Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
24.8K views | +3 today
Follow
 
Rescooped by Pierre-André Marechal from Plant-Microbe Symbiosis
onto Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
Scoop.it!

Mycorrhizae on the History Channel


Via Jean-Michel Ané
Pierre-André Marechal's insight:

A vos commentaires....

 

Merci 

 

PAM

more...
Agriculture Nouvelle's curator insight, May 19, 2014 9:00 AM

vidéo de 19 minutes en anglais

Darin Hoagland's curator insight, May 23, 2014 12:17 PM

Nice explainer video about the importance of Mycorrhizae and plant health.  Increasing agricultural food supply means maintaining good soil health and mycorrhizae are a big part of making soil nutrients to available plants.  Replenishing depleted soil especially after anti-fungal applications and reducing the myorrhizae application cost to farmers are key.  

Didier Vazel's curator insight, May 24, 2014 3:03 AM

Un début d'explication de leur fonctionnement.

Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
Un concentré de nouveautés dans les domaines de l'Agroalimentaire et l'Agronomie. (AgroSup Dijon, Université de Bourgogne Franche-Comté)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Rôle du microbiote des chevaux dans le développement d'antibiorésistances

Rôle du microbiote des chevaux dans le développement d'antibiorésistances | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Le 16 mars, s'est déroulée la 43ème journée de la recherche équine, dont les actes sont parus récemment. À cette occasion, ont été présentés des résultats issus d'un projet mené par des chercheurs de l’université de Montréal et de l'Inra de Tours, sur la prévalence du portage de germes résistants aux antimicrobiens dans la filière équine. Ces travaux ont porté plus précisément sur Escherichia coli, bactérie commensale du tube digestif, dont certaines souches sont très pathogènes.

En 2015, 1 061 échantillons rectaux de crottin ont été prélevés chez des chevaux adultes sains dans 41 structures équestres. Des antibiogrammes ont été effectués pour 196 de ces échantillons, afin de tester leur sensibilité vis-à-vis de 14 antibiotiques de 10 classes différentes. 

D'autres analyses d'échantillons ont été réalisées afin d'identifier et quantifier les types de résistances bactériennes. Les résultats ont montré que 80 % des écuries hébergeaient des chevaux excréteurs de E. coli multirésistants, parmi lesquels des E. coli producteurs de β-lactamases à spectre étendu (BLSE), et de β-lactamases de type céphalosporinase, détectés dans 39 % des structures. 

Ces types de germes résistants sont particulièrement redoutés car ils inactivent la plupart des antibiotiques.


Merci à Martine Lessage (PAM)

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Le tournesol, une plante réglée comme une horloge

Le tournesol, une plante réglée comme une horloge | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

La légende voudrait que la fleur de tournesol suive la course du soleil. Depuis l'est le matin jusqu'à l'ouest le soir. Pourtant, un observateur attentif s'aperçoit vite que pas un pétale de la plante ne bouge ! 

Mais alors ? Qu'est-ce qui fait tourner la tête d'Helianthus annuus ? " Sa tige ! répond Stacey Harmer, de l'université de Californie (Etats-Unis). 

Et seulement durant la période de développement du tournesol. Une fois que sa fleur s'ouvre, il s'oriente en direction du lever du soleil et s'immobilise définitivement. "


"Maintenant je sais !" (PAM)


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Isabelle Pélissié
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Des robots pour garder ses parcelles propres

Des robots pour garder ses parcelles propres | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Le désherbage façon 3.0 s’invite dans les champs de grandes cultures. Entre 2017 et 2018, trois modèles de robots de désherbage devraient faire leur apparition dans les parcelles de cultures spécialisées, telles que la betterave. 

Il s’agit du Dino conçu par Naïo Technologies, de l’Anatis de Carré et du robot autonome d’Ecorobotix. « Nous sommes partis de notre robot Oz, destiné au petit maraîchage diversifié, explique Gaétan Séverac, chez Naïo Technologies. Nous avons été amenés à le tester en grandes cultures, avec Arvalis. 

