Afrique: développement durable et environnement
20.8K views | +53 today
Follow
 
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
onto Afrique: développement durable et environnement
Scoop.it!

Sénégal : l’Anida injectera 20 milliards de francs Cfa dans la création de 200 fermes d’ici 2017

Sénégal : l’Anida injectera 20 milliards de francs Cfa dans la création de 200 fermes d’ici 2017 | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Au Sénégal, l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole (Anida), entend créer 200 fermes agricoles à l’horizon 2017. Pour y

Via Dieynaba BA
Voix Africaine's insight:

Au Sénégal, l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole (Anida), entend créer 200 fermes agricoles  à l’horizon 2017. Pour y parvenir, la compagnie entend mobiliser  un financement de 20 milliards de francs  Cfa.

Selon El Hadj Malick Sarr (photo) qui dirige cette  institution, il s’agit de «faire de l’agriculture, un moteur de croissance durable afin de créer des opportunités d’emplois à l’horizon 2017». Dans la  réalisation  de  cette  ambition, l’Anida pourra  compter  sur le soutien financier du gouvernement.

more...
No comment yet.
Afrique: développement durable et environnement
"L'arbre dit: Tu m'apportes le suc nourricier. La terre répond: Tu m'apportes fumier et cohésion. Ainsi s'opère une secrète alchimie entre la plante et la terre."  http://afrika.ranch.overblog.com    http://www.voix-africaine.org
Curated by Voix Africaine
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Voix Africaine from La parole de l'arbre
Scoop.it!

Comment le bois volé au Cameroun est distribué sur les marchés internationaux

Comment le bois volé au Cameroun est distribué sur les marchés internationaux | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Rapport de Greenpeace

Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, Today, 11:54 AM
...................""""""""""""""""""""""""""""""".................
[...]
Outre la Belgique et les Pays-Bas, le gouvernement britannique considère également le bois du Cameroun à « haut risque » et a récemment enquêté sur les opérateurs anglais commercialisant du bois provenant du Cameroun. Ces actions du gouvernement du Royaume-Uni et la sanction des autorités néerlandaises sont des premiers pas positifs. Cependant, tous les pays de l’UE doivent traiter le bois du Cameroun comme étant à haut risque, et exiger des normes de vérification préalable strictes de la part des entreprises importatrices, jusqu’à ce que le gouvernement du Cameroun puisse prouver sa volonté et sa capacité à faire appliquer et respecter les lois et réglementations forestières du pays.

Pendant ses recherches sur La Socamba, Greenpeace Afrique a entrepris des enquêtes sur le terrain en octobre 2014 et janvier 2016 pour documenter les zones où des titres d’exploitation forestière destructive, connus sous le nom « ventes de coupe » (VC), ont été émis à des fournisseurs de la CCT. Greenpeace a également obtenu des témoignages de la part des communautés et des autorités locales, ainsi que des ex-employés [6]. Greenpeace Afrique a ainsi découvert du bois portant le numéro du permis VC 09 01 203 - délivré à La Socamba - à 8 km à l’extérieur de la concession.

Les forêts du Cameroun fournissent des moyens de subsistance à plusieurs milliers de personnes et comptent parmi les forêts de la région les plus riches en biodiversité, fournissant un habitat précieux aux gorilles des plaines de l’Ouest en voie de disparition, aux chimpanzés et aux éléphants de forêt, entre autres espèces. L’exploitation forestière non durable et illégale conduit à la déforestation, la destruction de l’écosystème et diminue la résilience au changement climatique.

Le rapport : La Socamba : ou comment le bois volé au Cameroun est distribué sur les marchés internationaux : http://www.apo.af/jN1oop

Carte interactive retraçant la trajectoire du bois illégalement coupé par La Socamba : http://www.apo.af/sEzlmZ
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Grippe aviaire au Cameroun : près de 15 000 volailles tuées dans une ferme à Yaoundé - JeuneAfrique.com

Grippe aviaire au Cameroun : près de 15 000 volailles tuées dans une ferme à Yaoundé - JeuneAfrique.com | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
La radio publique camerounaise a annoncé jeudi qu'un foyer de grippe aviaire H5N1 a été identifié dans une ferme avicole de Yaoundé, tuant près de 15 000 volailles en trois jours.

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Protection et gestion de l'environnement
Scoop.it!

Un drone filme le pillage pour la Chine des dernières forêts du Sénégal

Un drone filme le pillage pour la Chine des dernières forêts du Sénégal | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Les drones ne servent pas qu’à faire la guerre ou à amuser les enfants. Ils peuvent aussi devenir des armes pour lutter contre le pillage des ressources naturelles.

