Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
24.1K views | +8 today
Follow
Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie
Un concentré de nouveautés dans les domaines de l'Agroalimentaire et l'Agronomie. (AgroSup Dijon, Université de Bourgogne Franche-Comté)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Pierre-André Marechal from IPCI : Ingénierie de Produits à l'interface Cuisine-Industrie
Scoop.it!

Agroalimentaire : les tendances de l’innovation en 2016 | Bpifrance servir l'avenir

Agroalimentaire : les tendances de l’innovation en 2016 | Bpifrance servir l'avenir | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Découvrez les grandes tendances de l’innovation qui ont marqué l’année 2016 dans le secteur agroalimentaire.

Via AgroParisTech DOC IST
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from AgroSup Dijon VitiO
Scoop.it!

Rapport de Prospective pour le secteur vigne et vin dans le contexte du changement climatique  - INRA et FranceAgrimer

Rapport de Prospective pour le secteur vigne et vin dans le contexte du changement climatique  -  INRA et FranceAgrimer | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)

A quoi pourrait ressembler la filière vigne et vin à l’horizon 2050

?

Comment pourrait-elle s’adapter au changement climatique ? quatre scénarios possibles d’adaptation au dérèglement climatique.

Des histoires possibles, que la filière doit décider de rendre probables ou non.

Pour la première fois intégralement dévoilé et mis en débat lors d’un forum*, ce 24 novembre à Bordeaux, le rapport de Prospective pour le secteur vigne et vin dans le contexte du changement climatique n’a pas laissé indifférent son auditoire.

En une vingtaine de pages, les neuf rédacteurs de FranceAgriMer et de l’INRA dessinent quatre scénarios d’avenir pour le vignoble français à l’orée 2050 (avec l’hypothèse d’une hausse des températures de 2 °C).


Il faut attendre le rapport. 

A bientôt

PAM



Via AgroSup Dijon VitiO
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from AGRONOMIE VEGETAL
Scoop.it!

L'Agriculture écologiquement intensive : nature et défis

L'Agriculture écologiquement intensive : nature et défis | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Depuis quelques années voire décennies, un certain nombre de voix appellent à un changement de l’agriculture et de son modèle de production du fait de leurs limites et du changement de contexte. Elles mettent en avant diverses propositions de nouvelles orientations pour l’agriculture. Parmi celles-ci figure notamment l’agriculture écologiquement intensive qui est examinée ici. L’objectif de ce texte est de contribuer à analyser les voies, possibilités et défis socio-économiques d’une agriculture écologiquement intensive, utilisant de façon durable des processus naturels et des fonctionnalités des écosystèmes tout en ayant un bon niveau de rendement. En premier lieu nous présentons la notion d’intensification écologique par comparaison/opposition aux autres formes conventionnelles d’intensification en agriculture. Puis le positionnement de divers acteurs par rapport à la notion d’agriculture écologiquement intensive est examiné. Si en apparence cette orientation recueille un assez bon consensus, il existe en fait de nombreux freins à sa mise en pratique. En dernier lieu nous analysons certaines possibilités, obstacles et conditions au développement d’une agriculture écologiquement intensive : une telle évolution nécessite notamment un contexte en phase.


Via agrodoc_ouest
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Veille Centre de Ressources
Scoop.it!

Un portail de données pour l'innovation en agriculture : la synthèse du rapport | Alim'agri

Un portail de données pour l'innovation en agriculture : la synthèse du rapport | Alim'agri | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Jean-Marc Bournigal, président de l'IRSTEA, a remis ce mardi 10 janvier un rapport sur le portail des données agricoles à Stéphane Le Foll et Axelle Lemaire, Secrétaire d'Etat au Numérique et à l'Innovation.


 L'objectif : faciliter l’accès à des données et accélérer les processus de développement de connaissances, de modèles, et in fine de services à l’agriculture.


 La synthèse du rapport Bournigal Suite aux recommandations de la Mission Agriculture Innovation 2025, les ministres de l’Agriculture, de la Recherche et de l’Économie ont confié à Jean-Marc Bournigal une mission visant à : Préparer la mise en place opérationnelle d’un portail de données agricoles, 


Proposer un plan d’action pour favoriser l’émergence de nouveaux services à partir des données du portail.


Via Cedric Garnier, legrand anne-lyse
more...
No comment yet.
Rescooped by Pierre-André Marechal from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Naïo Technologies commercialise Oz, son robot qui désherbe sans pesticide | Actualités entreprise Toulouse et Midi Pyrénées : Objectif News. Informations économie, business, politique et innovation

Naïo Technologies commercialise Oz, son robot qui désherbe sans pesticide | Actualités entreprise Toulouse et Midi Pyrénées : Objectif News. Informations économie, business, politique et innovation | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Naïo Technologies, l'entreprise toulousaine de robotique vient d'annoncer la commercialisation de son produit de lancement : Oz, le robot qui désherbe mécaniquement de manière autonome. Une innovation proposée aux maraîchers pour les aider dans l'entretien des parcelles agricoles qui a vu le jour grâce à l'idée originale de quatre ingénieurs en robotique.

Difficile d'imaginer un robot aux services des agriculteurs, c'est pourtant le cas grâce à Naïo Technologies. En 2011, Gaëtan Severac, Aymeric Barthes, Vincent Bouchet et François Labat créent la start-up, soutenus par l'Incubateur Midi-Pyrénées. Le but est simple : créer un robot pour aider au désherbage sans pesticide. "L'idée est venue du fait que nous venions tous de la même promo en robotique et nous connaissions des personnes qui travaillent dans le milieu de l'agriculture. Leurs problèmes ne nous étaient pas inconnus. Nous avons été voir sur le terrain quels étaient les besoins, et il est ressorti que le désherbage posait quelques soucis. En fait, il est très difficile de trouver de la main-d’œuvre", explique Gaëtan Severac, directeur général de Naïo Technologies.

Produire 40 à 50 robots en 2014
De là, les ingénieurs ont travaillé à la création d'Oz, un robot de binage automatique. Son outil permet un désherbage mécanique, sans produit chimique et cela pour moins d'un euro par hectare. Avec une autonomie de quatre heures et pouvant travailler dans des rangées allant de 50cm à 1,20m, Oz est parfaitement adapté pour les maraîchers. "Pour les grandes cultures, il y a moins besoin d'automatisation, on trouve déjà beaucoup d'outils adaptés", ajoute Gaëtan Severac.

Pour financer le premier prototype, la start-up est passée par la plateforme de crowdfunding Ulule.com. elle a ainsi récolté 8000 euros en vue d'une commercialisation. Trois ventes ont déjà été finalisées cette année, et deux autres sont en très bonne voie. L'objectif de 5 ventes d'ici fin 2013 sera donc atteint. Le robot Oz est disponible au prix de 24 000 euros.

Désormais, l'entreprise souhaite entrer dans une phase d'industrialisation, avec la production de 40 à 50 robots en 2014. Pour cela, une deuxième levée de fonds d'environ 500 000 euros est prévue d'ici la fin de l'année. L'objectif pour la start-up toulousaine est d'atteindre un chiffre d'affaires de 400 000 euros en 2014.

Pauline Frot
© photo Naïo technologies


Via Isabelle Pélissié
more...
No comment yet.