ALSACE - entre culture et traditions
908 views | +0 today
Follow
ALSACE   -  entre culture et traditions
Alsace - "Elsass , le pays de l'Ill"             -        "'L’Ill étant la rivière qui baigne la plaine d'Alsace. Important affluent du Rhin, elle coule du sud au nord  dans les départements du Haut-Rhin  et du Bas-Rhin "        (El signifiant Ill et sass, le siège)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Altkirch et le Sundgau.  

Altkirch et le Sundgau.   | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
La ville d' Altkirch fait partie de ce que l’on désigne aujourd’hui sous le nom de Sundgau, qui est la région située à l’extrémité sud de l’Alsace, au-delà de Mulhouse. Il s’agit d’une région encore très agricole, vallonnée et encore très peu connue des touristes.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Leymen, à la frontière du monde

Leymen, à la frontière du monde | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it

 
Leymen, à la frontière du monde
Aux confins méridionaux du Sundgau, Leymen et son millier d’habitants occupent une excroissance alsacienne encerclée par trois communes suisses. La proximité immédiate de Bâle, dont le tram dessert le village, en a fait une surprenante tour de Babel haut de gamme. Au pied du château du Landskron, 28 nationalités et 90 % de travailleurs frontaliers cohabitent harmonieusement.

more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Perdu dans la forêt du Donon

Perdu dans la forêt du Donon | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it

 
Perdu dans la forêt du Donon
Le Bas-Rhin partage une microfrontière d’une dizaine de kilomètres avec la Meurthe-et-Moselle. D’un côté comme de l’autre, la forêt domine et témoigne du peu de relations qu’entretiennent les deux territoires.

more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Un paradis franco-allemand

Un paradis franco-allemand | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Le village le plus proche de la frontière entre l’Alsace du Nord et le Palatinat est Wengelsbach. Le hameau, qui compte une soixantaine de maisons mais officiellement cinq habitants et dépend administrativement de Niedersteinbach, fut pendant de longues années plus tourné vers l’Allemagne, située à deux kilomètres à peine.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Drusenheim, vers l’autre rive

Drusenheim, vers l’autre rive | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it

 
Drusenheim, vers l’autre rive
Baignée par la Moder et bordée par le Rhin, la commune bas-rhinoise de Drusenheim cultive ses relations transfrontalières avec Rheinmünster grâce à son bac, véritable trait d’union entre les deux pays.

more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Masevaux, en mémoire d’un fils

Masevaux, en mémoire d’un fils | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Le toponyme Masevaux proviendrait d’un comte Mason qui, au début VIIIe , après la mort accidentelle de son fils, donna ses terres à un couvent de bénédictines. Jusqu’à la Révolution, cette vallée a été tiraillée entre trois pouvoirs : ceux de l’abbesse, du seigneur et de la Ville.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Alsace : derrière la carte postale

Alsace : derrière la carte postale | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Alsace : derrière la carte postale
Dans le Haut-Rhin, certains villages ont gardé l'aspect typiquement alsacien dont les touristes raffolent.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

800 maisons alsaciennes en danger - France 3 Alsace

800 maisons alsaciennes en danger - France 3 Alsace | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
"Il faut sauver notre patrimoine de la destruction", c'est ce que disent les membres de l'association pour la sauvegarde des maisons alsaciennes (ASMA). Ils gèrent actuellement cinquante dossiers urgents et surveillent des centaines de maisons plus ou moins promises à la destruction. 
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Des veilleurs pour les châteaux du Haut-Rhin - France 3 Alsace

Des veilleurs pour les châteaux du Haut-Rhin - France 3 Alsace | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Le département du Haut-Rhin a lancé cette semaine un réseau de veilleurs de châteaux forts.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Val d’Argent : les mines, leur histoire et leurs secrets - France 3 Alsace

Val d’Argent : les mines, leur histoire et leurs secrets - France 3 Alsace | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Une nouvelle campagne de fouilles archéologiques se déroule dans le Val d’Argent. Elle ne sera pas la dernière. L'Asepam, l'Association spéléologique pour l'étude et la protection des anciennes mines a présenté mardi ses différents sites de fouilles.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Les mystères de Niedermunster

Les mystères de Niedermunster | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it

 
CES ABBAYES QUI ONT FAIT L’ALSACE (3/8)
Les mystères de Niedermunster
S’intéresser au site de l’ancienne abbaye de Niedermunster, c’est croiser des personnages tels que sainte Odile, Charlemagne et Frédéric Barberousse et se confronter à des histoires de Templiers, de Toison d’or et de Graal… Ces ruines sont le décor d’un « Da Vinci Code » à la sauce alsacienne.

more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

La chapelle Sainte Marguerite de Epfig en Alsace.

