUIDE et FORUM de VOYAGE OUEST AMÉRICAIN USA ÉTATS-UNIS. Exclusivité ... Le pass America the Beautiful est accepté.
more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

USA Cote Ouest et Far West

Documentaire Diffusé sur France 5 le dimanche 30 mars 2014 à 18:07 - Durée : 57 min.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

L'Ouest américain - 1ère partie | Châteaux et Randonnées

L'Ouest américain - 1ère partie | Châteaux et Randonnées | America | Scoop.it
Circuit de 9 jours dans l'Ouest américain, de Los Angeles à San Francisco.
more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

▶ Grapevine Flip - YouTube

Grand Canyon rafting flip at Grapevine Rapid at low water, March 2014. Watch as the raft overturns at 0:49. Luckily no one was hurt. I’m sure their adrenaline was pumping. The crew that filmed this remarked that the water was very low making the rapids more hazardous.

James Li commented, “It was very low water. All the oarsmen with prior Grand experience (as many as 12 prior trips) had not seen it that low and remarked many of the rapids became more technical to run due to the additional rocks that were exposed. I didn’t show the post-flip events but they occurred pretty much as you suggested. The following boat pushed the flipped boat into the first eddy on river right, we anchored the boat to shore with a throw line, then half of our group (seven total) clipped on flip lines to the boat and righted it. In our post-flip debriefing, Mark commented that he neglected to take a throw line with him when he jumped to the flipped boat. However, he caught the throw line that was thrown from shore once the flipped boat was pushed into the eddy.”

more...
No comment yet.
Suggested by Mara Violaine
Scoop.it!

Le "désert peint" de l'Oregon

Le "désert peint" de l'Oregon | America | Scoop.it
Le magnifique site paléontologique du Monument National John Day Fossil Beds à East Central Oregon, aux Etats-Unis, accueille chaque année des milliers de touristes. Le photographe Mark Brodkin a immortalisé les collines colorées par l'activité géologique souterraine. 
more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Wild Wild West : nous voilà - Le Repaire des Motards

Wild Wild West : nous voilà - Le Repaire des Motards | America | Scoop.it

Un grand roadtrip de 6.000 km dans l'Ouest américain
A suivre et découvrir chaque jour cet été sur le Repaire
Le Repaire des Motards vous emmène à partir d'aujourd'hui à nous suivre dans un grand roadtrip à travers ouest américain avec un périple de 6.000km au départ de San Francisco traversant plus de 6 états et 12 parcs naturels pour finir à Sturgis et son grand rassemblement annuel.
Au programme, San Francisco, la célèbre Highway 1 le long du Pacifique jusque Monterey puis direction le 1er parc : le Yosemite et ses forêts de séquoias géants. Via le Tioga Pass, direction Las Vegas en passant par la célèbre Vallée de la Mort (qui doit bien porter son nom en plein mois de juillet). Arrêt à Las Vegas avant de se diriger vers le Grand Canyon NP et son lever du jour fabuleux. Nous emprunterons alors la Route 66 entre Kingmann et Seligman pour nous diriger vers Page et visiter Antelope Canyon pour la vue sur le Horse Bend. Puis visite des parcs de Zion et Bryce célèbres pour leurs roches aux milles couleurs. Par la célèbre route 12 (une des plus belles des USA) nous rejoindrons la célèbre Reserve de Monument Valley puis les parcs de Canyonlands et Arches.
Alors que Le Repaire sera sous les 40°C depuis plusieurs jours, nous nous éloignerons de la chaleur direction le Wyoming et Sturgis! Le Repaire participe cette année à cette Concentre Customs connue mondialement qui a lieu chaque année la 1ère semaine d’août. Au programme : ambiance américaine, découverte de nouveaux modèles et magnifiques diaporamas.
Le Roadtrip se terminera par le célèbre Yellowstone NP et ses geysers !
Notre objectif : vous faire partager ce roadtrip motard chaque jour de l'été, pour vous faire découvrir les USA à moto, ses fabuleuses routes appelées scenic drives, ses motels et restos kitch et ses motards bien sûr.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Are Yellowstone’s Roads Melting?