Son débit de chantier, un hectare pour dix heures de travail, était trop faible mais nous avons constaté que pas mal de gens étaient intéressés par une utilisation en grandes cultures. Nous avons donc travaillé sur un modèle plus grand, le Dino. » Large de 2 mètres, il se présente comme un enjambeur, ce qui lui permet de travailler plusieurs interrangs en même temps. Guidé par GPS via un signal RTK, il bine l’interrang. « Une caméra placée à l’avant détecte les bordures de rang, explique Gaétan Séverac. L’objectif est de biner au plus près de la culture. » 

La société a vendu deux exemplaires fin 2016 et compte en écouler une dizaine en 2017. Dans la Somme, la chambre d’agriculture fait partie des premiers clients… et testeurs. « Notre robot doit arriver mi-mars, explique Matthieu Preudhomme, responsable de la ferme expérimentale 3.0. 

Nous avons tout un programme d’expérimentations sur betterave, flageolets pour l’industrie, et nous pensons à la pomme de terre. Pour l’instant, nous n’avons aucun recul sur cette technologie. Le premier point sera de vérifier que le robot avance bien droit. » Naïo Technologies compte suivre de près ces premiers acheteurs, car ils vont lui permettre de tester le robot en situation afin d’en améliorer le fonctionnement. 

Des adaptations seront rapidement nécessaires, telles l’extension à plusieurs cultures du logiciel de suivi de la caméra, calibré par exemple aujourd’hui seulement pour la salade...


lien direct : http://grandes-cultures.reussir.fr/actualites/des-robots-pour-garder-ses-parcelles-propres&ca=MENTWZL3ETIC8IY0IDAT&cn=QVPNOU71:D8JG6NQT.html

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Genetically engineered microbes make their own fertilizer, could feed the world’s poorest

Genetically engineered microbes make their own fertilizer, could feed the world’s poorest | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Industrial fertilizers help feed billions of people every year, but they remain beyond the reach of many of the world’s poorest farmers. Now, researchers have engineered microbes that, when added to soil, make fertilizer on demand, producing plants that grow 1.5 times larger than crops not exposed to the bugs or other synthetic fertilizers. 

The advance, reported here this week at a meeting of the American Chemical Society, could help farmers in the poorest parts of the world increase their crop yields and combat chronic malnutrition. A key component of fertilizer is nitrogen, an element essential for building everything from DNA to proteins. 


Nitrogen is all around us, comprising 80% of the air we breathe. But that nitrogen is inert, bound up in molecules that plants and people can’t access. Some microbes have evolved proteins called nitrogenases that can split apart nitrogen molecules in the air and weld that nitrogen to hydrogen to make ammonia and other compounds that plants can absorb to get their nitrogen. 


 The industrial process for making fertilizer, invented more than a century ago by a pair of German chemists—Fritz Haber and Carl Bosch—carries out that same molecular knitting.


 But the Haber-Bosch process, as it’s now known, necessitates high pressures and temperatures to work. It also requires a source of molecular hydrogen (H2)—typically methane—which is the chief component of natural gas. Methane itself isn’t terribly expensive. But the need to build massive chemical plants to convert methane and nitrogen into ammonia, as well as the massive infrastructure needed to distribute it, prevents many poor countries from easy access to fertilizer.



Des microorganismes génétiquement modifiés pour fournir des nutriments aux plantes  bonne lecture (PAM)

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Le vin quotidien
Scoop.it!

Start-up: Chouette aide les viticulteurs à soigner leurs vignes

Start-up: Chouette aide les viticulteurs à soigner leurs vignes | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Chouette a développé un logiciel et un drone muni d’une caméra multispectrale qui analysent « de manière chirurgicale » l’état des vignes. Objectifs: épauler au quotidien les viticulteurs et les aider à répandre moins de pesticides grâce à une meilleure connaissance des vignes. 