La chapelle Sainte Marguerite de Epfig en Alsace. | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Epfig, village viticole situé à proximité de Barr, possède une superbe chapelle romane qui vaut un arrêt. Le cadre est charmant et la chapelle Sainte Marguerite est particulièrement bien mise en valeur.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Wildenstein : la forteresse ruinée

Wildenstein : la forteresse ruinée | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Sur le territoire de la commune de Kruth, un piton de granit barre le fond de la vallée de la Thur. Il sert d’appui au barrage de Kruth-Wildenstein. À l’ère quaternaire, un glacier passait de chaque côté du Schlossberg, nom du monticule qui culmine à 670 m d’altitude et à un peu plus de 100 m au-dessus du lac. C’est à son sommet que la forteresse de Wildenstein, l’un des plus puissants châteaux forts d’Alsace, a été construite. À noter que Wildenstein signifie « roche sauvage ».

Y avait-il déjà une occupation à l’époque romaine ? Ce n’est pas impossible, tant le site s’impose comme un verrou pour le passage des Vosges. Des monnaies romaines y ont d’ailleurs été découvertes.

Le tour du propriétaire
Le château, long de plus de 200 m, s’étend sur le plateau sommital, selon un axe nord-sud. On y accède par le nord grâce à un chemin qui a conservé ses ornières creusées pour les chariots. Les constructeurs ont fait preuve de prouesse pour défendre son unique entrée au nord, les trois autres côtés se défendant par eux-mêmes grâce à de véritables précipices.

Une première porte coulissante avant le fossé, dont il ne reste qu’une profonde cannelure, barrait le passage. Le fossé se traversait en deux étapes. Un premier pont-levis précédé d’un pont dormant permettait d’accéder à une barbacane, sorte de plate-forme. De-là, un second système pont dormant/pont-levis donnait accès à un tunnel de 20 m de long entièrement taillé dans la roche. Ce tunnel était fermé par une porte à l’extérieur et par une herse à l’intérieur. Il est légèrement incurvé pour éviter qu’un projectile tiré de l’extérieur n’atteigne la cour.

Il aura fallu une année à 10 mineurs venus de la région de Sainte-Marie-aux-Mines pour le creuser. Il débouche sur le plateau intra-muros, où l’on trouve un bel espace divisé en quatre niveaux. C’est d’abord la cour basse dominée par une tour au-dessus de l’entrée. Un second espace en enfilade renfermait sans doute une écurie.

Derrière un mur, une troisième plateforme porte le logis principal d’habitation avec chapelle, le tout sur cave voûtée. Dans cette partie sud se trouvaient deux autres logis séparés. Enfin, pour terminer, une dernière partie à l’ouest, sur une arête rocheuse, supporte un chemin de ronde et l’accès au sommet avec un donjon cylindrique.

300 ans d’histoire sans histoire
Les comtes de Ferrette resteront toujours à l’affût pour essayer de s’approprier la vallée de la Thur appartenant à l’abbaye de Murbach. C’est ainsi qu’en 1312, Ulrich III de Ferrette passe un accord avec l’abbé. Il promet de ne construire aucun château sur le territoire de l’abbaye, à la condition que son vassal, Pierre de Bollwiller, à qui il a remis le mont Schlossberg en fief, puisse y agir à sa guise.

Et c’est donc à ce moment-là que le château de Wildenstein est construit, sans que l’on sache exactement s’il préexistait une quelconque construction. Avec l’Engelbourg à Thann, et le Wildenstein, Ulrich III prend pour ainsi dire la vallée de la Thur en tenaille. Mais en 1324, le décès du comte sans descendance masculine met fin aux visées expansionnistes des Ferrette, et c’est ainsi que les Bollwiller deviennent vassaux des Habsbourg.