Via Pescalune, Eugene Louicius M.
Voix Africaine's insight:
Scandaleux!
La frontière, à cet endroit, n’est qu’une ligne immatérielle au milieu d’une savane clairsemée. Haïdar El-Ali a lancé son drone à quelques mètres de là, côté sénégalais. Au retour de l’appareil, après le survol du marché, il dénonce, face caméra, l’inaction du gouvernement sénégalais et la complicité du régime gambien sur un trafic qui a commencé en 2010 pour prendre une ampleur croissante. « Le gouvernement ne met pas les moyens pour surveiller le Medina Yoro-Foula. Les Chinois installés en Gambie pillent et souillent notre pays en installant tranquillement le désert », déclare l’ancien ministre et écologiste engagé. Outre Saré-Bodjo, Haïdar El-Ali a identifié quatre autres lieux de stockage le long de la frontière. En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/05/26/un-drone-filme-le-pillage-pour-la-chine-des-dernieres-forets-du-senegal_4926989_3212.html#7URgSbuoRbhJkJuY.99
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

La Stratégie de Bill Gates pour mettre fin aux fruits et céréales naturelles en Afrique.

La Stratégie de Bill Gates pour mettre fin aux fruits et céréales naturelles en Afrique. | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it

A la tête d’une fortune colossale, le milliardaire Bill Gates peut influer sur les politiques des pays pauvres notamment africains sans aucun contre-pouvoir. En Afrique, au Kenya, Bill Gates finance massivement les plants d’OGMs. Bill Gates a financé nombre de recherches sur les OGMs. La fondation Gates a investi 35 millions d’euros pour développer du maïs transgénique en Afrique en contradiction avec les politiques agricoles traditionnelles africaines. Monsanto et la Fondation Bill et Mélina Gates sont devenus partenaires en Afrique. Selon le reportage de Drieu et Monier, des groupes de salariés de Monsanto travaillent depuis 2007 pour la fondation Gates.


Ainsi récemment, la puissante Fondation Bill et Melinda Gates, dédiée officiellement à des projets philanthropiques, a acquis des millions d’actions de la société Monsanto. Grâce à un large réseau de connivences, c’est l’ouverture de nouveaux marchés pour le géant des semences agricoles génétiquement modifiées, et des pesticides pour fruits et légumes, une menaces sur la sécurité alimentaire balayées par le grand vent des profits et de la spéculation. A 24′ du reportage de Drieu et Monier, Bill Gates se fait l’avocat de Monsanto qu’il présente comme une multinationale philantropique en Afrique :(...)


Désormais, la Fondation Bill et Melinda Gates utilise son influence sur les politiques mondiales de développement agricole, et incite paysans et agriculteurs à utiliser les semences et produits agrochimiques génétiquement modifiés de Monsanto. Car si les brevets sur les semences sont gratuites, il n’en va pas de même pour les engrais spécifiques et les semences d’OGMs déjà (comme le coton transgénique)testées. Un marché considérable qui s’ouvre à Bill Gates et Monsanto [2] qui pourrait être soutenu par les politiques d’ajustement structurel et agricole de la Banque mondiale, du FMI et de l’OMC.




Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Revue de presse "Afrique"
Scoop.it!

De Ouaga à Dakar pour la souveraineté alimentaire!

Du 5 au 19 mars 2016, la société civile ouest africaine a organisé une caravane pour le droit à l'eau, à la terre et aux semences paysannes. De Ouagadougo

Via Anna Gueye
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from La parole de l'arbre
Scoop.it!

Société / lutte contre la fraude dans l’exploitation forestière: le ministre des eaux et forets ordonne la fermeture de la société THANRY

Société / lutte contre la fraude dans l’exploitation forestière:  le ministre des eaux et forets ordonne la fermeture de la société  THANRY | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it

Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, May 19, 6:07 AM
................""""""""""""""""""""""""""""""".................

Le Ministère des Eaux et Forêts vient de mettre la main sur une des plus importantes fraudes dans l’exploitation forestière jamais réalisées en Côte d’Ivoire. Des milliers de grumes, coupés frauduleusement ont été découvertes dans une des annexes de la société THANRY, située à Danané, dans l’ouest montagneux. Monsieur le Ministre des Eaux et Forêts, Monsieur Louis-André DACOURY-TABLEY, vient d’ordonner la fermeture de cette société, en attendant que les enquêtes diligentées situent l’ampleur de la fraude et les conséquences judiciaires à donner.
[...]
Il faut signaler que depuis son arrivée à la tête de ce Département, le MinistreLouis- André DAKOURY –TABLEYs’est engagé à assainir le secteur des Eaux et Forêts gangréné par la fraude, l’exploitation illégale (sciage à façon) et la corruption qui sont l’une des principales causes de la déforestation dont souffre notre pays aujourd’hui et dont les conséquences, au plan écologique, sont perceptibles.La traque des fraudeurs, dans l’exploitation forestière, s’intensifie donc et s’étend sur toute l’étendue du territoire nationale .Tous les services déconcentrés du Ministère des Eaux et Forêts sont mobilisés sur le terrain. Et c’est chaque jour que des agents indélicats du Ministère sont débarqués, des unités industrielles sont fermées et des quantités importantes de bois issus du sciage à façon sont saisies, avec de nombreuses arrestations.