Via Nadine COURAUD
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

More of the world’s grape and wine insiders are coming to CCOVI

More of the world’s grape and wine insiders are coming to CCOVI | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Charles Bénard is close to the wine industry, but far from home. His parents manage the Champagne Bénard-Pitois vineyard and winery in France, and Bénard himself is a second-year student at AgroSup Dijon, the French national institute for food and agronomic sciences. But for his internship he chose to come to Canada, specifically to Brock University’s grape and wine research centre, the Cool Climate Oenology and Viticulture Institute (CCOVI). 


Bénard feels a CCOVI internship will further his knowledge about the sector, and says being exposed to research at Brock will advance his career goal of working in the grape and wine industry. 


 “Brock and CCOVI works a lot on wines, and since I am from Champagne, I didn’t see a lot of different methods [at home],” he said. “I saw that Canada makes a lot of wines with different grapes, so I said it would be great to observe this in another country with different methods than in Champagne.” The young French national is a sign of the times.


----------------------

Merci à Jean-Jules Marechal

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Plant biologists welcome their robot overlords

Plant biologists welcome their robot overlords | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

As a postdoc, plant biologist Christopher Topp was not satisfied with the usual way of studying root development: growing plants on agar dishes and placing them on flatbed scanners to measure root lengths and angles. 


Instead, he would periodically stuff his car with plants in pots dripping with water and drive more than 600 kilometres from North Carolina to Georgia to image his specimens in 3D, using an X-ray machine in a physics lab. 


Related stories Plant-genome hackers seek better ways to produce customized crops Plant biology: Growth industry Five years later, the idea of using detailed imaging to study plant form and function has caught on. 


The use of drones and robots is also on the rise as researchers pursue the ‘quantified plant’ — one in which each trait has been carefully and precisely measured from nearly every angle, from the length of its root hairs to the volatile chemicals it emits under duress. 


Such traits are known as an organism’s phenotype, and researchers are looking for faster and more comprehensive ways of characterizing it.

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Agriculture: un appel à projets prochainement lancé sur le thème « Robotique et capteurs au service de la réduction des pesticides »

Agriculture: un appel à projets prochainement lancé sur le thème « Robotique et capteurs au service de la réduction des pesticides » | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Comment concilier la nécessaire réduction des intrants en agriculture et les contraintes et besoins des agriculteurs et des filières ? 

Dans l’optique d’une réduction de 50% de l’usage de pesticides pour 2025, les ministères chargés de l’Agriculture et de l’Ecologie lanceront, en partenariat avec l’ANR, un appel à projets destiné à susciter la mise au point de solutions technologiques innovantes en agriculture. Baptisé ROSE - Robotique et Capteurs au Service d'Ecophyto – cet appel à projets devrait ouvrir en juin. L’évolution de l’agriculture vers la durabilité passe par la mise en œuvre de nouvelles pratiques à même de limiter les intrants tout en prenant en compte les besoins et contraintes des agriculteurs, des filières et les enjeux de santé-environnement. 

Le Plan Agriculture-Innovation 2025 souligne l’importance du développement de technologies et d'outils en lien avec l’agriculture numérique pour contribuer à l’évolution de l’agriculture. Le plan Ecophyto II de recherche-développement fixe, quant à lui, des objectifs de réduction des produits phytopharmaceutiques de 50% pour 2025, en deux étapes 

Cinq secteurs clefs d’intervention, dont les agroéquipements (y compris la robotique) et la gestion durable de la flore adventice y sont identifiés...

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

SPECIAL REPORT: Confectionery & Chocolate Trends – It’s Not Only Sugar Reduction on the Menu

SPECIAL REPORT: Confectionery & Chocolate Trends – It’s Not Only Sugar Reduction on the Menu | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

04 Apr 2017 --- 


Sugar remains the key ingredient delivering the sweetness and great taste that consumers are looking for, specifically in the chocolate and confectionery sectors. 


