Alternative & Autonomie
23.2K views | +11 today
Alternative & Autonomie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Changement Global
Scoop.it!

Alternative & Autonomie

Alternative & Autonomie | Alternative & Autonomie | Scoop.it

Site de recherche en Autonomie par l'Alternative, pour rompre avec le schéma habituel & obsolète. Par un savant mélange de décroissance ciblée et une compréhension & développement des technologies alternatives en matière énergétique permettant d'acquérir l'Autonomie. Par le retour à la terre dans un respect écologique & durable.
Site web + blog: http://decroissons.wordpress.com

Changement Global's insight:

[& aussi] Sur ce compte Scoopit:
RÉSISTANCE http://www.scoop.it/t/resistance
SOLUTION ÉNERGIE http://www.scoop.it/t/solution-energie
TERRIENS http://www.scoop.it/t/incroyable-humanite

[Autre compte] d'ACTUALITÉ & EXPLORATION, plus sombre:
"L'Esprit du Moment" @L'Esprit Du Moment


--------------------------------------------------------------------------------
Alternative Autonomie recommande ces liens à cultiver:

 

Alternatives libres http://alternativeslibresblog.wordpress.com

Ardheia http://ardheia.free.fr

Autarcies http://www.autarcies.com

Autonomiste http://www.autonomiste.com

AUTREMENT http://fermautrement.free.fr

Citoyens en transition http://voyageurs.en-transition.fr

Ekopedia http://fr.ekopedia.org

Enercoop http://www.enercoop.fr

Ferme du Bec Hellouin http://www.fermedubec.com

GlobalChange http://cedglobalchange.wordpress.com

Habite Ta Terre http://habitetaterre.blogspot.fr

Habiter-autrement http://www.habiter-autrement.org

Humanosphere http://www.lagedefaire-lejournal.fr

L'age de faire http://www.lagedefaire-lejournal.fr

La chaine de vv http://lachainedevv.com

La ruche essaime http://la-ruche-essaime.fr

Les cabanes http://www.les-cabanes.com

On passe à l'acte http://www.onpassealacte.fr

Reporterre http://www.reporterre.net

Vers l'autonomie http://verslautonomie.wordpress.com

Vivre cru http://vivrecru.org

more...
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Normandie : près de Rouen, 17 agriculteurs s'unissent pour ouvrir un magasin de vente directe

Normandie : près de Rouen, 17 agriculteurs s'unissent pour ouvrir un magasin de vente directe | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Le 1er septembre 2016 à Barentin (Seine-Maritime), près de Rouen, l’ouverture du « Panier la Carbonnière » est venu concrétiser un projet de coopérative agricole démarré voilà deux ans par 17 agriculteurs locaux désireux de prendre leur destin en main.

A l’origine, 17 agriculteurs de Normandie qui ont décidé d’unir leurs efforts pour lutter contre les difficultés économiques de leur spécialité respective, élevage bovin, production de produits laitiers, agriculture maraîchère… Ils décident ainsi en 2014 de se réunir en une coopérative agricole, afin d’avoir la main sur le fruit de leur labeur, et de ne plus dépendre des groupes industriels, ou du bon vouloir des grandes surfaces en matière de fixation des tarifs.

Deux ans de gestation

Une fois cette décision actée, ne leur restait plus qu’à trouver un local où vendre leurs marchandises. Un an plus tard, soit à la mi-2015, avec l’appui d’un cabinet de gestion pour assurer toutes les démarches financières du projet, et après constitution d’un capital commun à tous les agriculteurs, le bâtiment situé dans la ZAC de la Carbonnière était leur. Entretemps, six salariés avaient rejoint l’aventure, dont le manageur du point de vente, Olivier Ancel : « Je tenais auparavant une supérette vendant des produits agricoles. Cela n’a pas fonctionné, mais grâce à un de mes fournisseurs impliqués dans cette coopérative, j’ai pu rejoindre ce projet en tant que directeur de la boutique ».
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Il cultive un jardin urbain et récolte 300 kg de légumes

L’idée de Joseph Chauffrey est simple: cultiver un jardin urbain avec des fruits et des légumes. Le défi est plus difficile : cultiver suffisamment de fruits et légumes pour être autonome et nourrir deux personnes (lui et sa femme) pendant une année entière. Il est sur la bonne voie puisqu’en 2015, il a produit 300 kilos de légumes ! Joseph a commencé en 2012 dans son jardin près de Rouen, dans le centre-ville de Sotteville. Sa méthode ? La permaculture qu’il définit de la façon suivante : « La permaculture, c’est créer un jardin qui soit autonome, durable, harmonieux, résiliant, et qui demande le moins d’énergie possible pour fonctionner. » Tout est minutieusement étudié et organisé. Chaque parcelle de terre doit être bien exploitée pour ne perdre ni énergie, ni place.