Les contrôles dans les unités industrielles du bois se font plus rigoureux, amenant ainsi tous les acteurs du secteur à se conformer à la législation en vigueur.
Pour preuve, après Danané, c’est à Yamoussoukro que la Direction Régionale des Eaux et Forêts a saisie plusieurs tonnes de bois scié et de billons de teck qui devaient être convoyées vers le Burkina Faso. Les mêmes saisies ont également été effectuées par les services de la Direction Départementale des Eaux et Forêts de Toumodi. Il s’agit detonnes de planches et de chevrons frauduleux. A Man, ce sont des planches de Samba qui ont été surprises dans un camion banalisé de transport de marchandises. Notons que chaque année, la fraude dans l’exploitation forestière fait prendre à l’Etat de Côte d’Ivoire un peu plus de 22milliards de FCFA.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Le Polyter, produit révolutionnaire pour l'agriculture - Agence Info Libre

Le Polyter, produit révolutionnaire pour l'agriculture - Agence Info Libre | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it

Philippe Ouaki Di Giorno, ingénieur agronome, a mis au point un produit, le Polyter, capable de concentrer l’eau nécessaire au développement des plantes,sous forme de gel hydro-absorbant.


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Le solaire, arme d’électrification massive pour les zones rurales

Le solaire, arme d’électrification massive pour les zones rurales | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it

Les populations des zones rurales isolées sont, depuis des décennies, les grandes perdantes des programmes d’électrification de la plupart des pays en développement. En Afrique subsaharienne, seulement 10% de la population vivant en zone rurale bénéficie d’un accès à l’électricité. L’électrification de ces zones est un enjeu de taille puisque cette population représente 80% des habitants des pays concernés. Investissons dans l’énergie solaire et formons des électriciens, les villages s’éclaireront rapidement et durablement.


[...] . Ni le Mali ni le Bénin n’ont attendu le déploiement de cabines téléphoniques pour que s’imposent les téléphones portables. Pourquoi alors, en matière d’électrification, devraient-ils attendre le déploiement de solutions dépassées et inadaptées ? Partout disponible, l’énergie solaire, par sa souplesse et la légèreté des équipements à mettre en place, est aujourd’hui la seule qui puisse permettre d’apporter rapidement et efficacement l’électricité au milliard d’habitants qui vivent éparpillés dans des territoires immenses et qui resteront longtemps à l’écart des grands réseaux électriques.


[...] Electrifier un village, à notre sens, c’est mettre en place une installation de production communautaire, une ferme solaire répondant à des besoins partagés et complémentaires, collectifs et individuels, et couvrant à la fois des usages fondamentaux (l’éducation, la santé, l’accès à l’eau, la vie sociale), des usages commerciaux, et des usages domestiques. Avec comme objectif l’amorce d’un modèle de développement d’activités fondé sur l’accès à des services énergétiques modernes.


[...] Avec d’autres ONG, Electriciens sans frontières a fait, des années durant, la démonstration de solutions locales éprouvées, fondées sur le recours aux énergies renouvelables, au premier rang desquelles l’énergie solaire.

Mais la technologie ne suffit pas. Pour répondre durablement aux besoins énergétiques de populations isolées et démunies, les leçons apprises au cours des centaines de projets réalisés depuis une trentaine d’années font apparaitre quelques clés majeures de réussite:

- la prise en compte du contexte local, et une analyse partagée, avec les acteurs présents, des ressources et des besoins prioritaires

- l’appropriation par les communautés des finalités du projet, leur implication dans sa mise en œuvre et la prise en main des installations à travers un accompagnement adapté

- la formation d’un opérateur de proximité pour assurer l’entretien des équipements (cf ci-dessus)

- la mise en place d’un comité de gestion légitime et compétent, pour veiller à la bonne utilisation des installations et à la maitrise des consommations, et pour prendre en charge la collecte et la gestion des ressources destinées à couvrir les dépenses d’entretien et maintenance.