The quest to combine taste and health is driving NPD, as the industry faces the challenge of balancing public demand to reduce added sugars and create indulgent experiences, while at the same time presenting clean label products. “Sweeter Balance” is tipped as trend 3 for 2017 by Innova Market Insights and sugar reduction is evidently high on the agenda for many confectionery and chocolate manufacturers. In the UK, 


The Sugar Reduction Program by Public Health England is part of the government’s push to cut obesity rates and associated health problems. Food giants, including the likes of Nestlé, Mars, PepsiCo and Kellogg’s, have previously been told to decrease sugar content by 20% in products aimed at children. 


These include food like chocolate and sweet confectionery. Launched earlier this year, at ISM 2017 in Cologne, BENEO’s innovations in sugar-free hard candies were represented through its Sweets Collection. 

These state-of-the-art sugar-free hard boiled candies are said to appeal to all senses with both visual appearance and great taste, thanks to BENEO’s unique sugar replacer, ISOMALT. Thomas Schmidt, Marketing Director at BENEO said: “BENEO are delivering new inspiration to the market through our innovation concepts.


Our concepts open the door to new and exciting possibilities for our customers, revitalizing this very important market segment...

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Action publique pour le développement durable des territoires et de l’agriculture
Scoop.it!

Faire reconnaitre un projet alimentaire territorial | Alim'agri

Faire reconnaitre un projet alimentaire territorial | Alim'agri | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

La reconnaissance d'un projet alimentaire territorial au sens de la loi n°2014-1170 d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 permet au porteur de ce projet d'utiliser la marque « PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL » reconnu par le ministère de l'agricultureet le logo associé.


La procédure de reconnaissance, élaborée de manière multi-partenariale, a vocation d'une part, à identifier et à valoriser les projets existants et d'autre part, à favoriser l'émergence de nouveaux projets alimentaires territoriaux en permettant aux porteurs de projets de bénéficier d'outils pratiques (guides, appui technique).


 Les projets alimentaires territoriaux (PAT) ont l'ambition de fédérer les différents acteurs d'un territoire autour de la question de l'alimentation, contribuant ainsi à la prise en compte des dimensions sociales, environnementales, économiques et de santé de ce territoire...


Via AgroParisTech DOC IST
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Tunable sieving of ions using graphene oxide membranes

Tunable sieving of ions using graphene oxide membranes | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Auteurs: 
Jijo Abraham, Kalangi S. Vasu, Christopher D. Williams, Kalon Gopinadhan, Yang Su, Christie T. Cherian, James Dix, Eric Prestat, Sarah J. Haigh, Irina V. Grigorieva, Paola Carbone, Andre K. Geim & Rahul R. Nair AffiliationsContributionsCorresponding author

Nature Nanotechnology (2017) doi:10.1038/nnano.2017.21 Received 29 September 2016 Accepted 02 February 2017 Published online 03 April 2017

Les membranes d'oxyde de graphène présentent des propriétés exceptionnelles de perméation moléculaire, prometteuses pour de nombreuses applications. Cependant, leur utilisation dans les technologies de tamisage des ions et de dessalement de l'eau est limitée par un seuil de perméation de ~ 9 Å . Il est démonté dans cet article comment contrôler l'espacement intercalaire (d)par un confinement physique et obtenir un tamis ionique précis et adaptable. 
Grace à ces résultats, les chercheurs ont obtenus  des membranes à base de graphène avec un gonflement limité, qui présentent 97% de rejet pour le NaCl.

Un avenir prometteur pour le dessalement de l'eau de mer. (PAM)



more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Google Cheese Master : vers l'affiné et au-delà

Nos ingénieurs en France, toujours à la recherche du prochain défi à relever, se sont intéressés au saint des saints : la reconnaissance des fromages. 

C’est un véritable défi technique que de différencier un Coulommiers d’un Camembert ! 

Qui ne s’est jamais retrouvé face à un fromage, sans savoir s’il était au lait de brebis ou au lait de vache, une tomme de brebis ou de chèvre? 

Nos systèmes sont aujourd’hui capables de différencier un chien d’un chat, mais qu’en est-il de deux fromages d'apparence similaire?


--------------------------


Euh. de PAM

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from EntomoNews
Scoop.it!