Are Yellowstone’s Roads Melting? | America | Scoop.it

Thursday, July 10, Firehole Lake Drive closed because the asphalt has turned into a “soupy mess,” said park spokesman Dan Hottle.
Firehole Lake Road is a 3-mile one-way side road off the Grand Loop located between the Old Faithful geyser and Madison Junction. Geothermal heat radiating from underground was 30 degrees hotter than usual on Thursday. Combined with the summer sun, the heat has melted the asphalt.
Hottle noted that the road problems do not mean the volcano is showing signs of an impending eruption. “The supervolcano is not going to blow,” he said.
Yellowstone hopes to reopen the road within a week. During that time, park visitors will not have access to the White Dome Geyser and Firehole Lake but they are just a tiny portion Yellowstone’s thermal features, so the closure should not affect attendance at the park.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Californie : Nouvelle fièvre de l’or sur fond de désastre environnemental

Californie : Nouvelle fièvre de l’or sur fond de désastre environnemental | America | Scoop.it

Ces trois dernières années en Californie, l’extrême sécheresse a entraîné une baisse du niveau des cours d’eau ouvrant l’accès à des emplacements méconnus pour les chercheurs d’or amateurs .

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Road Trip: photography of the American West - Paris-Art.com

Road Trip: photography of the American West - Paris-Art.com | America | Scoop.it

Lewis Baltz, Walker Evans
Road Trip: photography of the American West
28 août-10 nov. 2014
Vernissage le 28 août 2014
Bordeaux. Musée des beaux-arts de Bordeaux
L'exposition propose un voyage ans l'espace et dans le temps à travers les mythes de l'Ouest américain de la fin du XIXe au début du XXIe siècle. Suivant un parcours chronologique, elle présente les différents paysages de ce territoire — ses paysages physiques mais aussi mentaux — tout en soulignant la diversité des pratiques et des techniques photographiques..

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Marcher en Amérique - La Croix

LLOIN DE LA MER
À pied à travers les Grandes Plaines de Wolfgang Büscher
Traduit de l’allemand par Cécile Wajsbrot,
La librairie Vuibert, 304 p., 19,90 €
Quand l’ambition consiste à découvrir l’Amérique et rencontrer des Américains, mieux vaut détonner. Certes, l’étranger et le piéton inquiètent. Mais, au moins, ils se font remarquer. Ils attirent des regards curieux et, bien souvent, les confidences…
C’est ce pari un peu fou qu’a tenté Wolfgang Büscher, en choisissant de traverser à pied les États-Unis du nord au sud, par les Grandes Plaines, là où personne ne marche, «même pas dans les villes». Bien loin de la mer ou des montagnes Rocheuses, c’est un éloge de la rencontre au cœur de l’Amérique entre Hartland (Dakota du Nord), tout près du Canada, et Browsville (Texas), sur la frontière du Mexique.
Ce n’est pas la première fois que ce journaliste allemand du Zeit choisit cette approche – il avait déjà été de Berlin à Moscou, puis fait le tour de l’Allemagne par ses frontières (1) –, mais cette fois il quitte sa terre natale et ses repères pour devenir vagabond en Amérique. Celui dont tout le monde se méfie, que les shérifs fouillent, bras en croix, sur le capot de leur voiture.
Du coup, dans la plaine immense, loin des sentiers battus, le voyageur ne croise pas de grandes figures de l’autorité et n’entend aucune parole définitive. Il n’écrira donc pas De la démocratie en Amérique. Il ne rencontre pas non plus ceux qui pèsent vraiment dans le débat. Pas question, comme Bernard-Henri Lévy, de prétendre, dans l’instant, faire une théorie des États-Unis à l’usage de ses contemporains. Wolfgang Büscher, enfin, n’a pas choisi l’itinéraire banal, from coast to coast, d’est en ouest, en suçant la roue des chariots de pionniers. Il évite alors de conforter encore le récit mythique de l’Amérique.
La force de ce livre vient précisément de son regard en biais. Quand on avance à pied, chaque pas compte. Et chaque rencontre devient décisive : elle accompagne un instant le marcheur et lui donne le courage de continuer à avancer, au milieu des villes fantômes, des passions religieuses et des dérives sectaires (Waco), de la pauvreté si répandue, du patriotisme «support our troops», tellement présent (pour penser à tous ces proches engagés en Afghanistan ou en Irak).
Cette autre Amérique, si peu publicitaire mais si permanente, est à ce point fascinante que d’autres, dans les siècles précédents, l’avaient déjà décrite ou même inventée. C’est celle de Winetou, chef indien, et de son frère de sang, Old Shatterhand, imaginés par Karl May depuis l’Allemagne, en se fondant sur le récit de grands explorateurs comme Maximilian zu Wied-Neuwied, c’est celle de Buffalo Bill et son cirque, exportés en Europe. Et qui se perpétue dans la mémoire du peuple américain, malgré la disparition des bisons et la relégation des dernières tribus indiennes.
Ce qui fascine Wolfgang Büscher dans son voyage, ce sont les contrastes et les permanences qui témoignent toujours de ce passé rugueux. C’est l’espace ouvert, la puissance de la nature, les bêtes sauvages, les éléments déchaînés. De la neige du Nord à la chaleur étouffante du Texas, des tornades au soleil de plomb, il éprouve tout. De l’hostilité à front bas quand les portes se ferment brutalement devant l’errant, et de la solitude immense dans l’espace infini, jusqu’aux élans répétés de solidarité. «Ces hommes dont j’essayais d’imaginer la souffrance et les rêves, les espoirs et la peur, étaient venus du même continent que moi, d’un monde béni plein de villages et de villes, du jardin de l’Europe…» Cette mémoire et cette civilité anciennes n’ont jamais disparu.
L’expérience du dénuement choisi, sac au dos, devient alors une épreuve de vérité. Ce ne sont plus des statuts qui se rencontrent sur les routes. Mais des personnes en chair et en os. Quand elles surgissent au milieu du vide, leurs récits, même le plus délirants, prennent une curieuse consistance. Ces histoires racontent l’autre côté du rêve américain, une autre face tout aussi passionnante. Où se nichent le même optimisme, le même désir de vie, la même capacité d’inventer au quotidien. Et une formidable confiance dans l’avenir.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Si vous prenez l'avion pour les États-Unis, vous allez peut-être avoir du retard