[...] L’électricité est aujourd’hui reconnue comme un levier incontournable pour le développement des populations les plus pauvres. Cette évidence est désormais inscrite à l’agenda des institutions internationales, et n’attend plus qu’une mobilisation des moyens nécessaires, qui soit à la hauteur des enjeux et des besoins. Pour que les populations rurales ne restent pas au bord du chemin, il convient de déployer des solutions adaptées à leurs contextes, des solutions tirant tout le parti d’une technologie éprouvée : l’énergie solaire. Son coût désormais accessible, sa facilité de mise en œuvre, et sa capacité à répondre à une large échelle de besoins, en font une arme d’électrification massive pour les pays en développement.


Via Christian Allié, Katell Rochard
more...
Christian Allié's curator insight, May 17, 9:00 AM
................."""""""""""""""""""""""""""""""................

Ni le Mali ni le Bénin n’ont attendu le déploiement de cabines téléphoniques pour que s’imposent les téléphones portables. Pourquoi alors, en matière d’électrification, devraient-ils attendre le déploiement de solutions dépassées et inadaptées ? Partout disponible, l’énergie solaire, par sa souplesse et la légèreté des équipements à mettre en place, est aujourd’hui la seule qui puisse permettre d’apporter rapidement et efficacement l’électricité au milliard d’habitants qui vivent éparpillés dans des territoires immenses et qui resteront longtemps à l’écart des grands réseaux électriques.
[...]
Les leçons de l’expérience
Avec d’autres ONG, Electriciens sans frontières a fait, des années durant, la démonstration de solutions locales éprouvées, fondées sur le recours aux énergies renouvelables, au premier rang desquelles l’énergie solaire.
Mais la technologie ne suffit pas. Pour répondre durablement aux besoins énergétiques de populations isolées et démunies, les leçons apprises au cours des centaines de projets réalisés depuis une trentaine d’années font apparaitre quelques clés majeures de réussite : la prise en compte du contexte local, et une analyse partagée, avec les acteurs présents, des ressources et des besoins prioritaires l’appropriation par les communautés des finalités du projet, leur implication dans sa mise en œuvre et la prise en main des installations à travers un accompagnement adapté la formation d’un opérateur de proximité pour assurer l’entretien des équipements (cf ci-dessus) la mise en place d’un comité de gestion légitime et compétent, pour veiller à la bonne utilisation des installations et à la maitrise des consommations, et pour prendre en charge la collecte et la gestion des ressources destinées à couvrir les dépenses d’entretien et maintenance.
[...]
Rescooped by Voix Africaine from KILUVU
Scoop.it!

Umgibe : cultiver des légumes dans des sacs suspendus pour nourrir les townships

Umgibe : cultiver des légumes dans des sacs suspendus pour nourrir les townships | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it

En Afrique du Sud, un cinquième de la population vit dans des townships, quartiers pauvres et sous-équipés. Situés en périphérie des villes, l’accès à la nourriture se fait grâce aux supermarchés délivrant les produits de première nécessité. Comment proposer à ces habitants des produits frais et sains à un prix abordable ? Mme Joye, entrepreneure dans l’âme, a trouvé une solution qui pourrait les aider dans cette démarche. Elle a eu l’idée de mettre au point une technique ingénieuse de culture hors sol adaptée aux contraintes des townships.


Via Fabien Baceiredo (EFFICYCLE), Yves Carmeille "Libre passeur"
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Tryctor, le mini-tracteur nigérian qui fera le bonheur des petits exploitants agricoles

Tryctor, le mini-tracteur nigérian qui fera le bonheur des petits exploitants agricoles | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Le Nigérian Olufemi Odeleye a inventé, en 2016, le Tryctor, un mini-tracteur qui redonnera le sourire aux petits exploitants agricoles.
more...
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

ECONOMIE CIRCULAIRE : comment recycler les déchets plastiques au Sénégal

ECONOMIE CIRCULAIRE : comment recycler les déchets plastiques au Sénégal | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Environnement Afrique : Portail entièrement dédié à la promotion de l'information environnementale en Afrique
Voix Africaine's insight:
De nos jours, les populations, de plus en plus conscientes des enjeux environnementaux, ont progressivement « rejeté » le plastique du fait de sa pollution visuelle qui enlaidit le cadre de vie, de ses impacts sur la biodiversité et la pollution de l’air qu’il occasionne quand il est brûlé, comme c’est souvent le cas dans les pays en développement. Cependant, la seule interdiction des « mbouss plastiques » - en laissant en vente les tasses à jeter, les sachets d’eau et les sachets de micronage plus important- associée à des campagnes ponctuelles de ramassage des déchets plastiques, sera-t-elle suffisante pour nous épargner du péril plastique ? Qu’allons nous faire des sachets plastiques collectés lors de la campagne de ramassage quand on sait que ces derniers sont difficilement recyclables industriellement. En effet, la fin de vie des sacs plastiques est particulièrement nocive pour l'environnement : il apparaît que leur recyclage n'est pas rentable d'un point de vue écologique et économique. Les sacs plastiques seraient trop légers pour être recyclés, et leur recyclage consommerait plus de ressources qu’il n’en restituerait. Pour les utilisateurs des sachets plastiques, avions-nous bien réfléchi en amont aux solutions de substitution ?
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

La carte d'Afrique des OGM - JeuneAfrique.com

La carte d'Afrique des OGM - JeuneAfrique.com | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
En Afrique la culture des OGM représente déjà quelque 4 millions d'hectares, soit 3% des terres cultivées. Le point en carte sur les législations des pays du continent.

Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

La Socfin menace toujours les forêts africaines

La Socfin menace toujours les forêts africaines | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Fin février 2016, nous révélions des informations sur les menaces que la Socfin fait peser sur les forêts tropicales africaines et lui demandions de s’engager dans une politique zéro déforestation – ce que l’entreprise se refuse à faire. A la place, elle publie un communiqué de presse dans lequel elle tente en vain de se justifier et accuse Greenpeace de diffuser des informations non documentées et erronées.
Un arbre marqué en vue d’une coupe dans une concession de la Socapalm © Micha Patault / Greenpeace

Via Christian Allié
more...
Christian Allié's curator insight, May 9, 12:59 PM
............"""""""""""""""""""""""""""""..............
#Bolloré & Co°

Peu connue du grand public, la Socfin est présente depuis plus d’un siècle en Afrique et compte parmi les plus grands planteurs de palmiers à huile et d’hévéas sur le continent. Au premier rang de son actionnariat, on trouve deux figures du monde des affaires africain : Vincent Bolloré, 9e fortune française, et Hubert Fabri, un homme d’affaires belge. La Socfin affiche aujourd’hui des projets d’expansion de ses plantations dans une dizaine de pays majoritairement africains, menaçant ainsi des forêts pourtant indispensables à la préservation des équilibres climatiques, à la sauvegarde de la biodiversité ainsi qu’au maintien des conditions de vie des populations locales.
[...]
La Socfin refuse toujours d’adopter la méthodologie HCS (“High Carbon Stock”), pourtant seule norme permettant à ce jour de mettre en œuvre une politique zéro déforestation conséquente et cohérente. La méthodologie HCS, déjà adoptée par deux tiers du secteur de l’huile de palme (dont de nombreuses multinationales consommatrices d’huile de palme comme Nestlé, Unilever, Procter & Gamble, Mondelez, Ferrero, Nest Oil, L’Oréal, Carrefour, Danone) est aujourd’hui également appliquées dans d’autres secteurs comme le papier, le cacao ou le caoutchouc naturel.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Algérie : les communes agricoles peinent à voler de leurs propres ailes

Algérie : les communes agricoles peinent à voler de leurs propres ailes | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
En Algérie, toutes les communes à caractère agricole sont en situation de déficit et vivent sur les dotations de l’Etat. Selon Azzedine Kerri,

Via Dieynaba BA
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Agroalimentaire des Pays du Sud
Scoop.it!

Genre et foncier : une équation non encore résolue au Sénégal. - Ipar, initiative prospective agricole et rurale

Genre et foncier : une équation non encore résolue au Sénégal. - Ipar, initiative prospective agricole et rurale | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Si certaines lois et règlements promeuvent au Sénégal un accès égal à la terre entre hommes et femmes, celles-ci n'en jouissent pas toujours en termes (...)

Via Dieynaba BA
Voix Africaine's insight:
Puisque l’accès des femmes à la terre au Sénégal est controversé, des stratégies alternatives sont développées par ces dernières, le plus souvent avec l’appui des projets et programmes de développement ou de la société civile pour un accès plus conséquent au foncier. En effet, dans la quasi-totalité des zones agro-écologiques du pays, les femmes n’accèdent à la terre ni par héritage, ni par les voix modernes issues de la Loi sur le Domaine National, à savoir les conseils ruraux.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from News-Actualites- Nouvel gaye
Scoop.it!