Les abeilles ont les mêmes microbes intestinaux depuis 80 millions d’années

Les abeilles ont les mêmes microbes intestinaux depuis 80 millions d’années | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Il y a 80 millions d’années, un groupe d’abeilles a commencé à adopter un comportement social tel que le fait d’élever des jeunes, partager les ressources alimentaires ou défendre leur colonie. Aujourd’hui, les descendants de ces « pionniers » sont les abeilles domestiques, les abeilles sans aiguillon et les bourdons. Et toutes ces abeilles contemporaines ont gardé 5 espèces de microbes qui ont évolué avec elles pendant ces 80 millions d’années.

 

Dynamic microbiome evolution in social bees | Science Advances, 29.03.2017 http://advances.sciencemag.org/content/3/3/e1600513


Via Bernadette Cassel
more...
Eben Lenderking's curator insight, March 31, 3:52 AM

Un articolo sobre la biologia de las abejas, sus origenes, y de su digestion--en FRANCES y INGLES

Rescooped by Pierre-André Marechal from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Meet the obscure microbe that influences climate, ocean ecosystems, and perhaps even evolution

Meet the obscure microbe that influences climate, ocean ecosystems, and perhaps even evolution | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Penny Chisholm has had a 35-year love affair—with a microbe. For her, it's been the perfect partner—elusive during courting, a source of intellectual fulfillment, and still full of mystery decades after their introduction during an ocean cruise. 


Penny Chisholm made a photosynthesizing microbe called Prochlorococcus (green) her life's work. PHOTO: KEN RICHARDSON To look at, the object of her passion is just a green mote, floating in vast numbers in the world's oceans.


 But Chisholm has found hidden complexity within Prochlorococcus, a cyanobacterium that is the smallest, most abundant photosynthesizing cell in the ocean—responsible for 5% of global photosynthesis, by some estimates. 


Its many different versions, or ecotypes, thrive from the sunlit sea surface to a depth of 200 meters, where light is minimal. Collectively the "species" boasts an estimated 80,000 genes—four times what humans have, and plenty to deal with whatever the world's oceans throw at it. "It's a beautiful little life machine and like a superorganism," Chisholm says. "It's got a story to tell us."...



lien direct : http://www.sciencemag.org/news/2017/03/meet-obscure-microbe-influences-climate-ocean-ecosystems-and-perhaps-even-evolution


Via degrowth economy and ecology, Isabelle Pélissié
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Plant-Microbe Symbiosis
Scoop.it!

Predicted protein-protein interactions in the moss Physcomitrella patens : a new bioinformatic resource

Predicted protein-protein interactions in the moss Physcomitrella patens : a new bioinformatic resource | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Background
Physcomitrella patens, a haploid dominant plant, is fast becoming a useful molecular genetics and bioinformatics tool due to its key phylogenetic position as a bryophyte in the post-genomic era. Genome sequences from select reference species were compared bioinformatically to Physcomitrella patens using reciprocal blasts with the InParanoid software package. A reference protein interaction database assembled using MySQL by compiling BioGrid, BIND, DIP, and Intact databases was queried for moss orthologs existing for both interacting partners. This method has been used to successfully predict interactions for a number of angiosperm plants.

Results
The first predicted protein-protein interactome for a bryophyte based on the interolog method contains 67,740 unique interactions from 5,695 different Physcomitrella patens proteins. Most conserved interactions among proteins were those associated with metabolic processes. Over-represented Gene Ontology categories are reported here.

Conclusion
Addition of moss, a plant representative 200 million years diverged from angiosperms to interactomic research greatly expands the possibility of conducting comparative analyses giving tremendous insight into network evolution of land plants. This work helps demonstrate the utility of “guilt-by-association” models for predicting protein interactions, providing provisional roadmaps that can be explored using experimental approaches. Included with this dataset is a method for characterizing subnetworks and investigating specific processes, such as the Calvin-Benson-Bassham cycle.

Via Jean-Michel Ané
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Innovation Agro-activités et Bio-industries
Scoop.it!

La bioélectronique ? Des bio-panneaux solaires ? Et si c'était possible.

