Les bénéfices controversés des antioxydants | Veille Scientifique Agroalimentaire - Agronomie | Scoop.it
Si les études sont souvent contradictoires sur les effets protecteurs des antioxydants, les chercheurs sont réservés sur une consommation en complément alimentaire.

Mangez des carottes pour éviter Alzheimer. Buveurs de thé vert, vous avez plus de chance d’être protégés du cancer de la prostate.Tomate, chocolat : vos armes contre l’AVC. Les affirmations sur les bienfaits des antioxydants, vitamine E, lycopène et autres caroténoïdes, inondent régulièrement les médias. Etayées par la publication d’études scientifiques, elles établissent un lien net de cause à effet. Pourtant, parmi les nombreuses recherches menées ces dernières années, certaines ont donné des résultats contradictoires.
Ainsi, la vitamine E a-t-elle été un temps remboursée par la sécurité sociale pour son action dans la réduction du risque cardio-vasculaire. Ce rôle protecteur prouvé par certaines études a été mis en doute par d’autres, jetant ainsi une ombre sur le marché juteux des compléments alimentaires.
« Sur un plan mécanistique, il y a une hypothèse réelle et vérifiée, assure le Pr Serge Hercberg, de l’Inserm. Les antioxydants empêchent les radicaux libres, ces dérivés de l’oxygène que nous respirons, de s’attaquer aux composés de nos cellules et de favoriser des processus pouvant aboutir à des pathologies », cancers, maladies cardio-vasculaires ou liées au vieillissement. En clair, les mécanismes agissant au plus petit niveau, celui de la cellule humaine, sont bien identifiés in vitro....


Via Paul-Jean Ricolfi