Joseph n’utilise ni pesticide, ni engrais. Pour l’arrosage, il récupère l’eau de pluie, et pour nourrir les plantes, il prend le compost qu’il produit lui-même. Il utilise aussi de la paille pour limiter la fréquence des arrosages et éviter que l’eau ne coule sur la terrasse couverte.


Un potager de 25m2, à peine la moitié pour les arbres fruitiers, une petite serre et une mare, c’est le jardin extraordinaire de Joseph. Source : Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture / Facebook Source : Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture / Facebook Plus de 150 variétés de fruits et légumes, parmi lesquelles on trouve : courges, courgettes, tomates, salades, bourrache, carottes et menthe.


Chaque plante à plusieurs fonctions et aucune d’entre elles n’a été plantée par hasard : « La haie n’est pas seulement un brise-vue, mais elle a aussi une fonction comestible avec les sureaux, de biodiversité car elle attire les oiseaux, et je récupère les branches pour faire les tuteurs… » Source : Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture / Facebook Source : Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture / Facebook « Des alternatives sont possibles pour produire autrement, en quantité, localement, durablement et en améliorant la qualité des sols… »


« Mon plaisir, c’est passer du temps dans mon jardin, ramasser des légumes extra-frais et déguster des variétés qu’on ne trouve pas ailleurs ! »


N’oublions que le but de Joseph Chauffrey est de se nourrir en cultivant ses propres récoltes. Objectif atteint en ce qui concerne les légumes, pas encore pour les fruits, mais cela ne saurait tarder ! Si vous avez envie, vous aussi, de vous lancer dans l’aventure, vous trouverez dans cette vidéo tous les conseils de Joseph. Le jardin de Joseph Chauffrey est vraiment un jardin extraordinaire : produire 300 kilos de légumes par an sur un espace aussi réduit est un vrai record ! Pourtant, ce qu’il faut retenir, ce n’est pas l’exploit, mais l’exemple. Un exemple dont on peut s’inspirer, chacun à sa mesure et selon ses propres moyens. Vous pourriez peut-être commencer en cultivant des plants de tomates.

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Les variétés du domaine public enfin libérées du carcan du "catalogue officiel" des semences

Les variétés du domaine public enfin libérées du carcan du "catalogue officiel" des semences | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Victoire de la Loi Biodiversité
Communiqué :

La Loi "Biodiversité" est une victoire pour la biodiversité des semences cultivées

Les variétés du domaine public enfin libérées du carcan du "catalogue officiel"

Hier soir, mercredi 20 juillet, l'Assemblée nationale a définitivement voté la loi "pour la reconquête de la biodiversité", après deux années de procédure législative et de nombreux revirements dans le contenu des dispositions législatives.

En tout état de cause, la loi donne une véritable bouffée d'oxygène à la biodiversité cultivée, par le biais d'un article 4 quater qui a lui-même connu de nombreuses vicissitudes, et qui est finalement devenu l'article 11 de la loi :

Article 11 :
Le code rural et de la pêche maritime est ainsi modifié :

1° L'article L. 661-8 est complété par un alinéa ainsi rédigé :

"La cession, la fourniture ou le transfert, réalisé à titre gratuit ou, s'il est réalisé par une association régie par la loi du 1er janvier 1901 relative au contrat d'association, à titre onéreux de semences ou de matériels de reproduction des végétaux d'espèces cultivées de variétés appartenant au domaine public à des utilisateurs finaux non professionnels ne visant pas une exploitation commerciale de la variété n'est pas soumis aux dispositions du présent article, à l'exception des règles sanitaires relatives à la sélection et à la production."

Cela signifie que toutes les associations Loi 1901 pourront désormais donner, échanger et vendre des semences de variétés du domaine public *, qu'elles soient inscrites ou non inscrites au "catalogue officiel", à des jardiniers amateurs. Seules les exigences sanitaires de la réglementation sur le commerce des semences resteront applicables.