La bioélectronique ? Des bio-panneaux solaires ? Et si c'était possible. | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Fabriquer des composés électroniques à partir de cyanobactéries ? Construire un panneau photovoltaïque « green » ? 

S’il est possible de fabriquer toutes sortes de produits à partir de biomasses (plastiques, carburants, principes actifs, additifs alimentaires, antioxydants, etc.), il existe des domaines où le diminutif « bio » est rarement associé. 

C’est notamment le cas de l’électronique ou du photovoltaïque. Pourtant, si on résume ces deux disciplines à la génération et la gestion de flux de charges électriques (tels que les électrons), cela est monnaie-courante dans la nature, et ce depuis longtemps. 


Si les plantes et les algues parviennent à capter l’énergie du rayonnement solaire via un organite présent dans leur cellule, le chloroplaste, des bactéries possédaient déjà cette capacité bien avant. 

C’est le cas notamment des cyanobactéries, sources d’inspiration du groupe de recherche du Dr. Chanoch Carmeli de l’Université de Tel Aviv, qui travaille sur la création de composés électroniques ou photovoltaïques à partir de biomolécules.....


lien direct : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-scientifique/veille-scientifique-et-technologique/israel/article/la-bioelectronique-des-bio-panneaux-solaires-et-si-c-etait-possible?xtor=RSS-4


Via AgroParisTech DOC IST
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Research priorities for harnessing plant microbiomes in sustainable agriculture

Research priorities for harnessing plant microbiomes in sustainable agriculture | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Feeding a growing world population amidst climate change requires optimizing the reliability, resource use, and environmental impacts of food production. One way to assist in achieving these goals is to integrate beneficial plant microbiomes—i.e., those enhancing plant growth, nutrient use efficiency, abiotic stress tolerance, and disease resistance—into agricultural production. 


This integration will require a large-scale effort among academic researchers, industry researchers, and farmers to understand and manage plant-microbiome interactions in the context of modern agricultural systems. 


Here, we identify priorities for research in this area: 

(1) develop model host–microbiome systems for crop plants and non-crop plants with associated microbial culture collections and reference genomes, 

(2) define core microbiomes and metagenomes in these model systems, (3) elucidate the rules of synthetic, functionally programmable microbiome assembly, 

(4) determine functional mechanisms of plant-microbiome interactions, 

and (5) characterize and refine plant genotype-by-environment-by-microbiome-by-management interactions. 

Meeting these goals should accelerate our ability to design and implement effective agricultural microbiome manipulations and management strategies, which, in turn, will pay dividends for both the consumers and producers of the world food supply...


Bonne lecture (PAM)


more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Lait de Normandie... et d'ailleurs
Scoop.it!

Afrique : agroalimentaire, la grande bataille de demain

Afrique : agroalimentaire, la grande bataille de demain | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

L'importation des produits alimentaires ne baisse pas en Afrique, mais le potentiel de croissance de la transformation locale est déjà là.

Face à ce potentiel de croissance et de demande de consommations, des multinationales (Nestlé, Danone, Unilevers, Olam, etc.) accélèrent leurs investissements en Afrique, mais des entreprises africaines d'agroalimentaires entendent être compétitives sur « leurs terrains » (Sifca, Cevital, Sodema, Four Mills, SOMDIAA), ainsi que des PME comme la Laiterie du Berger, au Sénégal, qui est un producteur de produits laitiers, 100 % lait de vache local.

Ce cas est révélateur d'une entreprise locale qui se bat à faire monter en gamme une filière nationale de lait naturelle et de qualité, alors que persiste au Sénégal comme dans beaucoup d'autres pays d'Afrique, des importations massives de poudre de lait.