Si vous prenez l'avion pour les États-Unis, vous allez peut-être avoir du retard | America | Scoop.it

SÉCURITÉ - La France a annoncé à son tour vendredi 4 juillet qu'elle allait renforcer, à la demande des autorités américaines, les mesures de sûreté aéroportuaire pour les vols à destination des Etats-Unis pendant la période estivale, ce qui pourra entraîner des retards.
"Ces mesures complémentaires seront déployées de façon à apporter le moins de désagrément possible aux passagers. Cependant, des retards sont possibles", indique la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) dans un communiqué. "Pour des raisons de confidentialité, nous ne pouvons pas dévoiler ces mesures complémentaires", a déclaré à l'AFP le porte-parole de la DGAC.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Devil’s Tower National Monument in Wyoming

Devil’s Tower National Monument in Wyoming | America | Scoop.it

Travelers roaming through the northeastern Wyoming prairie will be treated to a strange and wonderful sight: a striking stone column rising seemingly out of nowhere. It’s Devils Tower, a 867-foot pillar beckoning everyone from Native Americans to geology buffs to rock climbers to come closer, drink in the sights and sounds, and learn more about the remarkable cultural and natural history surrounding the monument.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Climat: le virage américain - Agence Science-Presse

Le lundi 2 juin, les autorités américaines ont dévoilé ce que les plus optimistes ont qualifié du «plus important geste qu’un président américain ait jamais posé pour s’attaquer à la pollution par le carbone». Un programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et qui ouvre la porte à une taxe sur le carbone. Que s’est-il passé?

Qu’est-ce qui a remis le climat à l’ordre du jour?

Ce n’est pas le Congrès américain, dont les élus sont plus climatosceptiques que jamais. Mais des sondages dans la dernière année ont semblé indiquer que le vent était en train de tourner dans l’opinion publique. Ça pourrait être une retombée de l’ouragan Sandy —qui, en frappant New York il y a un an et demi, a obligé tous les médias à soudain parler des risques accrus du réchauffement— ou ça pourrait être le résultat de la sécheresse dévastatrice dans l’ouest.