De nombreuses associations vont pouvoir bénéficier de ces dispositions et les petites entreprises qui ne pourraient jouir de cette dérogation seront amenées à créer des associations pour distribuer des variétés "hors catalogue".

Les jardiniers vont désormais avoir accès à une gamme très étendue de graines, aux goûts, aux formes et aux couleurs bien plus diversifiées qu'auparavant. Il faut espérer que cette biodiversité se répandra très vite dans tous les potagers de France et d'ailleurs.

Pour mémoire, ces dispositions nouvelles interviennent dans un contexte d'érosion galopante de la biodiversité agricole. En un siècle seulement, 90% des variétés traditionnellement utilisées par les paysans à l'échelle de la planète ont déjà disparu de nos champs et de nos assiettes, selon la FAO.

Pour cette avancée remarquable de notre droit, il faut rendre hommage au courage et à l'engagement de Mme Geneviève Gaillard, Mme Barbara Pompili, Mme Delphine Batho, Mme Laurence Abeille, M. Jérôme Bignon, Mme Evelyne Didier, Mme Marie-Christine Blandin, M. Joël Labbé, M. François Grosdidier, sans le soutien politique desquels rien n'aurait été possible à l'Assemblée nationale et au Sénat.

Certes, un travail reste à faire, à l'échelle européenne cette fois, pour que les agriculteurs puissent également avoir accès à une grande diversité de ressources génétiques - et nous y travaillons ardemment -, mais, avec la loi "biodiversité" française, c'est une première brèche qui vient de s'ouvrir dans la législation sur le commerce des semences, dont il convient résolument de se réjouir.

---
* Les variétés "appartenant au domaine public" sont toutes les variétés d'espèces cultivées qui ne sont pas protégées par un régime de propriété intellectuelle (certificat d'obtention végétale ou brevet).
---

Blanche Magarinos-Rey
Avocat
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Pl@ntnet : le "shazam" des plantes créé par des chercheurs montpelliérains cartonne

Pl@ntnet : le "shazam" des plantes créé par des chercheurs montpelliérains cartonne | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"Elle a été téléchargée plus de 2 millions de fois sur smartphone. L'application pl@ntnet de reconnaissance des plantes sauvages, mise au point par des chercheurs montpelliérains, est plébiscitée. Chaque jour,15.000 utilisateurs identifient des plantes en soumettant leurs photos à l'application.

 

Pour ceux qui différencient à peine un coquelicot d'une pensée, comme pour ceux qui sont toujours curieux d'identifier chaque plantouille rencontrée lors d'une balade, c'est une véritable révolution botanique. L'application pl@ntnet, c'est le "shazam" des plantes. Dixit le très sérieux magazine Science et Avenir.

Téléchargeable sur les téléphones mobiles, l'application séduit en effet un nombre croissant de botanistes en herbe. Un chiffre clef:  2 311 283 téléchargements (Android + IOS) depuis le début de l'année 2013 jusqu'à aujourd'hui.

Comment ça marche?
Le principe est très simple. Pour connaître le nom d'une plante, vous la photographiez et envoyez la requête à pl@ntnet en cliquant sur la loupe. En quelques secondes, le nom de la plante et les autres photos associées s'affichent. Pour affiner la recherche ou en cas de doute entre deux plantes, vous pouvez envoyer plusieurs photos en distinguant la fleur et la feuille, voire le fruit. Et la réponse sera plus fiable.

Une création montpelliéraine...
L'application est le fruit d'un projet de recherche initié en 2009 dans le cadre d'un consortium impliquant le Cirad, l'Inra, l'Inria et l'ird, en collaboration avec l'association Tela Botanica, et soutenu par Agropolis Fondation.
L'Unité Mixte de Recherche (UMR) "botAnique et bioinforMatique de l'Architecture des Plantes" (AMAP) associe plus de 70 agents permanents de plusieurs organismes (Cirad-Cnrs-Inra-Ird-Université Montpellier 2).