Via Cedric Garnier
more...
Voix Africaine's curator insight, April 11, 5:08 AM
Les revenus des secteurs agricoles et agroalimentaires en Afrique pourraient connaître une croissance de 300 milliards de dollars annuels actuels à plus 1 000 milliards de dollars annuels d'ici une vingtaine d'années, selon plusieurs analyses d'organismes internationaux de développement. L'importation des produits alimentaires ne baisse pas en Afrique Les professionnels du domaine signalent que les activités de transformation locale de produits primaires agricoles en produits alimentaires offrent un potentiel important en termes d'emplois ruraux et urbains, de créations de valeurs économiques et sociales. La demande des consommateurs africains en produits alimentaires transformés augmente, en raison d'une « modernisation » des styles de vie et d'une augmentation du pouvoir d'achat de certaines catégories de population. Mais paradoxalement, le continent africain importerait officiellement plus de 50 milliards de dollars de produits alimentaires en 2015 et à l'horizon de 2030 ce chiffre passerait à 120 milliards de dollars. Si l'on ajoute les importations frauduleuses, ces chiffres peuvent doubler.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Lunettes connectées Un regard high tech sur l’agriculture

Lunettes connectées Un regard high tech sur l’agriculture | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Même si pour l’instant on en est encore à l’expérimentation, les lunettes connectées commencent à montrer leur utilité en agriculture. Ces lunettes 2.0 renferment autant de technologies qu’un smartphone, permettant de communiquer, d’enregistrer des données, d’avoir accès à des informations ou même de visiter une réalité virtuelle. 


Portées par le marché du jeu vidéo, les premières sur le marché ressemblent plus à des casques qu’à des lunettes. Elles vous transportent dans une réalité virtuelle. 

Avec le casque devant les yeux, on est immergé dans des images de synthèse. Leur capacité à vous plonger dans un environnement pourrait les rendre utiles comme support de formation. 

La deuxième technologie, la plus courante, est celle de la réalité augmentée : sur un écran de smartphone (comme pour le jeu « pokémon go ») ou des lunettes connectées, on superpose du contenu virtuel à un environnement réel. 

On peut déjà imaginer s’en servir pour de la maintenance : je regarde une machine en panne, mes lunettes connectées transmettent les images à mon technicien, qui en retour, m’envoie les informations pour que je fasse mes réparations...

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Agriculture de précision
Scoop.it!

alim'agri : La révolution numérique | Alim'agri

alim'agri : La révolution numérique | Alim'agri | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Comme toute l’économie, l’agriculture entre dans l’ère du numérique. Le rapport Agriculture-Innovation 2025 a notamment souligné l’enjeu important que représente l’exploitation des données numériques pour le monde agricole, ainsi que la nécessité de mettre en place un portail des données agricoles. Applications, services, données, robots, drones... Nous vivons actuellement la nouvelle révolution agricole. La révolution est un changement ou une transformation radicale par rapport au passé immédiat, et c'est exactement le cas pour le secteur agricole et agroalimentaire.


Via Mediadoc - centre de documentation ASD
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from ITERG - Nutrition, Métabolisme et Santé
Scoop.it!

Conférence « les voies étroites de la sécurité alimentaire mondiale en 2050 »

Conférence « les voies étroites de la sécurité alimentaire mondiale en 2050 » | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

La commission Matières Premières de L’Alliance 7 a organisé le 30 mars dernier une conférence où des représentants du CIRAD et de l’INRA sont venus analyser les résultats de leur étude prospective.

Changements climatiques, limitations des ressources naturelles, croissance démographique, évolutions des régimes alimentaires, des structures agricoles et des interactions entre ruralité et urbanisme sont les principaux drivers des 5 scénarios envisagés dans cette étude.
Le contexte géopolitique et économique et les enjeux par grande zone géographique ont également été pris en compte.

 

Etude Disponible sur :
http://www.cirad.fr/publications-ressources/edition/etudes-et-documents/prospective-agrimonde-terra


https://inra-dam-front-resources-cdn.brainsonic.com/ressources/afile/355665-02ca8-resource-agrimonde-terra-synthese-24-p-en-anglais.pdf


Via ITERG - Expertise Lipides
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Ecologie, Agro-écologie, Enseignement agricole
Scoop.it!

Alimentation et environnement – ADEME

Alimentation et environnement – ADEME | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Quel acte plus courant, vital, culturel que se nourrir ?