Une étude dévoile la face cachée du chocolat : entre déforestation, pollution et esclavagisme

Une étude dévoile la face cachée du chocolat : entre déforestation, pollution et esclavagisme | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
5 millions. C’est le nombre de producteurs de cacao dans le monde, la plupart détenant des parcelles d’exploitation de moins de 10 hectares et vivant sous le seuil de pauvreté, soit 2$ par jour. Et pourtant, ce sont 5 multinationales, leaders de la production mondiale de chocolat, qui fabriquent plus de 80% des produits chocolatés ! Revenus misérables pour les producteurs, pollution des sols et de l’eau, déforestation, travail des enfants… Comment en sommes-nous arrivés là pour un bon morceau de chocolat et quelles sont les solutions ? Une étude publiée cette semaine, menée par le Mouvement Equitable, démontre l’impasse dans laquelle la production cacaoyère conventionnelle se dirige.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, M-Christine Lanne, Eugene Louicius M.
more...
congruence-RSO's curator insight, Today, 5:16 AM
(...) Si les certifications durables améliorent légèrement la situation, ceux-ci ne suffisent souvent pas à augmenter le revenu de manière plus équitable. Les exploitants ont nécessairement besoin de fonds, d’une stabilité de revenus et/ou d’aides à l’investissement pour envisager la migration de leur culture vers une exploitation plus durable.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Qui sont les « solar sisters » et comment peuvent-elles aider les communautés forestières ?

Qui sont les « solar sisters » et comment peuvent-elles aider les communautés forestières ? | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it

  Elles ont entre 40 et 50 ans et ne sont pas allées à l’école. Aujourd’hui, ces grand-mères massaï ont la mission d’installer et entretenir des systèmes d’éclairage solaire dans leurs villages. Elles sont la preuve que l’on peut, avec des actions simples, transformer la société, et l’illustration vivante que les femmes sont capables de faire tomber les barrières de l’inégalité des sexes si on leur en donne les moyens.

Les cinq « sœurs aux pieds nus », comme on les appelle chez elles, sont responsables au total de 60 habitations situées dans l’aire protégée de Mara Naboisho, dans le sud-ouest du Kenya. Grâce à la formation dont elles ont bénéficié, elles contribuent à la protection environnementale et à la sécurité économique des villages, mais elles font aussi évoluer la perception du rôle des femmes dans les communautés concernées (à Koiyaki, dans le Mara, et dans le district de Narok Sud). Leur exemple montre comment une innovation somme toute modeste peut aboutir à une véritable transformation socioéconomique.

Il peut également être une source d’inspiration dans d’autres secteurs, tels que l’exploitation des ressources forestières.

En effet, les femmes jouent depuis toujours un rôle important dans la gestion durable des forêts : elles pratiquent l’agroforesterie, ramassent du bois combustible, utilisent des produits forestiers non ligneux pour faire la cuisine, pour soigner des maladies ou pour réaliser des constructions... Les initiatives de développement forestier telles que celles destinées à réduire les émissions résultant du déboisement et de la dégradation des forêts (REDD+) (a) peuvent tirer les leçons des expériences menées à ce jour pour associer les femmes à l’élaboration et à la mise en œuvre de programmes, au moyen de méthodes répondant aux besoins des communautés forestières.

(...) Ces programmes, qui s’adressent aux usagers et aux producteurs du secteur forestier, promeuvent le partage des avantages résultant de l’utilisation des ressources forestières et l’accès des femmes à la gouvernance forestière locale, à la sécurité foncière et aux moyens de subsistance issus des forêts.


Via Christian Allié, Katell Rochard
more...
Christian Allié's curator insight, May 22, 6:00 AM
...................."""""""""""""""""""""""""""""""...................
[...]
Le Mécanisme spécial de dons au titre du Programme d'investissement forestier comporte lui aussi des caractéristiques spécifiques assurant la participation des femmes à la planification, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation des activités, et plus généralement à la prise de décisions.

Dans l’Amazonie péruvienne, il aide les populations autochtones à gérer les forêts plus durablement, grâce à des initiatives portant sur l’établissement des droits fonciers et la gestion collective des forêts. Étant donné le rôle important que jouent les femmes de ces communautés dans la gestion des forêts, des fonds ont été réservés pour des projets de moindre ampleur proposés ou gérés par des femmes ; ces petits projets concernent, entre autres, la sécurité alimentaire, l’agroforesterie et l’exploitation du bois d’œuvre.
Les programmes de réduction des émissions étant de plus en plus axés sur la mise en œuvre, ils peuvent d’emblée intégrer la dimension relative à l’égalité des sexes. De même, la récente stratégie du Groupe de la Banque mondiale en matière de genre et d’égalité des sexes (2016-2023) et la session qui sera consacrée, la semaine prochaine, à l’égalité hommes-femmes lors de la réunion du Comité des participants du FCPF, mettent l’accent sur l’intégration des femmes dans les stratégies de développement, en vue de mettre fin aux inégalités entre les sexes et d’obtenir des résultats concrets.

