La météo froide et humide qui enveloppe la France depuis la mi-avril affecte la consommation et notamment la restauration rapide, d'autant plus que le mois de mars avait été particulièrement doux et sec, a relevé aujourd'hui la société Metnext dans un communiqué.