Attention, les amateurs de fast food risquent d’être refroidis… Des chercheurs britanniques ont analysé des glaçons provenant de 10 chaînes de restauration rapide différentes. Ils contenaient tous plus de bactéries que l’eau des toilettes !


Après les différents scandales sanitaires sur les ingrédients contenus dans la nourriture des fast-food, voilà que les boissons, elles aussi, sont pointées du doigt ! En effet, les glaçons servis aux clients dans les fast-food seraient composé d’eau… mais aussi de milliers de bactéries.


Le Daily Mail vient de publier les résultats d’une étude menée par un laboratoire accrédité par le gouvernement britannique, Microtech Services.

 

Et ce qu’on découvre est pour le moins, effrayant… Des scientifiques ont procédé à l’analyse de glaçons collectés directement dans 10 fast-food tels que McDonald’s, Burger King, KFC, ou encore Starbucks, ainsi que des échantillons de l’eau des toilettes de ces restaurants.


Ils ont découvert que la plupart des glaçons présentaient un taux de bactéries supérieur à celui des toilettes. L’eau des toilettes chez McDonald’s contenait par exemple 260 organismes bactériologiques tandis que la glace prélevée 1 400, soit 5 fois plus !


La raison d’un tel problème sanitaire ? Les distributeurs de glaçons, qui seraient nettoyés bien moins souvent que les toilettes, alors que l’on sait que le froid n’empêche aucunement les bactéries de proliférer.

 

Dans certains des cas observés, la contamination bactériologique se faisait également via le contact de la glace par un employé qui ne s’était pas lavé les mains…


Le laboratoire scientifique a précisé que les échantillons trouvés ne représentaient pas un danger immédiat pour la santé, mis à part quatre d’entre eux qui pouvaient être considérés comme « à risque en matière d’hygiène ».

 

Interrogée par le quotidien, Melody Greenwood, ancienne directrice de l’Agence de Protection sanitaire britannique, ne se montre pas surprise par ces résultats .

 

“C’est un avertissement. Il est facile d’oublier que la glace peut contenir des bactéries parce que l’on pense que les germes ne survivront pas dans le froid. Mais rien n’est moins vrai. De dangereuses bactéries telles que l’e.coli peuvent se développer dans les distributeurs de glaçons“.

 

Des résultats contestés par les enseignes


Certaines des enseignes incriminées, comme Burger King ou KFC, ont déclaré qu’elles prenaient au sérieux les résultats de cette étude et qu’elles allaient revoir leurs procédures sanitaires.


D’autres chaînes de fast-food, comme McDonald’s ou Starbucks, ont en revanche contesté ces résultats et déclaré que les glaçons contenus dans leurs boissons étaient sans danger pour la consommation.

Sources: Daily Mail /  Russia Today / Au Feminin/ enviro2b


Via Damoclès