...pour une application mondiale
Cette initiative se poursuit aujourd'hui à travers l'initiative "Floris'Tic", portée par Agropolis Fondation et soutenue par le Programme Investissement d'Avenir. 
Les téléchargements français représentent aujourd'hui moins de la moitié des téléchargements locaux. Mais parmi les 14.779 utilisateurs quotidiens, la France arrive encore en tête, avec l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Arrivent ensuite les Etats-Unis, le Canada et le Brésil." (...)
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Jardinage debout pour jardinier malin : plan gratuit d'un bac surélevé

Jardinage debout pour jardinier malin : plan gratuit d'un bac surélevé | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Des conseils en vidéo et des plans à télécharger pour installer les fondations d'un potager en carrés
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Empiler des bouteilles en plastique pour former une tour et verser de l’eau depuis le sommet

Empiler des bouteilles en plastique pour former une tour et verser de l’eau depuis le sommet | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Vous aussi vous êtes un amoureux des jardins mais ne disposez pas d'assez de place pour faire pousser des plantes ?
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

C’est confirmé: je suis plus utile au chômage #OnVautMieuxQueça

C’est confirmé: je suis plus utile au chômage #OnVautMieuxQueça | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"J’ai écrit en novembre 2013 un article intitulé “Je serais tellement plus utile au chômage”. Je ne sais pas pourquoi mais ce billet connait une deuxième vie ces jours ci, j’ai plein de retours, demande de reprise, d’interviews…

Étrange, je pensais justement à écrire une suite depuis quelques temps.

Nous y voilà.

J’ai écrit ce précédent billet alors que je travaillais dur sur un projet. J’étais employé. C’était intéressant et bien payé. Mais inutile pour le commun.

Depuis j’ai connu pour la première fois de ma vie le chômage après 20 ans d’emploi ininterrompu. Je ne suis plus employé, et heureusement, je travaille tout le temps :)

Je me lève à 6h pour déjeuner avec ma fille lycéenne qui doit prendre un bus très tôt car on coupe dans les budgets de transports scolaires dans ma campagne. Ensuite j’emmène mon collégien au collège, puis mon écolier à l’école.

Le samedi je me lève aussi parce qu’on a école le samedi matin dans mon village et que je vais donner des cours bénévoles d’informatique et de culture numérique car les services publics ne le feront pas.

Les nuits ne sont pas non plus de tout repos. Nous sommes famille d’accueil, crois moi Monsieur le réformateur, il parait que je suis « inactif », mais la grasse matinée ce sera pour une autre vie.

Mes journées sont bien pleines. J’aide des associations, j’essaye d’apprendre aux gens comment collaborer via internet, je leur fais des sites web, je dépanne les PC vérolés, je développe un outil de gestion de documents en ligne pour l’école, j’ai monté un site pour l’organisation de l’aide aux réfugiés dans le Morbihan, j’aide qui je peux. Un chouette boulot. Un vrai travail. Pas un emploi.

Tout cela est bien modeste, mais toutes ces petites choses me semblent utiles au commun, au développement de notre commune.

Il va falloir que j’arrête tout ça. Et c’est dommage parce que ce travail me plait vraiment. Si j’avais par exemple un salaire à vie ou un revenu de base je pourrais certainement m’y épanouir. En fait je travaille pour un peu tout le monde, mais surtout des gens qui ne pourraient pas se payer mes services, alors qu’au final, c’est l’intérêt de tous." (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Changement Global
Scoop.it!

Schizophrénie financière, casse du siècle ou injure sur l’avenir ?

Schizophrénie financière, casse du siècle ou injure sur l’avenir ? | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Interview par Thinkerview de Philippe Bechade (Président des Econoclastes) et Jérôme Cazes (Président de MyCercle, Ancien directeur général de la Coface, Ancien membre du comité de Direction générale de Na**xis) Risques, Saisies sur vos comptes, Principe de précaution, Chine, Japon, Europe, France, BCE, Anticipations positives, Subprime, dette, Taux négatifs, Sanctions et prison, To big to…
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

La tour de patates : améliorer le rendement sur un faible espace

La tour de patates : améliorer le rendement sur un faible espace | Alternative & Autonomie | Scoop.it

 

"Inspirée de la permaculture, la "tour de patates" est une technique qui permet aux jardiniers urbains d'atteindre des records de rendement. Le tout en utilisant très peu d'espace.

« Tous les jardiniers en herbe n’ont pas la chance d’avoir un jardin. Mais pour ceux qui voudraient cultiver des pommes de terre dans peu d’espace, il existe désormais une technique : la tour de patates. Très facile à bâtir, elle ne requiert qu’un peu de terreau et quelques matériaux de récupération. Inspirée de la permaculture, cette technique permet d’obtenir des rendements allant jusqu’à 100 kilos par mètre carré et par an !"

