Tués par leurs gardes : une population de 300 rhinocéros s'éteint à la frontière mozambicaine du Grand Limpopo | Afrique, une terre forte et en devenir... mais secouée encore par ses vieux démons | Scoop.it

lundi 29 avril 2013 - le Cap, Afrique du Sud) Des braconniers ont tué avec le concours de garde-chasses les derniers rhinocéros vivant dans la partie mozambicaine de l'un des parcs transfrontaliers les plus célèbres d'Afrique australe.

D'après les médias, les 15 derniers rhinocéros du parc national du Limpopo, au Mozambique, ont ainsi été tués le mois dernier, signant l'extinction d'une population qui dépassait les 300 individus en 2002, lors de la création du parc transfrontalier du Grand Limpopo.

Le responsable du parc a promis que les 30 garde-chasses impliqués seraient rapidement traduits en justice et comparaitraient pour complicité dans le massacre de rhinocéros.

 


Via Pascal Gibert