Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
25.4K views | +6 today
Follow
 
Rescooped by Pierre-André Marechal from Agricultures Urbaines et Peri-urbaines
onto Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
Scoop.it!

Produire de l’amidon à partir de tout type de plantes

Produire de l’amidon à partir de tout type de plantes | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Produire de l’amidon à partir de cellulose, c’est le pari relevé par des chercheurs de l’université Virginia Tech.

Via AgroParisTech DOC IST, Pierre-André Marechal
more...
No comment yet.
Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
Un concentré de nouveautés dans les domaines de l'Agroalimentaire et l'Agronomie. (AgroSup Dijon, Université de Bourgogne Franche-Comté)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Pierre-André Marechal from AgroSup Dijon VitiO
Scoop.it!

INRA - capacités de résorption embolie vigne soumise à une sécheresse - approche intégrative

INRA - capacités de résorption embolie vigne soumise à une sécheresse -  approche intégrative | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

L'adaptation des agroécosystèmes aux changements globaux est devenue l'un des sujets les plus pressants de la biologie végétale. L'adaptation des agrosystèmes en modifiant le type de culture cultivée n'est pas une option économiquement réaliste pour les territoires. 

Il est donc crucial de trouver des moyens d'accroître la résilience des espèces végétales et notamment de la vigne et du bois qui, en Nouvelle-Aquitaine, constituent deux cultures


Le changement de la distribution des précipitations représente un des risques les plus importants associés aux changements globaux. Cette dynamique climatique devrait générer des sécheresses estivales plus fréquentes et intenses, augmentant la nécessité d'une irrigation afin de maintenir la productivité.

Le stress hydrique entraîne une diminution de la croissance des plantes et des rendements, mais il existe encore de nombreux doutes quant à la capacité des plantes à tolérer et à se remettre de stress hydriques intenses. 

La résilience d'une espèce est dépendante de deux facteurs : les moyens de maintenir la productivité à court terme sous l'effet d’un stress modéré, et la capacité à tolérer et à récupérer sur le long terme des périodes de stress sévère qui pourraient conduire à la mortalité. L'espèce idéale est celle qui maximise ces deux attributs.

Les chercheurs ont donc focalisé leurs travaux sur le développement et l'utilisation de technologies non invasives sur des plantes intactes de cette espèce modèle. Ce projet cherche à développer une approche intégrative de l’architecture hydraulique : résistance et résilience de la plante entière, de l’appareil racinaire jusqu’aux feuilles et stomates.



Via AgroSup Dijon VitiO
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Entre préservation de l’environnement et santé, une analyse coût-bénéfice des recommandations alimentaires

Entre préservation de l’environnement et santé, une analyse coût-bénéfice des recommandations alimentaires | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
INRA SCIENCES SOCIALES
RECHERCHES EN ECONOMIE ET SOCIOLOGIE RURALES

Conscients qu’une alimentation déséquilibrée peut être à l’origine d’un nombre important de pathologies chroniques, de nombreux pays lancent des campagnes d’information pour inciter les consommateurs à adopter une alimentation meilleure pour la santé en consommant moins de gras, de sucres et de sel et plus de fruits et légumes.
Récemment, des études ont également montré que l’alimentation pouvait être à l’origine de 15 à 30 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) des pays développés. 
La nécessité de limiter les émissions de GES conduit de nombreux experts à recommander des changements de comportements alimentaires et l’adoption de régimes moins impactants sur le plan environnemental. 
Ces recommandations, qui portent notamment sur la baisse de la consommation de produits d’origine animale, ne sont pas encore intégrées aux campagnes d’information mises en place par la puissance publique en France. 
Nous avons évalué les coûts et les bénéfices de diverses recommandations alimentaires et nutritionnelles qui prendraient en compte ce double enjeu sanitaire et environnemental. 

Nos résultats montrent que : le coût d’adoption par les consommateurs varie fortement selon les recommandations envisagées ; les objectifs de réduction des émissions de GES et de santé publique sont généralement compatibles ; la valeur économique des effets sur la santé est généralement bien supérieure à celle des effets de réduction des émissions de GES ; pour bon nombre de recommandations, les politiques d’information des consommateurs présentent un bilan coût- bénéfice favorable suggérant qu’il est pertinent d’intensifier ces campagnes d’information.