Pour répondre aux besoins des consommateurs, des professions entières sont à pied d'oeuvre.
Agriculteurs, pêcheurs, transformateurs, transporteurs, distributeurs, artisans, commerçants, restaurateurs... Tous cherchent à contribuer à l'apport d'une diversité de produits sains, en quantité suffisante, du meilleur goût au meilleur coût. Un coût économique et également environnemental.
Du producteur au consommateur, un cycle complet se met en place, où chacun porte des attentes vis-à-vis de ses fournisseurs pour répondre aux besoins de ses clients. Intégrer les paramètres environnementaux dans nos systèmes alimentaires est une tendance de fond, incontournable et aussi source d'opportunité.

Via CDI ENILV La Roche-sur-Foron
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Biodiversité
Scoop.it!

Ce français invente un drone écolo pour aider à protéger les animaux

Ce français invente un drone écolo pour aider à protéger les animaux | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Passionné de robotique, un ingénieur alsacien a mis au point un drone unique en son genre, fabriqué en matériaux écologiques et respectant la tranquillité de la faune. Baptisée « Aube », son invention pourrait être d’un précieux secours aux rangers et gardes forestiers, notamment dans les réserves naturelles protégées. Ou quand la technologie rencontre un dessein éco-responsable.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

ProtéiNNOV : Protéines végétales et Innovation

ProtéiNNOV : Protéines végétales et Innovation | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

La prise de conscience d'une raréfaction des ressources en protéines animales dans les décennies à venir et la nécessité de produire plus durablement ces ressources alimentaires nous conduit à repenser aux autres sources de protéines, notamment les protéines d'origine végétale. 

Parmi les sources de protéines végétales, la plus employée comme substitut des protéines animales est le soja, mais le soja n'est pas la seule source de protéines végétales. Il est donc opportun de faire le point sur les autres sources de protéines végétales et sur leur utilisation. 

Le développement de nouveaux produits alimentaires riches en protéines végétales passe par la connaissance des atouts tant technologiques que nutritionnels de ces ingrédients, mais aussi des freins à leur introduction dans le régime alimentaire des européens. 


Le MOOC que nous proposons est donc ciblé sur les protéines végétales et sur leur utilisation dans l'alimentation humaine. 


Le cours a pour but d'apporter des connaissances dans quatre domaines ciblés sur l'utilisation des protéines végétales pour l'innovation de produits alimentaires : Agronomie, Nutrition, Technologie alimentaire et Innovation produits.


SAMUEL LUBBERS Maître de conférences, 

Département Sciences des Aliments et Nutrition, AgroSup Dijon. Responsable pédagogique du MOOC

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Wine microbiome : A dynamic world of microbial interactions

Wine microbiome : A dynamic world of microbial interactions | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Most fermented products are generated by a mixture of microbes. These microbial consortia perform various biological activities responsible for the nutritional, hygienic, and aromatic qualities of the product. Wine is no exception. 

Substantial yeast and bacterial biodiversity is observed on grapes, and in both must and wine. 
The diverse microorganisms present interact throughout the winemaking process. The interactions modulate the hygienic and sensorial properties of the wine. 

Many studies have been conducted to elucidate the nature of these interactions, with the aim of establishing better control of the two fermentations occurring during wine processing. 

However, wine is a very complex medium making such studies difficult. In this review, we present the current state of research on microbial interactions in wines. 

We consider the different kinds of interactions between different microorganisms together with the consequences of these interactions. We underline the major challenges to obtaining a better understanding of how microbes interact. 

Finally, strategies and methodologies that may help unravel microbe interactions in wine are suggested.

---------------------------------------
Les produits fermentés traditionnels sont généralement obtenus grâce à l’action de consortiums microbiens. 
Le vin en est un exemple typique où se rencontrent levures et bactéries. 
La diversité des microorganismes présents interagit tout au long du processus de vinification. Ces interactions construisent et développent les propriétés physico-chimiques et sensorielles du vin. 

Bonne lecture PAM

more...
No comment yet.