Il est crucial de déployer concrètement ces stratégies sur le terrain pour que les pays puissent piloter eux-mêmes des interventions spécifiques. Parce que les femmes gèrent leur ménage, cultivent la terre et consomment, elles ont une influence considérable sur l’élaboration et le recours à des solutions durables destinées à faire face au changement climatique et à préserver les forêts. En les faisant participer à la conception, à la planification et à la mise en œuvre des initiatives portant sur l’utilisation des ressources forestières et des terres, on peut promouvoir à la fois l’égalité des sexes et un développement intelligent.
Rescooped by Voix Africaine from RSE et Développement Durable
Scoop.it!

L'#Afrique du Nord et le #MoyenOrient seront-ils invivables vers #2100 ? #Climat

L'#Afrique du Nord et le #MoyenOrient seront-ils invivables vers #2100 ? #Climat | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
“Des climatologues prédisent que les températures extrêmes et les vagues de chaleur vont augmenter en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Si rien n’est fait pour lutter contre l”
Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, François GARREAU
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Confidences Canopéennes
Scoop.it!

RENCONTRE INTERNATIONALE DES RESISTANCES AUX OGM

Le Collectif Citoyen pour l'Agro- Ecologie (CCAE) a tenu les 22, 23 et 24 avril 2016 les Rencontres Internationales des Résistances aux OGM à Ouagadougou. Durant ces trois jours les participants venus de différent continents ont réaffirmé leur engagement dans la lutte contre les OGM en Afrique et partout dans le monde entier.

Via Katell Rochard, Dieynaba BA, Christian Allié
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Grande Muraille Verte: le Sénégal en tête avec plus de 40.000 hectares reboisés - L’information en temps réel 24h/24 –7j/7 L’information en temps réel 24h/24 –7j/7

Grande Muraille Verte: le Sénégal en tête avec plus de 40.000 hectares reboisés - L’information en temps réel 24h/24 –7j/7 L’information en temps réel 24h/24 –7j/7 | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Voix Africaine's insight:
AFRIKA MANDELA RANCH lutte contre la désertification. Une ceinture verte, oui, mais pas seulement! Reboiser partout où c'est possible!
"Le Sénégal se trouve au premier rang des pays en termes de réalisation des objectifs fixés dans le cadre de l’initiative de la Grande muraille verte (Gmv) pour le Sahara et le Sahel. C’est qu’a révélé le colonel Pape Sarr, directeur technique de l’Agence nationale de la grande muraille verte. Au cours d’une conférence co-animée avec le professeur Aliou Guissé du département de Biologie de l’Ucad, le colonel des Eaux et forêts est revenu sur les réalisations du Sénégal, «pays le plus avancé dans l’initiative». « Aujourd’hui, nous avons à peu près 40 mille hectares de reboisement et 15 mille de mise en défens».
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

GRAIN — Vidéo : Les femmes ouest africaines défendent l'huile de palme traditionnelle

GRAIN — Vidéo : Les femmes ouest africaines défendent l'huile de palme traditionnelle | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it

Une nouvelle vidéo montre comment les paysannes en Afrique de l’Ouest travaillent pour protéger la production traditionnelle d’huile de palme face à l'impact destructeur de l'expansion des plantations industrielles de palmiers à huile.

La production industrielle d'huile de palme s'est étendue à travers le monde au cours du dernier siècle, en Asie d'abord et en Amérique latine ensuite. Le développement de palmiers à huile à haut rendement et l'émergence de nouvelles techniques de transformation—qui ont modifié le traditionnel liquide rouge et visqueux en une huile sans couleur ni odeur adaptée aux marchés mondiaux—ont fait des plantations d'huile de palme un investissement lucratif.

Dans les dernières années, ce processus d'expansion industriel s'est déployé avec force sur le continent africain, zone d'origine des palmiers à huile traditionnels. De nombreuses campagnes et activités de plaidoyer mettent en lumière les impacts négatifs du phénomène que ce soit la déforestation, le déplacement de communautés, la monoculture, la perte de la biodiversité, les conditions de travail déplorables et le changement climatique.


Une autre histoire de la culture du palmier à huile s'écrit toutefois en Afrique de l'Ouest et centrale. Des paysans pratiquent l'agro-écologie, récoltent les fruits du palmier sauvages ou de petites exploitations en vue d'une consommation locale comme c'est le cas depuis des générations. Le palmier à huile traditionnel reste un élément essentiel de la culture, de l’économie locale, de leurs moyens de subsistance et de leur alimentation. Sa production artisanale est généralement assumée par des femmes paysannes.


Cette vidéo présente ce modèle de production artisanale dirigé par des femmes, une réalité souvent rendue invisible par les récits de l'huile de palme industrielle. Ce système de production est actuellement menacé par les rapides avancées des plantations industrielles, par les accords de libre-échange et par les chaines de valeurs contrôlées par des intérêts corporatifs au détriment des systèmes alimentaires communautaires.