Lien direct :
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Ceux Qui Sèment

Documentaire réalisé par Pierre Fromentin. 

Résumé : Le documentaire est une présentation de l'agriculture familiale qui emploie, à ce jour, plus de 40 % des actifs mondiaux et produit 80 % de l’alimentation mondiale. 

Dans ce contenu, 40 étudiant-e-s en agronomie ont choisi de nous faire découvrir l'agriculture familiale en passant par l’Inde, la France, le Cameroun, l’équateur et le Canada.

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Agroforesterie
Scoop.it!

Agroforesterie : Améliorer durablement la productivité des parcelles

Agroforesterie : Améliorer durablement la productivité des parcelles | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

La composante principale du rendement d’une parcelle, n’est ni le sol, ni les intrants que l’on apporte, ni même l’espèce que l’on cultive. 

Près de 99% des constituants d'une plante sont d'origine atmosphérique, mais leur disponibilité n'est pas un problème... 

Alors, qu'est ce qui régit la productivité des parcelles agricoles ? L'énergie bien sûr, l'énergie lumineuse pour être plus précis.


Via Mediadoc - centre de documentation AgroSup Dijon
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from EntomoScience
Scoop.it!

Webinaires consacrés au sol

Webinaires consacrés au sol | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
traitant de sujets très variés, depuis la biologie des sols jusqu’au droit, en passant par l’art, l’histoire, …
Christian Walter, enseignant à Agrocampus Ouest, s’occupe depuis 3 ans de l’organisation régulière de webinaires consacrés au sol, traitant de sujets très variés, depuis la biologie des sols jusqu’au droit, en passant par l’art, l’histoire, …
Les sujets sont confiés aux meilleurs spécialistes français de la question qui font un exposé de 45 minutes diffusés sur internet et suivis pour l’essentiel par des spécialistes.

 

Webinaires AFES sur Vimeo
https://vimeo.com/channels/webinairesafes

 


Via Bernadette Cassel
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from AgroSup Dijon VitiO
Scoop.it!

Propriété des Données Ouvertes: Options de Gouvernance pour l'Agriculture et la Nutrition | GODAN

Propriété des Données Ouvertes: Options de Gouvernance pour l'Agriculture et la Nutrition | GODAN | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Propriété des Données Ouvertes: Options de Gouvernance pour l'Agriculture et la Nutrition

Via AgroSup Dijon VitiO
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Ecologie, Agro-écologie, Enseignement agricole
Scoop.it!

Méthanisation : Solagro table sur 10 000 méthaniseurs d’ici à 2050

L’entreprise associative présentera demain et jeudi 1er juin au salon ExpoBiogaz à Bordeaux son étude prospective qui prévoit 10 000 méthaniseurs en France à l’horizon de 2050.

Qui dit mieux ? Après 1 000 méthaniseurs d’ici à 2020 pour Stéphane Le Foll, 1 500 de ces mêmes unités pour Ségolène Royal, Solagro table sur 10 000 installations à l’horizon de 2050. Sur une initiative de l’Association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF), et s’appuyant sur son scénario Afterres 2050, le spécialiste des études et de l’assistance à la maîtrise d’ouvrage dans les domaines énergétiques et agricoles présentera demain et jeudi 1er juin au salon ExpoBiogaz à Bordeaux sa « vision prospective sur la place de la méthanisation agricole dans la transition énergétique ». Autrement dit, Solagro a calculé dans ses projections la sortie de terre de quelque 10 000 méthaniseurs agricoles d’ici au milieu du XXIe siècle. La France n’en compte pourtant qu’environ 250 aujourd’hui.

