Les semences et les plantes, propriété exclusive de l'agro-industrie ? | AgroSup Dijon Veille Scientifique AgroAlimentaire - Agronomie | Scoop.it

Rien ne va plus pour les agriculteurs, les jardiniers et les artisans semenciers. Vendre ou échanger des semences de variétés anciennes, libres de droit de propriété et reproductibles est devenu quasi mission impossible. L’association Kokopelli en fait aujourd’hui les frais. Un récent arrêt de la Cour de justice européenne consacre le monopole de l’industrie semencière sur les plantes. La réforme en cours de la réglementation des semences n’augure rien de bon pour l’autonomie des paysans et la liberté de planter.


Via Raphael Souchier, Laurent Lebot