En 1477, le Wildenstein est engagé un moment à Guillaume de Waldner jusqu’à son décès. C’est en 1536 que les Bollwiller vendent le château, tombé en ruine, à l’abbaye de Murbach. C’est un tournant dans l’histoire de la forteresse. Pour renforcer la protection de ses territoires, l’abbé Jean Rodolphe Stoer de Stoerenbourg fait remettre en état le Wildenstein entre 1559 et 1568.

La forteresse, moderne, est confiée à un capitaine. Les tours de flanquement, le tunnel et le système d’entrée datent sans doute de cette époque. Une chapelle dédiée à la Sainte-Croix y est également construite, desservie une fois par semaine par le curé d’Oderen, remplacé plus tard par un chapelain.

Le Wildenstein, enjeu d’une lutte acharnée pendant la guerre de Trente Ans
En décembre 1631, pendant la guerre de Trente Ans (1618-1648), dans une Alsace qui devient le terrain de jeu privilégié des belligérants, l’abbé de Murbach donne l’ordre de mettre en état de défense le Wildenstein dont la garnison passe de 25 à 150 hommes.

En 1632, les Suédois pénètrent en Alsace. L’abbaye, ne pouvant tenir sans aide étrangère, donne le château au duc de Lorraine, allié des Impériaux. Plusieurs centaines de soldats de ce dernier s’y installent en 1633. L’année suivante, les Français mettent le siège au château qui ne se rend qu’après deux mois de résistance. Les Lorrains reprennent le château en 1635. En 1637, Bernard de Saxe-Weimar, au service de la France, cherche à passer en Lorraine par la vallée de la Thur. Il est forcé d’abandonner, le Wildenstein lui barrant la route. La même année, pour des raisons stratégiques, la garnison du Wildenstein détruit l’église d’Oderen.

En 1644, les Suédois enlèvent le château. Une des versions de cet épisode veut que, sur les conseils d’un paysan de Kruth, maltraité par le gouverneur du château, les Suédois acheminent, de nuit, plusieurs canons sur la colline faisant face à la forteresse. Ils prennent la précaution de recouvrir la route de paille et les roues des canons avec des chiffons. Lors de l’attaque, la surprise est telle, et le bombardement si efficace, que les Lorrains jugent toute résistance impossible et quittent les lieux.

Les destructions sont importantes, mais peut-être pas totales, puisque qu’après cette funeste guerre, le château accueille encore de temps en temps l’abbé de Murbach. En 1693 pourtant, les habitants de la région sont autorisés à se servir des pierres de taille de l’ancienne forteresse. Avec, on reconstruit entre autres l’église d’Oderen et le village de Kruth.

Ces dernières années, d’impressionnants travaux de consolidation ont été réalisés et le site a été sécurisé et balisé. Le Wildenstein, longtemps méprisé, est une belle et vaste ruine, admirablement située. Il mérite amplement une visite et est sans nul doute un atout touristique de premier ordre pour la haute vallée de la Thur.

POUR EN SAVOIR PLUS Journal L’Alsace du 27/08/2013. Encyclopédie de l’Alsace , Ed. Publitotal, 1986. La vallée de Saint-Amarin , G. Sifferlen, 1908. Le château du Wildenstein ,
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Rhinau: rive gauche, rive droite

Rhinau: rive gauche, rive droite | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Dans le Ried, Rhinau, connue pour son bac et son futur polder, conserve jalousement près de 1000 hectares outre-Rhin. Une bizarrerie héritée de l’Histoire et du lit changeant du Rhin.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Alsace Bossue, la fausse enclave

Alsace Bossue, la fausse enclave | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
En Alsace Bossue, le cœur des habitants balance entre l’Alsace et la Lorraine. Se moquant éperdument des limites entre le Bas-Rhin et la Moselle, les habitants de Siltzheim jouent sur les deux tableaux. Mais ils n’ont pas oublié leur identité.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Lucelle, frontière sud de l’Europe