Via CDI ENILV La Roche-sur-Foron
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

L'agroécologie, un nouveau rapport aux savoirs et à l'innovation  - Jean-Marc Meynard

L'agroécologie, un nouveau rapport aux savoirs et à l'innovation  - Jean-Marc Meynard | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Bien loin d'une simple fusion entre agronomie et écologie, l'agroécologie apparaît comme un projet innovant, qui se positionne à la fois dans le champ des sciences de la nature, des sciences économiques et sociales, de la politique et de l'action. L'agroécologie nous conduit à explorer de nouveaux champs de savoir, aux interfaces entre disciplines, sur les impacts agronomiques des régulations biologiques autant que sur les systèmes socioécologiques. Mais, plus encore, elle nous engage à faire évoluer nos manières de travailler : développer les approches systémiques, en renonçant aux séduisantes simplifications du type « un problème, un intrant » ; revaloriser les savoirs locaux et les mettre en synergie avec les savoirs scientifiques ; décloisonner l'innovation, en repositionnant l'agriculture au sein des territoires et des systèmes alimentaires ; enfin, favoriser les dynamiques d'apprentissage individuel et collectif, source d'innovation et d'adaptation aux situations locales.


Si le terme « agroécologie » est ancien, son utilisation dans le monde agronomique européen est assez récente, ainsi que le soulignent Wezel et al. (2009). L'agroécologie interpelle les agronomes sur l'intérêt de s'appuyer sur les régulations naturelles de l'agroécosystème, plutôt que sur les intrants, pour assurer la production agricole sans gaspiller les ressources, en particulier celles qui ne sont pas renouvelables. (...)


Via Katell Rochard
more...
Katell Rochard's curator insight, June 6, 8:07 PM
L'agroécologie apparaît comme un projet innovant, qui se positionne à la fois dans le champ des sciences de la nature, des sciences économiques et sociales, de la politique et de l'action. Relier agriculture, alimentation, science, milieu naturel et projet politique, quelle belle ambition !
Rescooped by Pierre-André Marechal from Innovation Agro-activités et Bio-industries
Scoop.it!

MOOC protéines végétales et innovation session 2 ! 

MOOC protéines végétales et innovation session 2 !  | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

AgroSup Dijon lance une nouvelle session de son Mooc ProtéiNNOV : Protéines végétales et Innovation sur la plateforme FUN. 


 À propos du cours "La prise de conscience d'une raréfaction des ressources en protéines animales dans les décennies à venir et la nécessité de produire plus durablement ces ressources alimentaires nous conduit à repenser aux autres sources de protéines, notamment les protéines d'origine végétale. 


Parmi les sources de protéines végétales, la plus employée comme substitut des protéines animales est le soja, mais le soja n'est pas la seule source de protéines végétales. Il est donc opportun de faire le point sur les autres sources de protéines végétales et sur leur utilisation. 


Le développement de nouveaux produits alimentaires riches en protéines végétales passe par la connaissance des atouts tant technologiques que nutritionnels de ces ingrédients, mais aussi des freins à leur introduction dans le régime alimentaire des européens. 


Le MOOC que nous proposons est donc ciblé sur les protéines végétales et sur leur utilisation dans l'alimentation humaine. 


Le cours a pour but d'apporter des connaissances dans quatre domaines ciblés sur l'utilisation des protéines végétales pour l'innovation de produits alimentaires : Agronomie, Nutrition, Technologie alimentaire et Innovation produits."


Via AgroParisTech DOC IST
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

How the Internet of Things will revolutionise agriculture -

How the Internet of Things will revolutionise agriculture - | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Recent research from McKinsey Global Institute shows the agricultural sector as having the lowest digital penetration rate of any industry. 

Industries rated the highest, such as finance, have seen huge improvements in productivity and the addition of new services, while agriculture lags behind. 

For many growers, the experience of digital technology does not live up to the hype. The return on investment is just not there yet. Most digital experiences and solutions in the market are still fragmented, and often just plain hard to use. 


From hype to reality with the right business model Right now, much of the challenge lies in AgTech providers identifying the right business model. For example, Uber uses some fantastic data analytics to match drivers and fares. But it’s their business model that is currently driving the company’s success. 


Uber disrupted the traditional taxi business by tapping the sharing economy, and redefining the relationship between drivers and customers. 

