François Houillet, PDG de l'INRA, plaide pour laisser la recherche publique faire son travail. | agro-media.fr | agro-media.fr | actualité agroalimentaire | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it

Décidément, l’étude de Gilles-Eric Séralini sur les OGM n’en finit plus de susciter la polémique. Les débats sont passionnés, et les prises de position virulentes. Entre les ONG qui réclament des mesures immédiates des pouvoirs publics, les chercheurs qui continuent d’attaquer directement l’étude, les soupçons autour de l’opération de communication et ceux qui réclament un débat serein via des pétitions, le moins qu’on puisse dire c’est que cette affaire est sensible. En attendant, le Professeur Séralini n’a pas encore été auditionné par le Haut Conseil des Biotechnologies et l’ANSES n’a pas encore publié d’évaluation de cette étude.
C’est dans ce contexte que l’INRA, qui s’était plutôt montré discret jusqu’à maintenant, par la voix de son nouveau patron François Houiller, a publié la lettre ci-dessous


Via Paul-Jean Ricolfi