Lucelle, frontière sud de l’Europe | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Le plus petit village d’Alsace est aussi celui qui est situé le plus au sud. Lucelle, dont l’épicentre est la Maison familiale de vacances Saint-Bernard, qui accueille le Centre européen de rencontres, est un lieu chargé d’histoires, notamment de frontières. Idéal aussi pour s’y ressourcer et goûter à la paix.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Au pays des deux Brisach

Au pays des deux Brisach | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Sous la bonne étoile de Vauban, Neuf-Brisach s’éveille lentement derrière ses remparts et rêve de devenir un grand site touristique en Alsace. De l’autre côté du Rhin, Breisach, la vieille cité allemande, attire les foules. Entre les deux, l’île du Rhin française reste un trait d’union inachevé.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Andlau, sa sainte et ses ours

Andlau, sa sainte et ses ours | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
À Andlau, l’ours est un symbole chrétien. Il est indissociable de la belle et pieuse Richarde, qui fut l’épouse d’un autre type de fauve : l’empereur carolingien Charles le Gros. Arrière-petit-fils de Charlemagne, son mari l’accusa d’infidélité parce qu’elle ne lui avait pas donné d’héritier.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Sainte-Marie-aux-Mines, vallée patchwork

Sainte-Marie-aux-Mines, vallée patchwork | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it

 
LE TOUR DES CONTOURS (15/16)
Sainte-Marie-aux-Mines, vallée patchwork
Elle est surnommée le Val d’Argent, mais ne parvient pas à se défaire, depuis des décennies, d’une image dévalorisée. Monde des frontières et des paradoxes, rattachée au Haut-Rhin bien que glissant naturellement vers le Bas-Rhin, la vallée de Sainte-Marie-aux-Mines se cherche un avenir en s’efforçant d’exhumer ses richesses oubliées.

more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Musée Unterlinden : 160 000 visiteurs depuis la réouverture - France 3 Alsace

Musée Unterlinden : 160 000 visiteurs depuis la réouverture - France 3 Alsace | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Le musée Unterlinden accroit son pouvoir attractif.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Un hameau mediéval découvert à Wingen-sur-Moder - France 3 Alsace

Un hameau mediéval découvert à Wingen-sur-Moder - France 3 Alsace | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Nulle trace sur les cartes de la région et pourtant une découverte archéologique inédite est en cours d'analyse dans la forêt de Wingen-sur-Moder.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Strasbourg : visite exceptionnelle d'un bain rituel juif du Moyen Âge - France 3 Alsace

Strasbourg : visite exceptionnelle d'un bain rituel juif du Moyen Âge - France 3 Alsace | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Un bijou du patrimoine historique et religieux est exceptionnellement ouvert au public chaque dimanche matin cet été à Strasbourg. Il s'agit du "mikvé", un bain rituel juif.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Ottmarsheim, petit Aix-la-Chapelle

Ottmarsheim, petit Aix-la-Chapelle | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
C’est le dernier cas d’architecture ottonienne qui subsiste dans la région. Et c’est aussi la seule église d’Alsace construite sur un plan octogonal. L’abbaye d’Ottmarsheim faisait ainsi référence à Charlemagne. Elle n’a pas été très riche, mais elle a marqué le début de la puissance des Habsbourg.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

Le village de Riquewihr en Alsace : préparez votre visite touristique.

Le village de Riquewihr en Alsace : préparez votre visite touristique. | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it
Riquewihr est l'un des villages les plus connus de la région, et probablement le plus visité. Sa situation au milieu des vignes lui donne un charme fou. Le village comporte bien évidemment de très nombreuses maisons à colombages, superbement mises en valeur et fleuries, et les remparts, très bien conservés, entourent cette perle du vignoble.
more...
No comment yet.
Scooped by Chris / Hibou Lecteur
Scoop.it!

La maison forte de l'Ecomusée d'Ungersheim.

La maison forte de l'Ecomusée d'Ungersheim. | ALSACE   -  entre culture et traditions | Scoop.it

La maison forte de l'Ecomusée d'Ungersheim.

Une heureuse reconstitution...

more...
No comment yet.