Via Katell Rochard
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from Nourritures et justice mondiale.
Scoop.it!

Afrique: se concentrer sur l'accès à l'électricité avant de faire sa révolution numérique

Kigali - Pour réussir sa révolution numérique, l'Afrique doit d'abord améliorer l'accès de sa population à l'électricité, ont jugé des participants du Davos pour l'Afrique, forum économique qui se déroule depuis mercredi à Kigali, au Rwanda.

 L'électricité demeure un défi majeur sur le continent, plus de 600 millions d'Africains n'y ayant pas accès, ont rappelé certains participants à ce 26e Forum économique mondial pour l'Afrique, venus échanger sur les opportunités représentées par les nouvelles technologies.

Sans accès à une énergie bon marché, fiable et durable, l'Afrique ne peut pas vraiment tirer profit de la quatrième révolution industrielle, la révolution numérique, a déclaré à l'AFP Kandeh Kolleh Yumkella, ancien sous-secrétaire général des Nations unies.

La transition numérique a déjà commencé, mais l'Afrique n'a toujours pas participé à la seconde révolution industrielle, qui est simplement de fournir l'accès à l'électricité, a renchéri en conférence de presse Akinwumi Adesina, le président de la Banque africaine de développement (BAD).

En septembre, la BAD a dévoilé à Abidjan, en Côte d'Ivoire, son Nouveau pacte pour l'énergie en Afrique, une initiative qui vise à combler le déficit énergétique du continent d'ici 2025.

[...] Mais l'Afrique n'a pas de temps à perdre si elle veut prendre sa part dans cette révolution numérique. Celle-ci est une opportunité mais aussi une potentielle menace, si les gouvernements ne relèvent pas le défi à temps, estime Adam Ikdal, directeur du bureau sud-africain du cabinet de consultance BCG.

Vous pouvez facilement voir le scénario négatif: l'Afrique, une nouvelle fois exploitée par les pays occidentaux et les entreprises occidentales qui ont beaucoup plus investi dans la quatrième révolution industrielle, estime-t-il, en citant en exemple le monde de l'assurance, très peu développé en Afrique.

Via Anna Gueye, Katell Rochard
more...
No comment yet.
Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Un Kényan crée un engrais enrichi et écologique à partir de déchets de récoltes

Un Kényan crée un engrais enrichi et écologique à partir de déchets de récoltes | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Le Kényan Samuel Rigu a créé, en 2016, Safi Sarvi Organics, un engrais qui pourrait accroître les rendements agricoles.
more...
Abdelhamid Niati's curator insight, May 15, 5:55 AM

Un Kényan crée un engrais enrichi et écologique à partir de déchets de récoltes

Scooped by Voix Africaine
Scoop.it!

Un futur plus vert pour le Sahel

Un futur plus vert pour le Sahel | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Environnement Afrique : Portail entièrement dédié à la promotion de l'information environnementale en Afrique
Voix Africaine's insight:
Le nom de baptême du projet de recherche, « Future Sahel », donne la mesure de son ambition. Il englobe et dépasse les travaux engagés dans le cadre de l’OHM.I, né en 2009 en corrélation avec le projet panafricain de la Grande Muraille verte (GMV). Lancée par onze chefs d’État du continent africain, l’idée d’une Grande Muraille verte traversant l’Afrique du Sénégal à Djibouti et visant à lutter contre la désertification du Sahel progresse à pas lents. De tous les pays concernés, le Sénégal est sans conteste l’un des pays les plus moteurs. La force et la nouveauté de Future Sahel sont d’impliquer à la fois l’Unité mixte internationale du CNRS (ESS) implantée à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, pilier de l’OHM.I, et les promoteurs politiques de la Grande Muraille verte, dont l’Agence nationale de la GMV au Sénégal, qui figure à part entière parmi les partenaires du projet ANR. « Future Sahel ambitionne de fournir des connaissances conceptuelles et expérimentales, un apport qui puisse servir au bien-être des populations sahéliennes grâce au vecteur de transformation que représente la Grande Muraille verte », résume Deborah Goffner.
more...
No comment yet.
Rescooped by Voix Africaine from De Natura Rerum
Scoop.it!

Biodiversité : Les caméléons, trésor biologique méconnu de Madagascar

Biodiversité : Les caméléons, trésor biologique méconnu de Madagascar | Afrique: développement durable et environnement | Scoop.it
Plus de la moitié des espèces de caméléon recensées dans le monde, soit une soixantaine, se trouvent à Madagascar. Cet animal étrange, qui fait partie intégrante de la culture populaire, est un des atouts de la biodiversité de la Grande Île et mérite sans doute d’être mieux connu et préservé

Via Pescalune, Christian Allié
more...
No comment yet.