Ce qui est sûr, c’est que la Maison-Blanche a montré des signes avant-coureurs depuis un an, le plus récent étant l’appui accordé, en mai, au rapport qui pointait l’impact potentiel du réchauffement, région par région.

Le plan dévoilé lundi s’accompagne de plus d’une campagne de sensibilisation à l’impact sur la santé qu’aurait une réduction des gaz à effet de serre (diminution des problèmes cardiaques chez les adultes et, chez les enfants, 3700 moins de cas de bronchites et une diminution massive des cas d’asthme). Enfin, cette annonce s’inscrit dans le plan d’action sur le climat qui, en 2013, annonçait des normes plus sévères pour les centrales au charbon.

De quelles réductions parle-t-on?

Une réduction des gaz à effet de serre, d’ici 2030, de 30% par rapport à leurs niveaux de 2005. Il s’agirait, selon le blogue ClimateProgress, de la «première action pour réduire la pollution par le carbone dans l’histoire américaine».

Et une taxe sur le carbone?

S’il y a obligation de réduire les gaz à effet de serre, il y a logiquement une pénalité pour les mauvais élèves. Ce sera à chaque État de voir comment il s’en sort, mais la graine est plantée.

Mais si les sénateurs à Washington sont toujours aussi climatosceptiques, c’est qu’on ne parle pas d’une vraie loi?

Le plan utilise une voie détournée, celle de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). En vertu de l’autorité que lui avait conférée le Congrès —il y a 40 ans— pour faire appliquer la Loi pour un air propre —Clean Air Act— l’EPA peut fixer un objectif national de réduction du CO2, tout en laissant aux États le soin de trouver, chez eux, des façons d’atteindre cet objectif.

Du coup, il semblerait que cette directive de l’EPA impose en réalité aux États d’abandonner tout futur projet de centrale au charbon, et de fermer progressivement les autres. Selon les calculs de l’EPA en effet, la production d’électricité est la plus grosse source de gaz à effet de serre aux États-Unis.

Dans le même esprit, l’EPA ne peut pas imposer une taxe à l’échelle du pays, mais on voit mal comment les États pourront se conformer à ces directives sans offrir aux entreprises situées sur leur territoire, soit des incitatifs fiscaux pour les bons joueurs, soit des pénalités pour les mauvais.

Une taxe sur le carbone: une révolution?

Pas autant qu’on pourrait le croire. En dépit de toute la mauvaise publicité qui lui est associée depuis 10 ans à Washington —et à Ottawa— une taxe sur le carbone est d’ores et déjà une réalité dans 10 États américains, dont la Californie. Cette dernière, en compagnie du Québec, a même mis en place son propre marché du carbone. Dans un dossier publié dimanche, le New York Times écrivait qu’un impact probable de l’annonce que s’apprêtait à faire l’EPA sera «d’encourager d’autres États à adopter un système comme celui de la Californie».

Des réactions?

L’industrie du charbon n’a pas apprécié, pas plus que les opposants politiques habituels. Étonnamment toutefois, des élus dont les États sont de gros producteurs de charbon, ont rapidement salué l’annonce de l’EPA.

À Ottawa, le premier ministre Stephen Harper a plutôt accueilli le plan avec scepticisme. Radio-Canada souligne au passage que la part du charbon est moins élevée dans les émissions canadiennes de gaz à effet de serre: 12% contre 25% aux États-Unis.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Les cow-boys et les Indiens remettent ça - Rue89

Les cow-boys et les Indiens remettent ça - Rue89 | America | Scoop.it

Pour le commun des mortels, le western est un genre cinématographique. En réalité, la plupart de ces films, dès les premiers, sont des adaptations de romans. Il s’agissait alors bien souvent de romans de consommation assez médiocres, des romans de gare version Far West. Les uns sont devenus des classiques, les autres ont sombré dans l’oubli.

Mais la littérature western n’a pas écrit son dernier mot. Voici qu’elle revient au galop avec ses personnages, ses décors et son folklore du grand Ouest.