Fares are calculated in advance for transparency, and both driver and customer can rate each other to provide valuable feedback to future users.

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Agronomie sur le web
Scoop.it!

Revue AE&S vol.1, n°2,  Défi alimentaire et agronomie

Revue AE&S vol.1, n°2,  Défi alimentaire et agronomie | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

L'Association française d'agronomie est un carrefour interprofessionnel qui aborde l'agronomie en prise avec les enjeux sociétaux.  Un numéro de la Revue AE&S "Défi alimentaire et agronomie"  à relire pour ouvrir le chantier des PAT Plans Alimentaires Territoriaux.

Au sommaire :

- Enjeux alimentaires : quels défis pour l'agronomie ?

- Rendement et qualité sont-ils conciliables ?
- Nouvelles structurations et fonctionnement des bassins de production alimentaire
- Quelles utilisations de l'espace en zones péri-urbaines ?
- Défi alimentaire, politique agricole et environnement



Via afa
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

GAEZ - Global Agro-Ecological Zones

GAEZ - Global Agro-Ecological Zones | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et l’Institut International pour l’Analyse des Systèmes Appliqués (IIASA) ont travaillé de façon continue sur la méthodologie des Zones Agro écologiques ( ZAE ) durant ces 30 dernières années, pour évaluer les ressources et le potentiel agricoles.

 Le développement rapides des technologies de l’information a permis de développer des bases de données mondiales de plus en plus détaillées et variées, ce qui a rendu possible la première évaluation ZAE mondiale en 2000. 

Depuis lors, les évaluations ZAE mondiales ont été réalisées tous les deux ou trois ans. Les thèmes abordés, la taille de la base de données, et le nombre de résultats se sont multipliés à l’occasion de chaque mise à jour du système. 

Il s’agit de l’évaluation la plus ambitieuse entreprise jusqu’ici et son but est de rendre publiquement disponibles l’intégralité des données de la base et tous les résultats de cette évaluation. 

Ce travail représente de nombreux terabytes de données, qui couvrent cinq domaines thématiques:
 • Ressources en terres et en eau, incluant les ressources des sols et terrains, le couvert végétal, les zones protégées et diverses données socioéconomiques et démographiques;
 • Ressources agro-climatiques, s’agissant notamment de divers indicateurs climatiques;
 • Aptitude et rendements potentiels, pour près de 280 types de cultures/utilisations du sol en gestion et apports alternatifs et dans des conditions climatiques historiques, actuelles et futures;

http://gaez.fao.org/Main.html#
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Agriculture et Alimentation méditerranéenne durable
Scoop.it!

Rapport annuel : la dynamique agro-écologique en 2016 - Alim'agri

Rapport annuel : la dynamique agro-écologique en 2016 - Alim'agri | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Le ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt publie son rapport rétrospectif de l'année écoulée relatif à l’agro-écologie. 

C’est l’occasion de constater les réalisations faites en 2016, mais aussi de dresser les priorités d’actions et perspectives pour les années à venir. 

Revue de détail. Différents signaux montrent que le projet progresse et que la connaissance des pratiques agro-écologiques s'enracine progressivement dans le pays.


Via CIHEAM News
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Changement de régimes alimentaires et utilisation des terres agricoles

Changement de régimes alimentaires et utilisation des terres agricoles | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Un article dans Global Food Security explore les conséquences, au niveau des surfaces de terres agricoles mobilisées, de l'introduction d'insectes, de viande in vitro ou encore de tofu dans les régimes alimentaires.

 Les auteurs insistent sur l'approche stylisée qu'ils ont retenue. En effet, leur publication propose plusieurs scénarios où ces alternatives remplacent 50 % des produits animaux actuellement consommés (viande, lait et œufs), sur la base d'une équivalence en énergie ou protéines. Le pourcentage est choisi arbitrairement, l'objectif étant de comparer les scénarios entre eux. 

