#Agreg
7 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Jul Weber-Thiaville from Géographie de l'Amérique du Nord
Scoop.it!

L'évolution spatiale de l'emploi dans la région métropolitaine de Montréal, 1981-1996 (Cahiers de Géographie du Québec)

Un des principaux thèmes de la littérature urbaine contemporaine porte sur la répartition intramétropolitaine des activités économiques. Dans les métropoles nord-américaines, la phase la plus récente de la décentralisation de l'emploi a donné lieu aux « centre-villes périphériques » ou «  edge cities  » qui sont souvent en compétition directe avec le centre-ville traditionnel. Dans un premier temps, cette recherche examine l'ampleur de la décentralisation de l'emploi entre 1981 et 1996 dans la région métropolitaine de Montréal. Dans un deuxième temps, nous analysons la nature de la décentralisation observée : la reconcentration de l'emploi dans un nombre restreint de pôles d'emploi (polycentricité) ou une dispersion généralisée («  scatteration  »). Notre analyse utilise des données portant sur le nombre d'emplois selon le lieu d'emploi des secteurs de recensement. Nos résultats indiquent que, bien que la décentralisation existe à Montréal, elle est de nature polycentrique plutôt que dispersée, même si la dispersion généralisée semble caractériser plusieurs métropoles américaines.


Via Géographie de la ville en guerre
more...
No comment yet.
Rescooped by Jul Weber-Thiaville from Géographie de l'Amérique du Nord
Scoop.it!

Une ville qui bouge, une ville qui change. Métropolisation et redistribution de la population dans l’agglomération de Mexico (Espaces populations sociétés)

Une ville qui bouge, une ville qui change. Métropolisation et redistribution de la population dans l’agglomération de Mexico (Espaces populations sociétés) | #Agreg | Scoop.it

L’évolution actuelle de la métropole mexicaine est moins à suivre en termes de croissance urbaine qu’en termes de redistribution interne de sa population. Les mobilités résidentielles alimentent des phénomènes de recompositions socio-spatiales importants ; ce mouvement qualifié de transition urbaine est étudié grâce aux données des recensements de population. Considéré dans le cadre de la Zone Métropolitaine de la Vallée de Mexico (ZMVM), Mexico compte plus de 19,2 millions d’habitants. Sur la période 1995-2000, la croissance continue par apports de la croissance naturelle (environ 1,8 million de personnes supplémentaires). Le solde migratoire est, lui, négatif : la ville perd davantage qu’elle n’attire et voit le départ d'environ 800 000 personnes. Parallèlement, la mobilité interne (changements de résidence) est, elle, très forte puisqu’on enregistre environ 1,4 million de mouvements sur la même période ; cela concerne donc 8 % de la population. L’article insiste sur l’amplification et la complexification des trajectoires de migrants à l’intérieur de la métropole ; cela permet de proposer une lecture de l’expansion urbaine comme processus de redistribution de la population.


Via Géographie de la ville en guerre
more...
No comment yet.
Rescooped by Jul Weber-Thiaville from Géographie de l'Amérique du Nord
Scoop.it!

Carte : Exploitation des hydrocarbures en Amérique du Nord (Le Monde diplomatique)

Carte : Exploitation des hydrocarbures en Amérique du Nord (Le Monde diplomatique) | #Agreg | Scoop.it

Carte : Exploitation des hydrocarbures en Amérique du Nord
Cécile Marin, "Le Monde diplomatique", 24 juillet 2013 


Via Géographie de la ville en guerre
more...
No comment yet.