Comme son nom l’indique, le western est ce qui vient de l’Ouest. Difficile de faire plus large comme définition et pourtant, s’il est ouvert, le genre a des codes bien déterminés. Le réalisateur Bertrand Tavernier, amoureux des histoires de cow-boys et d’Indiens, a lancé en novembre dernier une nouvelle collection chez Actes Sud, intitulée L’Ouest le vrai, où il publie pour la première fois en France des classiques du genre.
Pour lui, le western, c’est un récit « qui se passe dans l’Ouest américain à une période donnée – celle des guerres amérindiennes –, et qui évoque le rapport entre les peuples jusqu’à l’établissement de la loi et l’avènement du capitalisme. ».
Parmi les textes qui ont marqué le genre, Tavernier cite par exemple « Saint Johnson » écrit en 1930 par un auteur plus connu pour ses romans noirs : William Riley Burnett. « D’ailleurs, ce titre a donné lieu à une formidable adaptation [“Law and order”, Edward L. Cahn, 1932, ndlr], mais le livre comme le film ont été relativement oubliés. »
En Europe, la plupart de ces romans ont été ignorés ou considérés avec dédain. Le genre y a été systématiquement réduit à des archétypes, mettant en scène des personnages très manichéens, alors que, plaide Tavernier, « il cache une vraie réflexion sur la loi, la nature et la civilisation, les relations entre les hommes… en fait, la plupart des grands thèmes de la littérature américaine prennent racine dans le western ».
« C’est un genre qui a vraiment bien marché dans les années 60, mais qui avait totalement disparu depuis le début des années 80 », raconte Bertrand Le Sausse, libraire chez Vent d’Ouest à Nantes.

more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

1800′s Grand Canyon Architect was a… Woman

1800′s Grand Canyon Architect was a… Woman | America | Scoop.it
Mary Elizabeth Jane Colter was a woman who knew what she wanted. And anyone who’s had the pleasure of gazing out over the Grand Canyon from Lookout Studio or taken a load off their feet at Hermits Rest should thank her for it.
more...
No comment yet.
Scooped by Katryne
Scoop.it!

Condors Overcome Lead Poisoning

Condors Overcome Lead Poisoning | America | Scoop.it

Although one year doesn’t a trend make, researchers are cautiously optimistic that the toxic blood-lead levels in endangered California condors living in the Utah-Arizona area and around Grand Canyon National Park seem to be down. The percentage of birds with life-threatening levels is at the lowest it’s been in 10 years.

“The ups and downs of lead poisoning over the years demonstrate that any single season does not make a trend, but our test results are encouraging,” Eddie Feltes, field manager for The Peregrine Fund’s condor project, told Yuma Arizona News. “If this ends up being the beginning of a trend, we hope it will continue.”

How Were the Condors Getting Exposed to Lead?

As scavengers, condors feed on carrion left over by other predators and often by human hunters. When hunters use lead bullets, and the birds then eat the contaminated carcass, they’re exposed to high levels of lead.

“Condors and other scavengers benefit from the remains of carcasses left in the field by hunters, but our research has revealed that lead bullets can fragment into tiny pieces, sometimes spreading widely upon impact in an animal’s body, thereby increasing the potential for lead exposure if lead-based ammunition was used,” Chris Parish, condor program coordinator for The Peregrine Fund, said.

Hunters Heed the Plea to Help the Condors

The organization believes that efforts to educate hunters about the dangers of lead bullets have contributed significantly to the reduced toxic levels found in condors. In 2005, the Arizona Game and Fish Department began work to educate hunters about the impact they can make by using non-lead bullets. The pleas haven’t fallen on deaf ears.

Last fall, 88 percent of hunters shooting in areas where condors typically feed either used non-lead bullets voluntarily or made efforts to remove affected gut piles from the field.

“Hunters and shooters are the only ones who can solve this problem, and I believe we are well on our way. We identified a problem, proposed a reasonable solution and, most important, we asked for help,” Parish said. “Change is happening, resulting in less lead available to condors and other scavengers each year, making the goal of recovery ever more possible.”

.
more...
No comment yet.