D'autres scénarios sont également considérés : ils contiennent des remplacements d'une partie des produits animaux consommés par un type de viande donné, du lait, des œufs ou encore par des produits de l'aquaculture ; certains reposent sur des régimes alimentaires moyens tels que ceux en Inde ou aux États-Unis (respectivement pauvre et riche en produits animaux). 

Par ailleurs, les auteurs ont intégré un scénario avec une réduction des déchets produits par les consommateurs et des nutriments ingérés au-delà des recommandations.



Lien direct: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2211912417300056

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Agriculture nouvelle : l'atelier des curieux de l'agriculture.
Scoop.it!

Vers une refonte totale du vignoble français

Vers une refonte totale du vignoble français | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Fin avril, trois premiers cépages de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra), résistants à l’oïdium et au mildiou et nécessitant donc moins de fongicides, ont obtenu un classement temporaire. Quels changements pour la filière vin? Une interview de notre partenaire, le Journal de l’Environnement. Obtenus par croisement avec des variétés naturellement résistantes (ce ne [...]

Via Agriculture Nouvelle
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Temperature variability is integrated by a spatially embedded decision-making center to break dormancy in Arabidopsis seeds

Temperature variability is integrated by a spatially embedded decision-making center to break dormancy in Arabidopsis seeds | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
PNAS. doi: 10.1073/pnas.1704745114
Authors:
Alexander T. Tophama, Rachel E. Taylora, Dawei Yanb, Eiji Nambarab, Iain G. Johnstona, and George W. Bassela,


Both plants and animals make decisions in response to the environment to maximize their fitness.
Plants use dormancy in seeds to move through time and space, and timing of the transition to germination is influenced by external cues, including temperature.
Here, we report the presence of a decision-making center within the root tip of dormant seeds and demonstrate that it shares a similar configuration as some systems within the human brain. 
Unlike in humans, where this spatial structure is used to filter out noisy inputs from the environment, seeds use this arrangement to harness fluctuating temperatures and stimulate the termination of dormancy. 
Variable inputs therefore act as an instructive signal for seeds, enhancing the accuracy with which plants are established in ecosystems.

-----------
La prise de décisions par les plantes (PAM)
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from AgroSup Dijon VitiO
Scoop.it!

Weed detection by UAV : simulation of the impact of spectral mixing in multispectral images

Weed detection by UAV : simulation of the impact of spectral mixing in multispectral images | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Precision Agriculture

pp 1–20


First Online: 05 June 2017 DOI: 10.1007/s11119-017-9528-3 Cite this article as: Louargant, M., Villette, S., Jones, G. et al. Precision Agric (2017). doi:10.1007/s11119-017-9528-3


M. Louargant  S. Villette  G. Jones   N. Vigneau  J. N. Paoli   C. Gée
Agroécologie, AgroSup Dijon

INRA, Univ. Bourgogne Franche-Comté  Dijon CedexFrance
AIRINOV SASParisFrance
 
--------------------
This study aimed to assess the spectral information potential of images captured with an unmanned aerial vehicle, in the context of crop–weed discrimination. 

A model is proposed in which the entire image acquisition chain is simulated in order to compute the digital values of image pixels according to several parameters (light, plant characteristics, optical filters, sensors…) to reproduce in-field acquisition conditions. 

The spectral mixings in the pixels are modeled, based on an image with a 60 mm spatial resolution, to estimate the impact of the resolution on the ability to discriminate small plants. The classification potential (i.e. the ability to separate two classes) in soil and vegetation and in monocotyledon and dicotyledon classes is studied using simulations for different vegetation rates (defined as the proportion of vegetation covering the surface projected in the considered pixel). 


The classification is unsupervised and based on the Mahalanobis distance computation. The results of soil-vegetation discrimination show that pixels with low vegetation rates can be classified as vegetation: pixels with vegetation rate greater than 0.5 had a probability to be correctly classified between 80 and 100%. Classification between monocotyledonous and dicotyledonous plants requires pixels with a high vegetation rate: to obtain a probability to be correctly classified better than 80%, vegetation rates in the pixels have to be over 0.9. 