 

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

L’autonomie, réconciliation avec les lois de la vie

L’autonomie, réconciliation avec les lois de la vie | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"« Depuis la nuit des temps et pendant des millénaires, l’autonomie a régi l’organisation et la survie des humains sur la Terre, aux quatre coins du globe. Garante de l’équilibre, elle s’inspire des mécanismes naturels de la planète elle-même, où l’autorégulation et la coopération ont toujours été les clés de la pérennité.

Au xvie siècle, lorsque le voyageur circulait à travers l’Europe, il découvrait partout où il allait une immense diversité de tribus et de communautés qui n’avaient pas les mêmes langues, vêtements, habitats, outils, etc. Cette diversité culturelle reflétait directement la créativité humaine dans son dialogue avec la nature. La nature inspirait l’imaginaire de l’homme, pour qu’il puisse assurer sa survie. Chaque communauté était alors autonome sur son territoire et répondait à ses besoins fondamentaux en tirant parti des ressources locales.

Avec l’avènement de la société industrielle, en à peine deux siècles, l’ensemble de cette organisation planétaire s’est effondré." (...)

 

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

5 bons réflexes d’hiver pour préparer son potager

5 bons réflexes d’hiver pour préparer son potager | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"En hiver, la plupart des jardiniers se languissent de l’arrivée du printemps pour pouvoir enfin remettre les mains dans la terre et s’activer au potager! Mais ce n’est pas parce qu’il fait froid dehors et que les végétaux sont en dormance qu’il n’y a rien à faire en hiver, bien au contraire ! Car, qu’on se le dise, de notre activité hivernale dépendra beaucoup notre réussite printanière ! Nous avions déjà abordé ce sujet il y a quelques années avec le concours de Romain Georges du blog Tous au potager. Comme cela est de saison, nous avons décidé de refaire un focus sur ces travaux hivernaux au potager au regard de nos expériences des années précédentes. Alors, pour ne pas se planter et être fin prêt le moment venu, voici quelques bons réflexes à adopter en hiver pour bien préparer son potager!!!" (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Woodself : le concept

www.woodself.com, le site des plans de meubles gratuits, se présente en vidéo. Un concept simple, ludique et intuitif pour concevoir à l'écran un meuble en bois, puis obtenir instantanément les plans pour le fabriquer. Ensuite.... Do it Yourself !

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Un bio industriel à éviter

Un bio industriel à éviter | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"Près de la moitié des produits bio sont à présent vendus en grandes surfaces. L’entrée de la grande distribution dans le marché du bio a entraîné une course à la baisse des prix. Tous les géants, y compris les hard discounters ont créé leurs propres gammes. Pour obtenir des prix cassés, les supermarchés ont souvent recours à des importations massives provenant d’exploitations industrielles. Alors que le bio cherchait à assurer un bon équilibre entre environnement, économie et social, ces exploitations sacrifient l’aspect social. Il n’y a pas de place pour les productions saisonnières. Les entreprises commercialisent des tomates, poivrons et concombres bio toute l’année. L’hiver arrivé, ces produits sont en concurrence directe avec les produits des serres bio d’Italie, des Pays-Bas, du Maroc et d’Israël… Nous importons plus de la moitié des fruits et légumes bio consommés en France, car la production nationale est encore insuffisante." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Construire une serre pour la culture, en tout temps: idées & plans

Construire une serre pour la culture, en tout temps: idées & plans | Alternative & Autonomie | Scoop.it

Après avoir abordé les serres semi-entérées et "la serre du futur", voici maintenant des plans et idées complètes pour construire une serre de surface conséquente. Certains points sont à prendre en considération : Aménager des aérations et ouvertures pour bien aérer lorsque nécessaire, et permettre surtout aux insectes pollinisateurs de faire leur travail, pour un  rendement optimum.

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

La permaculture sort un village marocain de la misère

La permaculture sort un village marocain de la misère | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Ils voulaient juste subvenir à leurs besoins alimentaires mais, au final, ils ont fait bien plus que ça : un magnifique exemple de volonté collective.