To compare the results with data from real images, the same classification was tested on multispectral images of a weed infested field. The comparison confirmed the ability of the model to assess vegetation–soil and crop–weed discrimination potential for specific sensors (such as the multiSPEC 4C sensor, AIRINOV, Paris, France), where the acquisition chain parameters can be tested. 


lien direct : https://link.springer.com/article/10.1007/s11119-017-9528-3


Via AgroSup Dijon VitiO
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

 Bacilles : différentes façons de pousser (INRA)

 Bacilles : différentes façons de pousser (INRA) | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Une équipe de l’Inra a mis en évidence deux mécanismes distincts de contrôle de la croissance des bactéries en forme de bâtonnet. 


Publiés dans Nature Communications le 7 juin 2017, ces travaux affinent nos connaissances sur la synthèse de la paroi bactérienne, cible privilégiée des antibiotiques.


 A plus long terme, ils ouvrent des perspectives vers de nouvelles stratégies pour inhiber la croissance bactérienne.

------

Les bactéries utilisent différents mécanismes pour ordonner et coordonner la synthèse de leur paroi, principale ligne de défense contre leur environnement. 

Celle-ci forme une enveloppe protectrice essentielle à la survie des bactéries et leur confère leur forme et leur rigidité. 

La moitié des antibiotiques découverts (par exemple les beta-lactamines comme les pénicillines ou l’amoxicilline) ciblent directement ou indirectement les processus de synthèse de cette paroi car elle est unique aux bactéries et absente dans les cellules animales. 

Tant sa structure que sa synthèse demeurent largement méconnus des scientifiques et font l’objet de nombreux travaux de recherche....

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from ITERG - Veille sectorielle sur les huiles et corps gras
Scoop.it!

INRA - Un régime riche en graisse modifie le système de récompense chez l’animal

INRA - Un régime riche en graisse modifie le système de récompense chez l’animal | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

L'exposition depuis l'enfance à une alimentation riche en graisse favorise l’obésité et augmenterait, au niveau cérébral, la sensibilité du système de récompense à l'âge adulte. 


Des chercheurs de l’Inra, de l’université de Bordeaux et du CNRS ont analysé, chez l’animal, les mécanismes en jeu dans ces phénomènes. 


S’ils sont identiques chez l’Homme, ces travaux démontrent qu’une alimentation riche en graisse pourrait conduire à des changements sur le long terme dans les comportements de recherche des récompenses. 


Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue eNeuro.


Naneix F., Tantot F., Glangetas C., Kaufling J., Janthakhin Y., Boitard C., De Smedt-Peyrusse V., Pape J.-R., Vancassel S., Trifilieff P., Georges F., Coutureau E. & Ferreira G. (2017).Impact of early consumption of high-fat diet on the mesolimbic dopaminergic system. Eneuro. DOI:10.1523/ENEURO.0120-17.2017


Via ITERG - Expertise Lipides
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Innovation Agro-activités et Bio-industries
Scoop.it!

Pôles de compétitivité : comment stimuler l’innovation dans les territoires ?

Pôles de compétitivité : comment stimuler l’innovation dans les territoires ? | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Créés en 2005, à la suite du rapport de Christian Blanc, Pour un écosystème de la croissance, remis au Premier ministre en 2004 [1], les pôles de compétitivité sont l’objet d’évaluations périodiques, la dernière en date étant celle de France Stratégie, en février 2017 [2]. En les créant, les pouvoirs publics voulaient dynamiser la compétitivité économique des territoires par l’innovation grâce à la coopération de trois acteurs : les entreprises, la recherche (publique et privée) et les établissements ...(encore 1061 mots)

Via AgroParisTech DOC IST
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

La déroute de notre industrie alimentaire

La déroute de notre industrie alimentaire | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it


Les industries agroalimentaires, les IAA, sont un bastion d’excellence de notre commerce extérieur. 

Structurellement excédentaires, elles ramènent en moyenne chaque année près de 8 milliards d’euros de recettes à la France depuis près de 20 ans. [...]

more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Plant-Microbe Symbiosis
Scoop.it!

Ancestral alliances: Plant mutualistic symbioses with fungi and bacteria

Ancestral alliances: Plant mutualistic symbioses with fungi and bacteria | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
BACKGROUND
Among the extensive cortège of plant-associated microorganisms (the so-called plant microbiota), mutualistic fungal and bacterial symbionts are striking examples of soil microorganisms that have successfully coevolved with their hosts since plants adapted to terrestrial ecosystems. They promote plant growth by facilitating the acquisition of scarce nutrients. In these associations, plant root colonization requires complex molecular cross-talk between symbiotic partners to activate a variety of host developmental pathways and specialized symbiotic tissues and organs. Despite the evolutionary distances that separate mycorrhizal and nitrogen-fixing symbioses, recent research has identified certain highly conserved features associated with early stages of root colonization. We focus on recent and emerging areas of investigation concerning these major mutualistic symbioses and discuss some of the molecular pathways and cellular mechanisms involved in their evolution and development.
ADVANCES
Phylogenomic analyses and divergence time estimates based on symbiotic plant fossils are shedding light on the evolution of mutualistic symbioses. The earliest land plants [~407 million years ago (Ma)] were associated with fungi producing mycorrhiza-like intracellular structures similar to extant symbioses involving Glomeromycotina and Mucoromycotina. Arbuscular mycorrhizal endosymbioses then diversified by the Late Carboniferous. Pinaceae species from the Late Jurassic and Early Cretaceous (~180 Ma) formed the first ectomycorrhizal associations involving Dikarya. More recently, certain angiosperms evolved a “predisposition” for the evolution of nitrogen-fixing root nodule symbioses (~100 Ma) with bacteria.

A conserved core module of the “common symbiotic signaling pathway” (CSSP) is shared by all host plants that establish endosymbioses, including arbuscular mycorrhizal, rhizobial, and actinorhizal associations. This striking conservation among widely divergent host species underlines the shared evolutionary origin for this ancient symbiotic signaling pathway. Furthermore, chitin-based signaling molecules secreted by both arbuscular mycorrhizal fungi and rhizobia activate the host CSSP after perception by related receptor-like kinases. Downstream signal transduction pathways then lead to the apoplastic intracellular infection modes that characterize the majority of these associations and, finally, to the coordinated development of sophisticated bidirectional symbiotic interfaces found in both arbuscules and nitrogen-fixing nodules. A common feature of all these mutualistic associations is phytohormone-associated modifications of root development, which lead to an increase in potential colonization sites as well as major structural and functional changes to the root during the establishment of symbiotic tissues.
OUTLOOK
Although we are at last beginning to understand how mutualistic microorganisms communicate with plants, how associated root developmental pathways are modulated, and how plant immune responses are successfully circumvented, many important questions remain. For example, little is currently known about more primitive modes of intercellular apoplastic colonization, whether for ectomycorrhizal fungi or for certain nitrogen-fixing symbioses. Neither do we know whether the CSSP has a key role in ectomycorrhizal associations, nor how host plants distinguish between structurally similar chitin-based “symbiotic” and “pathogenic” microbial signals. Answering these questions should contribute to our understanding of the underlying mechanisms that govern the relationships between plants and their entire microbiota. On a broader level, improved understanding of how environmental and genetic cues, together with plant metabolism, modulate microbial colonization will be crucial for the future exploitation of the microbiota for the benefit of sustainable plant growth.

Via Steve Marek, Jean-Michel Ané
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Agriculture de précision, Elevage de précision
Scoop.it!

Agriculture connectée, mais avec quel réseau ?

Agriculture connectée, mais avec quel réseau ? | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Bientôt une nouvelle délégation au numérique au sein du Ministère de l'Agriculture, c'est ce qu'a annoncé le ministre Stéphane Le Foll mercredi 11 janvier. 

Ce jour là, il recevait avec Axelle Lemaire, les conclusions d'une mission pour la mise en place d'un portail des données agricoles, confiée Jean-Marc Bournigal, président d’Irstea (l'Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture). 