Il y a trois ans, le village marocain de Brachoua vivait encore dans une grande précarité, sans eau, ni électricité. Aujourd’hui, les habitants vivent dignement, la lumière est partout et trois fontaines coulent en permanence. Que s’est-il passé dans l’intervalle ? Rien de spécial. Ah, si : tous les habitants ont fait le pari de la permaculture !
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Devenir paysan pour être libre

"Ils et elles étaient employé, fonctionnaire, ouvrier ou commercial. Ils et elles ont fait le choix de devenir paysans et paysannes, recourant à la terre pour se réapproprier leur vie et renouer avec l’autonomie. Reporterre les met à l’honneur lors de sa prochaine rencontre, jeudi 9 juin." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Dix bonnes raisons d’être décroissant

Dix bonnes raisons d’être décroissant | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Longtemps restée tabou, la décroissance fait une percée médiatique et politique remarquable depuis quelques années. Elle était défendue par des personnalités politiques comme Yves Cochet ou par des mouvements altermondialistes. En juin 2015, à l’occasion de la parution de son encyclique « Laudato si », le pape François déclarait que l’heure était venue « d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde ». Le 5 novembre 2015, paraissait une véritable encyclopédie de 528 pages, réunissant une cinquantaine de contributeurs parmi lesquels Paul Ariès ou Serge Latouche, intitulée « Décroissance – Vocabulaire pour une nouvelle ère ». Le 6 mai 2016, la journaliste Natacha Polony affirmait, dans une interview accordée au Comptoir, que « la décroissance est le stade ultime de l’émancipation ». Le mot faisant également partie des cinq qualificatifs que nous avons choisi pour nous définir lors de la création de notre site, Le Comptoir, nous vous proposons aujourd’hui un petit panel de raisons qui, selon nous, justifient la recherche d’une vie sobre.
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

5 livres inspirants pour vivre autrement!

5 livres inspirants pour vivre autrement! | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Je vous présentes une série de 5 livres qui ont étés pour nous le déclencheur! Le levier qu'il nous manquait pour faire le pas... J'espère qu'ils pourront vous aider également à vous lancer vers votre nouvelle vie ;-) Manuel de transition, de Rob Hopkins: Cet ouvrage est un extraordinaire outil de changement pour faire face…
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Anglet : "Je n’ai rien à voir avec un agriculteur classique"

Anglet : "Je n’ai rien à voir avec un agriculteur classique" | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"À la force des bras et à seulement 30 ans, Caroline Helary vient de labourer 9 000 m² de terre en pleine agglo pour en faire l’unique exploitation 100 % bio angloye.

Dans un quotidien trop huilé, elle aurait forcément associé une pincée de piment. Y aurait ajouté un bouquet d'herbes, sans doute un peu folles. Caroline Helary , 30 ans, est la seule agricultrice à cultiver des légumes certifiés bio à Anglet et à en assurer la vente directe depuis début mars. Le parcours a été semé d'embûches.

Le BTS horticole aura eu le mérite de préciser ses envies. « J'ai vite compris que l'agriculture intensive n'était pas pour moi. » Elle mijote depuis toute petite une recette de grand-mère. « J'en avais assez de ne pas avoir le choix. De nos jours, on ne sait plus ce qu'on mange. Ma façon de travailler aujourd'hui, défend la jeune femme, est aussi une façon de rappeler que la terre s'autosuffit à elle-même." (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

« Les Rêveurs en Action », documentaire au financement participatif

« Les Rêveurs en Action », documentaire au financement participatif | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Un autre documentaire prometteur ! Bande-annonce et présentation du projet ainsi que de son financement participatif en cours.

Ce documentaire d’1h05 tourné en HD est un annuaire d’outils et de solutions locales, dans des domaines divers et complémentaires tels que l’habitat, l’alimentation, la santé, l’agroécologie, l’énergie, le recyclage, la pédagogie, le vivre ensemble, la communication, l’art… et tout ce qui peut contribuer à un rayonnement positif de l’homme sur l’environnement!