Il faut dire que l'agriculture est elle aussi en train de se transformer avec le numérique. Désormais les agriculteurs utilisent des technologies numériques à toutes les étapes de leur production, jusqu'à la commercialisation. 

Ensuite les entreprises et start-up sur ce marché sont de plus en plus nombreuses.


Via Mediadoc - centre de documentation AgroSup Dijon
more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Les évolutions de l'alimentation et de sa sociologie au regard des inégalités sociales

Les évolutions de l'alimentation et de sa sociologie au regard des inégalités sociales | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Le dernier numéro de l'Année sociologique consacre un dossier à la sociologie de l'alimentation, avec pour objectif d'« éclairer à la fois notre alimentation et sa sociologie ».

Les articles réunis s'intéressent aux évolutions récentes des pratiques alimentaires, aux rapports à la nourriture ou au corps : ils permettent ainsi de « faire le point des connaissances actuelles en sciences sociales » et de « rappeler que si l'alimentation a une fonction biologique, son organisation est un fait social essentiel pour comprendre nos sociétés ».


Julia Gassie, Centre d'études et de prospective


lien : http://www.cairn.info/revue-l-annee-sociologique-2017-1.htm

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre-André Marechal
Scoop.it!

Les origines de la bioéconomie dans l'Union européenne. CEP MAAF

Les origines de la bioéconomie dans l'Union européenne. CEP MAAF | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Quelles sont les étapes clés qui ont marqué l'arrivée du concept de « bioéconomie » au sein de l'Union européenne (UE) ? Sans faire une analyse historique exhaustive, Christian Patermann et Alfredo Aguilar répondent à cette question en remontant à la fin des années 1990, dans un article publié par New Biotechnology. 


Le 5e programme-cadre pour la recherche (FP5 - 1998-2002) constitue un premier tournant, avec la volonté d'aligner les projets de recherche sur des défis socio-économiques auxquels l'Europe fait face. 

Selon les auteurs, une des priorités, « Cell Factory », est un élément préfigurateur de la bioéconomie au sein de l'UE. Elle portait par exemple sur l'amélioration de l'arsenal thérapeutique ou sur la mise au point de procédés respectueux de l'environnement. La stratégie « Sciences du vivant et biotechnologie - Une stratégie pour l'Europe », publiée en 2002, est également un document clé de la « Knowledge-based Bio-economy » (KBBE), comme le souligne son rapport d'évaluation à mi-parcours en 2007. 

De plus, certaines initiatives qualifiées de « pionnières » ont orienté les discussions. Les auteurs citent à ce titre le travail intitulé Towards a biobased economy. Issues and challenges, d'un think tank canadien, et ceux de l'OCDE sur les biotechnologies au cours des années 2000. 

D'autres facteurs ont joué un rôle favorable : les plateformes européennes de technologies, la task force conjointe de l'UE et les États-Unis sur les biotechnologies ou encore les travaux du Standing committee on agricultural research (voir à un sujet un précédent billet sur ce blog). 

 Les contours de la bioéconomie sont tracés lors de l'élaboration du 7e programme-cadre (2007-2013), en particulier par les services de la Commission en charge du pilier « Alimentation, agriculture, pêche et biotechnologies ». Le focus porte alors sur la mobilisation accrue de ressources biologiques, et des procédés associés. Les auteurs soulignent l'engouement rapide suscité et le budget important associé dans le FP7 (environ 2 milliards d'euros). 

L'accumulation de connaissances nouvelles sur les bioressources, les innovations en sciences de la vie, l'alternative représentée par rapport aux molécules fossiles ou encore le principe de « sustainability » font partie des moteurs de cet engouement. 

L'article discute également du rôle de certains acteurs dans la consolidation de la bioéconomie, à l'instar de la Finlande, de l'association européenne des bioindustries (EuropaBio) ou encore de l'Allemagne. 

 On pourra également se reporter, sur ce sujet, à un Document de travail du CEP. (http://agriculture.gouv.fr/bioeconomie-enjeux-dun-concept-emergent-document-de-travail-ndeg10)


 Élise Delgoulet, Centre d'études et de prospective

more...
No comment yet.