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Soutenons "Mon drive local", initiative de consommation responsable locale

Soutenons "Mon drive local", initiative de consommation responsable locale | Alternative & Autonomie | Scoop.it
Mondrivelocal.fr, réseau de drives alimentaires locaux et responsables

« Je suis un jeune entrepreneur et je souhaite partager avec vous mon projet en faveur d’un mouvement de consommation plus responsable et équitable. J’ai en effet pour projet de créer un drive alimentaire local et responsable.
Il s’agit d’un drive alimentaire comme ceux des grandes enseignes, à la grande différence près que les produits sont exclusivement approvisionnés en circuits courts auprès des agriculteurs régionaux. (...)

more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Comment réparer facilement une bosse sur sa carrosserie de voiture

"Utilisez cette technique pour réparer une bosse sur votre voiture. Tout ce dont vous avez besoin c'est d'un sèche-cheveux et d'une bombe à air comprimé."

Comment faire
1. Chauffez la bosse sur la carrosserie pendant environ trois min avec le sèche-cheveux.
2. Tout de suite après, refroidissez la bosse avec la bombe à air comprimé pendant environ une minute.
3. Boom ! La taule va se redresser toute seule sous vos yeux ébahis. Résultat Et voilà, la petite bosse sur votre voiture a disparu :-) Plus besoin de faire une réparation de sa carrosserie chez le garagiste ! Ce truc marche pour les petites bosses, les creux et les renfoncements. Pour que l'air de la bombe soit bien froid, tenez la bombe à air comprimé à l'envers comme dans la vidéo. Et avant de l'utiliser, pensez à bien la secouer pour que le choc thermique soit le plus fort possible. Pourquoi ça marche Tout est une question de dilatation et de contraction. La chaleur du sèche-cheveux va d'abord dilater la carrosserie. Puis le froid de la bombe à air comprimé va la contracter. Ce choc chaud/froid va remettre le métal dans sa forme originale. Alors la prochaine fois qu'une personne cogne la porte de sa voiture sur la vôtre, pensez à essayer ce truc avant de dépenser de l'argent chez le garagiste !
more...
No comment yet.
Suggested by L'Esprit Du Moment
Scoop.it!

Auto-suffisance : un mythe ?

Auto-suffisance : un mythe ? | Alternative & Autonomie | Scoop.it

"Je remarque une caractéristique commune à de nombreux clients du bureau d’études et stagiaires que je croise : celle de viser l’autosuffisance dans leur vie. J’ai personnellement suivi cette voie pendant de nombreuses années, et mené une réflexion dans ce domaine, qui m’amène à vous la partager aujourd’hui. Chacun mettra ces informations au regard de sa sensibilité personnelle, mais j’avais le besoin de vous faire ce retour d’expérience personnelle, de la partager avec vous.

Une expérience intense

Je me suis pas mal débattu, il y a maintenant une dizaine d’années, dans les premiers temps de ma transition personnelle pour tenter l’aventure de l’autonomie, alimentaire dans un premier temps puis la suite qui devait logiquement, et facilement suivre
Il est extrêmement gratifiant de mettre les mains dans la terre, de se lancer dans l’autoproduction, de manger sain, mais je me suis aperçu très rapidement qu’il serait impossible d’être totalement autosuffisant.
Je mettais une énergie folle dans les travaux d’autoproduction en général : 3 ans d’autoconstruction d’une habitation au top de l’écologie, et qui n’a d’égal que la dimension de mon ego de l’époque, et de la pression que je mettais à vouloir impérativement incarner « tout entier » le changement que je voulais pour le monde… Trop grand… Trop vite…
Je voulais faire du maraîchage, des fruits, des animaux…
Une expérience fabuleuse bien sûr, dans ces moments forts… comme désespérants, mais qui m’amènent aujourd’hui à faire plusieurs constats à commencer par celui qu’il m’est impossible de produire seul l’ensemble de mes besoins. Je ne dispose pas de suffisamment de temps, et aujourd’hui je ne pense plus que cela soit une voie souhaitable ni un modèle futur de durabilité…
Autre constat : nous sommes interdépendants, que nous le voulions ou non, du textile que nous portons, à la dent que nous faisons soigner, à l’ordinateur depuis lequel je vous écris et vous me lisez… Il est impossible de capitaliser tous les savoirs et les savoirs-faire nécessaires à l’autosuffisance totale.
Et puis, mea culpa, j’aime être au contact de la nature, de la terre, mais je dois avouer que j’ai plus une mentalité de naturaliste, d’observateur, de concepteur, que celle d’un agriculteur ou d’un jardinier à temps complet…
Est-ce que cela fait toujours de moi un permaculteur ?" (...)

more...
No comment yet.